Direct Soir n°32 4 oct 2006
Direct Soir n°32 4 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 4 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Kate Moss stupéfiante

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mercredi 4 octobre 2006 14 CULTURE TCD CINÉ/ « Dans Paris » envoûte Un cinéma sentimental où tout se joue dans des conversations ou à pied en suivant l’errance parisienne d’un jeune homme triste « Dans Paris ». De la tristesse dans les yeux, une mélancolie qui ne disparaît pas… L’ignorer, la préserver ou l’écouter. Pour son troisième long métrage, Christophe Honoré a choisi de mettre en valeur la souffrance d’une famille. On retrouve Louis Garrel et Romain Duris (les frères Jonathan et Paul), Guy Marchant (le père, Mirko) et Marie-France Pisier (la mère). Paul, l’aîné, se réfugie chez Mirko et Jonathan, après avoir rompu avec sa compagne. Il est mal, sa famille s’inquiète pour lui. Sur fond de dépression, le réalisateur joue de son humour : Jonathan parie avec Paul qu’il sera dans une demi-heure au Bon Marché, célèbre grand magasin Expo Portraits au Grand Palais u Dès 1770, une mutation politique, culturelle et sociale est en marche. L’individu est au centre des regards et l’art du portrait connaît un essor sans précédent dans la peinture. Des souverains aux militaires en passant par les courtisanes, toutes les couches sociales revendiquent le droit au portrait. Les 140 œuvres des plus grands artistes (Goya, David, Ingres…) exposées offrent pour la première fois un panorama international du sujet. « Portraits publics, portraits privés », jusqu’au 8 janvier 2007, Galeries nationales du Grand Palais, place Clemenceau, Paris 8e. Tél. : 01 44 13 17 17 TOPDESTOPS Meilleures ventes de DVD Avec plus d’un million de spectateurs en France, Munich se hisse directement en première place du top, deux semaines après sa sortie en DVD. La deuxième entrée récompense le concert live, donné en février à Milan, du groupe electro-pop britannique Depeche Mode, qui fête ses 25 ans. parisien. En chemin, il fait plusieurs rencontres amoureuses qui lui prennent du temps, beaucoup de temps… bref, il arrive avec douze heures de retard devant les vitrines du magasin… Dans Paris est à la frontière entre l’esprit Nouvelle Vague et un cinéma plus contemporain. Un cinéma du corps, où Joana Preiss danse les seins nus et Louis Garrel sort de son lit dans le plus simple appareil, mais un cinéma pop aussi où les comédiens interprètent un karaoké touchant sur une chanson de Kim Wilde. Dans Paris plaît. Les deux interprètes principaux séduisent et vont même jusqu’à nous envoûter. Dans Paris, de Christophe Honoré. Sortie aujourd’hui. Munich (e) Universal Pictures Video Depeche Mode Touring the angel (e) EMI Music France Pirate des Caraïbes (-1) Buena Vista Home Entertainment Je vous trouve très beau (-3) Gaumont Columbia Tristar Films Spectacle de Florence Foresti (-1) TF1 Vidéo OLIVIA DE BUHREN,DAVID GAUTHIER,EMMANUELLE DE PEYRON,MATHIEU DURAND,THÉO PHAN,ALLAN VAN DARC 1 2 3 4 5 Louis Garrel et Romain Duris dans les rues de Paris. LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (-1) : perte d’une place (-3) : perte de trois places (e) : nlle entrée Source : VIRGIN DR RMN ETIENNE GEORGES EN DIRECT « TRANSYLVANIA » LA JEUNE FILLE REBELLE La nouvelle réussite de Tony Gatlif tient en un seul mot : Transylvania. Son nouveau film conte l’histoire de Zingarina, jeune fille rebelle décidée à partir en Transylvanie pour y retrouver l’homme qu’elle aime,Tchangalo le vagabond. Folle amoureuse de lui, elle va se jeter corps et âme dans un jeu surréaliste, composé de danses sulfureuses, de transes mystiques et de sentiments enflammés. En salles aujourd’hui. Cinéma Un Meaulnes convaincant u Publié en 1913, Le Grand Meaulnes est l’unique roman d’Alain-Fournier, mort pour la France un an plus tard sur les champs verdunois. Ce grand classique de la littérature française a déjà fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 1967. Vingt-neuf ans plus tard, Nicolas Duvauchelle, étoile montante du jeune cinéma français, remarqué dans Les corps impatients et Hell, incarne un Augustin Meaulnes particulièrement convaincant. A ses côtés, on retrouve Jean-Baptiste Maunier, que l’on n’avait pas revu à l’écran depuis Les choristes, mais aussi Jean-Pierre Marielle, Philippe Torreton et Emilie Dequenne. Tous ceux qui ont été touchés par le roman retrouveront le même souffle romantique dans le film de Jean-Daniel Verhaeghe. Si l’aspect mystérieux et fantastique du récit a été atténué, difficile de rester insensible à cette bouleversante description du passage du monde de l’enfance à celui de l’âge adulte. Le Grand Meaulnes de Jean-Daniel Verhaeghe. Sortie aujourd’hui. PRINCES FILMS/DR Jean-Baptiste Maunier et Nicolas Duvauchelle.
