Direct Soir n°166 8 jun 2007
Direct Soir n°166 8 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°166 de 8 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rafael Nadal enfant de la terre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
J.-M. HERVIO/FLASH PRESS P.MILLEREAU/FLASH PRESS GUIBBAUD-GOUHIER/CAMELEON/ABACA Directsoir N°166/Vendredi 8 juin 2007 12 SPORTS ■ Après une hausse de la fréquentation des stades de rugby à hauteur de 34% lors de la saison 2005-2006, le Top 14 enregistre une nouvelle augmentation pour la saison 2006-2007, de l’ordre de 8%. L’élite du rugby français compte désormais une moyenne de 10 550 spectateurs par match. « Cette hausse est influencée par le fait que le Stade Français a disputé trois matchs de la première phase au Stade de France », explique le président de la Ligue nationale de rugby, Serge Blanco. RUGBY L’ouvreur des Canterbury Crusaders et des All Blacks est un véritable phénomène. A 25 ans, ce solide gaillard originaire de Christchurch (Nouvelle-Zélande) est l’un des points forts de la sélection néo-zélandaise, prête à tout écraser lors de la Coupe du monde de rugby, qui se tiendra dès le 7 septembre en France. Daniel Carter, numéro10 d’exception Daniel Carter devrait assurer le spectacle avec les All Blacks lors de la Coupe du monde, qui se déroulera en France du 7 septembre au 20 octobre. RUGBY Fréquentation des stades en hausse IMAGO/PANORAMIC JO 2012 Il est jeune, séduisant et diablement habile à son poste d’ouvreur. Considéré comme le meilleur de la catégorie, voire le meilleur rugbyman au monde, Daniel Carter devrait être la grande star du plateau mondial alléchant qu’accueillera la France dans moins de trois mois. Vif, percutant, doté d’une technique et d’une vision du jeu supérieure à la moyenne, Carter a supplanté l’ancien ouvreur des All Blacks, Andrew Merthens. Partout où il passe, le numéro 10 néo-zélandais attire les compliments de ses pairs. Jo Maso, le manager du XV de France, ne cache pas son admiration : « Comme il doit être agréable de jouer à ses côtés. Jamais une faute de goût : très bon au pied quand son équipe est en difficulté, capable de changer d’orientation en une fraction de seconde. Il a la grande classe, c’est sûrement l’un des meilleurs ouvreurs de tous les temps. » Sélectionné en équipe nationale depuis 2003, Carter a rapidement fait son trou au sein de l’effectif « galactique » des All Blacks. En 2005, il frappe un « grand coup » en battant le record de points marqués contre Un logo qui déclenche l’hostilité ■ Le logo des Jeux olympiques de Londres a reçu un accueil négatif. Une pétition à son encontre et pour en exiger son retrait a même été lancée sur Internet en début de semaine. Pour calmer les ardeurs et rassurer tout le monde, un porte-parole du Comité d’organisation de London 2012, a assuré que le logo pourrait changer. « Le logo est flexible et évoluera dans les cinq prochaines années », a-t-il dit à la BBC. DR PÉTANQUE Montmorency : la boule a son tournoi ■ Le boulodrome Italo Berteli de Montmorency (Val-d’Oise) s’apprête à accueillir, samedi et dimanche, le Tournoi des 4 nations des 18-23 ans. Les meilleures sélections nationales de France, de Croatie, d’Italie et de Slovénie s’affronteront à tour de rôle. Les journalistes de Direct8 seront présents pour couvrir l’événement bouliste de l’année en Ile-de-France. Daniel Carter n’hésite pas à utiliser son talent hors du rugby. Il joue au football, pour le club local de Christchurch. D’après ses coéquipiers, ses centres et son pied gauche à la précision chirurgicale feraient fureur. les Lions – équipe composée des meilleurs joueurs d’Angleterre, d'Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande –, avec 33 points à lui seul sur un match. Un talent reconnu cette même année avec le titre de meilleur joueur du monde. Si son compatriote Richie McCaw s’est