Arte Magazine n°2021-07 13 fév 2021
Arte Magazine n°2021-07 13 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-07 de 13 fév 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : le roi Murdoch.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
mercredi 17 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 FÉVRIER 2021 16 5.00 EM STING & SHAGGY AU CHÂTEAU D’HÉROUVILLE Concert 6.05 M XENIUS Énergie éolienne, la controverse Magazine 6.30 M SQUARE IDÉE Covid-19  : quel avenir pour l’économie ? Magazine 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.05 EM GEO REPORTAGE En Estonie, le petit royaume de Setomaa Reportage 7.50 EM AUSTRALIE, L’ODYSSÉE OCÉANIQUE Les tropiques Série documentaire 8.35 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 DEM LES CHÂTEAUX DU MOYEN ÂGE (1 & 2) Documentaire 11.10 LM CORBEAUX & CO. Malins comme des singes ! Documentaire 11.55 EM NOS VOISINS À PLUMES L’univers chamarré des oiseaux de jardin Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Vivre dans l’attente d’un don d’organes Reportage 13.35 DM L’ENFANT AUX MILLE RÊVES Téléfilm Z ce 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.15 XENIUS Le sel, indispensable matière première Magazine 17.45 E NOMADE DES MERS, LES ESCALES DE L’INNOVATION États-Unis, San Francisco Série documentaire 18.10 ER LES NOUVEAUX MONDES SAUVAGES Mozambique  : le grand repeuplement de Zinave ; Argentine  : la renaissance d’Iberá Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 ER SILEX AND THE CITY Johnny Abilis Série d’animation 20.55 DE QUAND ON A 17 ANS Film 22.50 ER ANDRÉ TÉCHINÉ, CINÉASTE INSOUMIS Documentaire 23.45 UN COUPABLE PARFAIT L’affaire Bruno Lüdke Documentaire 0.35 LES HÉRITIÈRES Film 2.15 L R L’HOMME QUI VOULAIT SE SOUVENIR Film u 3.50 M ARTE REGARDS Rencontres en ligne  : comment éviter les pièges ? Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première Multidiffusion Rediffusion Disponibilité en ligne Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay ROGER ARPAJOU 20.55 Cinéma Soirée André Téchiné Berlinale 2021 Quand on a 17 ans Deux lycéens que tout oppose apprennent à se découvrir et à s’aimer... Vingt ans après Les roseaux sauvages, André Téchiné revisite l’homosexualité adolescente et révèle deux jeunes talents  : Kacey Mottet Klein et Corentin Fila. Élève de terminale, Damien, 17 ans, habite une petite ville des Pyrénées. Marianne, sa mère, est médecin, et Nathan, son père militaire, s’absente régulièrement pour effectuer des missions. Dans sa classe, il y a Thomas, le fils adoptif des Charpoul, un couple d’éleveurs qui vivote dans une ferme isolée. Garçon solitaire et introverti, Thomas se montre violent envers Damien, qu’il bouscule ou moleste sans raison... DÉSIR FURIEUX Tout oppose Thomas et Damien, et pourtant tout les rapproche, à commencer par ce désir furieux qu’ils éprouvent l’un pour l’autre et qui ne parvient pas à se frayer un chemin... Deux décennies après Les roseaux sauvages, Berlinale 2021 Samedi 13 février Court-circuit – Festivals  : tous en ligne ? à 0.35 Mercredi 17 février Quand on a 17 ans à 20.55 Les héritières à 0.35 L’homme qui voulait se souvenir à 2.15 Jeudi 18 février Elser, un héros ordinaire à 23.15 André Téchiné revisite l’homosexualité adolescente, ses peurs et ses non-dits, sa violence aussi, avec deux formidables jeunes acteurs, Kacey Mottet Klein et Corentin Fila, sous l’œil bienveillant de Sandrine Kiberlain, subtile interprète de Marianne. Swannd’or de la révélation masculine (Kacey Mottet Klein), Cabourg 2016 Film d’André Téchiné (France, 2016, 1h49mn) Scénario  : André Téchiné, Céline Sciamma Avec  : Sandrine Kiberlain (Marianne Delille), Kacey Mottet Klein (Damien Delille), Corentin Fila (Thomas Charpoul), Alexis Loret (Nathan Delille), Jean Fornerod (Jacques Charpoul), Mama Prassinos (Christine Charpoul) - Production  : Fidélité Films, Wild Bunch, France 2 Cinéma Dimanche 21 février There Will Be Blood à 20.50 Mercredi 24 février L’avenir à 20.55 Lotte Eisner – Par amour du cinéma à 22.35 Nuit magique à 23.30 Jeudi 25 février Mon frère s’appelle Robert et c’est un idiot à 23.10
22.50 Le documentaire culturel Soirée André Téchiné André Téchiné, cinéaste insoumis Pour la première fois, ce cinéaste pudique a accepté de se raconter autrement que par ses films. Le portrait sensible d’un romanesque en prise avec le réel, étayé par d’illustres témoins (Catherine Deneuve, Isabelle Adjani...). ISABELLE WEINGARTEN Enfant du Sud-Ouest, André Téchiné a grandi dans un milieu petit-bourgeois étriqué – qu’il enverra valdinguer dans Souvenirs d’en France, son deuxième film. Sa conscience politique progressiste naît dans un internat strict, proche de celui des Roseaux sauvages. Arrivé à Paris à 20 ans, il rêve de cinéma et de liberté. Son premier long métrage, Paulina s’en va, est un échec mais il intéresse les cinéphiles. De film en film, de l’innovant Barocco au tournage orageux des Sœurs Brontë, de la complicité avec Marie-France Pisier à l’amitié avec Catherine Deneuve, André Téchiné imprime sa marque  : l’art de marier le romanesque et les bouleversements sociétaux (les années sida dans Les témoins, les migrants dans Loin...) et de capter les affres d’une jeunesse qui tient une grande place dans son œuvre. RENCONTRES DÉCISIVES D’ordinaire, c’est par son cinéma que s’exprime André Téchiné. Mais son ami, le réalisateur et journaliste Thierry Klifa, l’a convaincu de se prêter à l’entretien. Il y évoque, librement et avec humour, l’amour étouffant que lui vouait sa mère, sa rencontre décisive avec Roland Barthes, son homosexualité assumée, sa passion du cinéma. Cet exceptionnel directeur d’acteurs se raconte aussi à travers des témoignages passionnés – Isabelle Adjani, Catherine Deneuve, Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Emmanuelle Béart, Sandrine Kiberlain... Des archives rares, des extraits de films, des vidéos d’essais ou de tournages, ainsi que les éclairages de ses scénaristes Olivier Assayas et Cédric Anger complètent ce portrait sensible. Documentaire de Thierry Klifa (France, 2018, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Kcraft & Co (R. du 3/4/2019) 10/2 17/4 I 23.45 Le documentaire culturel Un coupable parfait L’affaire Bruno Lüdke Considéré comme le pire tueur en série d’Allemagne, puis assassiné par les nazis, Bruno Lüdke était innocent. Commentée par Mario Adorf, qui avait joué son rôle au cinéma en 1957, une captivante contre-enquête. En 1943, Bruno Lüdke, un simple d’esprit, avoue à la police le meurtre d’une femme commis à Berlin. Au fil des interrogatoires, il va se dire coupable de plus de 80 meurtres en série, recensés dans toute l’Allemagne depuis 1928. Il sera alors stérilisé de force avant de devenir un objet d’étude pour une clinique viennoise, où il sera assassiné en 1944 par les nazis. INNOCENCE Longtemps considéré comme le plus grand tueur en série que l’Allemagne ait connu, Bruno Lüdke a inspiré en 1957 au cinéaste Robert Siodmak le film Les SS frappent la nuit, qui le présentait comme un monstre. Son interprète, le comédien Mario Adorf, évoque son trouble quand l’anthropologue Susanne Regener et l’historien Axel Doßmann,à l’issue de recherches dans les archives de la police berlinoise, ont démontré son innocence. Ce documentaire en forme de contreenquête reconstitue la chronologie des faits et met en évidence la complicité de l’administration judiciaire de l’époque dans les crimes nazis. Documentaire de Dominik Wessely et Jens Becker (Allemagne, 2020, 51mn) - Production  : Coin Film/RBB, en association avec ARTE RBB 23/2 I mercredi 17 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 FÉVRIER 2021 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :