20 minutes Genève n°2021-05-28 vendredi
20 minutes Genève n°2021-05-28 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-28 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : une exode chaotique pour fuir le volcan.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, 20 secondes Spécialités sous AOP GASTRONOMIE L’Office fédéral de l’agriculture a mis à l’enquête, jeudi, l’enregistrement du jambon de la borne fribourgeois et du boutefas vaudois comme appellations d’origine protégée (AOP). Prof disculpé d’abus FRANCE L’ex-directeur de l’école de Cornier (Haute-Savoie) a été relaxé par la Cour d’appel de Chambéry. Il était accusé d’abus sexuels sur des enfants de 3 à 4 ans. La Cour a jugé l’enquête mal conduite et les preuves insuffisantes. Coup de pouce suspect GENÈVE L’ex-conseiller d’État PLR Pierre Maudet aurait fait accélérer la naturalisation d’un banquier libanais, lui permettant d’obtenir le passeport suisse en 7 mois au lieu de 15 à 18, a révélé la RTS. FESTIVALS Les amateurs de fêtes estivales peuvent se réjouir à moitié. Si les organisateurs de la Street Parade zurichoise ont annoncé jeudi l’annulation de l’édition 2021, ceux du festival de Gampel (VS) ont confirmé sa tenue. Le rassemblement valaisan se tiendra du 20 au 22 août et VOTATIONS Le Conseil fédéral aimerait inciter les Suisses à s’investir pour l’environnement. Mais la révision de la loi sur le CO2 est remise en question. D’ici à 2050, la Suisse entend ne plus émettre de gaz à effet de serre du tout. La Confédération s’y est engagée. Mais, selon le Conseil fédéral et le Parlement, la législation actuelle ne suffira pas  : il faut réviser la loi actuelle en augmentant la taxe sur le mazout et le gaz. Celle-ci pourrait renchérir d’une centaine de francs par an si cette proposition de loi était acceptée, tandis qu’une nouvelle taxe sur les billets d’avion serait introduite sur chaque vol au départ de notre pays. Les comportements respectueux I, Gampel maintenu, Street Parade annulée n’accueillera que 10’000 spectateurs, contre 30’000 habituellement. Pour pouvoir pénétrer dans l’enceinte, il faudra prouver que l’on ne présente aucun risque sanitaire, avec un test PCR négatif, un certificat de vaccination ou une attestation que l’on est guéri du Covid-19. Il faudra attendre l’été 2022 pour prendre part à la prochaine Street Parade zurichoise. –DIETER SEEGER Septuagénaire tué à vélo Un cycliste alémanique de 72 ans a perdu la vie dans un accident entre Aigle et Le Sépey (VD) mercredi après-midi. Il a été heurté par un motard de 21 ans, domicilié en Valais, lequel dépassait une autre moto. Les pilotes et le passager des deux engins se sont blessés en chutant. actu.20min.ch Agir pour le climat, quitte à ne plus prendre l’avion ? Les enjeux du scrutin expliqués sur notre app. En cas de oui, le trafic aérien sera soumis à une taxe. –L. FORTUNATI/TDG du climat se verraient récompensés et les pollueurs seraient sanctionnés. L’argent récolté nourrirait en partie un fonds pour le climat, soutenant les investissements écologiques et les entreprises novatrices. Le PLR, les Vert’libéraux et le PS se disent favorables à cette révision de la loi sur le CO2. « Plus on attend, plus ça coûtera cher », déclarait en janvier la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Mais cette proposition de loi se heurte à un référendum. Soutenus par l’UDC, les opposants issus des milieux économiques craignent que cette nouvelle législation ne pèse sur L’eau, enjeu majeur Pays alpin, la Suisse se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale. « Sans mesures de protection du climat, les débits des rivières seront, à la fin du siècle, en moyenne 30% plus élevés en hiver et 40% plus bas en été. Les températures des cours d’eau augmenteront quant à elles d’environ 5,5 degrés en été. » C’est le constat tiré en mars par des experts ayant participé à une recherche sur les effets des changements climatiques sur l’eau. Une étude chapeautée par l’Office fédéral de l’environnement. les revenus de la classe moyenne, de la population rurale et des PME. Les activistes du climat, eux, jugent le texte insuffisant face à l’urgence climatique, car il ne proposerait aucune mesure pour stopper les investissements dans des projets néfastes pour l’environnement. –LAUREN VON BEUST Royaume-Uni remis sur la liste rouge PANDÉMIE Depuis jeudi à 18h, les personnes arrivant du Royaume-Uni ont l’obligation de se mettre en quarantaine. Après l’Allemagne et la France, Berne a inscrit le pays sur la liste des États et zones qui comportent un risque élevé d’infection au coronavirus, en raison de la présence marquée du variant indien (B.1.617.2). Il « pourrait contourner une partie de la protection conférée par les vaccins ou par une infection antérieure », a expliqué l’Office fédéral de la santé publique. La liste comprend plusieurs autres pays d’Europe, notamment Andorre, la Belgique, Chypre, la Croatie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suède, ainsi que plusieurs régions de France et d’Italie et deux Länder allemands. –FTR/AFP