adjugé le titre en 2006, nul doute qu’une bonne Coupe du monde pourrait sacrer à nouveau la gueule d’ange du rugby néo-zélandais. Rugbyman de talent, Carter est aussi considéré, notamment à travers ses publicités pour des dessous masculins, comme un véritable sex-symbol. HIPPISME Cannes Jaeger- LeCoultre Jumping ■ Le Jumping international de Cannes, aujourd’hui rebaptisé le Cannes Jaeger- LeCoultre Jumping en référence à ses deux partenaires, accueillera du 14 au 16 juin toutes les têtes d’affiche du saut d’obstacles international. Pour sa 26 e édition, 18 des 23 meilleurs cavaliers mondiaux, dont Rodrigo Pessoa, Meredith Michaels-Beerbaum ou encore Marcus Ehning, seront présents à ce rendez-vous majeur du circuit mondial professionnel Global Champions Tour. Le concours, qui récolte une étoile supplémentaire cette année pour passer dans la catégorie supérieure des CSI*****, est l’un des plus dotés au monde, avec 450 000 euros de prix. Les All Blacks visent un deuxième sacre ■ La Coupe du monde de rugby à 15 a vu le jour en 1987. Cette compétition, où s’affrontent les meilleures équipes nationales, se dispute tous les 4 ans. La Nouvelle-Zélande, actuellement en tête du classement mondial, n’a remporté cette compétition qu’une seule fois, lors de sa première édition, mais a toujours été classée parmi les quatre premières équipes. Les All Blacks sont, sans surprise, les grands favoris pour remporter l’édition 2007. La France, organisatrice de l’événement cette année (du 7 septembre au 20 octobre), a atteint à deux reprises la finale de la Coupe du monde (en 1987 et 1999), mais ne l’a jamais remportée. SQUASHPICS/PANORAMIC SQUASH Championnat d’Europe en France ■ Royan (Charente-Maritime) accueillera, pour la première fois de son histoire, les championnats d’Europe individuels de squash du 13 au 16 juin. Les Français seront bien représentés, avec entre autres le champion du monde 2004, Thierry Lincou, le n°2 mondial et tenant du titre européen, Grégory Gaultier, et le vice-champion du monde par équipe, Renan Lavigne. J.-M. HERVIO/FLASH PRESS
QUINHO/ICONSPORT J.CHABANNE/KR IMAGES PPG/ICON SPORT www.directsoir.net FOOTBALL/COPA LIBERTADORES : Boca Juniors qualifié pour la finale ■ Cette nuit, les Argentins de Boca Juniors se sont qualifiés pour la finale de la Copa Libertadores, en s’imposant face à la formation colombienne de Cucuta Deportivo 3 à 0 (mi-temps : 1-0), en demi-finale retour. Au match aller, jeudi dernier, Boca Juniors avait été battu 3 à 1 par les Colombiens. Mercredi 13 juin, aura lieu en Argentine, à Buenos Aires la finale aller, où Boca Juniors rencontrera l’équipe brésilienne de Gremio, qui s’est qualifiée face à Santos, autre formation brésilienne. La finale retour aura lieu le 20 juin au Brésil. L’équipe de Boca Juniors. En s’imposant hier aux côtés de l’Israélien Andy Ram, Nathalie Dechy devient la 6 e Française à remporter le double mixte 6à Roland-Garros depuis 1968. RUGBY Clermont veut son premier bouclier Aurélien Rougerie. ■ 7 fois finalistes du Top 14, l’AS Clermont- Auvergne n’est jamais revenu victorieux de son voyage dans la capitale. Portés par leur capitaine Aurélien Rougerie, en grande forme et par plusieurs milliers de supporters, les Auvergnats auteur d’une très bonne saison, tenteront de rapporter enfin un premier bouclier de Brennus, demain soir face au Stade Français, qui jouera quasiment à domicile sur la pelouse du Stade de France. Vainqueur du challenge européen, Clermont ne nourrira aucun complexe face à l’armada de Max Guazzini. FOOTBALL Giuly de retour en France ? RÉSULTATS Handball TOURNOI DE SUZHOU (HOMMES) : France-sélection Coréenne : 41-21 Programme France-Chine (aujourd’hui) France-Japon (demain) ■ Ludovic Giuly, l’attaquant français du FC Barcelone, est en passe de quitter le club espagnol, à un an de la fin de son contrat. L’Olympique de Marseille et Monaco