Direct Soir n°129 22 mar 2007
Direct Soir n°129 22 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de 22 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy 100% en campagne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Jeudi 22 mars 2007 8 ACTU FRANCE EN BREF Printemps du Cinéma : record d’entrées v 2,6 millions de spectateurs ont profité de l’opération Printemps du cinéma, qui offrait dimanche, lundi et mardi derniers, les séances à 3,50 euros. « Le record établi en 2006 est ainsi égalé et pourrait même être légèrement dépassé », a précisé la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), à propos de cette 8 édition. Déminage en Normandie v Une opération de déminage a débuté ce matin à 6h30 sur la plage de Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime). Destinée à désamorcer 8 blocs de béton chargés d’explosifs mis en place par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale, elle devrait s’étaler sur deux à trois jours, pendant les périodes de marée basse du matin. 400 personnes résidant à l’intérieur du périmètre de sécurité d’un kilomètre de rayon ont été invitées à quitter la zone ou à s’enfermer chez eux. Sortie de la Playstation 3 vLa dernière-née des consoles de jeu nouvelle génération, la PS3 de Sony, arrive demain sur le marché européen. Dès minuit ce soir, des points de vente ouvriront leurs portes pour les plus impatients que le prix de vente ne rebute pas. Lancée au prix de 599 euros, la PS3 sera en effet la plus chère du marché. Médiamétrie s’intéresse aux « mobinautes » L’institut Médiamétrie, qui mesure les audiences audiovisuelles, annonce son intention de comptabiliser les contenus consultés sur Internet par le biais d’un téléphone mobile (sites Internet, télévision ou encore téléchargements). Le panel sera composé de 2 500 « mobinautes ». Les premiers résultats seront disponibles à partir de juillet. ANTONIN MOSER,ALEXANDRE BOUDET,COLOMBE PRINS,CAROLE TOLILA PRESIDENTIELLE/La « révolution pacifique » de François Bayrou Pour son premier grand meeting, François Bayrou a rassemblé près de 8 000 sympathisants hier soir au Zénith de Paris. Il s’est montré virulent envers Nicolas Sarkozy et un peu moins sévère avec Ségolène Royal. Il ne s’en prend pas moins à la « gauche des éléphants qui disent toujours non ». Voulant être le « Président du peuple », le centriste a présenté les grandes orientations de son programme. Un programme où il place en première ligne l’écologie qui représente « un projet de société ». Faisant écho à Nicolas Hulot, il propose de nommer « un n°2 du gouvernement chargé du long terme », et veut faire de l’environnement une nouvelle compétence de l’Union européenne. Même s’il a dénoncé « l’obsession de concurrence de Bruxelles », l’Européen convaincu qu’il est ne rejette pas l’Europe, une Europe solide, avec sa propre armée, parce que « le monde fragile (en) a besoin ». Il propose un référendum pour faire adopter un texte simplifié sur les institutions et les droits des citoyens européens. Stigmatisant ses adversaires qui veulent « faire de la France, l’Amérique ou la Scandinavie » [Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal,ndlr], le président de l’UDF veut redonner confiance aux Français. Des Français qu’il se refuse à opposer et à diviser. D’après lui, ils attendent un changement après plus de vingt-cinq années d’alternance entre l’UMP et le PS. François Bayrou se pose en rassembleur, suivant la trace « du général de Gaulle et de Pierre Mendès France ». Réitérant son « admiration pour le Chirac de Dans les KIOSQUES En kiosque depuis hier, le numéro spécial de Studio, qui célèbre son vingtième anniversaire. Au sommaire : Spielberg retrace ses 20 ans de cinéma, une sélection des 20 films préférés des lecteurs, et un portfolio des 20 plus belles photos parues dans le magazine. F. MORI/AFP François Bayrou hier soir au Zénith de Paris. h En tête des pays européens pour sa fécondité, la France s’approche du seuil de renouvellement des générations avec deux enfants par femme en 2006. La présence des étrangers est une des raisons souvent invoquées pour expliquer cette dynamique démographique. Mais pour Gilles Pison, chercheur à l’Institut national d’études démographiques (Ined) qui publie aujourd’hui une étude dans la revue Population et Sociétés, « cette explication est un cliché ». Selon l’enquête, la contribution des femmes étrangères à la natalité française est certes importante ; plus de 12% des naissances en France sont de mères étrangères. Mais leur apport en termes de fécondité est faible (0,1 enfant). Pour peser fortement sur