VENDREDI 28 MAI 2021/20MINUTES.CH Les amendes s’élèvent à plus de 1,27 million de francs. –GETTY Génériques près de deux fois plus chers MÉDICAMENTS Qu’il s’agisse de substances sous brevet ou de génériques, les Suisses paient toujours leurs médicaments bien plus cher que les habitants d’autres pays comparables. La facture a même augmenté, constatent SantéSuisse et Interpharma, qui réalisent ce comparatif depuis 12 ans. Pour les génériques, la différence Huit entreprises sanctionnées GENÈVE La Commission de la concurrence (Comco) a communiqué jeudi avoir amendé huit entreprises d’électriciens de la région genevoise. Ces boîtes s’étaient coordonnées sur le prix d’offres soumises entre 2013 et 2018. La procédure de la Comco s’est terminée par des accords à l’amiable. Plusieurs entreprises ont pu bénéficier d’une réduction de leur sanction en raison de leur coopération durant l’enquête. était de 45,2% au printemps, contre 42% en 2020. Cela signifie que nous payons « quasiment le double » que dans les pays de comparaison, souligne Verena Nold, directrice de SantéSuisse. Pour les substances sous brevet, la différence n’est « que » de 6,9%, ce qui alourdit tout de même la facture de 200 millions de francs. –JBA Actu 5 Un barrage a rapidement été mis en place afin d’écarter tout risque de pollution. –POLICE CANTONALE VAUDOISE Bulldozer prisonnier du lit de la rivière Le SDF finlandais, qualifié de « monstre », nie en bloc GENÈVE Un vagabond schizophrène accusé du viol et de l’assassinat d’une femme en 2018 a comparu jeudi. Il encourt 7 ans de prison et l’internement. Malgré un « deuil impossible », la famille d’une jeune médecin tuée dans son appartement, en 2018, espère que le procès qui s’est ouvert hier « fermera cette porte judiciaire qui verse du sel sur une blessure béante depuis 3 ans et deux mois ». Le prévenu n’a pas réagi à l’évocation du « monstre » accusé d’avoir violé, torturé pendant des heures, puis étranglé à mort la Genevoise de 26 ans. Et pour cause  : persuadé que des individus ont usurpé son identité, ce schizophrène finlandais de 34 ans a nié son implication. Il a interrompu à plusieurs reprises le cours de l’audience, demandant que l’auteur des « Longue torture » La doctoresse a vécu un calvaire d’au moins trois heures et demie avant d’être étranglée à mort, à son domicile, le 13 mars 2018. Si la manière dont est entré l’agresseur reste un mystère, les experts ont établi qu’il avait longuement torturé la jeune femme, lui faisant, entre autres, subir un viol de son vivant et post mortem. Arrêté le lendemain dans l’immeuble de la victime, l’accusé, qui venait d’arriver à Genève, aurait agi sans motif et au hasard. faits soit retrouvé (lire cidessus). Pour le procureur général, Olivier Jornot, le doute n’est pas permis. « La scène de crime désigne une seule personne. L’ADN retrouvé sur la victime et dans son appartement, les empreintes de chaussure, les griffures sur le visage du prévenu... Le crime s’était déroulé dans l’appartement de la victime. Tous les indices l’accusent. » Aux yeux de la défense, l’incapacité du SDF à admettre les faits est une preuve supplémentaire de sa démence. « Prisonnier de sa maladie », il était « en plein délire » au moment du drame, a martelé son avocat, qui plaide l’acquittement. Mais le Ministère public n’y –GETTY IMAGES Audience agitée Le procès a été ponctué de plusieurs incidents. Après une entrée marquée par un salut militaire, l’homme sur le banc des accusés s’est brusquement lancé dans la lecture incompréhensible d’un texte en anglais. Face aux rappels à l’ordre infructueux, l’audience a été levée. Excédé par certains propos, le Finlandais, qui n’admet pas sa maladie, a également quitté la salle à plusieurs reprises, notamment lorsque le procureur a évoqué « le Viking puant et suintant la haine » décrit par ses connaissances. croit pas. « L’expertise est claire. Derrière la maladie, il y a quelqu’un capable de penser, planifier, exécuter et justifier ses actes. » S’il admet une responsabilité restreinte, le procureur estime que le prévenu savait qu’il commettait un crime. Il a requis 7 ans de prison ferme avec internement. –LEÏLA HUSSEIN VAUD Un rouleau compresseur et un bulldozer se sont retrouvés bloqués dans un cours d’eau, dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 mai. Les deux engins étaient utilisés dans le cadre de travaux de revitalisation de la Broye. Sous le poids des machines, le sol s’est affaissé. Le rouleau compresseur a pu être ramené à terre rapidement, mais le bulldozer de 30 tonnes est resté prisonnier. Des mesures ont immédiatement été mises en place afin de prévenir une éventuelle pollution. Les travaux de dépannage et de remise en état sont prévus prochainement. Seconde chance pour les examens LAUSANNE Le Conseil de l’Université de Lausanne a accédé à une revendication de la Fédération des associations d’étudiants (FAE)  : les élèves qui ne se sentent pas prêts pourront se désinscrire des sessions d’examens d’été et d’automne 2021. La direction de l’Université contestait cette demande. La FAE exigeait aussi la noncomptabilisation des éventuels échecs en raison du contexte particulier. Cette demande a été rejetée, selon 24heures.ch. La sécurité 178 C’est le nombre d’accidents graves dans les transports publics déclarés en 2020, a révélé jeudi l’Office fédéral des transports dans ses statistiques annuelles. Malgré cela, la Suisse est classée deuxième sur le podium européen en matière de sécurité des transports publics.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :