GenMag n°272 septembre 2016
GenMag n°272 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°272 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : l'école... et après ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
éDUCATION Quelque chose en plus La Ville prend en charge l’accompagnement à la scolarité dans les écoles élémentaires, depuis des années. Il s’agit d’un Temps d’étude requalifié, après l’école, qui vise à répondre au mieux aux besoins de chaque élève. Depuis les lois de décentralisation des années quatre-vingt, les communes disposent de compétences obligatoires en matière d’éducation, à savoir la construction, la gestion et l’entretien des écoles maternelles et élémentaires. Tout ce qui touche à l’enseignement et aux enseignants reste du ressort de l’Éducation nationale. « Ce qui identifie la politique éducative de Gennevilliers n’est pas ce qui relève du champ obligatoire mais ce qui est facultatif, ce que la Municipalité a choisi de faire », précise Richard Merra, adjoint à l’Enseignement. En partenariat avec un groupe d’enseignants, la Ville a cherché une offre pertinente à proposer en élémentaire après le temps scolaire, sachant que la plupart des études nationales montraient que les dispositifs d’aide aux devoirs se révèlent rarement efficaces. L’analyse de la situation a permis de distinguer quatre types d’élèves : l’élève autonome, le seul à qui l’étude « classique » peut convenir ; l’élève autonome ayant besoin d’un soutien ponc- 18 k SEPTEMBRE 2016 tuel ; l’élève en difficulté ; et l’élève qui ne va pas à l’étude. C’est l’enseignant qui précise aux accompagnateurs à la scolarité le profil des élèves inscrits à l’étude. L’ensemble de ce programme a été baptisé Temps d’étude requalifié (TER). Sur mesure Ce TER est composé de trois dispositifs complémentaires. Les études dirigées classiques pour tous sont renforcées par la mise à disposition d’un accompagnateur surnuméraire (3 adultes pour 2 salles d’études), pour les élèves ayant besoin d’un soutien ponctuel, tandis que des ateliers découverte par petits groupes sont proposés aux élèves les plus en difficulté comme une forme d’ouverture culturelle. On parle alors de « pédagogie du détour ». Des ateliers lectures ont complété cette offre pour les élèves de cours préparatoire. Pour prendre en compte les enfants qui fréquentent le centre de loisirs plutôt que les études dirigées, la Ville prépare un autre dispositif avec des enseignants et animateurs. Enfin, dès cette rentrée, afin que les parents aient le choix et que ce choix ne dépende pas du prix de la prestation, le tarif des études est aligné sur celui des accueils de loisirs. En 2012, après quelques années de fonctionnement, le TER a été analysé par une équipe de chercheurs en sciences de l’éducation de l’université Vincennes Saint- Denis (Paris VIII). Pour ce qui concerne l’étude dirigée et l’adulte surnuméraire, qualifiés de « boucle éducative », les chercheurs ont établi un référentiel en six points comme autant de pistes d’amélioration : la régulation de la quantité de travail prescrit en classe, le temps de l’étude pour stabiliser une notion déjà identifiée en classe, la dissipation des malentendus sur les tâches à réaliser, l’attention portée au suivi du travail, une égale continuité matérielle, et la prise en charge consciente de tous les élèves. L’analyse des ateliers a insisté « sur la nature de ce qui pourrait être réinvesti en classe dans l’activité des élèves ». Pour parfaire le TER, « la Ville souhaite que l’Éducation nationale précise les attendus de l’école, indique Richard Merra. Ce sujet sera inscrit dès cette année dans les discussions autour du projet éducatif territorial. » • Jean-Michel Masqué
Le Temps d’étude requalifié s’organise quatre après-midi par semaine, de 15 h 30 à 17 h 20. Devenir accompagnateur La Ville recrute des accompagnateurs à la scolarité pour cette année scolaire. Étudiant, enseignant, assistant pédagogique, intervenant en temps scolaire : il s’agit d’aider les enfants scolarisés en école élémentaire à réaliser leur travail. Les heures d’accompagnement ont lieu les lundis, mardis, jeudis, vendredis, de 15 h 30 à 17 h 20. r Diplôme minimum requis : baccalauréat. Contact : 01 40 85 64 23. Le mot du maire PatriCE LECLERC Elevons nos exigences éducatives Depuis plusieurs années maintenant, nous affichons notre ambition politique « d’élever les exigences éducatives » dans notre ville. Cela s’adresse à toutes et tous, parents, communauté des adultes, Education nationale et activités municipales. Mieux qu’une injonction, c’est un appel à la réflexion collective et à l’action. Action pour que l’Education nationale donne plus là où les besoins sont les plus importants, en termes de moyens financiers comme en termes de contenu. Action de la ville pour développer ses exigences de qualité d’encadrement et de contenu de ses activités socio culturelles. Cela se manifeste aussi dans l’élargissement de l’accès des publics aux équipements comme le conservatoire, l’école des Beaux-Arts, l’école municipale des sports, les médiathèques… Action avec les parents pour cerner les enjeux éducatifs, pour être à leurs côtés dans leurs revendications et exigences de qualité pour tous. Nous avons ces dernières années bien avancé sur ces questions. Il nous reste encore beaucoup à faire. La participation au Conseil local éducatif est un des moyens pour tous de progresser. C’est un lieu de réflexions, d’échanges, de constructions, un lieu ou l’on parle et ou l’on agit. Vous pouvez compter sur la détermination de la Municipalité pour continuer à développer de grandes ambitions car les enfants de Gennevilliers sont au cœur de nos priorités. SEPTEMBRE 2016 k 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :