Direct Soir n°43 19 oct 2006
Direct Soir n°43 19 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 19 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : José Bové en campagne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Jeudi 19 octobre 2006 14 CULTURE SPECTACLE/Certitudes dangereuses Franck Sasonoff et Edouard Montoute dans Dura Lex. Un rythme cinématographique pour une pièce de théâtre troublante qui questionne les notions de bien et de mal. stephen Adly Guirgis ne cède pas à la peur. C’est un auteur lucide, engagé et puissant… », affirme Marianne Groves. Elle connaît son sujet ; après avoir vu la pièce à Londres, ce metteur en scène passionné revient vite à Paris et s’attaque à la traduction. La suite : le prix Adami Jeanne-Laurent du meilleur spectacle Avignon Off 2005. L’accueil du public et une presse élogieuse viennent confirmer ce premier succès. On notera qu’elle a su s’entourer d’acteurs virtuoses : Edouard Montoute, qu’on a autant vu au théâtre qu’au cinéma : « De Taxi à Shakespeare, de Durringer à Asterix, j’ai eu la chance d’aborder dans ma carrière des registres très différents. Mais le rôle de Lucius Jenkins dans Dura Lex Expo/Doisneau en liberté u Qui ne connaît le fameux « Baiser de l’hôtel de Ville », attrapé au vol par Robert Doisneau ? Pourtant, la plupart de ses œuvres ne bénéficie pas de cette notoriété. Après Willy Ronis l’an passé, la ville de Paris rend maintenant hommage à un grand photographe « humaniste » du XX e siècle. L’exposition « Paris en liberté » sur Robert Doisneau, offre aux regards des spectateurs près d’une centaine de clichés, sélectionnés parmi plus de 450 000 négatifs. Un lever de rideau sur le XX e siècle parisien du merveilleux chasseur d’images dont la dernière rétrospective remontait à 10 ans. « Paris en liberté », jusqu’au 17 février 2007. Salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville. Paris 1 er. Entrée libre. TOPDESTOPS Box-office : « Indigènes » décolle Avec désormais plus de 1,8 million d’entrées en seulement trois semaines, le drame militaire de Rachid Bouchareb poursuit son occupation au sommet du box-office français. Une belle réussite. 1 2 3 4 5 est un véritable rêve d’acteur : un défi, un cadeau, un grand voyage. Pour moi, il y aura un avant et un après Dura Lex. » Béata Nilska, John Berrebi, Morgan Perez et Dimitri Storoge sont tout aussi férocement justes. Construit sur un rythme d’enfer, selon des principes de montages cinématographiques, c’est un film « monté cut ». Le contraire ne pardonnerait pas, car tout est dans le timing ! Dura Lex (La loi est dure) interroge. Cette pièce questionne les notions du bien et du mal en brinquebalant les sentiments du spectateur pour les propulser dans une étrange stase, sorte de suspension éveillée… Un spectacle troublant. Dura Lex de Stephen Adly Guirgis, adaptation et mise en scène de Marianne Groves. Vingtième Théâtre, Paris 20e. Jusqu’au 29 octobre. Réservations : 01 43 66 01 13 INDIGENES (=) Mars Distribution LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA (=) Twentieth Century Fox LE PARFUM (=)Metropolitan Film Export LE GRAND MEAULNES (=) Tfm Distribution L’HOMME DE SA VIE (e) Wild Bunch Distribution LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (=) : position inchangée (e) : entrée Source : cboboxoffice.com OLIVIA DE BUHREN,MATHIEU DURAND,DELPHINE DEWOST,DAMIEN HAMMOUCHI,EMMANUELLE DE PEYRON,CAROLE TOLILA,ALLAN VAN DARC R. DOISNEAU RAMON SENERA AGENCE BERNAND EN DIRECT DES LIBRAIRIES TERRES D’ENFANCE La photographe franco-américaine Kevin Kling a parcouru des milliers de kilomètres et séjourné dans des régions inaccessibles pour exposer somptueux sourires et regards d’enfants. Découvrez les jeux et modes de vie des jeunes, autour du monde, dans un lieu choisi : le jardin du Luxembourg. Jusqu’au 9 janvier sur les grilles du Sénat, gratuit. « Terres d’enfance », Editions de La Martinière, 20 €. DVD Paraître ou disparaître… u Frankie est LA sortie DVD de la semaine, centrée sur la vie d’une Allemande à Paris, à la beauté froide et fragile, qui se voit réduite au statut d’image aphone. Mais qu’est-il arrivé à ce jeune mannequin de 26 ans, pour atterrir dans une clinique psychiatrique ? Son histoire est celle d’un banal top model, plus assez jeune ni assez belle… Sa carrière terminée, Frankie n’est même plus elle-même. Petit budget, petits moyens, petite équipe ; il aura fallu trois ans de tournage pour que le film soit montré. Sa réalisatrice, Fabienne Berthaud, montre, au travers de ce docu-fiction tourné à l’épaule et en numérique, l’envers du luxe. Dans un monde de paillettes et de fauxsemblants, où règnent beauté éphémère et « sexytude », Frankie retrace le parcours désabusé d’un modèle en fin de carrière, traînant sa vie et ses valises entre agences, hôtels minables, et studios photos. Saisissant. KEVIN KLING
