CNews n°2587 7 mai 2021
CNews n°2587 7 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2587 de 7 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : la colère gronde dans les rangs de la Police.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 J. SAGET/AFP DR QUELS MOYENS FACE AU CRACK ? De nombreux toxicomanes consomment leur drogue sur la voie publique. Après les échauffourées du weekend, qui ont vu s’affronter les habitants du quartier de Stalingrad (19 e) et les toxicomanes habitués des lieux, la municipalité parisienne – par la voix de son adjointe à la santé Anne Souyris – réclame l’ouverture de nouveaux lieux de prise en charge des toxicomanes, avec des salles de consommation et de repos, mais aussi des centres d’hébergement pérennes. Car si beaucoup a déjà été fait pour régler ce problème, l’élue admet que le plan crack – lancé en 2019 par la municipalité parisienne – n’est « pas suffisant ». « Aujourd’hui, il y a une salle de consommation à moindre risque (SCMR) et deux salles de repos dans Paris, il en faudrait entre cinq et dix », expliquet-elle, plaidant aussi pour la mise en place d’« un accompagnement sanitaire et social » et pour le déploiement de « maraudes psychiatriques ». Pour elle, il faut que ces dispositifs s’intègrent « là où il y a des scènes ouvertes de consommation, mais ça ne peut pas être dans le 7 e ou le 15e, où les toxicomanes ne viendront pas », faisant ainsi fi du projet du député du 19 e Mounir Mahjoubi, qui propose l’ouverture d’un Caarud (centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction de risques pour usagers de drogues) place des Invalides (7 e). Quant à la réponse du gouvernement, qui vient de déployer un important dispositif policier à Stalingrad après les derniers heurts, l’élue rétorque que si « c’est sûr » qu’il faut « plus de police de proximité pour éviter la violence », il n’en demeure pas moins que « cela ne réglera pas le problème ». Manque de moyens ou manque de conviction politique ? Dans les deux cas, « nous avons besoin de l’aide de l’Etat », estime-t-elle. Et Anne Souyris compte bien le répéter, lundi prochain, lors d’une réunion prévue à ce sujet entre l’Etat, la préfecture de police, le procureur et la mairie de Paris. n GRAND PARIS 6 N°2587 VENDREDI 7 MAI 2021 CNEWS.FR Laurence Cohen, sénatrice PCF du Val-de-Marne (94), hier. 75 Avec d'autres, j'interpelle sur la fermeture programmée des hôpitaux Bichat et Beaujon, qui entraînerait la suppression de 300 à 400 lits. L’INFO EN PLUS Située dans le 10e, l’unique « salle de shoot » parisienne est un lieu d’inhalation mais pas d’injection, que les toxicomanes réalisent une fois sortis. En bref TRIANGLE DE GONESSE  : LE NOUVEAU PROJET DU GOUVERNEMENT Un an et demi après l’abandon du mégacomplexe EuropaCity, le Premier ministre Jean Castex doit annoncer aujourd’hui son nouveau projet pour le Triangle de Gonesse (95), qui comprend l’implantation d’une extension du marché de Rungis. Le but ? Relancer l’emploi et pallier l’abandon du projet initial. PARIS  : UN GYMNASE A ÉTÉ RÉQUISITIONNÉ POUR DES MIGRANTS Jusqu’à 300 exilés sans-abri, soutenus par un collectif d’associations, se sont installés dans le gymnase Japy (11 e) hier, pour réclamer un toit. La plupart d’entre eux sont originaires d’Afrique subsaharienne ou d’Afghanistan. La mairie de Paris a annoncé « travailler à des solutions » de relogement. GRAND PARIS  : DES SITES BIENTÔT RÉAMÉNAGÉS La métropole du Grand Paris a lancé hier la 3 e édition de son concours d’urbanisme « Inventons la métropole ». Le but ? Reconvertir des bureaux en logements, repenser d’anciennes friches industrielles et aménager des quartiers de gare. Les sites retenus seront annoncés en septembre. Au total, 77 sites avaient été réaménagés à la suite des deux premières éditions. 45 000 EMPLOIS ont été créés chaque année en Ile-de-France, entre 2007 et 2019, a indiqué hier l’Institut Paris Région. Soit 31% de la croissance de l’emploi en France. LA MAIRIE ATTEND L’AIDE DE L’ÉTAT 75 GRAND PALAIS LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI L’ADRESSE ÉPHÉMÈRE « Les travaux sont terminés », a communiqué la Réunion des musées nationaux (RMN) hier. Installé devant l’Ecole militaire (7 e), le Grand Palais éphémère – immense structure en bois de 10 000 m² – est fin prêt, alors que le bâtiment doit être livré ces jours-ci. Il faudra néanmoins attendre les 13 et 14 juin pour s’y rendre et admirer gratuitement un spectacle chorégraphié de Boris Charmatz. Ensuite, seront organisés jusqu’en 2024 les événements habituellement accueillis au Grand Palais, La structure s’étend sur 10 000 m². fermé au public pour travaux. Parmi eux, la Foire internationale d’art contemporain, Paris Photo, le concours hippique du Saut Hermès et les défilés de mode Chanel. Enfin, le site hébergera plusieurs épreuves des Jeux olympiques de Paris 2024, avant d’être définitivement démonté. Evalué à 40 millions d’euros, le projet a été financé par Paris 2024 et la RMN, qui se rembourseront avec les redevances et la billetterie des différents événements. n Indice de la qualité de l’air Bon Moyen Dégradé Mauvais Très mauvais Extrêmement mauvais P.TOURNEBOEUF/TENDANCE FLOUE/RMN
ZFE LA SE à Zone Faibles Emissions RENFORCE 1 ER JUIN 2021 respirez, vous êtes dans une zone à faibles emissions ! €  €  € NON CLASSÉS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :