Arte Magazine n°2021-19 7 mai 2021
Arte Magazine n°2021-19 7 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-19 de 7 mai 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Charlotte Bienaimé, un podcast à soi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 10 mai ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 MAI 2021 16 5.00 EM LIAM GALLAGHER  : AS IT WAS Le plus grand comeback de l’histoire du rock’n’roll Documentaire 6.30 EM STREETPHILOSOPHY Pessimisme – Cela ne donnera rien ! Magazine 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.10 EM GEO REPORTAGE Mer du Nord, sauvons les bébés phoques Reportage 7.55 EM LE RETOUR DE LA NATURE SAUVAGE États-Unis  : la libération du fleuve Elwha Série documentaire 8.35 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 GEO REPORTAGE La revanche du castor Reportage 10.20 L R GEO REPORTAGE Guadeloupe, le meilleur rhum du monde Reportage 11.20 EM STRATÉGIES DE REPRODUCTION  : LES CLÉS DU SUCCÈS Le cycle sans fin de la sélection naturelle Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Animaux de compagnie – Le boom des adoptions depuis la Covid Reportage 13.35 M AFFAIRE NON CLASSÉE Film 15.35 ER NORVÈGE, L’APPEL DU MERVEILLEUX Documentaire.c, 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 1. I 17.15 R XENIUS Les herbes folles Magazine 17.45 R À CHAQUE PAYS SA RECETTE ! Chou fermenté allemand et kimchi coréen Série documentaire 18.15 E DANEMARK SAUVAGE Forêts ; Mers et rivages Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE Téléportation Série d’animation 20.55 E LA 317 E SECTION Film 22.25 DE QUE DIOS NOS PERDONE Film 0.30 ER TA PEAU SI LISSE Documentaire 2.05 DER AU NOM DU PÈRE (9 & 10) Saison 2 Série Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première 4.05 M ARTE REGARDS Réchauffement climatique – Comment endiguer la montée des eaux ? Reportage Multidiffusion Rediffusion Disponibilité en ligne Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay 16.30 Invitation au voyage ELEPHANT DOC MASTIFF AS Du lundi au vendredi, Linda Lorin nous emmène à la découverte de quatre lieux de notre patrimoine artistique, culturel et naturel. Heureux comme Robert Doisneau en Dordogne Dès la fin des années 1930, le jeune Robert Doisneau tombe amoureux de la Dordogne. Le futur photographe des faubourgs parisiens immortalise sur ses clichés le bonheur de la vie à la campagne. En Iran, le jeu de la vie et du hasard Dans les parcs d’Ispahan, jeunes et moins 18.15 Danemark sauvage Forêts Au cœur de la nature danoise, l’exploration en cinq volets de différents biotopes, au plus près de la vie animale et végétale. Ce premier volet explore les forêts danoises, largement défrichées au fil des siècles au profit des terres agricoles. Certaines zones ont été 20.05 28 minutes Présenté par Élisabeth Quin, le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat. Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin s’empare chaque soir de l’actualité, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Elle est accompagnée, en alternance, des intervieweurs Anne Rosencher, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers et Benjamin Sportouch, ainsi que des chroniqueurs Nadia Daam, Xavier Mauduit et François Saltiel. Sans oublier les rubriques « Règle de 3 » de Gaël Legras, « Mise au point » de Sandrine jeunes, penchés sur des plateaux, jouent au takht-e nard, notre backgammon  : un jeu, mais surtout une philosophie de vie. En Espagne, la « torta inglesa » de sœur Consolata À Carmona, près de Séville, Consolata, une religieuse, réunit cheveux d’ange, pâte feuilletée et génoise pour concocter un délicieux gâteau. Au Texas, le juge siège au comptoir Dans l’ouest du Texas, le grandiose Rio Grande fait office de frontière naturelle avec le Mexique. Au XIX e siècle, ce territoire n’obéit qu’aux sentences d’un homme adepte de bières fraîches et de pièces d’or... Émission présentée par Linda Lorin (France, 2021, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, Éléphant Doc i I 3/5 8/7 reboisées, mais la végétation ne s’y épanouit pas autant qu’à l’état sauvage. Aussi le gouvernement danois s’efforce-t-il de restaurer l’écosystème d’origine et d’en protéger au mieux la flore et la faune (renards, aigles, faons...), afin de maintenir la biodiversité forestière. Série documentaire de Henrik Zachariassen et Mark Jessen (Danemark, 2020, 5x43mn) i I i 3/5 8/7 Suivi de l’épisode Mers et rivages à 18.55. Les trois derniers épisodes sont diffusés les 11 et 12 mai à 18.10. Le Calvez, « Rayon X » de Thibaut Nolte et « Désintox » en partenariat avec Libération. Le vendredi, 28 minutes retrouve « Le club » avec Renaud Dély et Sonia Chironi aux côtés d’Élisabeth Quin, ainsi que Claude Askolovitch et Benoît Forgeard pour leurs chroniques respectives  : « L’histoire de la semaine » et « Dérive des continents ». Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2021, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 8/7
20.55 Cinéma La 317 e section Pendant la guerre d’Indochine, des soldats français et laotiens traversent la jungle pour rejoindre Diên Biên Phu. Une mortelle randonnée pour un film référence de Pierre Schoendoerffer. 1965 STUDIOCANAL - BENITO PEROJO En 1954, au Laos. La 317 e section – quatre soldats français et 41 combattants laotiens – a reçu l’ordre de quitter son avant-poste et de se replier vers la plaine de Diên Biên Phu, où la France s’embourbe. Sous les ordres du jeune et idéaliste sous-lieutenant Torrens, tout juste sorti de Saint-Cyr, et de l’expérimenté adjudant Willsdorf, le groupe doit traverser 150 kilomètres de jungle. Mais les pluies ruisselantes, la nature hostile, et surtout les embuscades tendues par les forces du Viêt-minh communiste les confrontent à un péril permanent. SOURDE MENACE Un des rares regards sur la défaite des Français en Indochine. Inspiré de faits réels, La 317 e section est aussi considéré comme l’un de nos plus beaux films de guerre. Pierre Schoendoerffer connaît bien le sujet qu’il aborde  : le réalisateur du Crabe-tambour et de L’honneur d’un capitaine, disparu en 2012, fut dans sa jeunesse cinéaste aux armées, notamment pendant la bataille de Diên Biên Phu, et en tira un récit qui servit de base à son œuvre. D’où la précision des détails et le réalisme quasi documentaire de son long métrage, que vient souligner un noir et blanc d’une rare majesté. La guerre racontée ici est une menace sourde et étouffante, à la fois lointaine et capable de surgir à chaque instant d’une nature imprévisible. Pris au piège d’une fuite en avant qui n’en finit pas, les soldats de la 317 e tentent de garder leur humanité face à la mort qui approche, les environne et semble dessiner leur seul horizon. Un film âpre et d’une sobriété exemplaire, où dominent les personnalités de Jacques Perrin et Bruno Cremer, figures d’honneur dans un monde illisible et absurde. Meilleur scénario, Cannes 1965 Film de Pierre Schoendoerffer (France/Espagne, 1964, 1h31mn, noir et blanc) - Scénario  : Pierre Schoendoerffer, d’après son livre éponyme Avec  : Jacques Perrin (le sous-lieutenant Torrens), Bruno Cremer (l’adjudant Willsdorf), Pierre Fabre (le sergent Roudier), Manuel Zarzo (le caporal Perrin), Boramy Tioulong (le sergent Ba Kut) Production  : Les Productions Georges de Beauregard, Producciones Benito Perojo, Rome-Paris Films LE PACTE 22.25 Cinéma Que Dios nos perdone Dans un Madrid suffocant, un duo de flics antipodique traque un tueur de vieilles dames. Par Rodrigo Sorogoyen (El reino), un polar nerveux, submergé de pulsions refoulées, servi par deux acteurs impeccables. Été 2011. Dans un Madrid caniculaire en proie à la révolte des Indignés et à la ferveur des catholiques, rassemblés pour la visite du pape Benoît XVI, Javier Alfaro, policier instinctif et brutal, et son coéquipier bègue Luis Velarde, aux intuitions de génie, enquêtent sur une série de meurtres de vieilles dames, violées et rouées de coups. Au fil de leurs découvertes, qu’ils ont pour ordre de garder secrètes, le profil du tueur se dessine  : trentenaire d’apparence séduisante, il se vengerait sur ses victimes d’une mère abusive. Après une bévue, Alfaro et Velarde sont mis sur la touche par leur hiérarchie et l’affaire est confiée à leurs rivaux. Mais ces derniers, dépassés par les événements, n’ont d’autre choix que de les appeler à la rescousse... TROUBLANT REFLET Tenant en haleine le spectateur tout au long de la traque du serial killer (dont l’identité est dévoilée aux trois quarts du film), ce polar maîtrisé, soutenu par une mise en scène nerveuse et ancré dans un contexte politique et social précis, esquisse le dérangeant portrait d’une société espagnole rongée par des pulsions comprimées sous le poids de la religion. Entre débordements de violence d’un côté et dérapage sexuel de l’autre, le duo de flics dépareillé formé par Alfaro, auquel Roberto Álamo prête sa présence testostéronée, et Velarde, subtilement interprété par Antonio de la Torre (également à l’affiche d’El reino, du même réalisateur), apparaît ainsi comme le reflet estompé, mais terrifiant, du meurtrier... Meilleur scénario, Saint-Sébastien 2016 Meilleur acteur (Roberto Álamo), Goya 2017 Film de Rodrigo Sorogoyen (Espagne, 2016, 2h01mn, VF/VOSTF) Scénario  : Isabel Peña, Rodrigo Sorogoyen - Avec  : Antonio de la Torre (Luis Velarde), Roberto Álamo (Javier Alfaro), Javier Pereira (Andrés), Luis Zahera (Alonso), Raúl Prieto (Bermejo) Production  : Atresmedia Cine, Tornasol Films, Hernández y Fernández Producciones Cinematográficas, Mistery Producciones M 8/6 lundi 10 mai ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 MAI 2021 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :