Direct Soir n°81 21 déc 2006
Direct Soir n°81 21 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de 21 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : L'abbé Pierre combat contre le froid

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Jeudi 21 décembre 2006 K. LAMARQUE/REUTERS 10 ACTU MONDE George W. Bush, hier à Washington. DARFOUR/Des réfugiés de plus en plus isolés La montée de la violence et l’extension géographique du conflit perturbent l’aide humanitaire et décourage toutes initiatives occidentales. h Antonio Guterres, haut commissaire des Nations unies aux réfugiés, est arrivé aujourd’hui au Tchad. Il a été reçu par le président Idriss Déby afin de faire le point sur la situation critique des dizaines de milliers de réfugiés qui affluent en provenance du Darfour voisin. 232 000 réfugiés et 90 000 personnes déplacées se trouvent déjà à la frontière avec le Tchad. La visite se déroule alors que la situation s’aggrave dans cette région occidentale du Soudan. Mardi, les Nations unies ont procédé à l’évacuation de 71 travailleurs humanitaires du plus grand camp de réfugiés du Darfour, à la suite d’une attaque menée par un groupe d’une vingtaine d’hommes armés. Selon l’ONU, ils ont volé des véhicules, du matériel et de l’argent, mais sans faire de blessés. « Comment peut-on s’attendre à ce que nous menions à bien notre mission sans véhicule pour se rendre dans les camps, sans NICOLAS CAILLEAUD,ALEXANDRE GIRAUD,JULIEN SOLONEL téléphone pour communiquer, et avec une menace constante contre notre intégrité physique ? », s’est interrogé Manuel Aranda Da Silva, coordinateur des opérations humanitaires. 400 membres de l’ONU et d’ONG ont été évacués en moins de trois semaines, soit le chiffre le plus important depuis le début de l’intervention internationale. Ils étaient sur place pour aider les victimes de la guerre civile qui oppose les rebelles du sud au pouvoir central de Khartoum depuis fin 2003. L’armée soudanaise, aidée par les djandjaouids, des milices arabes, attaque les villages et commet des viols et des exactions, poussant les populations à fuir. En quatre ans, le conflit a déjà fait 200 000 morts et deux millions de déplacés, et s’étend depuis peu aux pays voisins : le Tchad et la République centrafricaine. Les Nations unies ont dépêché mercredi un commissaire pour tenter de trouver une réponse. IRAK/George W. Bush affaibli Le président américain a admis hier que la victoire en Irak n’était pas acquise. Selon lui, les troupes doivent se préparer à de nouveaux « sacrifices ». h George W. Bush a admis hier que la victoire n’était pas dans les mains de son armée en Irak, plus de trois ans après la chute du régime de Saddam Hussein. « Il va falloir faire des choix difficiles et des sacrifices supplémentaires en 2007 », a annoncé George W. Bush lors d’une conférence de presse. Le premier sacrifice est celui de son secrétaire d’Etat à la Défense, Donald Rumsfeld, accusé par les médias d’être responsable des erreurs commises en Irak et remplacé par Robert Gates. Le général John Abizaid, plus haut commandant pour le Proche-Orient, a quant à lui annoncé hier son prochain départ à la retraite, laissant entendre qu’il avait été poussé vers la sortie. Malgré les pressions de l’opinion, il n’est pas question de désengagement et George W. Bush reste confiant dans la victoire : « Je crois que nous allons gagner. Voilà ce que vous devez savoir. Nous allons réussir. » Pour l’emporter, il veut « changer de stratégie et de tactique pour faire face aux réalités du terrain ». Le conflit a déjà coûté la vie à 3 000 soldats américains et à des dizaines de milliers d’Irakiens. Si le président n’a pas voulu se prononcer sur une hausse des effectifs, les démocrates l’attendent avec impatience. « Il est plus que temps d’augmenter les capacités de l’armée de terre et des Marines », a déclaré la sénatrice Hillary Clinton. La future présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s’est dit « contente que le président Bush finisse par écouter les démocrates ». Des sacs de riz arrivent à Khartoum, le 12 décembre dernier. Camp de réfugiés à Al-Geneina (ouest du Darfour). Antonio Guterres (au centre), en visite dans un camp de réfugiés en Tanzanie, en juin dernier. A. DE MONTESQUIOU/AP PHOTO N. NASSER/AP PHOTO UNHCR-KITTY MCKINSEY/REUTERS AP PHOTO EN BREF TURKMÉNISTAN : NIAZOV EST MORT L’un des dictateurs les plus répressifs de la planète est décédé dans la nuit à l’âge de 66 ans, d’un arrêt cardiaque. Saparmourat Niazov, surnommé Turkmenbachi (« Leader de tous les Turkmènes »), avait été nommé à la tête du Turkménistan en 1985, alors que cette République faisait encore partie de l’URSS. Malgré l’éclatement de l’Union soviétique, il avait continué de diriger ce pays fermé au reste du monde d’une main de fer. L’homme s’était attribué un pouvoir total. Il possédait la présidence, les postes de chef de gouvernement et de dirigeant du seul parti politique autorisé. INSTALLATIONS PÉTROLIÈRES ATTAQUÉES AU NIGERIA Des militants armés ont attaqué des installations de la compagnie Total dans l’état de Rivers, au sud du Nigeria, hier dans la nuit. « Nous savons qu’ils étaient déguisés lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux. Nous ne savons pas s’il y a eu des otages ou des morts », a déclaré un responsable industriel, sous couvert de l’anonymat. L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, est la dernière à frapper le pays, plus gros producteur de pétrole d’Afrique. Suite aux violences, le Nigeria a perdu pratiquement 25% de sa production. BEN LADEN EN LIGNE DE MIRE Des soldats français auraient pu tuer Oussama Ben Laden par deux fois, en 2003 et 2004 en Afghanistan. Le scoop a été révélé hier soir par deux journalistes français qui possèdent les enregistrements des voix originales des soldats. Selon le témoignage de quatre militaires des forces spéciales françaises, le leader du réseau terroriste Al-Qaida aurait été à portée de tir, mais aucun ordre de l’abattre ne serait venu de leurs supérieurs. Les militaires français étaient placés sous commandement américain. HIBERNATUS EST JAPONAIS Un Japonais porté disparu a survécu pendant trois semaines sans eau, ni nourriture, en tombant dans un état d’hibernation. Employé municipal de la ville de Nishinomiya, Mitsasukata Uchikoshi, 35 ans, était sorti pour une soirée barbecue. Selon ses médecins, il aurait perdu connaissance dans un endroit isolé alors que la température extérieure était de 10°. Après être tombé dans une sorte d’hibernation, sa température a chuté à 22 °C et ses organes ont fonctionné au ralenti.
P.DESMAZES/AFP www.directsoir.net ESPAGNE/Optimisme mesuré dans le dossier basque Selon la presse espagnole, le gouvernement aurait rencontré l’ETA. Une bonne nouvelle pour le processus de paix, sous réserve de confirmation. Manifestation contre les discussions avec l’ETA, le 25 novembre 2006. h Les espoirs nés le 22 mars dernier à l’annonce du « cessezle-feu permanent » de l’ETA, sont-ils en train de se concrétiser ? La question reste en suspens, mais selon des informations parues hier dans la presse ibérique, une première réunion officielle entre émissaires du gouvernement espagnol et du mouvement séparatiste a eu lieu le 14 décembre en toute discrétion « dans un pays européen ». Pour l’instant, le ministre de l’Intérieur Pérez Rubalcaba a refusé de confirmer ou d’infirmer formellement la réalité de cette rencontre. « Mon ministère n’a jamais démenti, ni confirmé, ni commenté les informations », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Il a également précisé que le processus de paix n’était qu’« en phase préliminaire » et qu’il ferait part de toute avancée notable aux groupes parlementaires. Gaspar Llamazares, leader de la coalition écolo-communiste Izquiera Unida est, quant à lui, plutôt optimiste sur l’avenir du processus de paix. Les choses vont « dans le sens positif », a-t-il expliqué après une conversation téléphonique avec le ministre de l’Intérieur. Neuf mois après l’appel historique de l’ETA, ces informations réveillent l’espoir. Après 38 années d’une lutte violente et 850 morts, l’organisation a fait taire les armes. Reste à instaurer un vrai dialogue entre les partisans de l’indépendance du Pays basque et l’Etat espagnol. MONDE EURONEXT-NYSE/Wall Street s’installe en Europe h Les actionnaires de la première place financière mondiale, celle de New York Stock Exchange (Nyse), ont approuvé à leur tour hier à une quasi-unanimité (99,7%) la fusion avec la bourse paneuropéenne Euronext. L’objectif est clair : créer un véritable marché financier transatlantique et surtout le premier marché boursier intercontinental du monde. Concrètement, en prenant le contrôle d’Euronext, le Nyse va ajouter la puissance de Wall Street à celle d’Euronext qui rassemble les bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne. En contrepartie, le groupe paneuropéen aura accès aux marchés de capitaux américains. La fusion aura donc été massivement adoptée par les deux bords, puisque les actionnaires d’Euronext ont également voté à la quasiunanimité mardi en faveur du rapprochement. En conséquence, la Bourse paneuropéenne devrait être revalorisée autour de 10,5 milliards d’euros.Une fois toutes les étapes franchies, ce géant du secteur boursier vaudra 22,3 milliards d’euros. L’ultime étape de la fusion sera lancée début 2007, et portera sur la réussite de l’offre mixte d’achat et d’échange sur les actions du groupe Euronext.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :