Arte Magazine n°2016-19 7 mai 2016
Arte Magazine n°2016-19 7 mai 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-19 de 7 mai 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Jordskott, la forêt des disparus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
en couverture Dans la forêt maléfique Avec ses disparitions mystérieuses, son microcosme provincial étouffant et ses bois hantés, la captivante série suédoise Jordskott, la forêt des disparus, à la croisée du polar et du fantastique, puise aux sources des contes et légendes scandinaves. Décryptage. Nouvelle série policière suédoise à glacer le sang, Jordskott, la forêt des disparus impose ses meurtres, ses disparitions et ses mystères dans la lignée du «nouveau noir nordique» et de ses fleurons  : The killing, Bron/The bridge, Les enquêtes de l’inspecteur Wallander… En Suède, elle a rassemblé 1,5 million de téléspectateurs, soit près de 15% de la population. Les raisons de ce succès ? Un mélange explosif et inédit de polar noir bien ficelé et de légendes populaires nordiques, qui font basculer la série dans le fantastique. Henrik Björn, son créateur, a tissé une intrigue empreinte de mythologies, convoquant des créatures visibles ou invisibles au milieu de l’incroyable décor touffu et moussu d’une forêt vengeresse, véritable héroïne de la série. Entre sorcellerie, décoctions amères et métamorphoses, voici quelques indices pour trouver votre chemin dans le labyrinthe des contes et légendes qui font le sel de la série. Les Vittra Le peuple de la forêt Les mythes anciens persistent grâce à leur universalité et à leur capacité à réveiller nos peurs primaires et nos 4 N°19 – semaine du 7 au 13 mai 2016 – ARTE Magazine désirs enfouis. Il en est ainsi des vittra, race de créatures troglodytes et forestières issue du folklore suédois. D’apparence humaine, ces êtres possèdent des aptitudes fantastiques comme celle de se rendre invisibles. À condition qu’on ne les embête pas, ils se montrent pacifiques et même amicaux. Mais en cas de méchanceté, leur vengeance se révèle sanglante. Dans la forêt de Silverhöjd, où se noue l’intrigue de la série, les vittra s’avéreront impitoyables envers ceux qui les ont trahis… Nøkken Le mauvais esprit de l’eau Créature par nature cruelle, nichée au cœur des lacs et des rivières, la nøkken se repaît de chair humaine. Dans la tradition suédoise, elle apparaît sous la forme d’une tache de lumière brillante, à la surface de l’eau. Si jamais on la touche, une main surgit, saisit l’importun et l’entraîne au fond. Également capable d’hypnotiser ses victimes pour les faire venir à lui, ce monstre marin lance étonnamment l’alerte lorsqu’une personne est sur le point de se noyer. Josefine, la fille de l’inspectrice
Eva Thörnblad, l’héroïne de Jordskott, la forêt des disparus, s’est volatilisée dans les bois de Silverhöjd, près d’un étang… La Huldra La sorcière rousse Elle fait partie soit de la famille des trölls (géants maléfiques), soit de celle des hulderfolk (petit peuple surnaturel), deux clans issus du folklore norvégien. D’apparence humaine, cette créature fantastique apparaît sous les traits d’une belle jeune femme à la chevelure d’un roux flamboyant. Mais elle est affublée d’une longue queue poilue de renard ou de vache selon les pays. Elle attire à elle les jeunes hommes et peut faire preuve d’une grande sauvagerie s’ils la négligent une fois le mariage prononcé. Dans la série, la huldra, prénommée Esmeralda, devient la proie des trappeurs qui la soupçonnent d’avoir fait disparaître des enfants de Silverhöjd. Mais il ne faut pas toujours se fier à la noirceur des légendes, et, au fil des épisodes, le personnage d’Esmeralda révélera quelques surprises. Laure Naimski arta:. 8 Sur arte.tv/jordskott, retrouvez le trailer, des extraits de la série, l’intégralité de l’entretien avec Moa Gammel et une galerie photos. En partenariat avec Jeudi 12 mai à 20.55 Jordskott, la forêt des disparus (1-3) Lire page 23 N°19 – semaine du 7 au 13 mai 2016 – ARTE Magazine photos Palladium Film AB 2014 Moa Gammel  : «Eva est une combattante» Interprète d’Eva Thörnblad, l’actrice et chanteuse suédoise (on l’entend sur le générique de la série) se confie sur ce rôle d’enquêtrice déterminée à retrouver sa fille, sept ans après sa disparition inexpliquée. «Eva porte en elle deux pôles opposés. C’est une policière compétente, extrêmement impliquée et prête à risquer sa vie pour les autres. Mais c’est aussi une mère en deuil qui aimerait tourner la page. Perdre un enfant est la chose la plus atroce qu’on puisse imaginer. Le perdre sans savoir ce qui lui est arrivé est encore pire. J’avais lu un roman sur ce sujet, plus ou moins inspiré de l’affaire Madeleine McCannen Angleterre. J’ai également rencontré une mère qui a vécu cette situation. Cela m’a fait comprendre que je devais incarner ce personnage avec beaucoup de respect pour les personnes qui ont réellement traversé cette épreuve, en évitant d’en faire un cliché. Comme moi, Eva est une combattante. Nous trouvons notre énergie dans l’action, en agissant comme bon nous semble malgré les obstacles. Mais contrairement à moi, elle a un côté secret  : telle une joueuse de poker, son visage ne dévoile pas ce qu’elle pense ou ressent.» 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :