Direct Soir n°65 29 nov 2006
Direct Soir n°65 29 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de 29 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Leonardo Dicaprio, l'infiltré magnifique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 12 SPORTS Volley/Championnats du monde Les Français privés de demi-finale à Tokyo OLYMPIQUE MARSEILLE/DPPI h Malgré sa victoire ce matin contre l’Italie (3-2), l’équipe de France de volley-balla été éliminée de la course au titre de champions du monde et disputera les places de 5 e à 8e. La victoire du Brésil, ce matin face à la Bulgarie, qualifie les Auriverde. Les demi-finales du Championnat du monde opposeront le Brésil à la Serbie et la Bulgarie à la Pologne, samedi à Tokyo. Basket/Coupe Uleb Une soirée en demi-teinte h La victoire (91-72) de Strasbourg hier soir, face au Besiktas, permet aux basketteurs français de prendre une avance confortable en tête du groupe B, à égalité avec Belgrade. A mi-parcours, les Strasbourgeois prennent une sérieuse option pour une qualification pour les phases finales de la Coupe Uleb. De son côté, Nancy s’est incliné face aux Serbes d’Hemofarm(93-82), demi-finalistes l’an dernier. Les Nancéens affronteront les Allemands de Bamberg, dernier du groupe A, lors de la prochaine journée. Victoire accessible et impérative ! EN DIRECTr D’EUROSPORT Boxe, championnat d’Europe. Frédéric Klose est opposé à l’Italien Giovanni Parisi, en poids welters, pour le match retour. Le Français avait conservé son titre face à l’Italien le 8 octobre dernier. UEFA : AUXERRE DOS AU MUR L’AJ Auxerre se rend ce soir sur le terrain du Partizan Belgrade avec un seul objectif : ramener au moins un point pour conserver ses chances de qualification. Derniers du groupe A, les Bourguignons n’auront pas la tâche facile. Diminués par leur défaite face à Lyon dimanche en championnat (1 0), ils devront se passer de leur défenseur suisse Stéphane Grichting, suspendu. Une absence qui vient s’ajouter à celles des milieux Mathis et Kahlenberg, forfaits. OM : CISSÉ DE RETOUR À L’ENTRAÎNEMENT JÉZABEL LEMONIER,JEAN-HERVÉ MOYSAN L’attaquant marseillais Djibril Cissé a participé hier après-midi à son premier entraînement collectif depuis son retour fin octobre. Opéré d’une fracture à la jambe en juin, l’international français passera un examen le 7 décembre avec Frédéric Farizon, le chirurgien stéphanois, afin de fixer la date de son retour à la compétition. K. SASAHARA/AP MAO/PRESSE SPORTS LAHALLE/PRESSE SPORT Biathlon/Coup d’envoi de la saison : les chances françaises L Résultats es meilleurs biathlètes de la planète se sont donné rendez-vous aujourd’hui à Östersund, en Suède, pour le coup d’envoi de la saison, qui aura comme point d’orgue les championnats du monde du 4 au 12 février à Anterselva, en Italie. Avec, à son palmarès, quatre globes de cristal (1998, 2003, 2005 et 2006), 63 victoires en Coupe du monde, cinq titres de champion du monde et autant de titres olympiques, Ole Einar Björndalen fait figure de grand favori. Agé de 32 ans, le Norvégien s’est déjà fait remarquer cette saison en remportant la deuxième étape de la Coupe du monde de ski de fond, le 15 km style libre de Gälliware, en Suède. Björndalen aura pour principal concurrent l’Allemand Michael Greis, qui avait surpris à Turin en remportant trois médailles d’or (15 km départ en ligne, 20 km et relais). Victorieuse de quatre des cinq titres olympiques à Turin, l’Allemagne peut compter sur ses vétérans Rico Gross, Michael Rösch et surtout Sven Fischer, champion olympique 2006 du 10 km. Côté français, les regards seront tournés vers Raphaël Poirée, à qui les rendez-vous mondiaux ont réussi en 2000, 2001, 2002 et 2004, mais qui depuis deux ans connaît une baisse de régime. Pour aborder sa 11 e saison sur le circuit mondial, Raphaël Poirée a, de son propre aveu, « tout changé ». Autre espoir français de podium : Vincent Defrasne, champion olympique de poursuite et auteur de deux dernières belles saisons. Chez les dames, l’Allemande Kati Wilhem, lauréate de la Coupe du monde 2006, part d’autant plus favorite que sa compatriote Uschi Disl et la Norvégienne Liv Grete Poirée ont mis un terme à leur carrière. Ses principales concurrentes se nomment Martina Glagow (Allemagne), Anna Carin Olofsson (Suède), sans oublier les Françaises Florence Baverel-Robert, championne olympique en sprint et Sandrine Bailly, qui aura à cœur d’effacer sa déception de Turin d’où elle était repartie avec une seule médaille, le bronze du relais. La biathlète Florence Baverel-Robert, lors des Jeux olympiques d’hiver de Turin. Basket, Coupe Uleb 1 er tour, 5 e journée. Groupe A : Vrsac 93-82 Nancy ; AEK-Athènes 76-102 LT Vilnius ; Gran Canaria 80-67 Bamberg• Groupe B : Anwil Wloclawek 87-84 Ventspils ; Snaidero Udine 82-88 Zeleznik Belgrade ; Strasbourg 91-72 Besiktas Istanbul• Groupe C : Sofia 91-82 BC Khimki ; Oostende 69-82 Sienne• Groupe D : Etoile Rouge Belgrade 90-82 Den Bosch ; PAOK Salonique 84-81 Saint Petersbourg ; Real Madrid 89-72 Mons-Hainaut Volley, Ligue des champions femmes 1 er match. Poule A : RC Cannes (Fra) 3-1 Fakro Muszyna (Pol)• Poule C : Azerrail Bakou (Aze) 1-3 Scavolini Pesaro (Ita)• Groupe C : Grasshopper (Sui)-FC Séville (Esp) ; Alkmaar (Ned)-Slovan Liberec (Cze)• Groupe D : Lens (Fra)-Parme (Ita) ; Osasuna (Esp)-Odense (Den)
www.directsoir.net Ferenc Puskàs (en blanc, au centre) lors de la finale de Coupe d’Europe en 1960. L’âge d’or du ballon rond Le nom de Ferenc Puskàs, le fer de lance du football hongrois des années 50, restera éternellement associé à l’élégance sur le terrain. P ar bien des aspects, Puskas, décédé le 17 novembre, n’avait rien d’un footballeur : petite taille, lourd, inutile dans le jeu aérien et un pied gauche exclusif. Les apparences sont trompeuses : en 84 matches disputés avec les Magyars, il inscrit 83 buts, une moyenne encore jamais égalée à ce jour. Puskàs naît à Budapest en 1927. Très rapidement, il suit son père à l’entraînement du Kispest, où il signe sa première licence. A 16 ans, le petit attaquant fait partie des titulaires indiscutables de l’équipe première, et deux ans plus tard, fait son entrée en équipe nationale. Au début des années 50, la Hongrie du football est toute puissante, imbattable. En 1952, Puskàs remporte la médaille d’or olympique à Helsinki, ne concédant aucune défaite de tout le tournoi. Lorsque les « Magiques Magyars » arrivent en Suisse pour la Coupe du En bref F. MONTEFORTE/AFP CYCLISME : TOUR D’ITALIE Le tracé de la 90 édition du Tour d’Italie (le Giro) sera présenté le 2 décembre à Milan. La cérémonie, qui aura lieu au théâtre des Arcimboldi, sera retransmise en direct sur la RAI (télévision publique italienne). La course s’élancera de Sardaigne, comme en 1991, avant de rejoindre le continent. A. AWAD/REUTERS monde 1954, ils sont invaincus depuis quatre ans. Les Magyars s’inclineront à la surprise générale 3 à 2 en finale face à la RFA. La légende veut que les Hongrois aient perdu à cause de leurs chaussures ! Les Allemands avaient l’avantage de jouer en Adidas, une marque pionnière dans la fabrication de crampons. A la fin des années 50, Puskàs répond aux sirènes madrilènes, associé en attaque à Di Stefano. Le résultat est probant : cinq fois champion d’Espagne, vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions, deux fois finaliste, vainqueur d’une Coupe intercontinentale, sept titres de meilleur buteur en première division hongroise ou espagnole, Soulier d’Or 1948, champion olympique, vice-champion du monde. Son rendement devant le but se chiffre à 1 176 réalisations en 1 300 matches… La Fédération internationale d’histoire et de statistiques du football (IFFHS) a placé le plus grand joueur hongrois de tous les temps au FOOTBALL : À ARMES ÉGALES Michel Platini souhaite qu’il y ait plus de petits clubs en Ligue des champions. Il critique la présence massive des gros clubs européens, estimant que « trois clubs suffiraient pour la compétition ». Un déséquilibre qu’il désire changer s’il est élu à la présidence de l’UEFA. JO : LE QATAR POUR 2016 ? S. MCGEHEE/REUTERS Le Qatar présentera officiellement sa demande entre janvier et juillet 2007 pour accueillir les Jeux olympiques de 2016. Son porte-parole a exprimé récemment la lassitude de voir la compétition se dérouler uniquement dans les « grands pays ». La région du Golfe n’a encore jamais accueilli les JO. Àsavoir Lors des discussions concernant son contrat d’entraîneur au Panathinaïkos, Puskàs demande une prime s’il amène son équipe en finale de coupe d’Europe. Les dirigeants grecs, persuadés de ne prendre aucun risque, ajoutent un paragraphe à son contrat lui promettant une énorme prime. Il atteint la finale et perd, mais touchera sa prime. sixième rang des meilleurs joueurs du siècle. Zidane n’est encore pas cité… Ferenc Puskàs est décédé il y a deux semaines des suites d’une longue maladie. Son nom restera éternellement associé au beau jeu, à l’élégance sur et en dehors du terrain, à l’âge d’or du football hongrois et mondial. PA/ABACAPRESS TENNIS : ARBITRE ÉLECTRONIQUE L’Open d’Australie, qui se déroulera du 15 au 28 janvier 2007, utilisera le système d’arbitrage électronique Hawk-Eye. Grâce à ce procédé, les joueurs peuvent contester une décision en plein match. Ils peuvent faire appel aux images de synthèse deux fois par set. La formule, déjà essayée en mars dernier à Miami sur les circuits ATP (masculin) et WTA (féminin), avait obtenu un franc succès. Elle est largement utilisée par les télévisions depuis des années. Le système sera installé uniquement sur le court central Rod Laver. Une carrière en chiffres 2 Le footballeur avait deux nationalités : hongroise, puis, à la fin des années50, espagnole (il disputera quatre matches avec la sélection). 5 Parce que cinq fois champion de Hongrie et cinq fois champion d’Espagne. 6 La fédération internationale l’a placé au 6 e rang des meilleurs joueurs du 20 e siècle, derrière Pelé, Diego Maradona ou encore Alfredo Di Stefano. 7 Le joueur reçoit 7 fois le titre de meilleur buteur, en première division hongroise ou espagnole. 20 Le nombre de kilos que Puskàs a pris pendant sa suspension d’un an par la fédération hongroise, pour refus de jouer avec le Honvéd Budapest. Maradona n’a rien inventé ! 83 Le nombre de buts que le joueur a inscrits en 84 sélections avec la Hongrie. Un record inégalé. 357 Le nombre de buts qu’il a marqués au cours de 354 rencontres, dans le cadre des championnats de Hongrie. Soit plus d’un but par match. 512 Le nombre de buts inscrits sous le maillot du Real Madrid, en 528 rencontres. 1176 Le nombre de buts marqués lors de compétitions officielles, en 1 300 matches (le roi Pelé en a signé 1 285). D. MOIR/REUTERS DES CAMÉRAS DANS LES STADES Les stades de football grecs seront pourvus de caméras d’ici mars 2007, avec, pour objectif, de contrer la montée de la violence. Il y a quelques semaines, lors d’une confrontation entre AEK Athènes et le Panathinaïkos, vingt personnes, dont trois policiers, avaient été blessées. T. ZOLTAN/AFP Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :