Direct Soir n°41 17 oct 2006
Direct Soir n°41 17 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 17 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Hillary Clinton : objectif Maison-Blanche

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mardi 17 octobre 2006 14 CULTURE MUSIQUE/Poupées fardées Retour à Bordeaux et Paris des mythiques New York Dolls. Sous le mascara, les riffs plombés. Le retour des New York Dolls est un événement digne de faire vibrer de joie les amoureux des années 70. Avec One Day It Will Please Us to Remember Even This dans le baladeur et, sur scène, ce soir à Bordeaux et demain à Paris, ce sera l’occasion de (re)découvrir l’un des groupes majeurs de la scène rock internationale. Ce groupe mythique, né en 1971 et dissous après seulement quatre ans et deux albums intéressants, a donné le « la » à des courants fondateurs du rock actuel. Travestis, excentriques, élevant la provocation au rang d’art scénique, les New York Dolls ont assis le glam rock new-yorkais, voie ouverte par David Bowie à Londres, et l’androgynie sensuelle de Mick Jagger. Les poses charismatiques de David Johansen Livre Un nouveau James Bond en 2008 A l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain britannique Ian Fleming, créateur du célèbre agent 007, un quinzième roman de la série sera publié en mai 2008. Les éditions Ian Fleming Ltd, propriété de la famille de l’écrivain décédé en 1964, ont récemment annoncé avoir conclu un contrat avec un écrivain « très connu et réputé », dont l’identité sera « un secret soigneusement gardé jusqu’à la publication ». Rappelons que Ian Fleming avait lui-même été agent secret, commandant dans la marine britannique, journaliste et écrivain. TOPDESTOPS Meilleures ventes de livres (hors BD et livres de poche) Le nouvel opus de Boris Cyrulnik fait son entrée à la troisième place avec son lot d’espoir et d’humanité. L’épopée spatiale de Bernard Weber conserve son avance, talonnée par l’autre succès littéraire de la rentrée, Les Bienveillantes. John Irving se maintient n°5 depuis trois semaines, mais Pascal Bruckner restera-t-il au palmarès ? 1 2 3 4 5 n’enlevaient rien à la richesse des compositions : du rock affirmé, possédé, qui inspirera le heavy metal, mais aussi les punks. Pour les New York Dolls, rien ne sert de copier le passé puisque tout est permis. Le chanteur des Smiths, Morrissey, en fera des icônes. A tel point qu’en 2004, c’est lui qui demande aux musiciens survivants, le chanteur David Johansen, le guitariste Sylvain Sylvain et le bassiste Arthur (« killer ») Kane, qui décédera quelque temps plus tard, de revenir en haut de l’affiche. Cette stratégie de la provocation a inspiré nombre d’artistes, comme aujourd’hui, les avatars disco rock Scissor Sisters. Trente ans plus tard, les Dolls prouvent leur furieuse intemporalité. Ce soir à Bordeaux au Rock School Barbey, demain à Paris à l’Elysée Montmartre. Ian Fleming. Le papillon des étoiles (=) Bernard Weber/Albin Michel Les bienveillantes (=) Jonathan Littell/Gallimard De chair et d’âme (e) Boris Cyrulnik/Odile Jacob La tyrannie de la pénitence (-1) Pascal Bruckner/Grasset Je te retrouverai (=) John Irving/Seuil Le groupe rock des New York Dolls. LÉGENDE (=) : position inchangée (-1) : perte d’une place (e) : Nlle entrée Source : VIRGIN OLIVIA DE BUHREN,MATHIEU DURAND,CAROLINE HALAZY,CAROLINE MUNOZ,LAURIE CHOLEWA,EMMANUELLE DE PEYRON,MAJDA RIDA,DELPHINE DEWOST,THÉO PHAN ERIN FEINBERG/SIPA BRADLEY SMITH/CORBIS EN DIRECT DES EXPOS Nice s’installe à Poitiers La Station (Nice) est un collectif d’artistes, qui depuis 1996 organise des expositions, des performances, des soirées culturelles, et accueille des ateliers d’artistes.Aujourd’hui, le collectif est reconnu pour son travail de recherche et de création qui a déjà présenté plus de 200 artistes internationaux et contribué à l’essor de jeunes talents. Cet automne, les artistes « prennent mur » au Confort Moderne de Poitiers. Exposition collective aux allures de laboratoire, mais aussi concerts, lectures, performances et programmations vidéos seront au rendez-vous. Selon YannChevallier, responsable des expositions du lieu, « le titre, Egosystème, est d’une part, un clin d’œil au système de construction pour enfants Lego, mais surtout, la somme d’egos des artistes d’une exposition collective… en tout 36artistes. Et c’est le mode de fonctionnement même de La Station ». Egosystème. Au Confort Moderne, Poitiers. Jusqu’au 17 décembre. www.confort-moderne.fr Musique Sinclair, c’est toujours aussi bon GREG SOUSSAN/ABACA u Sinclair, de son vrai nom Mathieu Blanc-Francard, a toujours baigné dans un univers musical. Normal, il n’est autre que le fils d’un grand ingénieur du son, Dominique Blanc-Francard. A l’âge de 15 ans, Sinclair décide de prendre sa vie en main et de se lancer pleinement dans la musique. Influencé par le funk et la musique noire américaine – Stevie Wonder, Jimi Hendrix et Prince – Sinclair trouvera vite sa place. Très vite, notre musicien hors pair a réussi à s’inscrire dans le paysage de la musique funk française avec des tubes comme Si c’est bon comme ça et Ensemble. Auteur-compositeur-interprète, Sinclair a décidé de créer il y a un an son propre label, Ministrong. Après avoir achevé sa tournée acoustique dans toute la France, il sort sur son label un sixième album studio, Morphologique, avec un premier single, A chaque seconde. Au Zénith de Paris, le 28 mars 2007. Sinclair.
DBENOIT PINGUET/ABACAPRESS.COM www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER NIVIERE-TV/NRJ/OH/SIPA CONCERT ✱ PATRICK BRUEL Patrick Bruel nous a chanté ses déboires amoureux pendant de longues années. Il revient aujourd’hui, avec un nouvel album, nous chanter son bonheur. Longtemps, il nous émouvait de ses prouesses vocales, il préfère désormais mettre en valeur sa voix à fleur de gorge. Ex-chanteur pour midinettes, devenu acteur (il tient le premier rôle dans Ô Jérusalem qui sort demain) et champion de poker, Patrick a mûri. Des souvenirs devant est un mélange d’émotions, de souvenirs, de sagesse, et d’interrogations sur l’avenir… raconté d’un timbre chaleureux et apaisé. On y retrouve un Bruel doux, fidèle et simple de mots et d’attentions. Il se produira ce soir au Zénith de Paris, où vous pourrez écouter ses derniers tubes, comme M. Pokora, dernier single : Mal de Guerre, en tournée (Player Tour) qui se terminera à Bercy en janvier prochain. ✜ SON LIEU Le VIP Room à Paris, une discothèque très branchée sur les Champs-Elysées. Adieu, Ma maison de papier, J’m’attendais pas à toi ou encore Peuple impopulaire, adaptation d’un texte de Victor Hugo. Bref, un nouveau succès pour une nouvelle tournée. « Des souvenirs devant » Zénith de Paris, à 20h. 211, avenue Jean-Jaurès Paris 19 e Tél. : 01 44 52 54 60 www.le-zenith.com EXPO ✱ « CHANGER D’ÈRE » Comment faire du développement durable, une réalité quotidienne ? La Cité des sciences et de l’industrie, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour l’environnement, propose quelques éléments de réponse. A partir d’aujourd’hui, dans le cadre d’une exposition intitulée « Changer d’ère », VIES NOCTURNES de M. POKORA ✜ SON BAR Je ne vais jamais dans les bars. ✜ SON RESTO Pour sa cuisine italienne, « La Cavalina », 125, rue du faubourgsaint-Honoré, Paris 8e. ✜ SA SALLE Une salle de sport : le Club Med Gym. ✜ SON DVD Mon film, c’est Romeo+Juliette de Baz Luhrmannavec Leonardo DiCaprio et Claire Danes. les spectateurs vont apprendre de nouveaux usages, tout en remettant en cause certaines habitudes, et ainsi se poser les bonnes questions en matière de consommation. Tout un programme à découvrir seul ou en famille. « Changer d’ère » Jusqu’au 17 août 2007 Cité des sciences et de l’industrie 30, avenue Corentin-Cariou Paris 19 e SPECTACLE ✱ LE CLAN DES DIVORCÉES Dans un même appartement, trois femmes de statut social différent connaissent la douleureuse, mais hilarante, épreuve du divorce. DR ✜ SON LIVRE Dialogue à une voix, de Paul-Emile Victor (éd. Robert Laffont), une excellente lecture. ✜ SON SITE Pour tout savoir sur moi : www.mpokora.com DR TRICICLE Le trio détourne jusqu’au délire la chaise, objet de sa découverte. Une variation à l’infini sur l’histoire de la chaise, de l’âge de pierre à nos jours. Leurs parodies sont des moments d’anthologie. Casino de Paris, 16, rue de Clichy, Paris 9e. Tél. : 08 92 69 89 26 La bourgeoise Stéphanie d’Humily de Malanpry, la « so british » délurée Mary Bybowl et Brigitte, la rurale, vous proposent 1h15 de fous rires sur un sujet de société pas évident. Leur point fort ? Un rythme effréné pour trois actrices de talent, ✜ SA MUSIQUE Sans hésitation : Smooth Criminal, sur l’album Bad, de Michael Jackson (Epic-Sony). ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net qui, après avoir triomphé l’année dernière, reviennent prendre l’avant-scène de la Grande Comédie de Paris. Grande Comédie 40, rue de Clichy Paris 9 e Jusqu’au 31 décembre. PROD DR Directsoir t Mardi 17 octobre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :