Direct Soir n°105 7 fév 2007
Direct Soir n°105 7 fév 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de 7 fév 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Catherine Frot la mélodie du bonheur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Mercredi 7 février 2007 4 EXCLUSIVITÉ INTERVIEW CLAUDE GUÉANT La cheville ouvrière Un ami indispensable et un technicien hors pair. Nicolas Sarkozy ne tarit pas d’éloges sur son directeur de campagne, à ses côtés depuis cinq ans. Qu’y a-t-il de nouveau pour vous dans la fonction de directeur de campagne ? J’ai exercé des fonctions classiques dans l’administration française, des fonctions de gestion et de structure, parfaitement huilées. Pour une campagne présidentielle, il faut créer des structures qui doivent fonctionner immédiatement, de manière la plus efficace possible. Pourquoi avez-vous quitté votre confortable carrière de haut fonctionnaire ? Je n’avais jamais appartenu à un parti politique. J’ai été un fonctionnaire impartial, légal et loyal à l’égard de chacun des gouvernements, essayant d’être efficace, tout en étant souvent frustré de ne pouvoir faire plus. Notre pays pourrait aller mieux qu’il ne va aujourd’hui. J’ai trouvé auprès de Nicolas Sarkozy un homme capable de renverser le cours des choses. On a l’impression qu’avec lui tout est possible. Il a une énergie et une intuition formidables. Quelle est la faiblesse du candidat UMP ? Je pense qu’il gagnerait à dévoiler davantage On a l’impression qu’avec lui tout est possible Propos sur… J. GUEZ/AFP XAVIER PLASSON des facettes de son personnage qu’on ne soupçonne pas toujours : l’homme de cœur, d’écoute, d’attention. Le dialogue qu’il engage avec les Français est de nature à mieux le faire connaître. Nicolas Sarkozy se présente comme un homme nouveau, qui a changé. Est-ce une stratégie de communication ? La question est de savoir s’il a effectivement changé.A son âge, un homme mûrit encore et multiplie les expériences. En 2004, il est revenu d’une usine Alstom à La Rochelle très impressionné. Nicolas Sarkozy est un urbain, il connaissait mal la condition ouvrière, l’expérience l’a marqué. Il a ensuite mené beaucoup de combats politiques. On ne lui a pas facilité la tâche dans l’accession à la présidence de l’UMP. Les querelles de familles sont toujours les plus difficiles à vivre.Aujourd’hui, la ligne droite de l’élection présidentielle le place dans une nouvelle perspective. La famille UMP n’est pas tout à fait réunie. Qu’attendez-vous de Dominique de Villepin ou de Jacques Chirac ? Le président de la République a envie d’exercer jusqu’au bout l’intégralité des compétences qui lui ont été confiées par les Français. Il a annoncé qu’il se prononcerait sur ses intentions vers la fin février. S’il n’est pas candidat, comme beaucoup le pensent, ce qu’il dira sur le candidat Nicolas Sarkozy sera très … le procès des caricatures … les banlieues « Nicolas Sarkozy a écrit au directeur de Charlie Hebdo pour lui faire part de son sentiment. Des musulmans ont pu être blessés par ces caricatures. Mais, si les caricaturistes doivent faire preuve parfois de retenue, rien n’est pire que la censure. Il vaut mieux un excès de caricature qu’un excès de censure. » J.-P. REY/FEDEPHOTO LUDOVIC/REA BIOGRAPHIE Claude Guéant est né en 1945 dans le Pas-de-Calais. Après l’ENA, il choisit la haute fonction publique. Préfet du Doubs, d’Ille-et-Vilaine, de la région Franche-Comté, et de Bretagne, il quitte la fonction territoriale pour rejoindre Nicolas Sarkozy aux cabinets ministériels de l’Intérieur et de l’Economie et des Finances de 2002 au 14 janvier 2007. Le candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy le choisit comme directeur de campagne. important. Quant à Dominique de Villepin, il a clairement dit qu’étant le Premier ministre, sa prise de position dépendrait de celle du président de la République, et qu’il s’engagera pour faire gagner sa famille. En restant ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy ne s’expose-t-il pas à la critique ? Les Français considèrent qu’il a été efficace dans son travail. Ils ont envie qu’il reste ministre le plus longtemps possible. La confusion des rôles est entretenue uniquement par l’opposition, qui l’accuse de profiter de l’argent du ministère pour sa campagne. Concernant son prochain déplacement à la Réunion, il y va d’abord comme ministre, même s’il est clair qu’il est aussi candidat. « La banlieue n’est pas encore présente dans le débat, elle doit le devenir. La France connaît, dans certains ghettos, une concentration excessive de population d’origine étrangère. La machine à intégrer n’a pas fonctionné. L’immigration n’est pas contrôlée, la police de proximité est débordée par les trafics. » L. SAZY/FEDEPHOTO François Bayrou est-il dans l’opposition ou dans la majorité ? Monsieur Bayrou, un homme de qualité, présente ses idées à l’opinion. Mais nous ne sommes pas d’accord sur tout. Il bénéficie en ce moment d’un désenchantement de l’opinion envers la candidate socialiste. Souhaitez-vous que Jean-Marie Le Pen obtienne ses signatures ? Un courant politique qui atteint ce niveau d’adhésion populaire mérite d’être représenté. De la même façon que d’autres candidats – comme Arlette Laguiller, Olivier Besancenot. L’UMP n’a pas à « aider » monsieur Le Pen, il doit trouver seul des soutiens. L’UMP ou l’appareil de campagne n’exerce aucune pression particulière sur les élus. Nicolas Sarkozy n’imagine pas ne pas être au second tour. Votre adversaire au second tour sera-t-il Ségolène Royal ? Les structures politiques de notre pays placent traditionnellement les deux candidats républicains de droite et de gauche face à face au second tour. Mais il arrive comme en 2002 des grippages. Extrait du Grand8 sur Direct8. Propos recueillis par Valérie Trierweiler et Dominique Souchier. … le candidat Sarkozy « Pour sa dernière émission, je n’avais rien à lui dire. Il écoute énormément. Il ne restitue pas toujours ce qu’on lui dit mais cela mûrit et alimente sa réflexion. Il s’entoure volontiers de beaucoup d’avis, de sentiments, de gens d’horizons très différents. »
PICTURES : GETTY - P.GRAD/Sport : STADIUM et DPPI/MI3 : Paramount/PETER PAN : Sony Pictures Television International/COMBIEN TU M'AIMES : Fidélité Productions MISSION ANTARCTIQUE : Martin Leclerc/LES BRONZÉS 3 : TPS/DESPERATE HOUSEWIVES : TPS/SPECTACLE : photo by BD Damir Yusupov www.eutelsat.fr Jamais l’émotion n’a été aussi bien partagée. Eutelsat. La télévision par satellite pour tous. Premier opérateur français, premier opérateur européen, c’est avec sa flotte de 23 satellites qu’Eutelsat nous ouvre les fenêtres du Monde. Diffusant aussi bien les chaînes nationales que les programmes internationaux, préparant résolument l’avenir avec la, l’image avec Eutelsat prend une dimension inégalée jusqu’alors. Maintenant le sport, la musique, le cinéma, l’information, les divertissements, les émissions jeunes, sont devenus le privilège de tous.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :