Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 152 - 153  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
152 153
je sais tout Nature sol et, se débarrassant des matières qu'elles tenaient en suspension, désagrégeant le sol primitif, elles déposèrent, pardessus le plutonien, des couches (en géologie on dit strates) de terrains qui se superposèrent au cours des âges successifs, de manière que notre globe pourrait être comparé d'une façon aussi juste que vulgaire à une dragée à liqueur dont la croûte de sucre serait enrobée de chocolat, lequel aurait été revêtu d'une autre couche, si l'on veut, de caramel, et ainsi (le suite, de telle sorte que l'enveloppe du gigantesque bonbon serait faite d'environ soixante couches concentriques superposées. Mais cette malheureuse écorce est bien mince  : 40 kilomètres d'épaisseur environ (les plus généreux vont jusqu'à 80 kil.) pour une boule qui a 12.732 kilomètres de diamètre. Aussi, dans la réalité, par suite des mouvements de l'écorce terrestre, des bouleversements continuels qu'elle subit sans relâche par le fait du tassement des terres et du formidable travail de la bouilloire gigantesque qu'elle renferme en ses faibles parois, ces terrains se sont plus ou moins pénétrés les uns les autres. Mais, d'une manière générale, on peut dire que l'ordre successif (les couches s'est maintenu et, pour arriver à celle sur quoi nous nous promenons si fièrement, il a fallu des centaines de milliers, des millions d'années. L'ensemble de ces temps d'évolution de notre globe a été partagé en quatre grandes époques  : Primaire, Secondaire, Tertiaire, Quaternaire. Cette dernière est celle qui se poursuit actuellement. EPUIS QUAND L'HOMME EXISTE-T-1L ? D La théorie, presque généralement adoptée aujourd'hui, du transformisme, nous apprend que les espèces d'animaux, de plus en plus parfaites, naquirent les unes des autres, se perfectionnant ou s'adaptant chacune aux conditions génraies du pays où elle était appelée à vivre, non pas, sans doute, d'une façon continue, mais avec des reculs, des bifurcations, des disparitions d'anneaux intermédiaires de cette chaîne compliquée. Si cette théorie encore contestée est vraie, l'homme descendrait presque immédiatement d'animaux le précédant et lui ressemblant beaucoup, des singes du Vieux-Continent. Et, en effet, les premiers ossements humains de la période quaternaire, trouvés 256 en 185G à Neanderthal, dans la vallée de la Düssel, se rapprochent de ceux des grands singes anthropoïdes  : front fuyant, pommettes saillantes, arcades sourcilières et mâchoires proéminentes, etc. Mais, bien que cette affirmation découle assez logiquement de tout ce que nous a enseigné l'étude des autres espèces animales, elle n'est qu'une affirmation sans preuve rigoureuse. Nous ne possédons pas d'ossements humains remontant au delà de la période quaternaire. Au contraire, on rencontre des singes fossiles dans les terrains de la plus ancienne époque tertiaire. On était donc relativement fondé à affirmer (lue la terre n'avait pas vu d'homme avant le commencement de la période quaternaire, quand, en 1867, l'abbé Bourgeois, savant de valeur, ayant étudié des silex trouvés dans des couches appartenant au milieu de l'âge tertiaire, déclara tout net qu'il y avait constaté des retouches évidemment faites de main d'homme et destinées à leur donner du tranchant, à les transformer en armes, en outils. Il y aurait donc eu un homme tertiaire ? Ce fut le signal de discussions passionnées... et qui durent encore. Nous ne suivrons pas ces savants si consciencieux et dévoués dans l'aride détail de leurs argumentations. Il importe assez peu à nos lecteurs de savoir que G. de Mortillet, de Quatrefages, Zaborowsky, etc., penchent pour l'existence sinon d'un homme tertiaire, au moins d'un ancêtre très près de l'homme et qu'ils appellent anthropopithèque (homme-singe), probablement encore privé de langage, mais se tenant déjà debout sur ses membres inférieurs et ne se servant des supérieurs que pour la préhension en général et pour le maniement des outils rudimentaires en pierre éclatée ou non, qu'il commençait à utiliser. Cartailhac, Marcelin Boule, Capitan, etc., le contestent. Ils font observer qu'en somme on ne possède pas de squelette hominien de l'époque tertiaire et que ces silex, prétendument travaillés de main d'ouvrier, peuvent fort bien avoir été façonnés par le lent travail des eaux d'érosion, des fleuves rongeant les couches de terrain qui contenaient ces pierres, des chocs successifs qui en résultaient, de la pression énorme des terres et des rocs. Et ils prouvent leurs dires expérimentalement. De part et d'autre on avait lancé des arguments parfaitement plausibles quand une découverte, faite à Java par un savant hollandais, M. Eugène Dubois, sèmbla
1 La Naissance de l'Homme L'HOMME PRIMITIF (Composition de M. Oi:. _) Faite d'après la description d Ernest Il eckel, professeur à l'Université d'Iéna, cettereconstitutioL2 cle l'homme primitif ne peut bien, entendu, être considérée que comme une hypothèse approchan sans doute de la réalité, mais qu'il serait téméraire de garantir. 257



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190