Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
CULTUREL_CINÉMA ET ARTS VISUELS Sortir JUSQU’AU 18 SEPTEMBRE EXPOSITION DE KERRY SUMMERS «Observations sur l’humanité», tel est le titre de la toute dernière expo solo de l’artiste Kerry Summers. Comment observerait le monde Leonard de Vinci s’il était à notre époque et possèderait un téléphone intelligent ? C’est, semble-t-il, le sujet d’une des toiles, très colorée d’ailleurs, de cet artiste peintre. 6 A. C. PASSIOUR Aux Ateliers des artistes France Arbour, 279, rue Principale, à Granby. 450-204-6580 ou info@vccgranby.org. Ouvert de 10h à 16h, sauf le midi. JUSQU’À LA FIN SEPTEMBRE MERCIER S’EXPOSE ! L’artiste peintre et auteur François Mercier, ou Mercier tout court, a affiché ses toiles sur les murs d’endroits tels que la Piazzetta du Village, à la défunte boutique galerie Art & Compagnie (dans le Vieux-Montréal), ainsi qu’au Festival international Montréal en arts (aujourd’hui Mtl en arts). Il a exposé à la galerie DomaHom, à Québec en 2013, également. On l’a déjà vu au «Café des Arts» de Fierté Montréal organisé par Jean-Pierre Pérusse. Mercier était d’ailleurs de la «Rétrospective Café des Arts» célébrant les 10 ans de Fierté Montréal cette année, il y a à peine quelques jours donc… C’est dire que ce n’est pas depuis hier que Mercier exerce son art dans le milieu. Cette foisci, il a laissé environ une dizaine de toiles au Second Cup du Village. Des œuvres récentes, colorées - parfois aux tintes pastel aussi -, des visages expressifs, mais toujours tout en douceur. Le tout dans un style résolument mo - derne et contemporain, aux lignes franches et à la fois fines dessinant les visages et leur insufflant un sentiment quelconque (l’amour, etc.).6 A. C. PASSIOUR Au café Second Cup, 1351, rue Ste-Catherine Est. DÈS LE SAMEDI 17 SEPTEMBRE «ZÏLON/NOIR» Après son «Apocalypse Disco» au Centre d’art Diane Dufresne de Repentigny, voici que Zïlon récidive avec une autre exposition, mais dans le Village cette fois-ci. À peine aura-t-il décroché ses tableaux dans cette ville de la couronne nord, qu’il était déjà à l’œuvre pour nous présenter de nouvelles toiles, soit un hommage aux années qui l’ont fait «vibrer», soit les années 1970,1980 et 1990. C’est surtout «un hommage aux années 1970, années qui m'ont fait découvrir grâce au mouvement punk, de faire les choses avec ce qu'il me tombait sous les yeux (et dans les mains)», dit l’artiste peintre et graffiteur sur sa page Facebook. Celui qui a graffité les murs des ruelles et de plusieurs bars de la métropole entre ainsi, depuis quelques années, dans le monde «intérieur» des galerie pour offrir un style bien à lui… À noter qu’il y aura une «Pop Up Bootik», APOCALYPSE BONBON$, sur place avec T-shirts uniques et autres items dérivés des œuvres de Zïlon. 6 A. C. PASSIOUR Vernissage : le 17 septembre, à la Galerie France Cantin, 2100, rue Amherst, suite 201, Montréal. 514- 370-5557. JEUDI 6 OCTOBRE «OSEZ VOUS TRANS- FORMER» Journée VIP chez Pharmaprix ! Après un «VIP sur l’Égypte ancienne», qui a donné les tous premiers soins pour la peau, c’était en juin dernier, voici que la section cosmétique et parfumerie vous propose ce thème de la «transformation». Masculin, féminin ? Peu importe… Leslie et toute l’équipe vous invite donc à venir consulter les spécialistes et conseillères sur les dernières tendances en matière de parfums, cosmétiques et soins de beauté… Compagnies invitées : Lancôme, Biotherm, Clarins, Clinique, Olfactorium, Vichy et Guerlain, Laroche-Posay, Lise Watier, etc. Venez vous procurer votre billet au coût de 20$ déductible sur vos achats de cosmétiques de la journée…6 A. C. PASSIOUR De midi à 21h au Pharmaprix du Village, 901, rue Ste-Catherine Est, Montréal. 514-842-4915 poste 22. DÈS LE 2 SEPTEMBRE LE FILM LA REINE-GARÇON, ENFIN EN SALLE Présenté l’an dernier en première mondiale au Festival des films du monde, où il a remporté le prix du public, le long-métrage La reine-garçon (The Girl King) du réalisateur Mika Kaurismäki sort finalement début septembre dans les salles au Québec. Ce film, scénarisé par le dramaturge québécois Michel Marc Bouchard, n’est pas un film d’époque traditionnel. C’est un drame psychologique, une histoire d’amour «qui fait vivre à l’écran un des personnages les plus intéressants et les plus mystérieux de tous les temps», comme le disait en conférence de presse, l’an dernier, le réalisateur Mika Kaurismäki. Tourné en Finlande et en Allemagne, The Girl King repose sur le scénario original de Michel Marc Bouchard, aussi créateur de la pièce de théâtre Christine, la reine-garçon (présentée au TNM, il y a 4 ans). Tant la pièce que le film racontent la même histoire, mais différemment, celle de la reine Christine de Suède, une femme surprenante en rupture avec son époque. Le film raconte la vie de la reine, de son enfance à ses années fastes et controversées en Europe catholique, en passant par l’histoire d’amour qui a changé sa vie. Dédiée au trône dès l’âge de 6 ans, dans un pays alors sous le joug de l’austère religion luthérienne, Christine a été élevée comme un garçon. Elle avait un physique peu invitant et était extrêmement cultivée, savante, sportive et parlait plusieurs langues. Prenant les commandes de l’État à 18 ans, elle refuse toutes les demandes en mariage, nullement intéressée par les hommes, éprouvant une irrésistible passion pour sa dame d'honneur, la superbe comtesse Ebba Sparre. Elle se démarque en faisant signer les traités de Westphalie, mettant fin à la guerre de Trente Ans, et en invitant savants, artistes et philosophes à sa cour. « C’est un personnage fascinant : elle a réussi à abdiquer la couronne de Suède, à abjurer sa foi luthérienne, sans qu’il y ait de complot, de chaos, de sang. Tout ça pour correspondre à son idée de liberté... en 1649 ! », commentait Michel-Marc Bouchard dans Fugues l’an dernier. Lorsqu’on l’a approché pour écrire le scénario du film sur la reine Christine, il n’était pas tout à fait convaincu. « Mais en faisant la recherche, j’ai découvert une reine qui jure, qui ne correspondais pas du tout avec ce qu'on attendait d'une reine... C'était un vrai tomboy ! » 6 LA REINE GARÇON / THE GIRL KING Au cinéma le 2 septembre 2016 au Québec, en version originale anglaise et en version originale sous-titrée en français.. //////////// 078 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016
609035EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166