Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
VINS ET RESTO À boire... DE BONNES BOUTEILLES PLAISIRS CHARNELS MIS EN BOUTEILLE CHATEAU SUAU BLANC, SCA CHATEAU SUAU, AOP BORDEAUX, 2014 Code SAQ : 11015793 Prix : 17,90$ J'apprécie pas mal ce vin (certifié bio avec ce millesime), produit dans le sud du Bordelais, près de Cadillac. Il est élaboré sous la direction du coloré Michel Rolland. C'est un assemblage de sauvignon blanc, de sémillon et de muscadelle. En bon français, ca donne un mélange harmonieux entre acidité et gras en bouche, entre notes fruitées et touches végétales. C'est comme un champ de trefles sous un ciel où se promènent tranquillement quelques nuages, et dans lequel virevoltent paresseusement des abeilles. Étonnamment, je viens de déguster un 2012, (alors qu'on recommande de le boire jeune), et il m'a séduit avec sa touche presque crémeuse. Il a été délicieux avec un poulet au citron. /////////// 070 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 CHATEAU DE CHAMIREY BLANC, MARQUIS DE JOUENNES D'HERVILLE, AOP MERCUREY (BOURGOGNE) 2013 Code SAQ : 179556 Prix : 31,75 $ Tant qu’à se gâter, allons y gaiement. Une autre bouteille pour faire aimer le chardonnay. Au nez, je navigue entre deux plaisirs coupables: la tarte aux poires et le gel douche Comme une évidence, d'Yves Rocher. (Hey, à chacun, ses plaisirs!) Fruité et vert tendre, on plonge avec plaisir dans la coupe de vin. La bouche suit, fraîche et élégante, comme une robe de soie. Et je craque pour cette amertume noble, qui donne ce relief et cette longueur au vin. J'espère qu'il va m'en rester une bouteille pour y regoûter dans quelques années. Chapeau, Chateau de Chamirey! 12 BROTHERS, GEORGE WYNDHAM WINES, SOUTH AUSTRALIA, 2014 Code SAQ : 12823442 Prix : 19,00 $ Invitation au plaisir que cet assemblage de shiraz et de cabernet sauvignon, issus de parcelles minutieusement choisies. Ça donne un vin riche et savoureux, aux tannins tout en douceur, gorgéde notes de fruits mûrs, de cacao et d'une rafraichissante acidité. Et malgré un costaud taux d'alcool (presque 15%), on n'a pas de sensation brûlante en bouche. Légèrement raffraichi, il devient un compagnon magnifique pour les grillades sur le BBQ. Pour les amateurs de vins rouges expressifs,avec structure, mais sans astringence marquée. Et pour les collectionneurs, il existe deux étiquettes diffeŕentes sur le marché. Allez voir pourquoi, sur le blogue de mon site web ;) CHATEAU CAILLETEAU BERGERON, DARTHIER ET FILS, AOP BLAYES-CÔTES DE BORDEAUX (FRANCE) 2012 Code SAQ: 919373 Prix : 20,05 $ Embarquez dans la vague de ce Bordeaux de la rive droite. Ce rouge à dominance de merlot, est aussi nettement marqué par l'ajout de malbec. Ça donne un vin qui respire la confiance en soi, bien viril mais pas douchebag. Le nez est assez intense, avec des notes de crayon feutre et de bois, puis de poivre noir. La bouche est à la fois fruitée et légèrement fumée, bien relevée. C'est davantage une bavette aux trois poivres qu'une côtelette de porc aux fines herbes. Un peu plus Osheaga que rire de poupon nouveau né, si vous voyez ce que je veux dire. Agréable changement pour amateur de St-Émilion plutôt corsé. CONTINO RESERVA, VINEDOS DEL CONTINO (CVNE), DOPA RIOJA (ESPAGNE) 2008 Code SAQ: 12347159 Prix : 28,45 $ Parce que c'est tellement plaisant de se gâter! Cet assemblage de quatre cépages espagnols assez longuement vielli en barrique, est doté d'un bien agréable équilibre en bouche. Mais d'abord c'est surement le nez qui vous titillera, avec d'entêtantes notes boisées et fruitées, surtout de fruits noirs bien juteux. À l'aération, on retrouve même des parfums de cigare de luxe et de porto. On pourrait s'attendre à une bouche charnue, presque lourde, mais non: une acidité bien dosée rend le vin presque croquant de fraîcheur. Ça évoque un bain de minuit, en coquine compagnie, dans un lac entouré de forêt, un soir de pleine lune. Sans les mouches noires. Il est deja super, mais j'aimerais bien y regoûter dans cinq ans... 6 OLIVIER DE MAISONNEUVE, SOMMELIER CONSEIL vinsconseil.com
LA «SOIRÉE EN BLANC» DE ST-HUBERT AVOIR DU PLAISIR ET FINANCER LE GRIS-MONTRÉAL ! L’an dernier, le GRIS-Montréal recevait la rondelette somme de 4 000$, c’était-là les fruits de la «Soirée en blanc» organisée dans le restaurant St-Hubert du Village. Cette année, la clientèle est invitée à participer à la 2ème édition de la «Soirée en blanc», le 21 septembre prochain. Cette activité sert à amasser des fonds pour la Fondation St-Hubert et, dans le cas du Village, pour le GRIS-Montréal ! On soulignera, également, le 65e anniversaire de l’entreprise lors de cette soirée. En 2015, Martin Nadeau, le propriétaire de la Rôtisserie St-Hubert du Village, avait eu le plaisir de remettre personnellement un chèque totalisant 4 000$ au GRIS-Montréal qui effectue de la démystification et de la sensibilisation à l’homosexualité en milieu scolaire depuis 1994. «Encore cette année une partie de l’argent amassé sera remise au GRIS-Montréal. Impossible de confirmer le montant pour le moment, mais plus il y aura de gens, plus le montant sera élevé !», d’indiquer Josée Vaillancourt, la directrice générale de la Fondation St-Hubert et des Relations publiques. «Je crois que [le GRIS-Montréal] est la seule organisation LGBT à qui nous donnons, mais ce n’est pas par manque d’intérêt», souligne Mme Vaillancourt. «Je suis fier de m’impliquer dans la campagne annuelle de financement du GRIS-Montréal. Je suis père de deux grandes filles et j’ai toujours voulu leur inculquer de bonnes valeurs et leur enseigner l’importance de s’ouvrir à la différence. J’ai bien réussi, car, elles ne jugent pas et elles acceptent tout le monde, quelle que soit leur nationalité ou leur orientation sexuelle. Par contre, je n’ai pas été en mesure de transmettre cette éducation à d’autres enfants et je suis triste de voir, encore aujourd’hui, des gestes et des comportements haineux se produire dans notre société. C’est pourquoi j’ai voulu participer à la campagne de financement du GRIS-Montréal qui a pour mission d’éduquer les jeunes dans les écoles afin de faire tomber les préjugés et ainsi leur permettre de grandir et d’évoluer dans un monde plus tolérant et plus heureux», nous avait expliqué, l’an passé, Martin Nadeau le sympa propriétaire du St-Hubert du Village qui siège à présent sur le conseil d’administration de la Société de développement commercial (SDC) du Village. «À ce jour, c’est plus de 2,6 M$ qui ont été remis à des causes reliées à la santé ou au bien-être des enfants et des familles au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick», dit Mme Vaillancourt. Mais est-ce que ce sont tous les St-Hubert qui participent à cette «Soirée en blanc» ? «La majorité des St-Hubert traditionnels, c’està-dire ceux qui ont un «St-Hub», participent à l’événement», note Josée Vaillancourt. 6 ANDRÉ C. PASSIOUR Rappel de l’activité : «Soirée en blanc», mercredi 21 septembre, entre autres, à la Rôtisserie St-Hubert, 1019, rue Sainte-Catherine Est (à l’angle d’Amherst), Montréal. T. 514-286-9661. Évidemment, portez une touche de blanc ! GRIS-Montréal : www.gris.ca 404053EX PHOTOS PIERRE SIMARD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166