le taux de fécondité (indicateur du nombre d’enfants par femme), il faudrait à la fois qu’elles représentent une part importante de la population féminine en âge d’avoir des enfants et que leur taux de fécondité soit bien plus élevé que la moyenne, précise l’étude. Or, les étrangères, qui ne constituent que 7% des femmes entre 20 et 40 ans, font en moyenne 1,5 enfant de plus que Repères Le candidat de l’UDF est en baisse dans les sondages. Une enquête BVA le crédite de 17% des intentions de vote au 1 er tour (- 4). Pour l’institut Ipsos, sa chute est moins importante (- 2) à 18,5%. la guerre en Irak », il n’a cependant pas manqué de l’égratigner sur son bilan. C’est pourquoi le candidat centriste s’est engagé à ne faire « aucune promesse qu’il ne soit assuré de pouvoir respecter. » Mais il promet à tous les chefs d’entreprise qu’ils pourront créer deux emplois sans charges pendant cinq ans. Aux retraités, il assure d’ici à la fin de son mandat une pension équivalente à 90% du Smic. Quant aux jeunes, il leur garantit à tous de savoir lire en entrant au collège car « le droit de lire est un droit de l’homme. » Pour lui, aucun doute, la « dynamique de l’élection présidentielle emporte les digues » et se confirmera aux législatives. De quoi obtenir une majorité « centrale » qu’il qualifie comme « la seule majorité possible » et renvoyer dos à dos la droite et la gauche. A condition, bien sûr, de contrer deux nouveaux sondages en baisse (voir ci-dessus). DÉMOGRAPHIE/La France championne de la fécondité les Françaises. Et si l’on considère les immigrées, leur contribution aux naissances est supérieure (15%) mais l’effet sur le taux de fécondité est encore plus limité car « les femmes naturalisées résidant en France depuis longtemps, copient les comportements des natifs », explique Gilles Pison, et font donc moins d’enfants. « La forte natalité française vient d’abord de la forte natalité des autochtones », ajoute le démographe pour qui « la longue tradition française de politiques de soutien à la famille et aux naissances » constitue la principale raison de cette position dominante de la démographie française. J. LOIC/PHOTONONSTOP
JSI www.directsoir.net ENVIRONNEMENT/L’eau, élément de conflits Selon Nguyen Tien-Duc (ancien responsable des relations internationales de l’Agence de l’eau Seine-Normandie), la pénurie d’eau est déjà responsable de nombreuses tensions transfrontalières. Entretien. L’eau peut-elle être à l’origine de conflits ? Nguyen Tien-Duc : La pénurie en eau est un élément qui vient se superposer à d’autres sources de tensions. Le cas du Moyen-Orient est symbolique de cette problématique. C’est la région du monde où les risques sont les plus grands. Quelles sont les principales zones à risque ? On peut penser au Jourdain qui arrose Israël. L’eau est convoitée à la fois par les Israéliens et par les Palestiniens. On peut penser également au Nil où les trois pays situés en aval – l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie – ont une utilisation concurrente de l’eau. Pendant longtemps, ces trois pays vivaient en situation de tension mais ils ont réussi à se mettre d’accord pour créer ensemble un organisme de concertation. Sur le Tibre et l’Euphrate, il subsiste toujours des tensions entre la Turquie – d’où vient l’eau – la Syrie et l’Irak. La Turquie construit d’énormes barrages pour assurer son développement, ce qui limite en quelque sorte l’utilisation de l’eau pour les pays situés en aval. Combien de fleuves dans le monde sont susceptibles de créer des tensions ? Sur les 400 fleuves importants, 250 traversent ETATS-UNIS/La CIA suspectée de torture sur des prisonniers h Le Comité international de la Croix- Rouge (CICR) dénonce, dans un rapport confidentiel, des actes de torture présumés infligés dans les prisons secrètes de la CIA. Les14 détenus interrogés, parmi lesquels figure le cerveau présumé des attentats du 11-Septembre Khalid Cheikh Mohammed, affirment avoir été victimes de pratiques dégradantes telles que la privation de sommeil, l’obligation de rester debout ainsi que d’autres « positions stressantes ». Le porte-parole de la Croix-Rouge, Simon Schorno, a fait savoir que les entretiens avec les prisonniers avaient deux objectifs : évaluer leurs conditions d’emprisonnement actuelles et leur donner l’occasion de s’exprimer à propos de leur détention passée. Le document, dévoilé par l’agence de presse américaine Associated Press (AP), était censé rester « strictement confidentiel ». Vincent Lasser, chef adjoint du CICR, rappelle que la discrétion est l’une des clefs V. GHIRDA/AP de voûte de