www.directsoir.net LE PRESSENTIMENT Le rêve de passer derrière la caméra devient réalité pour Jean-Pierre Darroussin. Avec Le pressentiment, Il signe son premier long métrage adapté du roman éponyme d’Emmanuel Bove. Avec Jean-Pierre Darroussin, Valérie Stroh, Amandine Jannin et Anne Canovas. En salles. VIES NOCTURNES d’Emma Daumas SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER GIANCARLO GORASSINI/ABACAPRESS.COM DR CINÉMA ✱ LE PARFUM Adapté du best-seller de l’écrivain allemand Patrick Süskind, Le parfum met en scène Jean-Baptiste Grenouille, un jeune homme solitaire et doté d’un odorat hors du commun. En grandissant, Grenouille n’a plus qu’une seule obsession : les odeurs. Embauché comme nez-assistant dans une parfumerie, il se découvre alors des talents dans la création de nouveaux produits. Mais cette passion le pousse rapidement aux pires atrocités. En effet, son chef-d’œuvre ultime devra se composer du parfum naturel de jeunes filles, même si, pour cela, il devra le leur voler… Un film aux mille saveurs. Le parfum. Réalisé par Tom Tykwer, avec Ben Wishaw et Dustin Hoffman. Sortie en salles aujourd’hui. FESTIVAL ✱ MUSIQUES DE RUES DE BESANÇON Pendant quatre jours, découvrez à Besançon le 1 er Festival des musiques de rues. Un événement exceptionnel qui n’a, pour seule ambition, que de devenir une référence en la matière. Une première pour cette ville de 118 000 habitants qui aimerait être culturellement reconnue, à l’instar d’Aurillac, désormais célèbre pour son festival international de théâtre et arts de la rue ou Montpellier, pour son festival de la danse. Au programme de ces quatre journées, bricophonistes, fanfares, enchanteurs, performers et musique du monde investiront la ville et ses lieux insolites. À ne pas manquer. Festival des musiques de rue, du 5 au 8 octobre. Tél. : 03 81 50 00 10 www.musiquesderues.com SPECTACLE ✱ DÉVOREZ-MOI Le but de cette pièce d’Olivier Lejeune ? Rire, rire, encore et toujours rire. L’histoire farfelue d’Alain Gelma, l’un des plus grands chefs au monde, réputé pour son établissement « La Tour de vermeil », a séduit la troublante Ségolène, femme du redoutable rédacteur en chef du Guide Lichemin, Stanislas ✜ SON LIEU Ma maison à Avignon. C’est là où je vais me ressourcer. Là-bas, je ne pense à rien, je me repose, et surtout me fais dorloter par mes parents. ✜ SON RESTO Au ptit cahoua sur le boulevard Saint-Marcel, à Paris dans le 13e. Ils servent le meilleur couscous que j’ai jamais mangé. ✜ SA SALLE L’Élysée Montmartre. Pas seulement parce que j’y joue, mais parce que j’adore les groupes qui se produisent dans cette salle. ✜ SON DVD La seconde saison de la série Lost, les disparus. J’adore, c’est génial ! ✜ SON LIVRE Le souffle des dieux, de Bernard Werber. ✜ SA MUSIQUE En ce moment, The Smiths, The Cure, The Ramones. ✜ SON SITE myspace.com/emmadaumas Emma Daumas, chanteuse Album disponible : En concert le 6 octobre à l’Elysée Montmartre à Paris. STEVE BOUTEILLER DR Lefauve. Pour sauver sa troisième étoile, le chef doit lui proposer un plat gastronomique hors norme… Une pièce qui, dans sa forme, réunit tous les ingrédients d’un bon boulevard. Très appréciée par les critiques, cette pièce propose pourtant un sujet très loin du politiquement correct. Jouée dans un superbe théâtre et dans un décor étudié, les comédiens y excellent. Une palme réservée à Virginie Pradal, Virginie Stevenoot et Jean Christophe Barc, capables de nous faire rire avec n’importe quel genre de texte. Une palme d’or pour Olivier Lejeune, auteur de cette pièce qui impose le respect et l’admiration de par son humour tranchant et son texte savoureux. Bon appétit et merci monsieur Lejeune ! Gymnase Marie Bell 38, boulevard Bonne-Nouvelle Paris 10e. Tél. : 01 49 95 09 51. CONFÉRENCE ✱ L’UNIVERSITÉ DE TOUS LES SAVOIRS Du 14 au 20 octobre 2006, l’Université de tous les savoirs organise une semaine de conférences, sous forme de disputes où, sur un sujet donné, des points de vue différents pourront s’affronter. Il ne s’agit aucunement de fabriquer de la polémique mais de faire état des dissensions qui peuvent exister sur un sujet donné. Au début de la conférence, l’ordre de prise de parole des intervenants est tiré au sort afin d’éviter les effets de « réponse préparée ». L’UTLS espère ainsi revenir à des pratiques de discussion qui contribuent à la richesse intellectuelle de chacun. « Les disputes » Du 14 au 20 octobre Centre des Saints-Pères 45, rue des Saints-Pères Paris 6 e Effets secondaires. (Polydor) ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR Directsoir t Mercredi 4 octobre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :