Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
à Nice ! de la pire espèce I... André. — A Nice ?... (Favrolle se rapproche André. — Ah I la vertu de la fille ?... d'André et se trouve au milieu de la scène, derrière lui.) rien. Mais il n'y a pas que cette façon-là pour Tekli. — Je ne dis pas cela !... Je n'en sais Tekli. — La marquise et sa filleL. une femme, d'être déshonnête... André (saisi). — Madame... Tekli. — De Rio-Zarès... et la délicieuse Dora. Je sais tout André. — Et alors ?... Tekli. — Mon Dieu !... nous en recauserons ! (Mouvement Tekli (souriant !. de Favrolle — Ces deux et d'André intrigantes qui le là-bas contient. Nice Ce ! mouvement échappe à Tekli, qui en ce de prie la ! pire espèce !... cher André ami... (insistant). en trois — mots... Mais deux non, aventurières je vous à moment André. dépose — A Nice son ?... chapeau (Favrolle à côté se rapproche de lui sur Tekli André. (souriant). — Ah ! la — vertu Ah 1 Eh de la bien, fille voyons, ?... puisque Tekti. vous — y Je tenez dis !... pas Vous cela ne 1... vous Je êtes n'en donc sais d'André le canapé.) et se trouve au milieu de la scène, derrière André lui.) (se contenant). — Et alors ?... rien. jamais Mais demandé il n'y a de pas quoi que cette vivaient façon-là ces deux pour Tekli. — La Et marquise alors, je suis et sa ravi fille de !... vous voir femmes une femme, ?... d'être déshonnête... échapper André (saisi]. de leurs — griffes Madame... André. — Mais Et alors de quelques ?... revenus, je pense... Tekli. André —(de De méme). Rio-Zarès... — Et sur et la quoi délicieuse vous fondezvous, mon cher de Favrolle Tekli, pour et d'André juger ces qui femmes le con- que André cela I (insistant). — Mais non, je vous en Dora. Tekli. — Mon Bien Dieu insuffisants !... nous 1 en Si recauserons elles n'avaient ! (Mouvement tient. aussi sévèrement Ce mouvement que échappe vous faites à Tekli, ?... qui en ce prie Tekli. — Oh ! ne fût-ce que leur façon de vivre... mais nous ne sommes pas là pour parler Tekli. (souriant). — Mais ce — Ah que ! leur Eh bien, rapporte voyons, le puis- petit André. ! — Et quoi encore ? moment dépose son chapeau à côté de lui sur le canapé.) d'elles... et... que métier vous politique y tenez qu'elles !... Vous font ne auprès vous des êtes nigauds donc André (se contenant). — Et alors ?... André (même jeu). — Mais si... parden I... tels jamais que moi... demandé de quoi vivaient ces deux Tekli. Et alors, je suis ravi de vous voir Je n'ai pas, comme vous le pensez, rompu avec femmes André. ?... échapper de leurs griffes !... — Des espionnes ? elles tout à fait... et vous comprenez que... André. Tekli. — Qui Mais m'ont de quelques fait arrêter revenus, par je la pense... André (de même). — Et sur quoi vous fondezvous, mon cher Tekli, pour juger ces femmes police Tekli (achevant pour lui). — Dans votre Rosi. autrichienne Tekli. — Bien insuffisants ! Si elles n'avaient tion nouvelle c'est juste I... Eh bien, mon que André. cela 1 aussi sévèrement que vous faites ?... — Tékli Tekli. — Oh 1 ne fût-ce que leur façon de vivre... mais nous ne sommes pas là pour parler André. — Et quoi encore ? Tekli. — Mais ce que leur rapporte le petit d'elles... et... SCÈNE métier X politique qu'elles font auprès des nigauds André (même geu). — Mais si... pardon Les !... mêmes, tels Dora. que moi... Je n'ai pas, comme vous le pensez, rompu avec André. — Des espionnes ? elles Dora tout (gaiement à fait... et par vous la droite comprenez entrant que... sans voir Tekli. André. — Qui Ma m'ont chère fait Dora, arrêter nous par avons la police à nuser... autrichienne ces messieurs 1 et moi... et... Tekli). —(achevant Eh ! bien pour partons-nous lui). — Dans ? votre (A sa posi= vue Tékli tion nouvelle...  : reste atterré.) c'est justel... Eh bien, mon André. Dora (gaiement, — Tékli !... remontant à André). — Et je André (vivement à Dora). — Pas encore, ma vous gêne ?... à la bonne heure Mais ne vcus chère Pas encore ! mettez pas en retard. Dora (apercevant Tekli). — Tekli I... Vous SCÈNE X - voilà donc retrouvé ?... André. — Non ! non I Les mêmes, Dora. Tekli (balbutiant). — Madame !... Dora (à Tékli). — Au revoir... n'est-ce pas ? Dora. (gaiement — Ah ! c'est par la gentil, droite entrant le jour sans de mes voir (Tekli André. s'incline — Ma sans chère répondre. Dora, nous — A avons André.) à Vousc..user... n'avez ces qu'à messieurs faire et moi... signe et... !... Je suis toute Tekli). noces ! — Vous Eh 1 étiez bien à 1... l'église partons-nous ?... ? (A sa vue Tékli Tekli. reste — atterré.) Non Je... prête Dora !...(gaiement, (Elle sort par remontant la droite.) à André). — Et je André (vivement à Dora). — Pas encore, ma vous gêne ?... à la bonne heure !... Mais ne vous chère !... Pas encore ! SC ÈN E mettez XI pas en retard. Dora (apercevant Tekli). — Tekli !... Vous voilà, donc retrouvé ?... Les mêmes, moins André. Dora. — Non ! non ! Tekli (balbutiant). — Madame !... Dora (à Tékli). — Au revoir... n'est-cc pas ? (Silence Dora. — d'une Ah ! seconde. c'est gentil, Tekli le se jour remet, de mes traverse toute ! Vous la étiez scène, à l'église et va prendre ?... son chapeau n'avez sortir.) qu'à me faire signe !... Je suis toute (Tekli sure... s'incline et n'en parlons sans répondre. plus !... —(Même A André.) jeu Vous pour noces sur Tekli. le canapé — Non pour !... Je... sortir. André lui barrant le prête André !... (Elle (l'arrêtent sort par de la même droite.) par le geste). — passage l'arrête du geste.) Encore une fois, Tékli, vous ne sortirez pas André (sans éclat, d'une voix sourde). Tekli, ainsi ! vous pensez bien, n'est-ce pas, que vous ne SCÈNE partirez pas de la sorte. Les mêmes, moins de moi Dora. ? J'ai supposé ce qui n'est pas, ce qui ne Tékli. XI — Enfin, mon cher ami, qu'exigez-vous Tekli. — Maurillac I... Ce n'est ni généreux, ni peut être... Je le reconnais... j'en suis désolé... sage, (Silence que d'une vous seconde. avez fait Tekli là se ! (Mouvement remet, traverse d'André.) toute Il était scène, plus et loyal va prendre à vous son de m'arrêter chapeau sortir.) toutes mes excuses... Que puis-je faire de plus ? sure... Je renie et tout n'en parlons ce que j'ai plus dit !... (Même Je vous (eu offre pour sur au premier le canapé mot pour Et... sortir. André lui barrant le André. (l'arré(Zznt — Vous expliquer de même avec parle moi geste). sincèrement, Encore loyalement une fois, I... Tékli, vous ne sortirez pas — passage André. l'arrête — Ne du pas geste.) vous laisser formuler l'accusation, André (sans pour éclat, connaître... d'une voix sourde). Tekli, ainsi Tekli ! (vivement). — Mais j'ai parlé comme vous Tekli pensez (protestant). bien, n'est-ce — Oh 1 pas, l'accusation que vous ne partirez André. pas — de Enfin la sorte. c'est le mot !... disposition de moi ? J'ai supposé d'esprit ce à qui voir n'est sainement pas, ce qui les ne un Tékli. enfant... — Enfin, C'est mon convenu cher !... ami, Suis-je qu'exigez-vous dans une Tekli. — Maurillac Pour Dieu !... ! Ma.urillac, Ce n'est ni n'accordez généreux, pas ni peut choses être... ? Je Je sors le reconnais... de prison Je j'en vois suis des désolé... ennesage, à mes ce paroles que plus vous d'importance avez fait là qu'elles ! (Mouvement ne méritent. Des Il était suppositions plus loyal très à vous vagues... de m'arrêter après toutes bien m'excuser mes excuses... un peu Que I... puis-je faire de plus ? mis Je renie partout tout ! J'accuse ce que j'ai étourdiment dit !... Je vous Il offre faut d'André.) au tout... premier que mot je déplore ! Et... sincèrement, je vous as- André. — Tekli Vous I expliquer Je vous connais... avec moi vous sincèrement, loyalement !... n'ô- André. — Ne pas vous laisser formuler l'accusation, pour la connaître... 794 Tekli (vivement). — Mais j'ai parlé comme Tekli (protestant). — Oh ! l'accusation !... un enfant.., C'est convenu !... Suis-je dans une André. — Enfin c'est le mot !... disposition d'esprit à voir sainement les'Tekli. — Pour Dieu ! Maurillac, n'accordez pas choses ? Je sors de prison ! Je vois des ennemis partout ! J'accuse étourdiment !... Il faut à mes paroles plus d'importance qu'elles ne méritent. Des suppositions très vagues... après bien m'excuser un peu !... tout... que je déplore sincèrement, je vous as- André. - Tekli ! Je vous connais... vous n'ê- 794
grave que celle-là... Tekli (l'interrompant). — Mais quoi ? ? parce que j'aurai dit vaguement... André. — Vous avez dit, non pas vaguement, mais de la façon la plus précise que la marquise et sa fille vous avaient dénoncé à la police autrichienne ! (Mouvement de Tekti.) Enfin, l'avez-vous tes pas homme dit ? à porter une accusation aussi grave Tekti. que — celle-là... Et cela prouve-t-il que ce soit vrai ? Tekli André. (l'interrompant). — Non, mais il — reste Mais à quoi prouver ? ? parce que cela que j'aurai ne l'est dit pas. vaguement... André. — Vous avez dit, non pas vaguement., mais de la façon la plus précise que la marquise et sa fille vous avaient dénoncé à la police autrichienne 1 (Mouvement de Tekli.) Enfin, l'avez-vous dit ? Tekli. — Et cela prouve-t-il que ce soit vrai ? André. Non, mais il reste à prouver que cela ne l'est pas. ANDRÉ. - Alors vous n'êtes qu'un misérable lâche... et je vous tuerai !..., ri'r.". :., — Eh ! bien, soit, battons-nous, tuons-nous !... (page 796, col.i.) une femme que j'adore... contre ma femme ! ! l'accusation la plus atroce ! Et vous la croyez suffisamment effacée par ce désaveu complaisant... forcé... qui n'a rien de sincère. Tekti. — Mais si... André. — Mais non t Vous savez bien que non, Tekli 1 Au nom du Ciel !... La vérité quelle qu'elle soit, plutôt que cet horrible doute qui me tue I... La vérité 1 ! Je vous en supplie, la vérité 1 Tekti lui-même, désespéré). — Ah 1 Dieu !... André. — Donc, c'est Dora, dites-vous, qui vous a fait arrêter ? r Li r L'Espionne André (l'interrompant/. — Aucunement ! tout galant homme, à votre place, parlerait comme vous. Tout honnête homme, à la mienne, n'en croirait pas un mot... et vous le savez bien !... Tekli. — Mais enfin ! André. — Mais enfin, mon cher Tekli, je vous en conjure... laissons là tout débat irritant Tekli. ! C'est — Et à votre mon affection désaveu que ne suffit... je fais appel... C'est André à votre (l'interrompant). coeur ! Voyez — Aucunement donc quelle horrible galant situation homme, vous à votre me faites place, 1 parlerait Ayez donc comme pitié ! tout de vous. tout Tout ce que honnête je souffre homme, ! Vous à la portez mienne, contre n'en croirait pas un mot... et vous le savez bien 1... Tekli. — Mais enfin ! André. — Mais enfin, mon cher Tekli, je vous en conjure... laissons là tout débat irritant ! C'est à votre affection que je fais appel... C'est à votre coeur ! Voyez donc quelle horrible situation vous me faites ! Ayez donc pitié de tout ce que je souffre ! Vous portez contre (Tekli (de même). — Non ! André. — Vous l'avez dit !..,'r Tekli. — A tort ! André (passe derrière lui). — Enfin, vous l'ayez cru ? Tekli. — A tort 1 André. — Mais pour l'avoir pensé, ne fût-ce qu'un instant.., vous aviez bien quelques preuves... Tekli. — Aucune !... André. — Du moins, un indice ? Tekli. — Pas un ! André. — Et sans preuve, sans indice, sans/./, Ï,. 4%f, """ "', i (y, ‘,.- ; , ', ANDRÉ. - Alors vous n'êtes qu'un misérable lâche... et je vous tuerai !... TEKLI. - Eh ! bien, soit, battons-nous, tuons-nous !... (page 796, col.i.) une femme que j'adore... contre ma femme ! ! Tekli (de même). — Non ! l'accusation la plus atroce ! Et vous la croyez André. — Vous l'avez dit !... suffisamment effacée par ce désaveu complai- Tekli. — A tort ! salitforcé... qui n'a rien de sincère. André (passe derrière lui). — Enfin, vous l'a- Tekti. Mais si... yez cru ? André. Mais non ! Vous savez bien que Tekli. A tort ! non, Tekli ! Au nom du Ciel !... La vérité quelle 795 André. — Mais pour l'avoir pensé, ne fût-ce qu'elle soit, plutôt que cet horrible doute qui qu'un instant... vous aviez bien quelques me tue !... La vérité ! ! Je vous en supplie, la preuves... vérité 1 Tekli. — Aucune !... Tekli (d lui-même, désespéré). — Ah ! Dieu !... André. — Du moins, un indice ? André. — Donc, c'est Dora, dites-vous, qui Tekli. — Pas un ! vous a fait arrêter ? André. — Et sans preuve, sans indice, sans 795



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204