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER SIMON ISABELLE/SIPA ÉVÉNEMENT ✱ LA NUIT DES PUBLIVORES DR Cette nuit, dédiée aux amateurs de « réclames » du monde entier, est une institution. Présente dans une quinzaine de villes françaises et une trentaine dans le monde entier, les accros de la pub se retrouvent au long d’une nuit pour découvrir ou redécouvrir les spots publicitaires du monde entier. Très prochainement en province, celle-ci débarque auparavant samedi dans la capitale. Le rendezvous est fixé au Grand Rex, de 23 heures jusqu’à 7 heures. Un vrai marathon ponctué de jeux, de cadeaux et de délires. La règle est de s’approprier les lieux, tout comme les images. Ne vous étonnez pas si tout le monde donne son jugement à voix haute ou si votre voisin laisse exploser ses émotions (rire, sifflet…). Pub militante, François-Xavier Demaison, humoriste, ex-golden boy, joue actuellement son one-man show Demaison s’envole. Au Théâtre de la Gaîté Montparnasse, du mardi au samedi à 21 h 30. 26, rue de la Gaîté, Paris 14e. Tél. : 01 43 22 16 18 anthologique ou inédite, tout y est. Réservation dans les billetteries traditionnelles. Tarif unique : 25 €. CONCERTS ✱ ART MENGO À L’OLYMPIA « Reconstruire en Lego notre histoire en morceaux, n’est qu’un jeu ». Morceau choisi d’Embargo, un des titres du dernier album d’Art Mengo, Entre mes guillemets. Cet artiste connaît bien le jeu et en particulier celui des mots avec la mélodie. Aériennes, ses notes de musique enveloppent les douces paroles de ce Toulousain. Un album apaisant à découvrir de visu, car il est en tournée. Demain soir à l’Olympia. Prix : de 33 à 44 € 28, bd des Capucines Paris 9 Tél. : 08 92 68 33 68 ONE-MAN SHOW L’humoriste François Pirette est une star en Belgique depuis longtemps. Aujourd’hui, il part à la découverte du public français au Petit Gymnase, du mercredi au samedi, à 20 h 30. 38, boulevard Bonne-Nouvelle, Paris 10e. Tél : 01 42 46 94 82 VIES NOCTURNES de François-Xavier Demaison ✜ SON LIEU Dans le 19 e arrondissement, chez mon pote Mike, qui a fait la première partie de mon spectacle, L’herbe y est plus verte. ✜ SON BAR Le café Chappe, chez mon ami Xavier, rue des Trois-Frères, à Montmartre. FLORENCE REYBOZ ✜ SON RESTO Le Bistro 31, à côté de la Maison de la Radio où j’enregistre Le fou du roi avec Stéphane Bern. ✱ FLÛTE ET ORGUE À SAINT-JEAN-BOSCO Bach, Mozart, Debussy, et d’autres, à la paroisse Saint-Jean-Bosco. Avec Alexander Letunovsky à la flûte traversière et Yannick Merlin à l’orgue. Concert prévu le dimanche 22 octobre ✜ SA SALLE La Gaîté Montparnasse, puisque j’y joue tous les soirs. ✜ SON DVD Zu, les guerriers de la montagne magique, un film de Tsui Hark. ✜ SON LIVRE Je ne connais pas cet auteur. ✜ SA MUSIQUE Il faut demander à ma femme, c’est elle qui commande. ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR à 17h. Entrée libre. Paroisse Saint-Jean-Bosco 79, rue Alexandre-Dumas Paris 20 BAR ✱ LE KREMLIN À LILLE Comme dans la chanson de Gilbert Bécaud, le patron du Kremlin nous emmène sur la place moscovite. Les murs sont rouges, tagués de slogans en alphabet cyrillique russe, probablement du Manifeste de KarlMarx, car ici, l’ambiance est à la révolution d’Octobre. Avec ses cinq tables recouvertes de cuir gras, le Kremlin est bien plus petit que le monument auquel il fait référence. Ceux qui poussent la porte de ce bar ont souvent envie de refaire le monde au comptoir avec une vodka servie glacée. Pour une révolution épicée : vodkas poivre, herbe de bison ou encore – la meilleure – la feuille d’or. Ou pour une révolution sucrée, vodkas miel, rose, mûre, melon. Peu importe votre choix, ce qui importe est que votre boisson réchauffe la gorge mais ne pique pas le palais. Le prix est le seul bémol du lieu. Adoptant l’implacable formule capitaliste de l’offre et de la demande, le patron oublie au moment de l’addition ses principes soviétiques. La vodka à 4,80 € fait l’effet d’un coup de marteau au porte-monnaie. Il ne vous reste plus qu’à adopter l’effet faucille du plateau dégustation, avec ses 15 vodkas pour 38 €, à partager avec plusieurs camarades. Le Kremlin 51, rue J.-J.-Rousseau 59 000 Lille Tél. : 03 20 51 85 79 Tous les jours de 18h à 2h DR Directsoir t Jeudi 19 octobre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :