COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 212

  • Taille du fichier PDF : 24,9 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec les architectes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 154 - 155  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
154 155
URBAN PROVENCE MARSEILLE NKRUMAH LAWSON-DAKU DR Cesaria Evora Balkan Brass Battle MARSEILLE CULTURE 154 Une mixité qui se traduit avant tout par un éclectisme musical absolu et un refus de se cantonner à quelque genre musical que ce soit. L’éventail des musiques du monde étant déjà bien couvert par le festival voisin Babel Med, la Fiesta se consacre à tout le reste, mêlant joyeusement pop, rock, musiques électroniques, variété française ou hip-hop, tout en gardant quand même son lot de sons exotiques. Ainsi, on a pu y voir Joe Jackson comme Christophe, les Blues Brothers comme Brigitte Fontaine, Juliette Grecocomme le duo électronique Cassius, le groupe de punk rock français Trust comme la légende du jazz Herbie Hancock, et ainsi de suite. Même si la programmation tourne néanmoins autour d’une ossature africaine et électronique, les organisateurs veillent à toujours glisser un ou deux artistes qui dénotent par leur style ou par leur poids, comme lorsque Patti Smith était venue faire l’une de ses rares dates aux Docks, un des moments d’anthologie offert par le festival. Pour son 20 ème anniversaire, la Fiesta s’offre encore un panel d’artistes très varié collant parfaitement à son identité, qu’il s’agisse de l’ancienne moitié des Rita Mitsouko, Catherine Ringer, du néo-poète électronique Saul Williams, du symbole rock français Louis Bertignac, de la grande voix Cesaria Evora ou de toute une scène électronique à la tête de laquelle trône la légende de la techno minimale Robert Hood. À ceux-là viennent se coller une batterie de représentants des musiques du monde comme les incontournables Amadou & Mariam, Seun Kuti (le fils de Fela !) ou encore l’afrofunk new yorkais des cultissimes Kid Creole & The Coconuts. Un menu typiquement Fiesta, en somme. Cette grande fête marseillaise a aussi toujours été un prétexte pour investir des espaces inexploités et révéler des atouts inédits de la ville, voire la transformer. Ainsi, certaines éditions ont pris place à l’Estaque, d’autres au J4, d’autres dans les bunkers de la Joliette, ou encore dans la Friche de la Belle de Mai, à une époque où cette dernière n’accueillait pas encore d’évènements festifs. « Les responsables de la Friche avaient du mal à relier culture et fête, et on leur a prouvé que c’était parfaitement possible. C’est donc comme ça que le Cabaret Aléatoire s’est créé », s’amuse Aubert, qui se rappelle de moments d’un beauté surréaliste, comme lorsque l’une des soirées s’était terminée avec le départ du premier bateau pour la Corse depuis le port de Marseille. Cette dynamique itinérante, qu’il qualifie volontiers de « gitane », s’est un peu perdue par la force des choses, au grand regret des organisateurs qui aimaient réinventer chaque année la fête avec un nouveau lieu à envahir. « Nous avons rencontré les mêmes problèmes que tous les autres festivals à Marseille. C’est une très grande ville, mais qui a néanmoins des problèmes d’espace ». De décisions municipales en contraintes techniques, sans oublier le célèbre incendie qui avait failli annuler l’événement en 2005, la Fiesta a dû s’implanter définitivement dans les grands halls des Docks, une salle qui fait partie maintenant de son identité. Mais elle a de quoi se consoler. Les Docks se sont élargis de quelque 2500 m² cette année, qui seront utilisés tout d’abord comme un espace d’exposition, car l’addition d’une autre scène changerait trop radicalement la structure de la manifestation pour l’instant. Ainsi, les 3000 à 6000 personnes qui viennent tous les soirs fouler le sol des Docks seront cette année accueillis dans une enceinte tentaculaire de quelque 6000 m², auxquels s’ajoutent les scènes en extérieur. Cerise sur le gâteau, le lieu lui-même devrait d’ailleurs devenir une salle de concert permanente dont la même équipe s’occupera à partir de novembre cette année, ce qui ouvre tout un nouveau champ des possibles pour l’activité musicale et artistique à Marseille. « Un entraînement pour l’année de la culture en 2013… », promet Bernard Aubert. Fiesta des Suds, du 14 au 30 octobre 2011 - www.dock-des-suds.org The team was motivated by the idea of culture as social glue ; they set out to bring together the generations and the widest possible variety of audiences. That mix has resulted in a totally eclectic mix of music genres. As the neighbouring Babel Med festival already gives a good coverage of world music, the Fiesta covers all the rest in a joyous symphony of pop, rock, electro, French middle-of-the-road pop and hip-hop, but still with its share of exotic sounds. While the programme pivots around an African and electronic core, the organisers always take care to slip in one or two acts that really stand out for their style or celebrity. For its 20th edition the Fiesta is true to itself, with a wide-ranging line-up that includes Catherine Ringer (formerly the other half Rita Mitsouko), hip-hop poet Saul Williams, symbol of French rock Louis Bertignac, the superb voice of Cesaria Evora and a whole electro scene headed by that legend of minimalist techno Robert Hood. For world music there are the unmissable Amadou & Mariam, Seun Kuti (son of Fela) and the New York Afrofunk of übercult figures Kid Creole & The Coconuts. In short, a typical Fiesta des Suds line-up ! This vast Marseille party has also always been an excuse for taking over wasteland, revealing the city's unknown treasures or indeed transforming the town. Some years the Fiesta has played in L’Estaque, others at the J4, other times it took over the old wartime bunkers in La Joliette and the abandoned Belle de Mai tobacco factory before that became a cultural space in its own right. Those wandering gypsy ways have fallen by the wayside, much to the organisers'regret, so each year they revive it's spirit with at least one new venue. "We encountered the same problems as other Marseille festivals. It's a very large town but it has space problems. Council decisions, technical constraints … not to mention the famous fire that almost cancelled the event in 2005." The Fiesta has had to settle for good in the big converted warehouse called the Docks, a venue that's now an integral part of its identity. But there's consolation. Les Docks is some 2500m 2 larger this year, the new space devoted to exhibitions for the time being since adding a new stage would change the structure of the event too radically. So now the nightly audiences of 3000 to 6000 people will find a tentacular precinct of some 6000m 2 at the Docks as wellas the venues elsewhere. Better still, in November this year the Docks should become a permanent concert hall run by the same team, openingup a whole new field of possibilities for Marseille's musical and artistic life. "Training for Culture Year 2013," says Bernard Aubert. septembre-octobre 2011 www.cotemagazine.com
SHOWCASE Karleenjo La clientèle du 8 eme peut être heureuse, les Rutily se sont associés pour lui présenter le meilleur des collections PAP dans une boutique des plus allurées. Stéphane pour la décoration de l’espace, Georges en renfort conseils et Thibault aux commandes, la saison s’annonce belle avec des collections complètes, ouvertes. Un bonheur. Soie, cachemire, angora, Thibault a le chic pour créer un total look, du godillot Swildens à la peau lainée de la même marque en passant par une charmante robe, une cape en lainage ou un gros gilet, une écharpe et un collier pour finaliser. Pour elle, donc, en prime, les collections Filippak, Bellerose. Pour lui, les mêmes (Bellerose et Fillipak) mais aussi Joseph, Surface To Air... Le blazer tendance (un bouton), les boots Pantanetti sont ici. Une mode qui vit bien, très bien. 47, BD HERRIOT – 13008 MARSEILLE – T. 04 91 23 38 95 Boutique Chicos Déjà 20 ans pour Chicos, enseigne de prêt-à-porter féminin, boutique tendance et sérieuse qui propose à sa vaste clientèle le produit adapté. Un large éventail de marques haut de gamme permet à l’équipe de vous créer un look personnalisé en tenant compte des envies de chacune. De quoi combler les femmes soucieuses de leur silhouette ! Aux manettes, Katy met en avant sa disponibilité et son sens de l’écoute et c’est un bonheur de puiser dans ses modèles. Les marques prestigieuses se côtoient : MaxMara, Kenzo, Trussardi, Zapa, Lil pour l’Autre, Chipie, Lollipops, Jean Met…ainsi que la ligne signée Elena Miro pour les femmes aux jolies rondeurs. On apprécie l’expertise, l’accueil, le cadre cosy du Mail de Plan de Cuques. Satisfaction garantie ! 2 ROTONDE DU MAIL - 13380 PLAN DE CUQUES T. 04 91 05 35 91 Du lundi après midi au Dimanche matin. Ketoff Mademoiselle Du nouveau dans la chic artère du boulevard Herriot ! Située entre Ketoff et Casual Day, la nouvelle boutique Ketoff Mademoiselle vient d’ouvrir ses portes à la gente féminine. Il est vrai que si nos deux premières enseignes s’étaient spécialisées dans la mode masculine et de ce fait n’offraient leurs abondantes collections qu’exclusivement aux hommes, il s’en trouvait de quoi en chagriner plus d’une. Désormais Ketoff se conjugue aussi au féminin et il faudra compter sur la nouvelle enseigne pour habiller toutes celles qui aspirent à un dress code idéal et élégant. Nous y découvrons Tara Jarmon, Hartford, Claudie Pierlot, Madame à Paris… La magnifique boutique d’esprit boudoir au style raffiné, surmontée d’un splendide lustre Murano tend à proposer la même richesse que ses deux consœurs, lesquelles avaient prise leurs marques dans le haut de gamme avec le succès que l’on connaît. Justement du côté de chez Ketoff nous retrouvons les grandes marques de la mode masculine comme Etro, Paul & Joe, Paul Smith, Stone Island, Sundek…et chez Casual Day, pour un look un peu plus urbain, les chaussures Swamp et New Balance ainsi que la collection Hartford et les très colorés polo Vicomte A… mais aussi des nouveautés comme Lyle & Scott et Strellson pour le prêt à porter et les tennis Date. Une rentrée tout en classe et en séduction ! KETOFF - KETOFF MADEMOISELLE 54 BOULEVARD E. HERRIOT MARSEILLE 8° T. 04 91 76 01 95 CASUAL DAY BY KETOFF 56 BOULEVARD E. HERRIOT MARSEILLE 8° T. 04 91 76 59 80 LUNDI 14H30 - 19H/MARDI - SAMEDI 10H-13H 14H-19H



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 164-165COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 166-167COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 168-169COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 170-171COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 172-173COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 174-175COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 176-177COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 178-179COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 180-181COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 182-183COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 184-185COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 186-187COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 188-189COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 190-191COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 192-193COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 194-195COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 196-197COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 198-199COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 200-201COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 202-203COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 204-205COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 206-207COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 208-209COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 210-211COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 212