l’action du CICR : « C’est le moyen de communiquer avec des gens à qui, sans cette condition, nous n’aurions pas accès. » Ce rapport est le premier compte-rendu indépendant des griefs exprimés par les détenus à l’égard de la CIA depuis le début de leur détention et depuis l’instauration de règles d’interrogatoires MONDE ACTU plusieurs pays. 40% de la population mondiale vit dans les bassins de ces fleuves transfrontaliers. Cela signifie-t-il 250 problèmes ? Tous ces fleuves ne sont pas menacés de pénurie d’eau, mais un certain nombre coulent dans des régions où la ressource en eau n’est pas abondante. C’est le cas au Moyen-Orient, mais aussi au nord de la Chine. Cette région peut-elle connaître des tensions liées à l’eau ? Je pense que la Chine se suffit à elle-même. Elle a en projet d’amener l’eau des fleuves du sud du pays pour alimenter le nord. Mais en Asie, d’autres fleuves peuvent être une source de conflits. L’Indus, par exemple, descend de l’Himalaya puis traverse l’Inde et ensuite le Pakistan. Cette situation a mené les deux pays au bord d’une guerre mais un partage des eaux de l’Indus a été décrété. Certains affluents sont désormais réservés à l’usage exclusif du Pakistan, d’autres à celui de l’Inde. Cet accord peut-il résister aux crises récurrentes entre ces deux pays ? Les experts des deux pays continuent de siéger ensemble au sein de la commission bilatérale pour les eaux de l’Indus créée en 1960. Mais ces accords sont fragiles. Si l’on veut faire la guerre à cause de l’eau, c’est toujours possible. en 2002. Des responsables américains proches du dossier ont affirmé que les allégations des prisonniers n’avaient fait l’objet d’aucune vérification. Ils ont par ailleurs émis des doutes quant à la véracité des propos tenus par de présumés terroristes pouvant être à l’origine de la mort de nombreux innocents. EN BREF INDE/LA MISÈRE RECULE Selon un rapport gouvernemental, la part d’Indiens vivant dans un état de pauvreté « aiguë » est tombée de 26,1% en 1999-2000 à 21,8% en 2004-2005, sur une population totale de 1,1 milliard de personnes. D’après le recensement de la commission du Plan, quelque 238,5 millions d’Indiens vivent encore sous le seuil de pauvreté, dont le plancher a été fixé par le ministère des Finances à 300 roupies par mois (7 dollars) en ville et 275 roupies (6,3 dollars) à la campagne. En 1993-1994, les personnes confrontées à la misère représentaient 36% de la population, constituée à l’époque d’environ 900 millions d’habitants. CORÉE DU SUD/REPRISE DE L’AIDE EN DIRECTION DU NORD La Corée du Sud a annoncé la reprise, dès la semaine prochaine, de son aide humanitaire vers la Corée du Nord en réponse au récent engagement de Pyongyang à se dénucléariser. Les livraisons suspendues depuis juillet 2006 reprendront à la fin du mois, a indiqué le vice-ministre sud-coréen de l’Unification, Shin Eon-Sang. « Nous commencerons les livraisons de couvertures à partir du 28 mars, suivies par celles de riz, de camions, de ciment et de barres d’acier en avril et mai », a-t-il déclaré. NÉPAL/COUVRE-FEU DANS UNE PROVINCE DU SUD Un couvre-feu diurne a été imposé jeudi dans le sud du Népal au lendemain de violents heurts entre maoïstes et militants de la minorité ethnique des Mahadeshi. Ces affrontements ont fait, selon les autorités, au moins 26 morts. « Nous avons sollicité un renfort de policiers du district voisin », a déclaré Ram Kumar Khanal, le chef de la police du district de Rautahat. Cette province a été le théâtre en janvier dernier d’une série d’actions parfois violentes déclenchées par les Mahadeshi, qui réclament une meilleure représentation dans les institutions politiques népalaises. ALLEMAGNE/TOLLÉ DANS UNE AFFAIRE DE DIVORCE Une femme d’origine marocaine battue par son mari a vu récemment sa demande de divorce rejetée au motif que le Coran ne condamne pas ces traitements. Révélée hier, cette affaire a provoqué de vives protestations en Allemagne. « Où vivonsnous en fait ? Une juge autorise les coups entre époux et se réfère au Coran », s’offusque aujourd’hui le quotidien Bild. Le Conseil central des musulmans en Allemagne a également réagi, estimant que la juge « aurait dû se référer à la Constitution allemande et non au Coran ». ERRATUM Dans notre édition d’hier en page 9, le titre annonçant la mobilisation des hommes politiques pour le Darfour comportait une erreur. Il fallait lire « province soudanaise » au lieu de « présence soudanaise ». Une des prisons secrètes de la CIA. R. CHARLES,B.FRANÇOIS,F.DENAT Directsoir t Jeudi 22 mars 2007 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :