Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Je sais tour A travers le Globe JAPONAIS INHIGF_NES, ipondis.1.111 U'(/5 I:sporira son//0 11 foulée par les bétels k_raldigues. Ce,:'cusson est le blason antique d_s Anglais d'Asie. ; 1:.t ; Japonais. On t  : deMande quel secret cacuent ces IldUS oui sont trop pr':cis, r etre vraiment fortune.,  : Un rari:-,siin e document japonais a it l aéi j'emprunte ces gravures et toutes celles qui illu.st trent cet article dit en propres terin s  : représente l'écusson d'israé ; et de Juda, tel qu'on le y. iigaré sur lés grilles du ais de Kyoto. L'Unicorne d:sraël est lOgée dans la counmne. Les dodze lions figurent les Douze Tribus..‘s.e s grilles du Palais de Kyoto n'oai. pas été exécutées hier. Eles sont tui chef-d'oeuvre d'art ancien. On ne peut donc prétendre qu'elles furent forgées ilans une heure& gratitude pour perpétuer le soavenir très contemporain de l'Al'iance du Japon avec le Royaume-Uni. F.t puis que feraient là Israël eti.ida qui re ;ient entre eux, si mysterieus ment, l'écusson des idsaia'res de r xtrême Europe, ? cl'écusson des insulaires de l'Lx ; _réme s tut de jeter les veux sur la sue de portraits, ici étagés eu colonoés (agauche à droite dc c éLe rage), pour avoir la clef mystcle. Les Japonais n proposent une expliciHoodii foulée par les bêtes héraldiques. (e'cusson est le blason antique des Anglais d'Asie, d es Japonais. C)n demande quel secret cachent ces similiwdes qui sont trop pr eci s s po, r è ire vraiment fortuites:'.:-... Un rarissime document japonais auquel j'emprunte ces gravures et toutes celles qui illus trent cet article dit en propres termes  : Ceci représente l'écusson d'Israël et de Juda, tel qu'on le N.  : u i figuré sur les grilles du PPuais de Kyoto. L'Unicorne d'i ; rael est logée dans la couronne. Les douze lions figurent w i'les Douze Tribus. » Ces grilles du Palais de Kyoto n'ont pas été exécutées hier. Fies sont un chef-d'oeuvre d'art ancien. On ne peut donc prétendre qu'elles furent forgées dans une heure de gratitude pour perpétuer le souvenir très contemporain de l'Alliance du Japon avec le Royaume-Uni. Et puis que feraient là Israël et iuda qui relient entre eux, si myst rieusement, l'écusson des insulaires de l' !  : xtrême Europe avec l'cusson des insulaires de l'Exirème Asie JAPONAIS  : NDIGÉNES JAPONAISES DE SOUCHEll s4tit de jeter les yeux sur Les fdpotais l »rl nous li1 ; BRAIUE la sui de portraits, ici étagés doll ;/, ; ; is lesporlralls son/Il e de se rendre issus de.'a cil colonnes (à gauche et à droite (-o ; nple de celle oriine i l:ïrc'qui ()pa l cette rage), pour avoir la clef jar les trails des per-, lr r -_ ; ; rièie ic'. jaion..1.i mcsiei.e. Les Japonais n sonnages reprN  : enles. pl'o1)) Sent une explication) dont I lnt.:'ret est singulièrement neuf et vif. C s deux hommes, cette jeune femme, qui i vous regardent ici, dans la marge de gauche, sont des habitants dits C6 aborigeies a di da ;) c)n méri li. mal. On les a choisis comme étant des types très r_présentalo d a popala_ion qui, par les Japonais d'iujourd'hui, est consid:rée comme ati installée avant eux sur 12 sol des files. Ces visages presque ronds, ces ; ,) Liches larges, ces mentons carrés, ces mâchoires inf Cricures, si anguleuses et saillantes, ce- ; ) omm'ettes très élevées au-dessus dis joues un peu creuses, ces veuxiedt noirs, ces nez minuscules, courts sans épatement, tout cea r 2vè'l l'origine à lagt 11e ces premiers habitants du sol japonais se JAPONAISES DE SOUCHE H ÉBAÏ R QE U lie Ifaeiiec,'‘. se rendre co ; ; Jpie de celle origine jar les Iralls des ! yrsonn:J2es liiir. t't est singulièrement neuf et vif. tl s deux hommes, cette jeune femme, q ; i vas regarde'nt ici, dans la marge (I va iche, soin des habitants dits « ahuriil I ja,.al mérili mal. On les a choisis comme étant des types trèsr.presenta., 1.a popala ion qui, par les japonais d Hourd'hui. est éonsid', comme a t ea installée avant eux s Ir l'sol des des. Ces visages pr-.,Hie ronds. ce.s ; uches larges. ces mentons carrés, ce. ; inàchoires inrrieures,i anguleases et saillantes. ces  : mminettes très élevées a i-tt ssus des joues un p.-1 creuse. c-s veux pet iioirs, ces nez minuscults. cris od sans épatem-nt, tout ce a r:N/à l'origine à laqt ! le ces premiers habitants du sol japonais se Ireerēy leetekike V'jJT 44, 4 Pet..
JAPONAIS purs Le tipi  : isr.œllie, net apiar.'ut ci',' ; c.laine,'pers, 1-u,Rés de lam,cielé ouaise. japJnaL Anglais y Juifs rattachent  : ils sont malais, ou, au moins, cousins de malais. Malgré des croisements,qui ont tendu à fondre les races diverses, les aborigenes du Nord semblent, au contraire, plus étroint alliés aux Chino'. ; e. a ix C iréenH ais. tUs la pr mnère vue, l'oeil I. moins exercé, i lire mir un visage le type ciihi, gra  : se cache derricre d s traits individuels, distingue la japonais'Ialaise, des trois autres jernes lillcs, qui, dans la page précédente, occ Lent la colonne de droite. Surtout il n'est pas possinle de confondre les paysans malais, qui furen"es premiers colons du tapon, avec six importants seigneurs qui se présent,nt ici à nos yeti tin: ; dans les costumes pittores- (-ut es du japon d'autrefois, les autres sous notre livrée européenne, en petits complets, en redingotes à revers. A supposer que l'on puisse hésiter un instant devant les deux sujets qui occupent la première et la troisième case de la co'onne de gauche, en face des quatre autres portraits, que cette page groupe pour noir  : édilicai.ion, le lecteur le plus distrait s'écrie  : — Ces gens-la ne sont pa ii des japonais ! Ce sunt des Israient s ! Et ces tris lillettes soin drs soeurs de Rachel. Des j.liis et des juiv'sr.-ail> plus marqués d'Asie gué,'sterne de Jacob ! Ils rattachent ; ils sont malais, ou, au moins, cousins de malais. Malgré des croisements, qui ont tendu à fondre les races diverses, les aborigènes du Nord semblent, au contraire, plus étroit ont alliés aux Chino'a_ix Coréens, r'r— gais. et s la première vue, l'oeil l'. moins exercé à lire sur un visage le type etll),. ; ra ; 'bique qui se cache derrière d_s traits individuels, distingue la Japonaise-Malaise, des trois autres jeunes filles, qui, dans la page précédente, occ pent la colonne de droite. Surtout il n'est pas possible de confondre les paysans malais, qui hum'les premiers colons du Japon, avec les six importants seigneurs qui l se présentent ici à nos yeu.c, les uns dans les costumes pittoresques du Japon d'autrefois, les autres sous notre livrée européenne, en petits complets, n redingotes à revers. A supposer que l'on puisse hé,siter un instant devant les deux sujets qui occupent la première et la troisième case de la colonne de gauche, en face des quatre autres portraits, que cette page groupe pour notre édificat ion, le lecteur le plus distrait s'écrie  : JAPONAIS purs JAPC N 11S JUIFS — Ces gens-la ne sont pas des Le lr pe ! Sl'ü c'lllc', Japonais Japonais ! Ce stint deslsraéii t s ! tlellc' ; Ilc'illappal'issu  : h'oillc'Slpl)leilleilt chq cv ; laiiles. pei:o ; l- Et ces trois fillettes soiit des : ; c)ilc'hc'il,llilés de la sociélé sœurs de Rachel. Des juifs et des Sl cl/lc'l ()il S'c',1 o11C71se. juin's russes... Sans doute, plus co1/lplc'pal'leurs li i'/ ! S. marqués d'Asie que leurs congéd'Europe. Mais enfin la,.ostérite de Jacob ! Ils sortent de, ghettos de fières Moscou ou de Varsovie... Ils appartiennent à l'h'stoire du Japon d'hier et dei 1linn'l'aujourd'hui, et pour ne designer que ceux d"titre c - i x qui occupent à droite la marge de c Lie pa. ; sach qu'on vous prisente ici trois personnages ïll _is:rLs  : MM. Higashi - F +Viau -No-Miya, U_yno-No-Mixa et le prince de T'chikuz4en. L'album japonais d'après lequel je reproduis leurs igures les si-na e comm des speci n °n excellents de la race immigré qui a conquis, d) _ali-i'le Japon. l'caractérise en ces cinq mots les exemplaires d'humanité q'à son avis ces hommes et ces 11'\IS JUIFS TV/. lapouais issu i onlesiallemeid,h.he lu i si (VU 1.011'1,l't'Ur>, s d k irone. Mais sortent de gh ittos de Moscon ou de Varsovie... Ils appartiennent à 1.11'stoire t1,1 tapon d'hi'r"in, nTaujourd'hrti,iet p e ne d'signer que ceux di nue e lx qui occupent à droite 1 I marge de ciic pa. saeli iiCon vous pr2sente ICI trois personnages ill:is Hes  : MM. Higashi- No-Miya, Uvno-No-Miya el. 12 prince'le Tchiku/éin. L'album japonais d'aHé.- ; je reprod ils kirs ü Ir's les connu de sPeciin exc.11-ents de la race inanigTe q li a conquis, d rait'k iu. caractérise en ces cinq mots les exemplaires d'humanité q son avis ces hommes et ces



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204