Direct Soir n°78 18 déc 2006
Direct Soir n°78 18 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de 18 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Audrey & Gad, duo gagnant

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Lundi 18 décembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF L’impôt retenu à la source dès 2009 ? v Thierry Breton a annoncé aujourd’hui dans Les Echos son intention de lancer prochainement une concertation pour le lancement de la retenue de l’impôt à la source à partir du 1 janvier 2009. Dans cette optIque, le ministre de l’Economie a proposé que les revenus de 2008 ne soient pas imposés : les contribuables acquitteront en 2008 l’impôt sur les revenus 2007, puis en 2009 celui sur les revenus de l’année en cours. Deux enfants portés disparus à Meaux v « Une fille et un garçon de la même famille », âgés de 9 et 11 ans sont portés disparus depuis samedi en début de soirée, selon le parquet de Meaux (Seine-et-Marne). Les gendarmes privilégient la fugue des mineurs, placés en foyer en raison de problèmes familiaux. Hier, les enfants auraient été aperçus dans un village proche de Meaux, a-t-on appris de source judiciaire. Hollande doute de la candidature de Hulot v Interrogé sur la possible candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle, François Hollande, premier secrétaire du PS, a estimé que l’écologiste vedette n’irait pas jusqu’au bout, puisque « tous les candidats ont signé son pacte écologique ». L’UE a bientôt 50 ans v Le 25 mars 2007, l’Union européenne fêtera le 50 e anniversaire du Traité de Rome. Pour préparer l’événement, un comité d’honneur est mis en place aujourd’hui au Quai d’Orsay, par le ministre des Affaires étrangères Philippe Douste- Blazy. Il aura notamment pour objectif d’apporter ses idées dans la perspective de la célébration. SDF/La solidarité des « bien-logés » Alors que deux personnes sont mortes de froid la semaine dernière, l’association Les enfants de Don Quichotte a installé samedi des dizaines de tentes, principalement à Paris, pour alerter sur la situation des SDF. Quai de Jemmapes, dans le X e arrondissement, un camp d’une centaine de toiles rouge et noire portant l’inscription « SDF » a été monté par les militants. Ils invitent les « bien-logés » à passer une nuit dans une tente, par solidarité. « Les gens qui veulent nous rejoindre doivent prévoir des vêtements chauds, des duvets, des couvertures, une tente s’ils en ont une, de quoi manger aussi mais surtout pas d’alcool", explique Augustin, fondateur des Enfants de Don Quichotte. Depuis fin octobre, cet intermittent du spectacle vit volontairement dans la rue avec son ami Pascal. « J’en avais marre de voir des gens crever en bas de chez moi », reprend Augustin. Après une première tentative avortée début décembre, l’association a lancé cette action pour rendre les SDF visibles, mais aussi mobiliser contre les évacuations forcées dont ils sont parfois victimes. L’initiative a reçu le soutien de l’acteur Jean Rochefort, venu dire qu’il est « inacceptable aujourd’hui que rien ne soit fait contre la misère ». Virginie Chase, mère de famille, comédienne et peintre, a quant à elle passé la nuit de samedi à dimanche dans le campement avec ses deux enfants de 11 et 16 ans : « C’était dur parce qu’il faisait froid. Ca ÉGALITÉ DES CHANCES/Bilan d’une année de mobilisation h Le collectif d’associations Egalité des chances, grande cause nationale 2006 organise ce soir une rencontre au théâtre Le Trianon, à Paris*. Lors de cette soirée placée sous le haut patronage du président de la République, seize associations, dont SOS Racisme et le Club Averroes, vont présenter leur bilan. Fondé peu de temps après les premières émeutes en banlieues, le collectif a réalisé depuis plus d’une cinquantaine d’actions de sensibilisation. « Cela fait vingt ans que je tiens le même discours, explique Adnan Azzam, secrétaire général du collectif, vingt ans que je soutiens que l’immigration n’est pas un problème mais un apport positif. Avec la création de ce collectif, j’ai l’impression qu’on commence à m’écouter. » (*)Théâtre Le Trianon, 80, bd Rochechouart, Paris 18e. Ce soir à partir de 18 heures. THOMAS LIARD,JULIEN SOLONEL,VALÉRIE ZOYDO,DAPHNÉ DEGUINES,RÉMI FOUGÈRES,AURORE MÉSENGE,MATHIEU DURAND Tentes installées hier, quai de Jemmapes, à Paris, par l’association Les enfants de Don Quichotte. nous choquait déjà, ça nous choque encore plus, on se rend compte à quel point c’est dur de dormir dehors. » Lancée un peu moins d’un an après les distributions de tentes de Médecins du monde, cette nouvelle opération vise également à exiger des solutions de relogement pérennes. Dans le cadre du plan hiver 2006-2007 initié le 1 er novembre dernier, le gouvernement a augmenté les capacités d’hébergements d’urgence : plus de 100 000 dans toute la France, soit une augmentation de 6 000 places. Par ailleurs, 1 100 places d’hébergements de stabilisation ont été créées en Ile-de-France, avec un accompagnement social renforcé. Une ini- PRÉSIDENTIELLE/Pierre Larrouturou : « Ne votez pas pour moi » h Pierre Larrouturou vient d’annoncer sa candidature à la présidentielle avec un slogan pour le moins détonant : « Ne votez pas pour moi. Votez utile dès le premier tour, mais écoutez ce que j’ai à dire. Il s’agit d’une stratégie pour attirer l’attention des politiques sur la précarité et la situation sociale », explique cet économiste de 41 ans, délégué national Europe au parti socialiste et fondateur de l’association Urgence sociale. Il précise : « Selon l’Insee, 1 salarié sur 8 est payé en dessous du Smic, censé être le minimum… Et d’après le dernier rapport de Jacques Delors, 4 salariés sur 10 voient chaque année leur revenu diminuer. Pourtant, aucun des grands candidats n’aborde le sujet du chômage ou les problèmes de logement. » Bavard et précis, celui qui prône la semaine de 4 jours à la carte depuis 1993 appelle à faire barrage à Nicolas Sarkozy dès le premier tour en votant Ségolène Royal. Mais Pierre Larrouturou compte aussi faire pression sur la candidate socialiste pour qu’elle reprenne certaines de ses propositions : 32h de travail hebdomadaire, mais aussi tiative qui va dans le bon sens, selon les associations. Mais si des démarches comme celle des Enfants de Don Quichotte se multiplient, « c’est que le problème est loin d’être réglé », estime Graciela Robert de Médecins du monde. Àsavoir Le plan hiver 2006-2007, activé du 1 er novembre au 31 mars, compte trois niveaux de mobilisation : niveau 1, niveau 2 « grand froid » (entre - 5° et -10° la nuit), et niveau 3, « froid extrême ». relance du débat européen, loi d’initiative citoyenne, grandes discussions avec les partenaires sociaux ou encore non-cumuldes mandats. « Nous voulons pousser la gauche à plus d’audace », résume cet ancien consultant venu à la politique après avoir passé une année sabbatique au sein de l’association ATD-Quart monde en 1992. 10 ans plus tard, en 2002, il s’était déjà lancé dans la bataille présidentielle en vain, faute d’obtenir les 500 signatures nécessaires. Pour cette nouvelle campagne, Pierre Larrouturou peut se prévaloir du soutien de Michel Rocard. Il compte également sur l’appui du président de l’Association nationale des maires ruraux, qui réunit 33 500 édiles. P.Larrouturou, candidat paradoxal. STEPHANE/AFP F. TONDRE/REA
www.directsoir.net POLITIQUE/Verts : l’union stratégique Ce week-end, les Verts ont élu une nouvelle secrétaire nationale du parti, Cécile Duflot. La nomination d’une inconnue peut permettre de fédérer plusieurs courants du parti en vue de l’élection présidentielle. Réputés pour leur instabilité, les Verts ont tenté de se rassembler à la perspective de la présidentielle en élisant ce week-end un nouveau secrétaire national du parti. Dans un contexte de forte féminisation de la vie politique française, l’élue s’appelle Cécile Duflot. Elle a 31 ans. Comme son prédécesseur YannWehrling, elle est inconnue en dehors du cercle militant. Conseillère municipale à Saint- Georges (Val-de- Marne) et candidate aux législatives dans ce département, elle est aussi salariée dans un groupe immobilier à vocation sociale à Créteil. La présidentiable Dominique Voynet, inquiète de la division du parti et de l’éventuelle candidature de Nicolas Hulot, ne cachait pas sa satisfaction samedi d’avoir vu la nouvelle direction élue au premier tour du scrutin. Elle a fait part de son « soulagement » et s’est réjouie que le parti souhaite se remettre au travail au plus vite. Elle est prête désormais à relancer les négociations avec le PS pour 2007. Cécile Duflot a assuré à cette dernière qu’elle pouvait « compter sur la nouvelle équipe » pour porter sa campagne. Cette ancienne porte-parole des Verts, titulaire d’un DEA de géographie et ancienne élève de l’Essec faisait partie du courant le plus extrémiste des Verts il y a encore quinze jours. C’est seulement lors du congrès de Bordeaux qu’elle a rejoint la gauche modérée du mouvement. Anne Le Strat, conseillère verte de Paris de la gauche des Verts minoritaire, reconnaît la dimension stratégique de ce revirement. Cécile Duflot a été élue de justesse avec une seule voix d’avance sur 120, à Paris en Conseil national interrégional (Cnir). Son élection par les Verts relève d’une volonté d’union : « c’est sûr, c’est une question de stratégie pour dégager une majorité parmi les Verts », confirme Anne Le Strat. « Si Hulot se présente, nous sommes dans une situation difficile. Il symbolise plus l’écologie que nous en raison de sa popularité », regrette-t-elle. Toutefois, elle souligne de vraies différences de convictions entre son parti et Nicolas Hulot, sur les moyens de préserver la planète. Cécile Duflot a, quant à elle, insisté sur la nécessité de lier urgences écologiques et urgences sociales. Il ne s’agit pas seulement de gagner en 2007 selon elle, mais d’éviter le C’estdit « Quand je voyais les femmes de ma famille ne pas avoir le droit de travailler, ou devoir rendre des comptes en permanence, je me suis dit que mon trésor, c’était la réussite scolaire. C’est en réussissant à l’école que je réussirais à conquérir ma liberté. » Ségolène Royal, dans Ripostes, (France 5) « C’est sûr, c’est une question de stratégie pour dégager une majorité parmi les Verts » Anne Le Strat F. PERRY/AFP La nouvelle secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot. retour de la droite en 2012. Pour ce faire, les Verts ne pouvaient se contenter d’un « ravalement de façade ou de style, ni d’une simple politique d’accompagnement ». Pour autant, d’après Anne Le Strat, dans la perspective de la présidentielle, le parti tend à se « rapprocher du centre ». Cette modération se justifierait peut-être par un besoin de négociations avec le PS pour les législatives sur les circonscriptions et le programme. « Les négociations sont en cours mais nous n’arrivons pas à trouver une solution pour l’instant ». Les Verts ont constaté des différences sur le fond du programme, notamment sur le nucléaire et l’immigration. Pour YannWehrling, nouveau porte-parole des Verts, il s’agit de trouver un « compromis ». En attendant cet accord, près de 90 candidats potentiels ont été investis hier. La candidate à la présidentielle présentera son « contrat écologique » lors de son premier grand meeting qui aura lieu le 26 janvier 2007 à Nantes. En projet, un site Internet interactif mis en ligne en janvier, puis un tour des régions. La candidate à l’élection présidentielle ne dispose pour le moment que de 350 signatures sur les 500 obligatoires.Anne Le Strat n’est pas inquiète, « elle les aura ». « Ce n’est pas Zorro qui arrive. Dans trois semaines, je serai à 90%. Avec trois matchs dans les jambes, je peux être à 100%. » Fabien Barthez commentant son arrivée au FC Nantes (Le Parisien) « Les Français sont dans une attente très forte. Les grandes surprises électorales n’appartiennent pas au passé. » Jean-Louis Borloo, (Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro) P.VERDY/AFP PHOTO FRANCE SCIENCE/Un nouvel outil pour explorer la matière h Le nouveau synchrotron Soleil est inauguré aujourd’hui par Jacques Chirac à Saint-Aubin (Essonne). Cet accélérateur d’électrons produit une lumière 10 000 fois plus intense que celle du soleil. La résolution du système, de l’ordre du millionième de mètre, est telle qu’elle permet de déterminer la structure et les propriétés de la matière. L’appareil est composé d’un anneau de 354 m de circonférence sur lequel les électrons circulent à une vitesse proche de celle de la lumière. Captée en différents points, l’énergie est alors libérée sous une forme appelée rayonnement synchrotron. Résorption de tumeurs en médecine, recherche pharmaceutique, environnement ou encore industrie, la liste des activités auxquelles va profiter cette nouvelle technologie est immense. Les actionnaires, le CNRS et le Commissariat à l’énergie atomique attendent 2000 utilisateurs, chercheurs et industriels chaque année. Il n’existait jusqu’ici que 12 synchrotrons de troisième génération dans le monde. Soleil est le deuxième en France. Il viendra soutenir celui de Grenoble, dépassé par la demande. Réglage du synchrotron Soleil. Dans les KIOSQUES La revue trimestrielle Médias change de formule à l’occasion de son onzième numéro. Le magazine promet d’être « plus agréable à lire », mais veut conserver le ton pointu qui a fait sa réputation. 4,90 €. F. DUFOUR/AFP PHOTO Directsoir t Lundi 18 décembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :