Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
RENCONTRE_AVEC LA MINISTRE MÉLANIE JOLY Consultation MÉLANIE JOLY, MINISTRE DU PATRIMOINE CANADIEN LA BATTANTE QUI VEUT CHANGER LES CHOSES //////////// 030 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 C’est dans son bureau de circonscription de Cartier-Ahuntsic, que Mélanie Joly nous reçoit, au onzième étage d’un édifice industriel reconvertit en bureaux dans un quartier en pleine mutation. La nouvelle ministre du Patrimoine canadien est reconnue pour son énergie débordante, elle va très vite. Elle, qui après avoir quitté le droit, connu un détour par le journalisme, rêvée de politique municipale en se présentant aux dernières élections à la mairie de Montréal, accède à la mi-trentaine à un poste clef du gouvernement fédéral bien déterminée à y faire sa marque, à faire la différence. Son rire est communicatif, il retentira plusieurs fois dans l’entrevue, surtout quand nous l’appellerons Madame la ministre. Elle ne se fait pas encore à ce titre, elle, qui préfère qu’on l’appelle Mélanie. Énergique, mais aussi curieuse, et amoureuse de l’art, bien entendu, et des gens. Un mélange nécessaire pour celle qui veut changer les choses, qui croit que la culture et l’art sont un des meilleurs moyens de construire du lien social. Vous avez lancé une grande consultation sur le numérique, quels sont les autres projets qui vous tiennent à cœur? Dès que j'ai été nommée, ma plus grande préoccupation a été de recréer une connexion avec le milieu des arts, avec le milieu de la culture, avec les intervenants qui ont souffert, il faut se l’avouer, sous le gouvernement précédent. Je voulais recréer une relation de confiance, de voir quelles étaient leurs préoccupations, les opportunités aussi. Le nouveau gouvernement a réinvesti 1,9 milliard dans la culture, le plus gros réinvestissement d’un gouvernement en 30 ans, et le seul pays au monde présentement à réinvestir dans la culture alors que la tendance veut, dans les autres pays, que l'on coupe dans ce secteur. Concernant le numérique, nous avons fini la phase de pré-consultation, avec plus de 10 000 personnes qui ont participé à en ligne. J’ai lancé un comité consultatif avec des gens de partout au pays mais avec surtout des personnes provenant de différents secteurs, comme le domaine de la musique, du livre, du cinéma mais également du domaine des médias. Nous nous sommes rencontrés fin juin et nous sommes en train de finaliser l’étude des résultats de la pré-consultation. Au Québec, on retrouve sur le comité, Monique Savoie de la Société des Arts Technologiques (SAT), Philippe Lamarre d’Urbania, Catherine Texier de la Fédération des professionnels de l’Art contemporain (CIPAC) entre autres. Fin août je vais annoncer le calendrier des consultations publiques qui auront lieu partout au Canada. Le but est que les gens se sentent intéressés par ce projet. Avec le numérique, ce sont des milliards de dollars qui sont en jeu. Comme gouvernement, nous avons été élus pour relancer la croissance économique. Il y a deux possibilités. Soit on augmente la population, soit on travaille sur l’innovation qui va créer de la croissance. Il faut avoir de bons incubateurs, et travailler donc la créativité. Et les personnes qui sont à la base de la créativité, ce sont en grande majorité les artistes, les architectes, les ingénieurs. Dans une ville comme Montréal, ce discours-là prend tout son sens mais, au niveau fédéral, il faut que ce discours prenne partout au Canada. Ce discours n’est pas fondé seulement sur une philosophie économique, il est fondé sur une vision du lien social. Il y a des défis dans nos sociétés de cohésion sociale, et nous pouvons être fiers au Canada d’avoir créé une société qui est accueillante, hospitalière, qui accepte les différences et, comme le dit notre Premier ministre, notre diversité est une force plutôt qu’une faiblesse. En réinvestissant dans la culture, on s’assure d’investir dans le vivre ensemble, dans des lieux et des activités où les Canadiens et les Canadiennes peuvent apprendre à mieux se connaître, et à mieux se comprendre, et construire des ponts. Mais il est important aussi que via le numérique, le contenu culturel canadien se fasse connaître et apprécier à l'extérieur du pays. Il faut s’assurer que le contenu canadien soit présent et pour y arriver il faut des leviers, des leviers de politiques publiques en même temps que des leviers économiques. Notre politique culturelle est fondée sur un contrat social. Le Canada est ouverte et tolérante, avec deux langues officielles, et fait la promotion du multiculturalisme. Sur cette base-là, nous ajoutons la réconciliation avec les peuples autochtones, que cette voix-là puisse se faire entendre, et aussi que nous valorisons les identités multiples. Il faut s’assurer que nos politiques culturelles soient des leviers de réaffirmation de notre contrat social. Bien avant le règne de Harper, les organismes LGBT à vocation culturelles souffraient déjà d'un manque de financement. Comment pensez-vous remédier à cette situation dans votre politique de valorisation de la diversité? La question de la diversité est très importante pour moi. Elle fait partie de mon mandat et je vais être attentive que dans nos différentes agences, les conseils d'administration, cette diversité soit prise en compte. J’ai demandé à mon équipe de regarder les modalités des programmes qui sont en place, je suis très ouverte à entendre les représentants de la communauté LGBT qui œuvre dans le milieu culturel pour voir quels sont les enjeux auxquels ils font face, s’ils pensent par exemple qu’il y a encore de la stigmatisation quand ils approchent les décideurs. Et de chercher avec eux des solutions satisfaisantes. Cela me ferait plaisir de les entendre, d’autant plus que le domaine des arts et de la culture a été très affecté par le passé et je PHOTO_ LA PRESSE CANADIENNE
609017EX Mon nouveau STYLE mon NEW LOOK newlook.ca Examens de la vue sur place par des optométristes | Prescriptions de l’extérieur acceptées



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166