Direct Soir n°144 2 mai 2007
Direct Soir n°144 2 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°144 de 2 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Kirsten Dunst héroïne de « Spider-man 3 »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°144/Mercredi 2 mai 2007 16 CULTURE JEUX MUSIQUE Souleymane manie les mots Depuis le succès de Grand Corps Malade, on sait que la poésie et le slam sont devenus des valeurs sûres de la musique actuelle. Souleymane Diamanka se revendique d’une lignée africaine, plus exactement du peuple peul, des bergers qui érigent la tradition orale au rang d’art. Souleymane, né à Dakar, élevé à Bordeaux, a été très tôt initié à la poésie et au conte. « J’ai été bercé par les vocalises de mes ancêtres »,dit-il dans L’hiver peul, titre qui égrène l’histoire errante de son peuple,sur fond de percussions et de saxophones vibrants. Les images de l’Afrique défilent au rythme des titres,grâce aux descriptions,aux intonations,à la musicalité touchante. La tradition est très présente, mais la modernité n’est jamais loin.Exemple,avec le titre Soleil jaune, interprété a cappella avec John Banzaï.Une œuvre passionnante où les deux poètes se répondent du tac au tac. Grand Corps Malade aussi est invité sur ce disque.Sur Au bout du 6 e silence, les deux voix graves alternent leur flow sur des paroles profondes,sur un groove qui fricote avec le jazz. Souleymane a travaillé précédemment avec les Nubians,un duo féminin très coté dans le milieu du slam américain.Pour elles,il a écrit Que le mot soit perle, enregistré avec Henri Salvador. Il n’y a pas,ici,de phrases en trop, de morale excessive. L’écriture de Diamanka est fine et percutante : « Je t’ai aimée comme une muse émue, dans un musée muet le lendemain d’une nuit d’émeute. » L’hiver peul, Souleymane Diamanka,Barclay/Universal.Ce soir à Bordeaux, le 3 mai à Rennes, le 15 mai à Lille, le 6 juin à Saint-Etienne, le 7 juin à Clermont- Ferrand, le 9 juin à Avignon, le 25 septembre à Paris. La bonne ADRESSE Dany Brillant et la danse de couple ■ Le nouveau disque de Dany Brillant, Histoire d’un amour, va faire la joie des amateurs de danse en couple. 1 500 danseurs s’étaient déjà donné rendez-vous lors d’un de ses concerts. Le chanteur a été séduit, et a immédiatement décidé du concept de son nouvel album, dans les bacs depuis lundi. On retrouve donc toutes les musiques adaptées à la danse à deux : des rythmes latino-jazz mais aussi tango, mambo, swing et même rock. Clin d’œil personnel, le titre Histoire d’un amour est la chanson sur laquelle ses parents se sont rencontrés à Tunis. Le crooner reste fidèle à ses thèmes de prédilection : l’amour et les femmes, bien sûr. Dany Brillant, Histoire d’un amour, Sony/BMG. Tournée Voulez-vous danser avec moi. Rens. : www.danybrillant.com DR LE MUSÉE DE L’HOMME FAIT SALON Caché à l’intérieur du musée de l’Homme, il faut être initié pour savoir que le Café de l’homme dispose de l’une des plus belles terrasses de Paris. Jouissant d’une vue imprenable sur la tour Eiffel et la Seine en contrebas, l’endroit est idéal pour prendre un verre entre amis ou pour un tête-à-tête romantique. Côté gastronomie, la carte affiche une cuisine française traditionnelle assaisonnée d’une touche « fashion », 16 e arrondissement oblige. Notons les coquillettes au beaufort, jambon et jus de truffe (18 €) et la brioche façon pain perdu au caramel salé (9 €), qui sauront raviver quelques bons souvenirs d’enfance. Châteauneuf-du-pape, sancerre grande réserve, nuits-saint-georges… Les amateurs de vins seront séduits par la cave, qui propose une soixantaine d’élixirs différents issus de cépages prestigieux. La clientèle, plutôt bobo, entretient l’ambiance, et les serveuses (ravissantes, évidemment) sont là pour faire oublier les prix qui, sans être exorbitants, demeurent douloureux pour les petits budgets. Café de l’Homme, 17, place du Trocadéro, Paris 16 e (01 44 05 30 15). E. SCORCELLETTI RESTO Nelson, Kim Novak et Soko à La Maroquinerie ■ Ils ne sont pas aussi médiatiques que les Naast et les Plastiscines, mais méritent autant notre attention. Ce soir, trois jeunes pousses se produisent dans la salle de La Maroquinerie. Le groupe rock parisien Nelson propose un rock très anglo-saxon, empreint d’influences new-wave (des Cure à Interpol). Premier album, premier choc : Revolving Doors s’affirme comme l’un des disques français les plus aboutis de ce début d’année. On les retrouvera ce soir avec Kim Novak et Soko, graines de rock-stars. Soirée présidentielle oblige, les concerts seront suivis du débat (enregistré) entre les deux candidats, pour ne pas pénaliser les citoyens-rockers présents. Nelson, Kim Novak et Soko. A 19h30 à La Maroquinerie, 23 rue Boyer, Paris 20e. DR DVD « Super Nacho » : Jack Black sur le ring DR Ignacio, incarné par le comédien déjanté Jack Black, est le cuisinier du monastère mexicain dans lequel il a grandi. Quand la belle Encarnacíon arrive au monastère, il trouve enfin le courage de se lancer dans la « lucha libre », des combats de lutte, afin de trouver l’argent nécessaire pour cuisiner des repas décents aux orphelins. Avec son ami Esqueleto, moulés de leur costume bleu clair, ils forment une fière équipe de bras cassés pour affronter les meilleurs luchadors de la ville. Le DVD propose plus de deux heures de bonus avec des mini-documentaires. Super Nacho, de Jared Hess, Paramount, 19,99 €. « Mala noche », la cour des miracles de Gus Van Sant DR Jamais distribué ni projeté, Mala Noche, le premier film de Gus Van Sant, inédit en France, témoigne de l’éclosion d’un grand cinéaste. Adaptation de la nouvelle autobiographique de Walt Curtis, Mala Noche plante son décor à Portland, dans les années 70. Un jeune poète, qui tient une épicerie dans les quartiers populaires de la ville, tombe amoureux d’un immigré clandestin mexicain. Dans les bonus, une interview du réalisateur sur les conditions de tournage constitue un témoignage intéressant. Mala Noche, de Gus Van Sant, MK2 Diffusion, 23 €.
MERIA/OG/DIRECT8 Philippe Labro Dès la fin du débat télévisé entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy Philippe Labro recevra : Martine Boulart, spécialiste de morphopsychologie Marc Lambron, auteur de « Mignonne, allons voir si la rose », éditions Grasset, ouvrage consacré à Ségolène Royal. Ils réagiront en direct et analyseront les propos des prétendants à l’Elysée… Direct8, le débat continue Une émission en direct proposée et animée par Philippe Labro LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), le câble (Noos UPC France/Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :