COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 212

  • Taille du fichier PDF : 24,9 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec les architectes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 178 - 179  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
178 179
URBAN Par Claude Ponsolle PROVENCE La façade et l’entrée du Nouveau Conservatoire L’architecte Kengo Kuma La vue sur cour URBANISME URBAN 178 Passé et avenir à l’unisson -/Past and future in unison Aix entre dans le cercle fermé des 110 villes françaises dotées d'un PSMV protégeant la richesse patrimoniale de leur centre ancien. Et se donne en plus les moyens d’un développement culturel d’envergure. Illustration par deux partitions en harmonie.-/Aix has joined the select club of 110 French towns boasting an official heritage preservation plan for its old town centre. It has also given itself a big budget for cultural development. By way of example, we bring you two music scores in harmony. d’altimétries différentes. Nous avons choisi de relier les deux niveaux par le biais du nouveau Conservatoire de musique, tout en concentrant les accès en un seul point, à l’arrivée du pont, face au Grand Théâtre de Provence. Cette liaison se fait depuis l’intérieur du bâtiment par un escalier généreux qui se glisse sous le volume de l’auditorium. Le grand foyer prend alors la forme d’un espace aux dimensions allongées et permet d’appréhender le site dans son ensemble : la connexion visuelle entre les deux plateaux est alors établie. » Surface du site : 2045 m² Surface construite : 7430 m² soit 3 fois la surface du conservatoire Darius Milhaud Auditorium de 500 places + 200 m² de podium 62 salles d’enseignement musical (cordes et claviers, vents et chants, percussions, musiques ancienne et traditionnelle, jazz et électro-acoustique) 2 salles d’enseignement d’art dramatique, 4 studios de danse… Consommation énergétique : 50 KWh/m 2/an. Normes chantier : HQE Bâtiment BBC Budget : 15 410 euros - Maître d’œuvre : Ville d’Aix, Maître d’ouvrage : SEMEPA Conservatoire de musique signé Kengo Kuma Conservatoire de musique by Kengo Kuma L’un des plus importants conservatoires de musique en France naîtra en 2013 au cœur du forum culturel réunissant la Cité du Livre, le Pavillon Noir et le Grand Théâtre de Provence. Le concours international lancé par la SEMEPA, chargée par la Ville de mener son projet de construction, a été remporté en 2010 par le Cabinet d’Architecture Kengo Kuma & Associates. Kengo Kuma, né en 1954 au Japon est diplômé d’Architecture de l’École d’Ingénierie à l’Université de Tokyo, Professeur à l’Université de Chicago et de Tokyo… Difficile de résumer sa personnalité et son impressionnant palmarès de réalisations dans une biographie. Lui qui refuse d’enfermer ses projets dans une masse fermée sans vie, qui dialogue avec les particules, les nuages, les claustras transparents et mouvants… Qui imagine et fait vivre musées, fondations, temples, hôtels, restaurants, lieux d’études et de loisirs, pavillons, logements, quartiers dont « la transparence et la fragilité sont le charme et l’essence mêmes. » Déjà lauréat en France pour la Cité des Arts et de la Culture de Besançon et le Fond régional d’Art Contemporain de Marseille, il compose pour Aix une partition à l’écoute de la nature, de l’homme et de leur musique, inspirée de l’art de l’origami : « L’essence de mon approche réside dans l’utilisation de matériaux naturels et dans la création d’espaces aériens, ouverts et remplis de lumière. La méthode pour créer l’architecture doit être flexible et ouverte. La structure doit être en harmonie avec le corps humain, l’ensemble doit être léger et calme, la lumière doit filtrer à travers le bâtiment. Ces principes sont à l’opposé de ce que le bâtiment de béton représente. C’est en empruntant ce chemin que l’architecture peut finalement faire un avec la nature. Le bâtiment est né des contraintes intrinsèques du site et de la topographie définie par deux plateaux -/One of France's biggest music conservatories will open in 2013 in the culture campus that includes the Cité du Livre, Pavillon Noir and Grand Théâtre de Provence. The international competition launched by public works company SEMEPA, commissioned by the city council to manage the building project, was won in 2010 by architects Kengo Kuma & Associates. Born in Japan in 1954, Kengo Kuma gained his architecture diploma at Tokyo University's graduate school of engineering. He holds professorships at Tokyo University and the University of Illinois in Chicago. It's not easy to summarise his personality, architectural achievements and awards in a nutshell. He who has always refused to shut his projects in closed, lifeless blocks, preferring to conduct a dialogue with particles, clouds and moveable transparent screen. He designs and breaths life into museums, foundations, temples, hotels, restaurants, places of study and leisure, housing and districts whose "transparency and fragility are their charmand very essence". He has already won awards in France for the Cité des Arts et de la Culture in Besançon and the Fond Régional d’Art Contemporain in Marseille. For the Aix project he's written the score by listening to nature, humans and their music, taking inspiration from the art of origami. "The essence of my approach is the use of natural materials to create airy, open, light-filled spaces. The method for creating architecture must be flexible and open. The structure must be in harmony with the human body, the ensemble must be light and calm, light must filter through the building. These principles are the direct opposite of what a concrete building represents. It's by taking this path that architecture can finally become one with nature. The Aix building is shaped by the intrinsic constraints of the site and the topography, which consists of two flat areas at different height levels.We decided to link septembre-octobre 2011 www.cotemagazine.com
AIX-EN-PROVENCE Le grand escalier La façade de l’Hôtel de Caumont et le plan des aménagements prévus dans le cadre du futur musée the two levels with the new music Conservatory, with only one access point, at the bridge entrance opposite the Grand Théâtre de Provence link is inside the building, in the formof a big staircase that slips under the body of the auditorium. This makes the main entrance hallan elongated space and allows one to see the site as a whole, establishing a visual connection between the two levels."The Aix building is shaped by the intrinsic constraints of the site and the topography, which consists of two flat areas at different height levels. We decided to link the two levels with the new music Conservatory, with only one access point, at the bridge entrance opposite the Grand Théâtre de Provence built by architect Vittorio Gregotti. The link is inside the building, in the formof a big staircase that slips under the body of the auditorium. This makes the main entrance hallan elongated space and allows one to see the site as a whole, establishing a visual connection between the two levels." Restructuration de l’ancien Hôtel de Caumont Restructuring of the old Hôtel de Caumont Il y a tout juste un an, la commission d’appel d’offres de la ville d’Aix-en-Provence sélectionnait le projet de Culturespaces pour la vente de l’hôtel de Caumont, ancien conservatoire de musique classé monument historique. Le fruit de la vente devrait financer la majeure partie du futur Conservatoire de Musique et les travaux de restructuration de l’ancien. Une réhabilitation de très haut niveau, sans constructions nouvelles, dans l’esprit de celle du Musée Jacquemart André de Paris, propriété de l'Institut de France, classé Monument Historique, confiée à Culturespaces en 1996. Ni regrets, ni frustrations donc pour les Aixois, bien au contraire ! Au cœur du quartier Mazarin, l’ancien conservatoire Darius Milhaud jusqu’ici réservé aux élèves et enseignants, va vivre, bien ancré dans le patrimoine aixois. C’est un nouvel espace culturel animé par une programmation d’excellence et permanente qui sera accessible à tous, ses jardins et cours intérieurs étant ouverts aux flâneries. Le choix d’Aix-en-Provence s’est déterminé en faveur de Culturespaces qui se distingue depuis 20 ans dans la gestion de musées et monuments. Experte dans le montage d’expositions artistiques de qualité, la fondation dispose d’un comité scientifique international unique en France composé de vingt historiens de l’art et de conservateurs garantissant le prêt d’œuvres majeures. Son projet prévoit donc de faire renaître les lieux, l’hôtel et ses jardins en leur restituant beauté, décors, atmosphère et histoire. Sa programmation culturelle nous promet déjà deux expositions temporaires annuelles de beaux-arts, attractives pour un large public et chaque été, de mai à septembre, une grande exposition sur 600 m² rassemblant des chefs-d’œuvre exceptionnels. Pour l’ouverture dès 2014, l’affiche annonce déjà la Renaissance, le Classicisme Français et l’Impressionnisme. L’hiver étant animé par l’art contemporain et la photographie. Balades culturelles spontanées et visites impromptues seront favorisées par une librairie et un salon de thé raffiné ouvert sur les jardins. L’ancrage de Culturespaces était déjà bien confirmé dans le Sud avec la mise en valeur de la Villa Ephrussi de Rothschild et la Villa Grecque Kérylos, le Château des Baux de Provence et la Carrière des Arts, le Théâtre Antique et le Musée d’Art & d’Histoire d’Orange, les Arènes de Nîmes, la Maison Carrée et la Tour Magne. Investissement de Culturespaces : 10 millions d’euros Travaux de restructuration : 4 millions d’euros Rénovation de l’Hôtel et des jardins : Studios d’Architecture Ory Mise en scène de l’atmosphère des lieux : Décorateur Jacques Garcia. -/Just a year ago, the Aix-en-Provence competitive procurement commission selected Culturespaces'project for the sale of the Hôtel de Caumont, formerly the Conservatoire Darius Milhaud and a listed building. The proceeds from the sale are to finance most of the future Conservatoire de Musique as wellas the restructuring of the old one. Renovation work of a very high standard with no new building, in the same spirit as the Musée Jacquemart André in Paris, another listed building renovated by Culturespaces in 1996. So Aix residents will have no regrets. Quite the reverse ! Hitherto the exclusive preserve of teachers and students, the grand building in the heart of the Mazarin district will live again, an integral part of the city's heritage. It's to be a new cultural centre with a continuous high quality programme open to all, with free access to its gardens and courtyards for idle moments. The Culturespaces foundation has a distinguished 20-year record in managing museums and monuments. Experts in mounting quality art exhibitions, Culturespaces has an international science committee of 20 art historians and curators, unique in France. This ensures that major works can be obtained on loan. Its project in Aix is to bring the building and its gardens back to life, restoring them to all their former beauty. Already on its cultural programme are two temporary fine arts exhibitions a year intended for a broad public and, each summer from May to September, a major 600m² exhibition of outstanding masterpieces. Renaissance art, French Classicism and Impressionism are already billed for the opening in 2014, with photography and contemporary art over the winter. A bookshop and an elegant tea-room opening onto the gardens will encourage impromptu visits and cultural exploration. Culturespaces was already well established in the South of France through its work at Villa Ephrussi de Rothschild and Villa Kérylos, the Château des Baux de Provence, the Carrière des Arts, the Théâtre Antique and the Musée d’Art & d’Histoire in Orange, and in Nîmes the Arènes, the Maison Carrée and the Tour Magne. URBANISM URBAN 179 septembre-octobre 2011 www.cotemagazine.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 164-165COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 166-167COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 168-169COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 170-171COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 172-173COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 174-175COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 176-177COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 178-179COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 180-181COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 182-183COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 184-185COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 186-187COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 188-189COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 190-191COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 192-193COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 194-195COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 196-197COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 198-199COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 200-201COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 202-203COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 204-205COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 206-207COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 208-209COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 210-211COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 212