Enova Mag n°15 sep à déc 2016
Enova Mag n°15 sep à déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de sep à déc 2016

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : GL Events Exhibitions

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 65

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : la bouteille connectée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 ENOVAMAG N°15 DOSSIERS THÉMATIQUES ////////////////////////////////////////////// AÉRONAUTIQUE 4 APPLICATIONS INDUSTRIELLES : UN CAS CONCRET CHEZ TOTAL A la demande de la Raffinerie de Normandie du groupe TOTAL, la société FOVEA Expertises, sise à Marcq en Baroeul, a réalisé en août et septembre 2015, une mission visant à fournir une orthomosaïque ainsi qu’une analyse thermographique de la cheminée CR 6 du site de Gonfreville L’Orcher. Pour ce faire, un drone multi-rotors de type hexacopter de marque Mikrokopter a été utilisé, équipé d’une nacelle 2 axes accueillant la caméra thermique OPTRIS PI450. La plage de mesure de cette caméra est de -20 à +900°C, la fréquence d’acquisition de 80 Hz, et la résolution spatiale de 382x288 pixels. La cheminée est un cracker en béton, d’une hauteur de 50 mètres et d’un diamètre de 5,46 m. L’ouvrage est enchâssé dans plusieurs structures métalliques, qui rendent l’approche de la partie basse dangereuse avec un drone. La prise de mesure a été effectuée pour une distance variant de 15 à 20 m. Les thermogrammes obtenus présentent une plage de température comprise entre 25 et 100 °C, une mesure à 125°C est relevée en sortie de cheminée. La palette ‘Gray’ offre pour ces prises, le meilleur contraste. En partie basse, sous les carneaux supérieurs la température apparente de surface est de 40°C, de 26 °C à la base, comprise entre 40 et 50 °C pour les carneaux supérieurs et le somment de la tour. L’inspection complète de la cheminée par caméra thermique embarquée sur drone n’a pas permis de détecter des points chauds ou anomalies importantes sur l’enveloppe de celle-ci. Deux ceintures « froides » de quelques dizaines de centimètres de large ont été mises en évidence, dues à la conception de la cheminée, et la présence en ces deux côtés, de parois en briques plus épaisses. Cette opération concluante a donné satisfaction au donneur d’ordre puisque FOVEA Expertises vient de se voir confier pour la mi-juillet une nouvelle inspection par drone d’une seconde tour du même site sur la zone portuaire du Havre. Source : Thierry LORIOUX, Chargé des Relations Entreprises à l’EIDD EIDD Université Paris Diderot - http://eidd.univ-parisdiderot.fr , Vice-Président de l’AFTIB, Gérant de MPC, Mesure, Process-Control Surveillance des sites industriels : SNCF et EDF acteurs majeurs de la filière drone La SNCF et EDF se sont associées afin de réaliser une présentation de la technologie drone pour les besoins de surveillance de sites industriels afin d’exposer les applications en cours de développement, les outils et méthodes industrialisés, et les perspectives de développement futur. L’aspect vision système (vecteur/capteur/chaine de traitement), vision indispensable à l’intégration réussie de cette nouvelle technologie a également toute son importance. SNCF et EDF se posent aujourd’hui comme des acteurs industriels majeurs de la filière drone. Ils ont été parmi les premiers à décider d’expérimenter puis d’industrialiser l’utilisation d’aéronefs télépilotés pour les besoins de surveillance de leurs réseaux. En effet, bien que les perspectives d’utilisation des drones pour la surveillance de réseaux linéaires semblent nombreuses (inspection d’installations, visite de sites inaccessibles, surveillance, cartographie, topographie, thermographie …), les solutions développées disposent encore d’autonomies et de capacités techniques incompatibles avec les besoins des donneurs d’ordres industriels. Malgré des stratégies de déploiement des drones divergentes, les deux groupes mettent tout en œuvre pour assurer l’intégration de cette nouvelle technologie dans leurs processus de surveillance et de maintenance de leurs infrastructures : •SNCF, a créé un pôle Drones au sein de L’EPIC SNCF Réseau. Le périmètre d’activités de ce pôle couvre l’élaboration de spécifications pour la fabrication de drones adaptés aux besoins de SNCF, la collecte d’informations sur les réseaux (ferroviaires, électriques, …) par ses drones lors de missions ainsi que le traitement de ces informations. Le Pôle Drones est donc chargé d’élaborer des solutions drones spécifiques aux besoins identifier par les métiers, de les tester, d’en assurer la faisabilité technique et réglementaire, et de les opérer lors des missions qu’on lui confie. Il assure également la prise de données et la qualité des livrables remis au client. • EDF a créé un Centre de Compétences Drone au sein de DTG, unité d’ingénierie d’expertise de la mesure. Ce centre se positionne en appui aux différents parcs de production d’électricité du Groupe, avec une volonté forte de mutualiser les solutions drones pour répondre aux besoins métiers de l’entreprise. Il a pour mission de développer et qualifier des solutions « drones » clés en main (vecteur, capteur, traitement des données et capitalisation) à partir de technologies disponibles sur le marché. Il assure la construction d’un référentiel industriel composé de panels de prestataires qualifiés, guides techniques, cahier des charges types et autres documents de référence. Le Centre est en appui des différentes entités pour le déploiement des solutions opérationnelles et accompagne la mise en œuvre de celles-ci. Longtemps cantonné au secteur militaire et aux loisirs, le marché des drones à usage civil connaît aujourd’hui une croissance exponentielle. L’attrait pour les nouvelles technologies de l’information allié à leur simplicité d’utilisation et à la réduction de leur coût de fabrication provoque une explosion de la filière drone comparable à celle de la bulle internet dans les années 90. Plus de 2000 opérateurs sont actuellement présents sur le marché des drones civils hexagonal. Ces opérateurs, qui exploitent une flotte d’environ 3000 aéronefs, sont, pour la plupart, représentés par des start-up innovantes. Actuellement, l'essentiel de l'activité est réalisé dans le domaine de la vidéo et de la photographie (environ 80% du marché), mais l’utilisation d’aéronefs télépilotés tend à se démocratiser pour les utilisations industrielles comme SNCF, Total, EDF, GDF, RTE… . Cet essor, conjugué aux innovations dans le traitement des données numériques est un tournant que les industriels doivent négocier dès aujourd’hui pour leur performance de demain. Source : www.cfmetrologie.com
//////////////////////////////////////////////////////////// DOSSIERS THÉMATIQUES 13 Un peu moins d’un an après l’annonce de l’adoption de la technologie Selinko pour ses grands crus, Fabien Geantet, propriétaire du domaine Geantet-Pansiot à Gevrey-Chambertin, annonce vouloir étendre sa collaboration et protéger l’ensemble de sa production en équipant chaque bouteille d’une puce unique et sécurisée NFC, authentifiable via l’application mobile Selinko. La plateforme Selinko combinée à la puce NXP MIFARE Ultralight C, permettront au domaine de sécuriser son réseau de distribution afin de lutter contre les marchés gris, de protéger ses vins de la contrefaçon, mais également de communiquer de façon directe et ciblée avec ses consommateurs. En effet, ces derniers pourront authentifier leur bouteille et obtenir des informations sur le vin (millésime, production, température de dégustation, conservation, etc.) et sur le domaine, par simple scan de la contreétiquette avec leur smartphone NFC. « Nous sommes fiers d’ouvrir la voie en Bourgogne en équipant toute notre production d’une technologie qui a su nous convaincre de par sa robustesse et l’accès aisé à sa plateforme multi-services nous permettant de répondre à plusieurs besoins dont la sécurisation de nos bouteilles, mais également la reconnection avec nos consommateurs finaux » explique . Fabien Geantet. Les bouteilles connectées Geantet- Pansiot seront disponibles à la vente début 2017. Selinko annonce une collaboration avec NXP Semiconductors et élargit ainsi son offre en matière de tags NFC sécurisés pour offrir une solution adaptée, non seulement aux grands crus, mais également à toutes les autres catégories de vins. Patrick Eischen, CEO Selinko : “Nous nous réjouissons de cette collaboration qui représente une véritable opportunité pour les vignerons de pouvoir entrer dans une nouvelle ère digitale et plus facilement accéder à une technologie d’authentification NFC avec cryptage, là où auparavant ce type de solution était plutôt réservée aux grands crus.” Créée en Septembre 2012. Selinko est une plateforme multi-services adressée aux AGROALIMENTAIRE/AGRICOLE Pour enrayer la contrefaçon, on met le vin en bouteille… connectée. Tout comme le Cognac ! marques souhaitant connecter leurs produits à l’Internet des Objets. L’entreprise place sur chaque produit une puce NFC contenant un identifiant digital unique lisible à partir d’un téléphone mobile NFC. De son côté, Rémy Martin annonce que son célèbre cognac Club sera désormais accompagné par une bouteille connectée. Grâce au NFC intégré au flacon, on pourra contrôler l’authenticité du breuvage. La marque de luxe espère aider ses clients à s’assurer de l’authenticité des produits qu’ils ont entre les mains. En partenariat également avec Selinko, Rémy Martin a mis au point la première bouteille de cognac connectée. Celle-ci est en mesure de détecter la première ouverture du flacon de cognac à l’aide d’un capteur NFC qui vous indique ainsi que vous êtes en présence d’un produit Rémy Martin annonce que son célèbre cognac Club sera désormais accompagné par une bouteille connectée. Grâce au NFC intégré au flacon, on pourra contrôler l’authenticité du breuvage. authentique, qui n’a pas déjà été ouvert puis re-rempli. Il s’agit malheureusement d’une méthode de contrefaçon très courante dans le vin, notamment en Asie où les produits de luxe en provenance d’Europe s’échangent à prix d’or. Cette technologie avant-gardiste est certifiée ANSSI – EAL4+ et offre le même niveau de sécurité que celui des passeports électroniques ou cartes bancaires. « Dans un monde hyper connecté, les clients ne cherchent plus seulement des vins et spiritueux de haute qualité, ils souhaitent également interagir avec leur marque. Nous sommes fiers d’être les premiers à répondre à ce besoin dans le monde des spiritueux, avec Rémy Martin CLUB connected bottle » explique Augustin Depardon, directeur de la communication de Rémy Martin. Source : www.selinko.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 1Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 2-3Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 4-5Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 6-7Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 8-9Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 10-11Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 12-13Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 14-15Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 16-17Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 18-19Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 20-21Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 22-23Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 24-25Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 26-27Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 28-29Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 30-31Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 32-33Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 34-35Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 36-37Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 38-39Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 40-41Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 42-43Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 44-45Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 46-47Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 48-49Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 50-51Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 52-53Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 54-55Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 56-57Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 58-59Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 60-61Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 62-63Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 64-65Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 65