97133 n°397 21 oct 2016
97133 n°397 21 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°397 de 21 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Titeditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : focus sur l'aéroport de St-Barth.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L’aéroport de St-Barth « Rémy de Haenen » Sur un rythme soutenu avec plus de 35 000 mouvements annuels Entretien avec Fabrice DANET, Directeur d’exploitation -. — Le97133 – En tout début de saison comment va le trafic aérien à St-Barth ? Les choses vont bien. Le trafic aérien de passagers a enregistré en 2015 la plus forte hausse des quinze dernières années avec 180 105 passagers commerciaux. Il s’agit également du meilleur résultat depuis la crise financière de 2010 (+29,5%). Historiquement, la fréquentation de l’aéroport a régulièrement progressé dans les années 80 avec l’essor du secteur touristique, pour atteindre un niveau record en 1998, avec 186.319 passagers accueillis. Le trafic de passagers a ensuite connu une baisse importante et immédiate de la fréquentation après les attentats du 11/09/2001, et lors de la crise économique et financière qui a affecté les États-Unis en 2007. 2010 a été l’année du trafic le plus bas enregistré depuis les années 90, avec 139.066 passagers. L’évolution de la fréquentation reste donc très sensible aux fluctuations de l’économie américaine, qui constitue le principal marché émetteur de l’île. Le trafic est toujours dominé par les liaisons internationales (76%), reliant principalement l’aéroport de Juliana (65%). Viennent ensuite les liaisons avec l’aéroport de Pointe-à- Pitre (17%), San Juan (7%) et Grand-Case (7%). Ce sont les 4 principales destinations desservies par les compagnies Winair, qui représente 47% des parts de trafic, St Barth Commuter (21%), Air Antilles Express (17%) et Tradewind (9%). En tout, une dizaine de destinations sont disponibles au départ de St Barthélemy, opérées par quelques 16 compagnies aériennes. Concernant les chiffres 2016, la tendance à la fin de l’été confirme la poursuite de la progression du trafic (+2% par rapport à 2015). Le97133 –Et le nombre de mouvements, une vraie performance ? En 2015, la piste (longue de 646 mètres, large de 18 mètres, et de pente négative vers la mer…) a enregistré 35.550 mouvements d’avions (atterrissages et décollages), dont 31.000 pour les vols commerciaux. Cette valeur, comparée à l’année précédente, représente une augmentation de 3,2%. Ce dernier chiffre classe St-Barth comme l’aéroport Circulation. Arrêtés du Président de la collectivité jusqu’au lundi 31/10 inclus  : la circulation de tous les véhicules se fera en demi-chaussée sur une portion de la voie n°01 à Colombier, au droit des travaux (réseau Télécom/ARC). Circulation de tous les véhicules sera interdite sur la partie haute de la voie n°10, au droit des travaux. L’accès pour les riverains se fera en double sens par Flamands. 2 Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth.er.. le plus actif de sa catégorie, avant des aéroports comme Pointe-à-Pitre (28.000 mouvements), Fortde-France (20.000), Grand-Case (8.000), ou encore Bastia et Ajaccio (moins de 15.000 chacun), Lille et Strasbourg (moins de 20.000 chacun) ! La charge de trafic fréquentant l’aéroport atteint des valeurs très conséquentes ; les chiffres annuels sont à comparer à ceux d’aéroports français majeurs sans en posséder l’infrastructure ni les équipements. Les charges de trafic de décembre, janvier, février et mars sont 2 à 3 fois supérieures à celles connues en septembre ou octobre. Il faut noter à cet égard que l’amplitude d’ouverture de l’aéroport, dans la période de haute saison touristique, dépasse à peine 11h, ce qui contribue à augmenter encore les charges horaires de trafic fréquentant l’aéroport. Le record du nombre de mouvements sur une journée a été enregistré le 4/01/2014 avec 274 vols à l’arrivée et au départ. Les deux pointes journalières remarquables en 2015 ont été de 258 vols le 3/01 après le nouvel an et 236 le 29/11 après Thanksgiving. Les chiffres journaliers représentent une charge moyennée de 25 mouvements/heure. Cependant, les charges horaires restent très disparates et atteignent des valeurs dépassant 40 mouvements/heure. Les enjeux sont importants, les usagers étant soumis à une pression temporelle constante pour effectuer l’ensemble des vols programmés. Nous devons assurer l’exploitation des ressources et des équipements dans les meilleures conditions de sécurité et de régularité pour maintenir un haut niveau de qualité de service, en tenant compte de contraintes multiples, telles que le manque de visibilité sur le trafic aux abords de l’aérodrome, la proximité des points de reports utilisés par le trafic à l’arrivée, l’exiguïté des parkings, etc… Cela nous conduit à une gestion rigoureuse, précise et calibrée de l’information délivrée aux équipages, des aires de manœuvre au sol, et des temps d’escale, la capacité opérationnelle maximale de l’aéroport étant de 42 mouvements par heure. Des mesures temporaires de régulation de débit des vols à l’arrivée (flow control) sont également coordonnées avec l’aéroport de Juliana pour réduire les charges de trafic instantanées en cas de saturation. Je dirai que c’est un travail qui nécessite l’implication étroite de tous les acteurs engagés si on veut offrir un niveau de performances supérieure et durable à l’exploitation aéroportuaire. Le97133 – Un mot sur la structure que vous dirigez et son personnel ? L’aéroport est une entreprise à taille humaine, qui se donne les moyens d’être à la pointe de la technologie, avec les procédures les plus sophistiquées ! Au-delà des 17 collaborateurs de l’aéroport (administration, contrôle aérien, pompiers…), je mentionnerai aussi les 150 personnels qui concourent quotidiennement au bon fonctionnement de la plateforme  : compagnies aériennes, prestataires d’assistance en escale, sous-traitants, entreprises de fret… D’un côté, on a des échanges et une communication inter-services très riches, qu’on ne trouve que dans les TPE et les PME, et de l’autre, les outils les plus modernes pour travailler de la manière la plus ambitieuse. Le panel d’activités est exceptionnel. L’aéroport est aussi certifié et régulièrement audité par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC)  : revue de sécurité, vérification documentaire, contrôles des conditions d’exploitation, des installations et des équipements, etc…. Tous les écarts vis-à-vis de la réglementation font l’objet de plans d’actions préventives et correctives, et les évènements de sécurité (incidents, accidents…) font l’objet d’une remontée documentée à la DGAC et de suites appropriées. Question budget, on peut souligner le fait que les recettes de la structure couvrent les charges de fonctionnement, y compris les salaires. Pour les investissements, le financement est pris en charge par la Collectivité territoriale. Le97133 – Et les perspectives ? Notre objectif est de maintenir un haut niveau de qualité, de disponibilité et de sécurité au profit des utilisateurs de l’aéroport. A très court terme, nous nous préparons pour la haute saison aéronautique avec au programme  : réunions de coordination avec les aéroports voisins, plans de charge des compagnies aériennes, briefing des personnels, etc. Propos recueillis par Charles Apanon Infos locales Un communiqué à publier ? 21/27 Octobre 2016 Une seule adresse  : info@le97133.com Jusqu’au vendredi 4/11 inclus, la circulation de tous les véhicules se fera par demi portion voie n°212 à Anse des Lézards. Le stationnement des véhicules sera interdit sur la portion travaux jusqu’au lundi 14/11 inclus la circulation de tous les véhicules se fera en demi chaussée sur différentes portions des rues du bourg de Gustavia, au droit des travaux (marquage au sol/SOGETRA). Stationnement interdit sur la portion concernée.
TOUSSAINT  : STAGES et LOISIRS > BIBLIOTHEQUE TERRITORIALE Les enfants de toutes les écoles de Saint-Barthélemy sont invités à obtenir un abonnement gratuit à la bibliothèque territoriale de Gustavia du 15 oct. au 15 nov. offert par le Rotary Club de Saint- Barthélemy. > PREMIÈRE ÉDITION DE ST BARTH DANCE WEEK L’Ajoe organise du 24 au 30 octobre la première édition de « St Barth Dance Week ». Une semaine de danse (classique, Hip Hop, jazz, afro House, Cabaret Style, Modern, Afro, Sumba) pour enfants à partir de 9 ans et adultes. Stage animé par  : Isabelle Gobert de Paris (Classique), Jay Mills de St Maarten (Hip Hop), Théodora Valente de Londres (Jazz) ; Marcellino Zandwijken d’Amsterdam (Afro House), Ana Volta de St Barth (Cabaret Style) Kishana Klaun de St Maarten (Modern), Rudolph Davis de Sint Maarten (Afro) et Perrine de Paris (Zumba). Cours tous niveaux dans la salle de danse de l’Ajoe ou sur le plateau de l’Ajoe à Lorient. Tarifs  : 1 cours 18 € /cours, 30 € /journée, 180 € /la semaine ou 150 € /adhérents Ajoe et/ou L’Envolée. Renseignements Cécile 0690.81.80.90 ; Frédérique 0690.75.15.22 ; Vanessa 0690.35.83.88 ; ou par mail à cecilecoudreau@gmail.com > TENNIS Le SBTC a le plaisir d’organiser du 24 au 28 octobre 2016 la COUPE HALLOWEEN. Tournoi homologué jeune. Catégories  : rouge, orange, vert, 11/14 ans, 15/18ans  : 14 € . Certificat médical et licence obligatoires. Inscription sur place avant le 20 octobre ou en ligne stbarthtennisclub.com Le SBTC organise un stage enfant pendant les vacances de la Toussaint  : Samedi 29 et lundi 31 octobre et mardi 1er et mercredi 2 novembre. Horaire de 9h-12h. 30 € /matinée ou 95 € /les 4 matinées, goûter inclus. Inscription sur place ou au 0590.27.79.81. L’ASCCO propose un stage de tennis et multisports pour les vacances pour les enfants de 5 ans et +. 24 au 28/10. 9h-12h. 100 € la semaine. Terrain de l’ASCCO. Infos et inscriptions 0690 14 23 70. > VOILE  : Le SBYC organise pendant les vacances de la Toussaint, un stage du 24 au 28 octobre. Au menu  : jardin des mers pour les enfants de 5 - 7 ans de 9h-11h30 et RS Féva à partir de 12 ans de 14h-16h30. Renseignements au club à Public, et au 0590.27.70.41 ou sbyc@wanadoo.fr > NATATION  : Pendant les vacances de la Toussaint, à la piscine territoriale, un stage d’apprentissage et de perfectionnement pour les enfants à partir de 4 ans et +. du 24/10 au 2/11. 8h30 à 11h45. Différents jeux organisés (waterpolo, relais...). Goûter offert par la piscine. Inscription Olivier & Jean-Marc au 0590.27.60.96. > EQUITATION  : Avec Galops des iles des stages de vacances du 24/10 au 2/11. 9h-12h ou 16h30-18h. Lundi 31/10 consacré à fêter Halloween au centre équestre de 9h à12h. Infos et inscriptions avec Facebook ou au 0690 39 7 01. > ATELIERS DE LOISIRS CREATIFS  : L’Atelier de VICKY’S FÉÉRIE propose pour les enfants à partir de 4 ans un stage du 22 Octobre au 2 Novembre. 9h-12h et 15h-18h. Des ateliers de loisirs créatifs, avec des ateliers d’araignées rigolotes, T-Shirt phosphorescent, vases candy corn, seaux à bonbons, capes vampires, etc... Tarifs  : 20 € l’atelier. Tarifs dégressifs en fonction du nombre d’ateliers ou du nombre d’enfants par famille. Infos et réservations 0690 65 21 19. Programme détaillé  : www.vickysfeerie.com + d’infos sur Le 97133 l’hebdo de votre quotidien à St-Barth Ouvert 7i17 - Non Stop de 6h30 à 19h30 - Dimanche et jours tetiée.â 1h-12h30, 11h-19h30 - 05 90 52 Cg 87 Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :