Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
M. ROUVIER les fonds russes ont baissé le 4 décembre de 6 à 7 points. qu'elle n'avait fait qu'exécuter une par une femme. Celle-cl a déclaré e i 6 décembre, M. RouVier a Le 13, le gouvernement a fait sentence rendue par le parti socialiste réVolutionnaire. L lu à la tribune de la Chambre arrêter et conduire à la prison politique, forteresse Saint-Pierre et Dans un grand nombre de pro- une déclaration sur la politique extérieure de la France, qui a produit un grand effet. Grands du comité Faits de la c grève. Décembre 1905 vinces Baltiques, les paysans ont Saint-Paul:M. Krystaloff,président vinces, notamment dans les pro- Après avoir fait l'historique de Le 16, les membres du comité continué à chasser et à massacrer la question marocaine DÉCLARATION et déclaré DE sur les Bourses étrangères. A Paris les été propriétaires, assassiné à coups à piller de revolver leurs que M. Saint-René-Taillandier, M. ROUVIER conerairement aux allégations du cembre de 6 à ? points. qu'elle n'avait fait qu'exécuter une les fonds russes ont baissé le 4 dé- biens par une et à femme. s'emparer Celle-cl de leurs a déclaré terres. e 16 décembre, M. Rouvier a prince de Bultre, ne s'était jamais Le 13, le gouvernement a fait sentance rendue par le parti socialiste révolutionnaire. présenté L lu à la tribune de la Chambre au sultan comme mandataire de l'Europe, le président du tique, forteresse Saint-Pierre et DE MANDCHOURIE arrêter et conduire à la prison poli- LA RÉVOLTE DE L'ARMÉE une déclaration sur la politique extérieure de la France, qui a pro- Dans un grand nombre de provinces, e gouvernement notamment russe dans semble les pro- Conseil a établi quels étaient les Saint-Paul,M. Kr'staloff,président duit un grand effet. droits et quelle était la situation du comité de la grève. L vinces s'être Baltiques, complètement les paysans désintéressé continué des à 600.000 chasser hommes et à massacrer qui se ont Après avoir fait l'historique de privilégiée de la France au Maroc. Le 16, les membres du comité la question marocaine et déclaré Soi voix contre 51 ont approuvé trouvent les propriétaires, en Mandchourie. à piller leurs que M. Saint-René-Taillandier, conl:irement aux allégations du viennent de Kharbine et de Vladi- ces déclarations. biens Les et Russes à s'emparer et les de Chinois leurs terres. qui prince de BuloW, ne s'était jamais LA CONFÉRENCE vostok LA au RÉVOLTE lapon, rapportent DE L'ARMÉE que les présenté au sultan comme mandataire de l'Europe, le président du D'ALGÉSIRAS hommes sont DE en MANDCHOURIE état d'insubordination ouverte. Comme ils reçoiVent la fin de décembre, la date à Conseil a établi quels étaient les e gouvernement russe semble A laquelle devait se réunir la insuffisamment pour se nourrir, droits et quelle était la situation conférence d'Algésiras n'Était pas ils L s'être complètement désintéressé des hou, 000 hommes qui se vivent sur te pays qu'ils ont privilégiée de la France au Maroc. encore fixée, un estimait dans le mis au pillage. Des révoltes terribles ont eu lieu à Kharbine à la Soi voix contre 51 ont approuvé trouvent en Mandchourie. monde diplomatique que ce serait ces déclarations. L'hW ! où descendront d Algésiras Les Russes et les Chinois qui Vers le 15 janvier. fin de novembre ; la plus grande les délégués français et marocains Viennent de Kharbine et de Vladivostok au lapon, r apportent que les partie de la Ville a été incendiée. LA CONFÉRENCE LA CRISE D'ALGÉSIRAS RUSSE exécutif de l'alliance ouvrière hommes sont en état d'insubordination ouverte. Comme ils reçoivent éVénement principal en Rus- L'INSURRECTION DE MOSCOU la fin de décembre, la date à étaient à leur tour emprisonnés. Le ", sie pendant le mois de décembre, a été la grève des Postes et vrières de Moscou proclamaient la', sait une terrible insurrection. 20 décembre, les organisations ou- e 24 décembre, Moscou subis- A laquelle devait se réunir la insuffisamment pour se nourrir, conférence d'Algésiras n'é,tait pas ils vivent sur pays qu'ils ont Télégraphes. Les employés de ces grève générale. Les réVolutionnaires, installés for encore fixée, on estimait clans le mis au pillage. Des révoltes terribles ont eu lieu à Kharbine à la services ont cessé tout travail le Le 26 décembre paraissait un tement dans plusieurs quartiers de monde diplomatique que ce ocrait 3 décembre afin de protester contre les décisions du gouvernement les délégués français el marocains L'hd ; cl où descendront à.fllgésiras Oukase impérial établissant à la Ville, notamment aux environs vers le i 5 janvier. fin de novembre ; la plus grande quelles catégories de la population serait conféré le droit de suf- luttaient avec succès contre les partie des gares de la Nicolas ville a été et incendiée. de Kazan, qui leur interdisait de s'organiser LA CRISE RUSSE en syndicat. Comme à partir de ce exécutif frage. de l'alliance ouvrière troupes trop peu nombreuses. Dans moment'événement il a fallu principal porter les en Rus- L'INSURRECTION DE MOSCOU télégrammes,. sie pendant par Voie le mois ferrée de à décem- la fron- 20 décembre, les organisations ou- des e 24 barricades décembre, que Moscou l'artillerie subis- de- étaient à leur tour emprisonnés. Le un grand nombre de rues on éleVait 1 bre, L'ASSASSINAT DU GÉNÉRAL tière allemande, a été la grève les nouvelles des Postes subissaient Télégraphes. un retard Les de emplo'és 48 heures. de ces grève générale. et vrières de Moscou proclamaient la'vait, sait détruire une terrible à coups insurrection. de canon. SAKAROFF Les Le 30 révolutionnaires, décembre la installés lutte continuait avec for services Pétersbourg ont cessé a été, tout au travail début, le Le e 4 26 décembre, le général paraissait Sakaroff, un tement dans le plusieurs même acharnement quartiers de pendant 2 décembre afin de protester contre les décisions du gouvernement deux jours, comme isolé du LOukase ancien impérial ministre établissant de la guerre à la et ville, les insurgés notamment résistaient aux environs opiniâtrement. monde et cette ignorance des éVénements qui s'accomplissaient en Rus- dans tion serait la province conféré de le Saratoff droit de pour suf- luttaient moment, avec à plusieurs succès milliers, contre les le qui quelles avait catégories été envoyé de par la popula- le tzar des gares On Nicolas estimait et environ, de Kazan, à ce qui leur interdisait de s'organiser en syndicat. Comme à partir de ce sie a causé une Véritable panique réprimer frage. les désordres agraires, a troupes chiffre des trop tués peu et nombreuses. blessés. Dans moment il a fallu porter les télégrammes par voie ferrée à la fron- un grand nombre de rues on élevait L'ASSASSINAT DU GÉNÉRAL des barricades que l'artillerie devait détruire à coups de canon. tière allemande, les nouvelles subissaient un retard de 48 heures. SAKAROFF Le 3o décembre la lutte continuait avec le même acharnement Pétersbourg a été, au début, e 4 décembre, le général Sakaroff, pendant deux jours, comme isolé du L ancien ministre de la guerre et les insurgés résistaient opiniâtrement. On estimait environ, à ce monde et cette ignorance des événements qui s'accomplissaient en Rus- dans la province de Saratoff pour moment, à plusieurs milliers, le qui avait été envo'lé par le tzar sie a causé une véritable panique réprimer les désordres agraires, a chiffre des tués et blessés. Officiers russes triant les lettres dans un -éagon pcs:al pendant la grhie. Officiers russes triant les lettres dans un tivagon pesai pendant la grèbe. 686 686 Prisonniers employés au transport des sacs postaux Prisonniers employés au transport des sacs postaux
LETTRES à ARTS Décembre 1905 (1) Portrait de Femme a delta ! Exposition des auttres de M. I. Wel/. L'EXPOSITION DE M. I. VELY otre collaborateur, M. J. N Vely, a exposé dans le courant du mois un certain nombre Portrait de de tableaux Femme et à cbe9al surtout de Exposition pastels des ois cruVres se retrouvent de M. la J grâce, Wei)). la fratcheùr, le coloris et l'élégance L'EXPOSITION toute parisienne DE qui constituent par excellence M. I.'WELl'les qualités de cet artiste. otre collaborateur, M. J. NVENTE UJeIV, DE LA a exposé COLLECTION dans le courant du mois un CRON certain IE.R nombre es tableaux de tableaux et objets et surtout d'art L de pastels laissés où par se M. retrouvent Cronier, 11 le grâce, président la fraîcheur, du Conseil d'administration et l'élégance de la raffinerie toute parisienne Say, se le coloris sont qui constituent vendus les 5 par et excellence 6 décembre, les qualités à l'hôtel de cet Drouot, artiste. et ont produit'VENTE la DE somme LA COLLECTION énorme de 5.191.650 francs. CRONIER Les deux pièces maîtresses es tableaux et objets d'art étaient le Billet doux de Fragonard, et L laissés par M. Cronier, le le Volant de Chardin, qui ont été président du Conseil d'administration de la raffinerie Sig, se ad ; ugés, le premier au prix de 420.000 francs, et le second à sont vendus les 5 et 6 décembre, M. Henri Rothschild pour 140.000 francs. à l'hôtel Drouot, et ont produit la somme énorme de 5.191.650 LE francs. PRIX GONCOURT Les deux pièces ET LES maîtresses ROMANS étaient e prix le Billet doux'Goncourt a de été Fragonard, attribué L et le pour Volant l'année de Chardin, 1905 qui ont été et après le repas adjugés, annuel le premier dans lequel au sont prix discutés les mérites des candidats, M. Henri Rothschild pour 140.000 de 42o.00ù francs, et le second à un officier de marine qui se cache francs. sous le pseudonyme de Claude Farrère. En LE 1903, PRIX ce GON prix, COURT dont la ET LES ROMANS L Valeur est de 5.000 francs, avait été attribué à M. John-Antoine Nau, pour son roman sur les fous  : Force ennemie ; en 1904, à M. Frapié, auteur de La.Maternelle. L'action des CiVilisés se déroule à Saigon. L'auteur, dans un livre précédent, avait déjà peint les fumeries d'opium qui pullulent en Indo-Chine. Valeur est Il de a 5.000 Voulu francs, nous montrer avait ce été que attribué devient à M. un John-Antoine Européen policé Nau, et pour civilisé son roman sous le sur ciel les ardent fous  : de Force là-bas ennemie ;  : Ce n'est en 1904, point beau à M. 1 Frapié, auteur de tierce, de La enseigne Jlaternelle. de Vais- Son héros, seau, L'action n'a pas des la C'ieilisés force de se résister déroule à Saigon. L'auteur, dans un livre précédent, avait déjà peint les fumeries d'opium qui pullulent en Indo-Chine. Il a voulu nous montrer ce que devient un Européen policé et civilisé sous le ciel ardent de là-bas  : Ce n'est point beau ! Son héros, de Fierce, enseigne de Vaisseau, n'a pas la force de résister Li Billet doux, de Fragonard, Vendu 420.000 francs d la Vente Cronier. aux camarades débauchés qui l'entraînent dès son arrivée à Saigon. Quelques hésitations dans la vie forcenée qu'il mène nous avalent laissé supposer dès le début du L  : Volume Billet doux, qu'il rencontrerait de Fragonard, bien, Vendu pour 420.000 le faire fraises changer à la Vente de route, Cronier. la pure et charmante jeune fille dont la fraîche apparition signale d'habitude aux camarades les dénouements débauchés moraux. qui l'entraînent 1 quand dès son cette arrivée jeune à Saigon. fille ap- Hélas paraît, Quelques il est hésitations trop tard ; dans de Fierce la vie ne forcenée peut résister qu'il mène à ses compagnons, nous avaient malgré laissé supposer le vif penchant dès le qu'il début éprouve du pour Volume celle qu'il qu'il rencontrerait nomme sa fiancée. bien, La pour guerre le faire est changer déclarée, de il meurt route, du la pure et charmante jeune fille dont la fraîche apparition signale d'habitude les dénouements moraux. Hélas ! quand cette jeune fille apparaît, il est trop tard ; de Fierce ne reut résister à ses compagnons, moins héroïquement en allant poser une torpille sous le navire ennemi. Parlant de ce livre, M. Marcel Ballot dit, dans le Figaro  : a La couleur et un certain byronisme juvénile y font à peu près tout admettre. s M. Félix Duquesnel a tenté, dans leMystère de Gaude, un roman judiciaire dont il s'est fort bien tiré, ce moins héroïquement en allant poser une torpille sous le navire ennemi. qui n'est point facile à une époque Parlant de ce livre, M. Marcel ott les Américains et les Anglais sont Ballot passés dit, dans maîtres le Figaro en ce genre.  : La Comment couleur et Bondet, un certain timide b'ronisme et pacifique juvénile bureaucrate, V font à peu en près arrive-t-il, tout admettre. » par terreur de sa femme autocratique et dépensière, à assassiner M. Félix Duquesnel a tenté, dans le..Mystère de Gaude, un Vieillard qui un est roman son père judiciaire dont il s'est fort bien tiré, ce adoptif ? Comment un effroyable juge d'instruction aux qui n'est point facile à une époque où les Américains et les Anglais moeurs inquisitoriales en arrivet-il sont passés lui-même maîtres à faire en interner ce genre. le Comment Bondet, timide et pacifique meurtrier comme fou pour qu'il bureaucrate, ne fasse en pas arrive-t-il, l'aveu public terreur de de son sa forfait ? femme autocrati- C'est ce par que que M. et dépensière, Duquesnel noua à assassiner expose en un ce vieillard livre intéressant qui est son qui comporte adoptif ? un coup Comment de théâtre un effroa- inat- père tendu ble juge et fait d'instruction palpiter délicieusement moeurs inquisitoriales ce que nos ancêtres en arrive- aux appelaient t-il lui-même à le faire lecteur interner béné- le vole ! meurtriere.comme fou rouiqu'il M. ne Maurice fasse pas de l'aveu Valeffe puflic de dans son les forfait ? ruines C'est d'Eepte ce a écrit un que roman M. Duquesnel de moeurs nous antiques expose  : le en Peplos ce livre vert, intéressant d'une brutalité qui comporte un coup On de/théâtre Voit ressus- savoureuse. inat- LETTRES d'ARTS Décembre 1905 (1) citer tendu dans et fait des palpiter épisodes délicieusement ce que nos ancêtres ardents appelaient « le lecteur bénévole ! s. M. Maurice de V)alef fe a écrit dans les ruines d'Eg'pte un roman de moeurs antiques  : le Peplos vert, d'une brutalité savoureuse. On Y voit ressusciter clans des épisodes ardentsM, Charles Bargone (Claude Farrère), enseigne de Vaisseau, qui a obtenu le prix Goncourt. e (s prix) L'ensemble Goncourt des a mementO été attribué publiés dans chacune de nos rubriques constitue, en même temps qu'un aperçu vivant et complet pour l'année der événements 1905 et du après mois le précédent, une sorte d'encyclopédie permanente qui sera le plus bel ornement de la repas bibliothèque. annuel On dans aura, lequel par la sont suite, discutés les mérites des candidats, à mille occasions de s'y reporter. — Ce n'est pas un journal et c'est mieux qu'un livre. un officier de marine qui se cache malgré le vif penchant 687 qu'il éprouveM, Charles l3argone (Claude sous le pseudonyme de Claude pour celle qu'il nomme sa fiancée. Farrère), enseigne de Vaisseau, qui Farrère. En 1903, ce prix, dont la La guerre est déclarée, il meurt du a obtenu le prix Goncourt. (i) L'ensemble des memento"publiés dans chacune de nos rubriques constitue, en même temps qu'un aperçu vivant'et complet des événements du mois précédent, une sorte d'encyclopédie permanente qui sera le plus bel ornement de la bibliothèque. On aura, par la suite, mille occasions de s'y reporter. — Ce n'est pas un, journal et c'est mieux qu'un livre. 687



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204