Je Sais Tout n°48 janvier 1909
Je Sais Tout n°48 janvier 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°48 de janvier 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : interview du tsar des Bulgares.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
L'École des CoWboys — le Canada, l'Australie, l'Afrique du Sud. Suivant qu'ils se destinent à l'une ou à l'autre de ces colonies, les élèves vivent à l'école, dans le milieu presque réel où ils évolueront plus tard. Ils sont initiés à toutes les particularités de chaque contrée par la reproduction exacte des maisons, des écuries, des corrals (parcs) ainsi que par les outils dont ils auront à se servir et par la cuisine dont ils s'alimentent. L'été, ces messieurs couchent sous la tente, l'hiver, c'est dans les loa houses ou bunk-houses qu'ils ont construits euxmêmes en rondins. Leur temps se partage entre l'équitation, la voltige, le dressage, le ferrage des chevaux à chaud et à froid, l'exercice de la hache, du lasso, du stockwhip, les soins aux bestiaux et aux chevaux, la cuisine de bivouac, l'art de s'orienter dans le désert, la charpente, la construction des baraquements, des maisons (le bois et des barrières, le tir au revolver et au Winchester, le paquetage des animaux de biit, la science de l'éclaireur, la bourrellerie, la médecine élémentaire, etc. Celui qui écrit ces lignes peut dire Par expérience que cet DEUX FAMEUX CHAMPIONS En haut, celui de la Blue Star C', de Paris ; en bas, Welsh, champion de l'Idaho, instructeur à El Aparejo, qui exécutent les plus difficiles performances de la manoeuvre du lasso. 753 apprentissage ne va pas sans quelques horions et quelques balafres, particulièrement celui du stockwhip, qui, maladroitement manoeuvré, ressemble singulièrement à de cuisantes verges qu'on aurait données à l'infortuné apprenti cowboy pour se fouetter lui-même. Mais fait-on des omelettes sans casser des oeufs ? Au surplus, vous pensez bien qu'on se fait quelque gloire d'avoir la peau dure, à El Aparejo, nom familier de l'Ecole, et que des gaillards qui se destinent à vivre dans la prairie ou dans le buisson australien, qui pratiquent journellement la boxe, la natation et même le jiu-jitsu sont audessus d'une bosse, d'un bleu ou d'une bourrade. E. Ffrench est la coqueluche de l'Ecole. C'est un grand diable de deux mètres de haut, mince et sec comme une cigarette, souple et nerveux comme une couleuvre, avec une terrible moustache blonde embroussaillée et de bons yeux d'enfant. Il s'occupe plus spécialement de l'instruction équestre. Il est partisan déterminé de ce qu'on appelle en anglais le Trick- Riding, c'est-à-dire l'équitation acrobatique. A ses yeux, rien ne donne plus de confiance au cavalier en l'amusant et en l'assou-
Je sais tout Tous les Sports plissant. Sa méthode d'instruction est particulière et tout à fait contraire à ce qui se pratique ordinairement. Il laisse aux débutants les étriers et ne leur supprime que les rênes de mors. Et il s'écrie  : — Quelle idée barbare que d'infliger à un tenir en équilibre sans point d'appui sur une vante, il sent la chute et tire sur son trembler ; il se cabre et voilà mon ça tation est le seul sport où l'on débute plus difficile. Pourquoi ne don prenti bicycliste l'ordre de ne contraire, si l'homme est a de l'assiette, il ne s'é peu à peu, il s'habitue pas tirer sur la bride, compromettre son sert du mors étriers si vous Et le fait est cellents hor Je ne élèves valicr par ce nez - vous pas tenir le soutenu par nerve pas, il prend à se caler avec ses à rendre ses bras indé équilibre. En très peu de avec maîtrise. Alors, suppri voulez, c'est un cavalier  : il ne que les élèves de Ffrench sont semen. pense pas qu'il y ait au monde une suivent plus passionnément les cours. nes gens ardents et souples, ce travail est une joie. Ce ne sont pas cowboys qui cherche « sécher » une M. E. Ffrench, qui est le roi du fouet, dirige les leçons. I)u bout- de sa lanière de cuir tressé, épaisse comme le pouce et longue de cinq mètres, montée sur un manche de quarante centimètres, il vous enlève la cendre de la cigarette que vous avez ai l lèvres, d'une chiquenaude imperceptible, mais avec une détonation assourdissante. Il pratique aussi un sport assez étrange, le cracking -snakes. Quand on capture un serpent dans la contrée, on le lui apporte et le maniant comme son stockwhip, il le saisit par la queue, en fouette l'air d'un coup sec et le crise du serpent, filant par la bouche, s'en va tomber à quinze mètres. Quant au lasso, c'est Welsh, un jeune cou-puncher qui l'enseigne. Il est champion'assiste de l'Idaho et c'est bien un des plus joyeux compagnons qui 754 LE CHEVAL apprenti ce supplice de se selle glissante ? Cela l'époumors. Le cheval sent l'homme par terre. En vérité, l'équiqu'il y a de pas à l'apguidon ? Au les étriers, il confiance et, jambes, à ne pendants sans temps, il se mez - lui les tombera pas. bien vite d'ex- DE BOIS Quand on saitpratiquer la « crinoline » à terre, il faut s'y exercer à cheval. Un cheval de bois convient mieux au débutant dont la maladresse risquerait fort d'irriter sa monture. école dont les Pour ces jeuharmonieux les élèves raient à classe.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 178