Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
VOYAGES ET ESCAPADES_BRÉSIL Rio LE PARADIS DE LA BEAUTÉ ET DU CHAOS La « cidade maravilhosa » est une ode aux contrastes. Belle à en pleurer, mais enlaidie par un trafic horrible et un développement urbain déficient. Enveloppée d’une odeur d’égout, mais nettoyée avec un zèle étonnant. Peuplée par de nombreux adeptes du botox, des chirurgies esthétiques et des corps découpés au couteau, mais aussi par des Cariocas (les habitants de Rio) qui exposent leur absence de tonus avec une désinvolture rafraichissante. Autrefois capitale d’un pays identifié comme le champion du monde des crimes homophobes, mais où les gais peuvent se tenir la main et s’embrasser dans certains quartiers. Rio de Janeiro est une expérience aussi dépaysante que fascinante. Des plages partout Il est quasi naturel de débuter son séjour avec un arrêt à la plage et une saucette dans l’océan, après environ 10 heures de vol. Que vous soyez à Copacabana, Ipanema, Leblon ou Leme, le sable est fin, les drinks ne coûtent presque rien (4 $ pour un caïpirinha aux effets immédiats) et l’océan est bordé par de majestueuses montagnes. Bien que les corps d’adonis s’observent sur toutes les plages, sachez qu’Ipanema possède une section gaie où le taux de gras est en voie d’extinction. Entre deux regards détournés, offrez-vous de l’eau de coco à //////////// 106 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 UNE COLORE FAVELA LE PAIN DE SUCRE FORT COPACABANA même la noix et, une fois votre breuvage terminé, demandez qu’on vous coupe un morceau afin d’en faire un ustensile pour déguster la tendre chair. Déambulez d’une plage à l’autre (elles communiquent toutes entre elles), observez les surfeurs, les joueurs de volley (avec les mains ou les pieds) et les adeptes de paddle board. Tout en portugais… Au bout de quelques heures, faites un arrêt au Fort de Copacabana pour déguster une douceur au café Colombo et visiter une forteresse remplie d’artefacts de guerre. Vous devrez alors user d’un peu d’imagination pour voyager dans le temps, car toute l’information est en portugais, comme dans la plupart des attraits touristiques de petite et moyenne importance. Seul pays portugais dans un continent à forte majorité espagnole, le Brésil a parfois des airs de pays insulaire protectionniste, comme en fait foi la faible connaissance de l’anglais de la majorité de la population. La vue de là-haut Pour découvrir Rio en altitude, faites l’ascension du mont Corcovado à pieds ou en train afin d’aboutir à la statue géante du Christ rédempteur, l’attrait touristique le plus populaire au pays. Autre option : le Pain de sucre (Sugar Loaf), deux énormes montagnes entourées d’eau : si la majorité des touristes s’y rendent en téléphériques, d’autres franchissent la première étape en exerçant leurs quadriceps, avant de se demander s’il vaut la peine d’attendre avec des centaines de personnes pour se rendre au sommet de la plus grosse montagne en téléphérique. Dans tous les cas, vos yeux seront ravis. Vous pouvez également profiter d’une vue imprenable en faisant le trekking des Deux Frères, menant à une favela, ou celui de la Pedra Bonita, relativement exigeant! De retour au sol, remplissez votre corps de protéines dans un restaurant de churrascaria, une orgie de viandes accompagnée de farofa (farine de manioc, œufs et bananes), de frites portugaises, de salades en tous genres et de sushis (le Brésil compte la plus grosse communauté japonaise hors Japon au monde). Ne vous surprenez pas si vous
609020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166