COTE Marseille Provence n°140 sep/oct 2012
COTE Marseille Provence n°140 sep/oct 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°140 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 172

  • Taille du fichier PDF : 31 Mo

  • Dans ce numéro : esprit d'en France...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
CLASSE AFFAIRES COTISSIMMO Peut-on transformer à moindre coût une maison de ville, qui souffre de l’absence de lumière, d’isolation et d’étanchéité, en une demeure confortable où il fait bon vivre, sans faire appel à un miracle de la Bonne Mère, qui n’est qu’à un jet de pierre ? Sans doute, puisqu’aujourd’hui le projet 4x10 a réalisé ce rêve. -/Renovating a dark, energy-inefficient town house was always going to be a tall order. But the 4x10 project is proof that no mission is impossible. Créer de la qualité, malgré les contraintes La maison est vétuste, la parcelle étroite, le budget contraint et l’environnement exigeant : pour beaucoup, toute remise en état paraîtrait inconcevable. Pas pour le cabinet d‘architectes Tarlet, qui a réussi l’impossible. Il a permis à son client de disposer d’une construction écologique et durable, alliant qualité de vie à sobriété des formes. Une vraie maison d’architecte, toute de verre, de bois et de lumière, pour un coût défiant toute concurrence (1 243 € HT le m², démolition comprise !). Les premières études montrent que l’état structurel existant est désastreux. Le réaménagement envisagé se transforme vite en restructuration lourde. On démolit, mais le budget reste inchangé. La forme et l’étendue de la parcelle (4 mètres de large par 20 mètres de long) imposent une emprise minimale et une structure présentant des qualités thermique, phonique et environnementale. On choisit alors une ossature en bois qui répond à l’ensemble de ces exigences et autorise une mise en œuvre rapide. Les murs porteurs, d’une épaisseur de 19 centimètres, offrent une optimisation de la largeur utile (3,60 mètres), tandis que l’orientation est/ouest permet d’inonder l’espace de lumière et de bénéficier d’une ventilation naturelle. L’intérieur joue intelligemment des contrastes de hauteur afin de ménager un effet de volume spacieux. L’organisation spatiale offre un espace de vie maximum qu’elle prolonge sur l’extérieur, en l’étirant jusqu’en fond de parcelle grâce à la mise en place d’un dispositif technique. Les normes actuelles en matière de dévelop - pement durable ont imposé les choix des matériaux. De la laine de verre pour l’isolation, des panneaux OSB pour le doublage extérieur, des plaques rigides de Fermacell pour l’intérieur, des protections solaires – formées par le bardage bois habillant les façades – pour réduire les consommations énergétiques et optimiser le confort. Enfin, un judicieux dispositif de récupération des eaux pluviales permet une économie de consommation d’eau (la cuve de stockage située sous le revêtement bois de la terrasse est utilisée pour l’arrosage des plantes et l’entretien des espaces extérieurs). N’était-il pas logique que la qualité du projet 4x10, dans un contexte de contraintes lourdes et pour un prix des plus modérés, retienne l’attention du jury qui l’a primé sans hésiter dans sa catégorie « Habitat individuel » ? Le grand vantail formant un auvent participe également de la continuité de l’espace entre intérieur et extérieur. 4X10 : PARI GAGNÉ COTissimmo Prix Habitat individuel -/4x10 : mission (im)possible COTissimmo award, private home category L’espace cuisine repas, délimité par la mezzanine, s’ouvre sur un séjour dont le volume généreux culmine à 6,60 mètres 98 | SEPTEMBRE-OCTOBRE 2012 – www.cotemagazine.com -/Quality on a budget The challenge was to restore an outdated house on a small lot, meeting green building regulations – and on a tight budget. Many would have walked away. But architects'practice Tarlet achieved the impossible, delivering a green home that combines clean architectural lines with a high-quality living environment. The glass, wood and omnipresent light announce it as an architect-designed house, yet the price tag was fiercely competitive. The initial structural survey revealed the existing building to be in a disastrous state of repair. What started out as a renovation project quickly turned into a major demolition job – with no room for manoeuvre on the budget. The brief was to create a home that was eco-friendly, quiet, and energy efficient, within the restrictive parameters imposed by the shape and size of the lot. This led to the choice of a wooden frame, which has the added advantage of being quick to build. The loadbearing walls optimise the usable space, while the east-west orientation makes the most of natural light and ventilation. The interior makes intelligent use of the different ceiling heights to produce a spacious effect. The layout maximises the living space, which has been extended right down to the edge of the lot thanks to a sophisticated technical solution. The choice of materials was dictated by current green building regulations, and includes glass wool insulation, sun screens to reduce energy consumption and add to comfort inside the home, and a rainwater tank to help reduce water consumption. The end result is a high-quality, low-cost home that could not fail to impress the COTissimmo jury, outclassing the competition to snag the award in the private home category. Architectes : Tarlet Architectes, 13001 Marseille.
Des marches légères et aériennes viennent tempérer la puissance de la pierre de Rognes, maîtresse des lieux. Par Maurice Gouiran Dormir dans un gîte dont les voûtes de pierre ont été édifiées il y a plus d’un demi-millénaire n’est pas chose commune. C’est aujourd’hui possible, à Rognes, grâce à cette superbe réhabilitation de deux maisons de village. -/It's not often one gets to sleep under stone vaults built more than 500 years ago. Now you can, in Rognes, where two houses have been beautifully restored to make holiday cottages. Faudrait-il louer le tremblement de terre qui ébranla la Provence en 1909 sous le prétexte qu’il est sans doute à l’origine de cette réhabilitation ? Nous n’irons certes pas jusque-là, ne serait-ce que par respect pour la cinquantaine de victimes causées par cette catastrophe. Pourtant, c’est la découverte de caves ensevelies pendant un siècle, suite à ce séisme, qui est à la base du concept de ce superbe projet justement récompensé par le prix COTissimmo en catégorie Réhabilitation. Il s’agissait de créer des chambres d’hôtes typiquement provençales sur un site composé de deux maisons et d’un terrain de 100 m², en plein cœur du village. Les bâtisses datent du XVI e siècle et ont été édifiées – évidemment ! - en pierre de Rognes. Pour le cabinet ACVV Architecture, cette réhabilitation ne pouvait qu’être inscrite dans l’histoire d’un lieu fortement marqué par l’exploitation des carrières de pierre, célèbres depuis l’Empire romain. Les architectes comprirent vite le parti qu’ils pourraient tirer de la découverte. Le dégagement des caves a permis la création d’un niveau supplémentaire. Chacune d’entre elles a été ensuite convertie en gîte et traitée comme un appartement indépendant, offrant un espace détente, des couchages, une salle de bains et une cuisine. Les logements donnent sur un jardin extérieur, qui a été décaissé, et captent la lumière du jour grâce à une baie vitrée en fer forgé. Les gîtes s’articulent autour de deux espaces com muns. À l’extérieur, la piscine, traitée comme les bassins romains, apporte rafraî chissement et détente. À l’intérieur, la grande cave voûtée, transformée en un lieu convivial et chaleureux, permet rencontre et échange. On y discute, un verre à la main, près du bar. On y joue au billard jusqu’au bout de la nuit. Et lorsque l’on quitte momen ta nément ce havre de tranquillité et de repos, c’est pour aller découvrir les vins de la région, chiner dans les brocantes, se balader dans la Trévaresse, visiter un musée ou assister à un spec - tacle… Aix, Arles, Avignon et le Luberon ne sont pas très loin. L’ensemble de projet représente une surface de 524 m², auxquels il convient d’ajouter 203 m² de terrasses, balcons, etc. Le prix de revient du mètre carré n’a pas été communiqué. C’est notre seul regret. En plein village, le patio est apaisant. Le métal et le verre se marient discrètement avec la pierre. INTEMPOREL COTissimmo Prix Réhabilitation -/Timeless - COTissimmo award, rehabilitation category In 1909 an earthquake shook Provence, killing some 50 people. A century later, the discovery in Rognes of cellars that had been buried in rubble ever since gave rise to a brilliant renovation project that has won the COTissimmo prize, restoration category. The idea was to create typically Provençal holiday rental homes in two houses with 100m2 of land, in the village. These 16th-century houses were built, naturally enough, from local stone. For prime contractors ACVV Architecture, this restoration job had to fit the history of a town famous since Roman times for the high-quality stone from its quarries. The architects soon understood how to use the newly-discovered cellars to best effect, giving the two houses a new basement floor. The end result is two self-catering cottages with leisure area, bedrooms, bathroom and kitchen. They open onto a garden, daylight flooding in through windows with wrought iron frames. The cottages share two communal areas. Outside, the pool – modelled on a Roman bath – offers cool relaxation. Inside, the large vaulted cellar has become a warm, friendly space where the guests can meet and talk, glassin hand, around the bar, or play billiards late into the night. Beyond the confines of this haven of peace the wider area beckons : local wines, second-hand shops, the Trévaresse hills, museums and live entertainment, with Aix, Arles, Avignon and the Luberon in easy reach. Altogether the project amounts to 524m², plus 203m² of terraces, balconies etc. COTE was not told the cost of the work. That's our only regret. La cave voûtée offre un superbe espace convivial favorisant les rencontres et joliment baigné de lumière. www.cotemagazine.com – SEPTEMBRE-OCTOBRE 2012 | 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 1COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 164-165COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 166-167COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 168-169COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 170-171COTE Marseille Provence numéro 140 sep/oct 2012 Page 172