Je Sais Tout n°48 janvier 1909
Je Sais Tout n°48 janvier 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°48 de janvier 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : interview du tsar des Bulgares.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
Les Trois Masques LE PIERROT MYSTÉRIEUX Quatre masques soutiennent par les bras un pierrot qui semble tituber. (Page 798, col. 2.1 793
Mes frères sont au maquis, chez notre cousin le bandit. PAOLO. Vrai ? VIOLA. — J'ai préparé moi-même les provisions. PAOI.o. — Mais... VIOLA (côline). - C'est une preuve d'amour que je te demande. La vieille Chilina nous prêtera deux jolis habits... Nous traverserons le village, embrassés par la taille et personne ne nous reconnaîtra. PAOLO (indécis). - Mancecca ?... Dis ? Estce que ?... MANCECCA. — Il ne faut pas !... Il ne faut pas ! (Brusquement) Hé ! le maître descend. J'entends son pas... PAOLO (à viola). —.Pars vite ! VIOLA. — Je reste, si tu ne promets pas de venir. MANCECCA (lui montrant le poing). - Petite diablesse !... PAOLO (affolé). Pars !... VIOLA. — Viendras-tu ? PAOLO (affolé). - Oui... je tâcherai... oui 1 Pars, pars vite 1... VIOLA. — C'est promis ? PAOLO. — Oui ! Viola disparaît en lui envoyant un baiser. Paolo ferme la'fenêtre et, affectant soudain un air d'ennui, regarde dans la rue. Prati della Corba paraît. SCÈNE II PRATI, PAOLO, MANCECCA PRATI (à Mancecca). — Mancecca, as-tu préparé le sac de l'enfant ?... (Signe d'assentiment de Mancecca.) Tu n'as rien oublié ?... (Il descend l'escalier ; à Paolo Que fais-tu là ? PAOLO (maussade). - Je regarde passer les masques. PRATI (étonné). - Les masques ?... PAOLO. — C'est aujourd'hui le mardigras. PRATI (préoccupé). - Oui. — (A lfancecca.) Va quérir le berger Michele ; tu lui donneras 1 ordre de se trouver ici, demain, à sept heures du matin, avec deux solides compagnons. Ils feront escorte à Paolo, qui se rend à la ville. Va... Et (appuyant) qu'ils n'oublient pas leurs cartouchières. Mancecca sort. SCÈNE III PRATT, PAOLO PRATI. — Mon fils, te voici un homme, puisque tu vas être soldat. Assieds-toi. Si tes camarades de régiment te demandent qui tu es, réponds-leur  : Mon ancêtre lutta contre les Gênois, aux côtés de son ami Sampiero Corso et mourut pour l'In dépendance. Mon père a fait la campagne de France, comme grenadier de la garde. Je sais que sous les fleurs de lys, ce ne sont pas Je sais tout 794 là titres à faveurs. Mais il est fort bien de n'être pas pour le Roi, quand on fait son devoir mieux que le meilleur des royalistes. Et tu feras le tien. Au surplus, j e te recommande à ton colonel, avec qui j'ai dormi jadis sous la même couverture. (Montrant un pli cacheté.) Je lui explique les raisons particulières qui t'obligent à quitter la Corse. PAOLO (vivement). - Je vous remercie de vos bontés, mon père... mais cela est bien désavantageux pour moi  : s'engager pour échapper à une vengeance, voilà, dira-t-on... PRATI (l'interrompant). - Il est nécessaire que cela soit dit  : Tu ne t'engages pas pour l'amour du Roi ou de l'uniforme ; ni l'un ni l'autre ne nous conviennent. PAOLO (vivement). - J'entends. Vous tenez à me donner un brevet de lâcheté... Prati pousse un cri et va lever la main sur Paolo, il se contient et réfléchissant  : PRATI. — C'est très bien, Paolo  : tu as raison ; (décachetant la lettre) je vais supprimer le passage de la lettre... (hochant la tête.) Oui, une lâcheté. (Il écrit, recachéte la lettre et, brusquement, attirant Paolo contre lui.) Tiens, embrasse-moi... tu as eu là une fière pensée, que je n'avais pas eue !... Il est bien vrai que l'on n'a de la fierté que pour soi-même et trop de faiblesse pour ceux de son sang. (violemment.) Crois-tu que, si j'avais été seul, je serais parti du village sur la menace des Vescotelli ? Ma porte est ouverte à qui frappe et je sors sans autre compagnon que mon fusil... Il ne m'auraient pas fait épouser la petite, va, eussé-je dû passer dans l'autre monde !... Que la vengeance de ces vauriens retombe sur moi, après ton départ !... Qu'ils se gardent, je me garde 1... Et, s'ils me réglaient mon compte... baste !... je suis une vieille carcasse qui a fait son temps. La mort des vieillards n'est pas une perte pour les familles, quand ils meurent en règle avec Dieu. PAOLO (ému, baisant les mains de son père). — Mon père !... PRATI (relevant son fils et le contemplant avec fierté). — Mais toi, Paolo, tu as eu dix-huit ans en automne dernier 1... Tu es aussi savant que M. le curé et aussi fort qu'un berger. Tu es l'espoir de la famille, toi !... Mais s'ils te tuaient ?... Toi qui viens de naître ! S'ils te tuaient, car ils te tueraient comme ils le disent, ces fils de chiens... mon père me reprocherait, là-haut, notre souche éteinte !... Paolo, tu es mon enfant unique ; je dois veiller sur toi comme sur la gâchette de mon fusil !... Qu'importe si je meurs, moi !... mais toi, il faut que tu vives !.. PAOLO (bas). - Alors, il fallait me laisser épouser... PRATI (l'interrompant). — C'est une Vescotelli. PAOLO. — Elle aurait cessé de l'être en m'épousant !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 178