voudraient tous deux s’attacher ses services, selon le père de Giuly, qui s’occupe également de ses affaires : « Ludovic a eu un entretien avec Frank Rijkaard, son entraîneur. Il y a 80% de chances qu’il quitte le Barça. Marseille s’est renseigné et il y a eu un contact avec José Anigo. Monaco a également fait part de son intérêt. Deux clubs italiens, la Fiorentina et la Juventus de Turin, se sont également manifestés », a déclaré M. Giuly. Ludovic Giuly. P.LAURENSON/FLASH PRESS BASKET/NBA Les Spurs ouvrent le bal « Si nous voulons avoir une chance de gagner, je vais devoir mieux jouer ». LeBron James, qui goûte pour la première fois de sa carrière aux Finales NBA, était un peu amer après la défaite de son équipe cette nuit sur le parquet des San Antonio Spurs (85-76). Pendant 44 minutes, le jeune prodige des Cleveland Cavaliers a été pourchassé par une défense texane resserrée autour de lui. « Nous avons réalisé un bon travail sur LeBron, sans jamais lui accorder les espaces qu’il aime utiliser » commentait Tim Duncan à l’issue du match. Impressionnant d’efficacité, les Spurs semblaient avoir en permanence un temps d’avance sur James LeBron sur chaque action de jeu qu’il entreprenait. Bruce Bowen, spécialiste de la défense des Spurs, aura parfaitement rempli sa mission, au moins pour ce premier match. Sur le plan offensif, Tony Parker a littéralement donné le tournis aux Cavaliers. Pénétrations, passes aux joueurs démarqués, ballons ressortis pour un tir à trois points, le Français a fait l’étalage de son talent et de sa maîtrise dans la gestion du jeu texan.Tim Duncan, lui non plus, n’a Le meneur français des Spurs, Tony Parker, dans les bras de son coéquipier, Tim Duncan. TRANSFERT SPORTS 13 Tony Parker (27 pts, 7 passes) et Tim Duncan (24 pts, 13 rbs, 5 contres) ont permis aux Spurs de remporter le premier match des finales face aux Cleveland Cavaliers (85-76). Etouffé en défense, LeBron James (14 pts, 4/16 aux tirs) va devoir rapidement trouver la solution pour ne pas sombrer. pas été en reste. En défense ou en attaque, l’intérieur des Spurs a dominé son sujet de manière déconcertante. Pour la quatrième fois de sa carrière, Duncan participe à une finale NBA, dont il a été le MVP (meilleur joueur) à chaque fois. « Mister Fondamentaux », comme on l’appelle aux Etats-Unis, semble bien décidé à remporter un quatrième titre avec les Spurs. Pourtant, il faudra se méfier du réveil de LeBron James. Lui qui n’avait pas particulièrement brillé lors des deux premiers matchs de la finale de conférence Est face aux Pistons, pourrait vite retrouver le chemin de la réussite. Au vu de sa performance face à Detroit, San Antonio aura du souci à se faire si cela se produisait. Le deuxième match des finales NBA se jouera dans la nuit de dimanche à lundi, sur le parquet des San Antonio Spurs. Les deux équipes s’affronteront ensuite à Cleveland pour trois matchs consécutifs, avant de retourner, si nécessaire, pour les deux derniers matchs au AT&T Center de San Antonio. La série se joue au meilleur des sept matchs. Le premier arrivé à quatre victoires sera sacré champion NBA. BYRON KELLEHER ■ Le demi de mêlée des All Blacks sera bien l’une des nouvelles attractions du prochain championnat de France de rugby. Prévu du côté d’Agen, relégué en Pro D2, Kelleher posera finalement ses valises du côté du Stade Toulousain pour les deux prochaines saisons. Exubérant, ce roc de 94 kg pour 1m75 apportera toute sa puissance au groupe toulousain, qui sort d’une saison noire. Victorieux des Portugais, les juniors Français joueront la finale. Football FESTIVAL INTERNATIONAL ESPOIR DE TOULON (DEMI-FINALES) : France-Portugal : 1-0 Chine-Côte d’Ivoire : 0-0 (5-3 auxt.a.b) Match pour la 3 e place (demain) : Portugal-Côte d’Ivoire Finale (demain) : France-Chine CCAIRD/ICONSPORT L. NICHOLSON/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :