Direct Soir n°166 8 jun 2007
Direct Soir n°166 8 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°166 de 8 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rafael Nadal enfant de la terre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
JULIEN CROSNIER/TENNISMAG/DPPI Directsoir N°166/Vendredi 8 juin 2007 8 EN COUVERTURE se transforme en attaque, c’est une machine qui épuise le joueur d’en face et finit, la plupart du temps, par le décourager, et l’induire en erreur, le pousser à la faute. Certes, il se murmure parfois que le volume extravagant de ses biceps, ses cuisses, ses poignets, ses épaules, appartiendraient plus à l’univers des souleveurs de poids et haltères et qu’il y a comme une sorte d’interrogation sur la construction de ce corps, surtout lorsqu’on le compare à celui d’un Federer, l’indiscutable n°1. TROIS ASPECTS DE… FICHE D’IDENTITÉ ■ Rafael Nadal possède l’anatomie du tennisman puissant et rapide : 85 kg pour 1,85m. L’Espagnol, devenu professionnel en 2001, a remporté 20 tournois en simple, dont deux fois Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem à son palmarès, malgré son arrivée en finale à Wimbledon et en quarts de finale à l’Open d’Australie et à l’US Open. Le 11 juin 2006, à Paris, les deux champions se saluent, après la victoire de l’Espagnol sur le Suisse. Une affiche de titans, attendue par tous pour la finale 2007. Autant le Suisse, grand vainqueur de multiples tournois du Grand Chelem (Wimbledon, Australie, US Open, toutes surfaces différentes de cette terrible terre rouge de Roland-Garros) atteint un summum d’élégance dans le geste et l’allure, autant Nadal offre l’apparence d’un corps presque surdimensionné. Les sauts de kangourou, les poings levés et les bras vengeurs qu’il déploie à chaque point gagné ne font que renforcer les convictions des fans de tennis : combien de temps peut-il ainsi durer ? N’aura-t-il pas, comme déjà plusieurs fois dans un passé récent, des blessures et des accidents de parcours ? Mais cette question, comme d’autres, fait partie de l’effet Nadal, le « phénomène Nadal », et ce qui irrite certains puristes ravit, en revanche, la majorité des spectateurs. C’est qu’avant toute chose, et ses tenues bariolées en sont la confirmation, Nadal appartient à son époque, à son temps, J. CROSNIER/TENNIS MAG/DPPI Nadal est intimidant, même pour Federer. John McEnroe, 11 juin 2006 21 ANS à l’âge des couleurs violentes et de la commercialisation de tout. Miracle de sa double personnalité : cette star, adulée des Espagnols et suivie par des millions de téléspectateurs, demeure un gentil jeune homme, à l’abri, pour l’instant, de toute controverse ou de tout scandale digne des « people magazines ». Cette brute est aussi un ange. En ce sens, Nadal est unique et, sans sa fulgurante arrivée sur la scène du théâtre tennistique, la pièce qui se joue régulièrement sur les courts de la planète aurait présenté beaucoup moins d’intérêt. Voilà pourquoi sponsors, fans, famille, les chaînes de télé et l’Espagne tout entière espèrent un nouveau duel, dimanche, à Roland-Garros, entre Federer et Nadal, entre l’élégance pure et la force à l’état brut. ■ Pour la troisième année consécutive, Rafael Nadal a fêté son anniversaire… au milieu du tournoi de Roland-Garros, le 3 juin, un dimanche cette année. A la veille de son match contre Leyton Hewitt en huitièmes de finale, il ne s’est permis aucun excès, mais il pourra se rattraper, avec une semaine de retard, s’il remporte la finale dimanche. VINCENT CURUTCHET/DPPI VU PAR Nelson Monfort, journaliste à France Télévisions Nadal est très apprécié de ses collègues Nelson Monfort, journaliste gentleman, déclare apprécier la bonne éducation de Nadal. ■ « Rafael Nadal est avant tout un garçon extrêmement bien élevé, il n’est pas de l’école barcelonaise catalane, où chacun joue sa vie sur le court. Il a d’autres valeurs, qui lui ont été essentiellement inculquées par son oncle et entraîneur Toni Nadal. Ce dernier est toujours présent dans la tribune des coachs, et il est le seul que je connaisse à applaudir les points réussis par l’adversaire. Rafael Nadal est très apprécié de ses collègues professionnels, et ça, c’est un signe qui ne trompe pas. » FEDERER, LE GRAND RIVAL ■ Les rencontres entre Rafael Nadal et Roger Federer, respectivement deuxième et premier du classement ATP, sont toujours très attendues. Le 20 mai 2007, en finale du tournoi de Hambourg, le Suisse mettait fin à la longue série de 81 victoires consécutives de Nadal sur terre battue. Au palmarès des victoires, Rafael Nadal est devant Federer, avec 7 matchs gagnés pour 4 défaites. ABACA PRESS
En juin Mazda s'habille en série limitée -EURDPANN - _.. "- {i'.5orgus + 2 355 € <2> Portes ouvertesles 16 et 17 juin et vous offre 5 ans de garantie et kilométrage illimité(3) O., •.,)6,...""*"'..•""'..o.-.oeo. ; -.w :.,a.-,_,-4VIou.otl. tB..-j:IW-...4'\AU_.t ".J.414... 1'N"..,..-*'hl"'t't ,..,..,., _.,...,.,..._ 01Awfi"'oor-..r.a..-.-..,.,p30#a*" a:,_.,..,..•J tJ4<>CO•""'tif. --VIO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :