20 minutes Genève n°2021-05-04 mardi
20 minutes Genève n°2021-05-04 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-04 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Billie Eilish n'en fait qu'à sa tête.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Un jeu contre le Covid GENÈVE Un « serious game » a été créé par les HUG. Destiné à son personnel pour renforcer l’application des mesures de prévention contre le virus, il présente des résultats encourageants. Tester les anticorps COVID Des chercheurs de l’EPFL, de l’UNIGE et des HUG ont mis au point une technique bon marché et prometteuse pour tester la présence dans le sang d’anticorps contre le coronavirus. Noyade à élucider VALAIS Le corps d’un sexagénaire a été retrouvé flottant sur le lac de Chermignon, dimanche après-midi. Malgré un massage cardiaque et l’intervention des secours, l’homme est décédé à l’hôpital. AIN (F) Au procès d’une escort qui avait tué son client après une séance sadomaso en 2017, une ex-amie a dévoilé l’envers du décor. Elle aussi a été escort girl dans le pays de Gex. Gaëlle*, 24 ans, a livré un témoignage saisissant, lundi, à la Cour d’assises de l’Ain. « À 18 ans, je me suis prostituée pendant six mois, je ne l’ai jamais dit à personne », raconte l’ancienne amie d’Anaëlle P., jugée pour le meurtre d’un client à Saint- Genis-Pouilly en 2017. « C’était une manière d’exister. Je travaillais toute seule par annonces, je croyais gagner de l’argent, mais cet argent-là part très très vite, c’est pas un bon argent », a posément expliqué la jeune femme, aujourd’hui mariée et établie en Valais. Gaëlle décrit la « vie épicurienne », les soirées à l’Usine, à Genève, et la prostitution, sans se méfier. Puis, l’émotion l’étreint. « J’ai subi un viol en 2016, j’ai mis quatre ans pour me dire que c’était un viol », révèle-t-elle. « Si j’avais pu, je l’aurais tué. Il faut le vivre pour le comprendre », ajoute Gaëlle à propos du client violent dont elle a « oublié le nom ». Son récit correspond exactement à la version d’Anaëlle P., qui dit avoir tué l’homme pour se défendre après un viol sordide. « Je ne la pense pas capable de monter un mytho pareil, ça ne s’invente pas », insiste Gaëlle. Pour la défense, ce témoignage renforce la thèse de la légitime défense, qui pourrait motiver l’acquittement. Sauf que la prévenue a fait disparaître le corps et utilisé la carte bancaire de la victime. « Moi, je n’aurais pas fait ça », a admis son ex-amie. –RICHARD SCHITTLY *Prénom d’emprunt actu.20min.ch « Si j’avais pu, moi aussi j’aurais tué mon client » La prévenue dit avoir été violée après une séance hard. –GETTY Une ambiance de rentrée VALAIS Lundi matin, Mathias Reynard a officiellement pris ses fonctions de conseiller d’État. En jeans et baskets, le Saviésan, premier élu socialiste du Valais romand à siéger au Gouvernement cantonal, veut amener une touche de diversité. Après presque dix ans à Berne comme conseiller national et à seulement 33 ans, il se dit prêt à relever un nouveau défi. L’excitation était palpable dans le bus qui l’amenait à Sion. Mathias Reynard sait qu’il ne devra pas décevoir, notamment les 49’000 électeurs Découvrez ce 1er jour en images sur l’app. qui l’ont soutenu le 28 mars dernier. Bien que seul élu issu d’un parti de gauche, l’homme politique ne veut pas faire de la figuration au gouvernement, mais bien y défendre ses convictions. Sa mission ? « Améliorer le quotidien des citoyens, notamment des plus démunis » répond-il. –FZA La remorque qui portait les deux voitures s’est renversée pour une raison qui reste à expliquer. –POL. FR La victime retrouvée calcinée en Italie En août 2017 à Saint-Genis-Pouilly, tout près de Genève, Anaëlle P., 22 ans à l’époque, a poignardé un quinquagénaire lyonnais. La jeune femme, serveuse dans des bars à Genève et Lausanne, était prostituée occasionnelle, sa victime un de ses clients. Elle a affirmé s’être défendue après une séance sadomasochiste ayant mal tourné. Le corps de l’homme a été retrouvé calciné dans le val d’Aoste (It). Sa carte bancaire avait été utilisée par la prévenue. Verdict mercredi. « Docteure Jekyll et miss Hyde » Machiavélique ou fragile ? La suspecte a multiplié les mensonges après avoir tué son client, pour faire croire que l’ingénieur était encore vivant. « C’est un personnage complexe », a estimé au procès un enquêteur. « Souriante et agréable » quand il était venu l’interpeller chez sa mère, Anaëlle P.s’était crispée quand il avait découvert la carte bancaire de la victime. « Son visage a changé d’un coup, c’était quelqu’un de dur, dans le combat, docteure Jekyll et miss Hyde. » Mathias Reynard est allé au bureau en transports publics. –F. MELILLO L’attelage finit dans le décor FRIBOURG Un convoi qui transportait deux voitures sur une remorque et roulait sur l’autoroute A12 de Fribourg en direction de Bulle s’est renversé, hier matin vers 7h, à la hauteur de Matran. L’accident n’a pas fait de victimes, mais a provoqué une grosse pagaille dans le trafic matinal. Le tronçon a été fermé durant près de deux heures et demie pour les opérations de secours et pour dégager les véhicules accidentés. Le conducteur de l’attelage, âgé de 38 ans, a subi un contrôle médical à l’hôpital. Sortir masqué même en forêt Un foyer épidémique de hantavirus a été découvert dans les départements du Doubs et du Jura, en France voisine. Plusieurs personnes infectées ont dû être hospitalisées. Transmis par l’urine et les selles de certains rongeurs, ce virus provoque une fièvre hémorragique. Une bonne manière de le prévenir est de porter un masque, selon la préfecture du Jura.
MARDI 4 MAI 2021/20MINUTES.CH Neuchâtel et Fribourg vont élargir l’accès à la vaccination. –REU CLARENS (VD) Une jeune policière a sauvé la vie d’une femme âgée qui était en train de se noyer dans les eaux du Léman. « J’ai enlevé ma ceinture de charge et mon gilet pare-balles avant de plonger. J’ai nagé une vingtaine de mètres. » Natacha*, caporale qui compte une dizaine d’années d’expérience, n’est pas près d’oublier cet après-midi du 19 avril. Sa brigade avait été informée qu’un corps sans vie avait été repéré aux abords du port de Clarens. Sur place, la policière et son collègue n’ont rien trouvé. Un attroupement vers le débarcadère a pourtant retenu leur attention. Mais, en lieu et place d’un cadavre, les agents ont réalisé qu’il s’agissait d’une Vaccin proposé à partir de 16 ans CORONAVIRUS Les cantons de Fribourg et Neuchâtel vont ouvrir la vaccination à leurs habitats âgés de 16 ans ou plus. Il sera possible de s’inscrire respectivement dès le samedi 8 mai et le lundi 10 mai pour recevoir l’injection contre le coronavirus. À Fribourg, les seniors de 65 ans et plus et les personnes à risque resteront toutefois prioritaires, ont indiqué les autorités. Dans les deux cantons, les candidats mineurs seront soumis à des conditions particulières. Il y avait du poulet dans son McVeggie ZURICH Ruth en a encore la nausée. Samedi dernier, cette végétarienne de 24 ans a commandéun « McVeggie » aurestaurant McDonald’s d’Oerlikon. Alertée par son goût bizarre, elle s’est tout de même forcée à le manger. Jusqu’à ce qu’elle croque dans un morceau d’os et de cartilage, à la dernière bouchée. « J’étais tellement dégoûtée que j’ai dû vomir », raconte-t-elle. La mésaventure n’a pas ébranlé le gérant de l’enseigne. « Il nous a traités comme si c’est nous qui avions fait quelque chose de mal. » McDonald’s Suisse a promis de contacter le gérant de la filiale pour discuter de sa réaction. « Manger du poulet alors qu’on est végétarien n’est pas appétissant », a concédé sa porte-parole, Deborah Murith. –NKE/OFU Elle saute dans le lac pour secourir une vieille dame Les faits se sont déroulés vers l’embarcadère de Clarens. –DR dame d’une septantaine d’années en délicatesse dans l’eau. Cette dernière avait quitté l’EMS où elle réside. « Quand je suis arrivée à sa hauteur, elle semblait désorientée et ne savait pas nager. Par chance, l’eau n’était pas très froide. Je lui ai mis une bouée autour du cou et je l’ai tournée sur le dos. Un collègue, resté sur la berge, tirait la corde », raconte la policière. Un de ses supérieurs, le capitaine Yvan Clerc, salue « un acte héroïque, un geste du cœur et d’instinct » de la part de la caporale, fan de natation et titulaire d’un brevet de sauvetage. Même si ses collègues ont tenu à la féliciter, Natacha a le triomphe modeste. « En tant que policière, mon job est d’aider. Mon acte n’est pas héroïque, il est juste normal », tempère la trentenaire. Malheureusement, à cause du secret médical, elle n’a pas pu avoir de nouvelles de la septuagénaire. Mais pour elle, l’essentiel est la satisfaction du devoir accompli. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE *Prénom d’emprunt Actu 3 Le traditionnel spectacle pyrotechnique a été annulé une nouvelle fois pour des raisons sanitaires. Pas de feu d’artifice sur la Rade cet été GENÈVE Déjà annulé l’an dernier, le traditionnel feu d’artifice des Fêtes de Genève n’aura pas lieu cette année. L’office du tourisme, organisateur du spectacle, estime que les contrôles seront impossibles avec plus de 300’000 spectateurs. Le Village suisse accueillera toutefois des visiteurs au Jardin anglais durant la période estivale. Par ailleurs, Genève Tourisme va pouvoir utiliser un montant de 2,4 millions de francs en 2021 et 2022 pour promouvoir la ville comme lieu de loisirs. Ce plan de soutien à la relance touristique a été validé jeudi par le Grand Conseil. Le job Pierre Maudet a été engagé comme directeur de la transformation numérique par le spécialiste en cybersécurité genevois WISeKey. L’ex-conseiller d’État a pris ses fonctions avec effet immédiat, a indiqué l’entreprise hier. Meurtrier retenu par des ouvriers ZURICH Deux hommes qui travaillaient sur un chantier d’Altstetten ont contribué à l’arrestation d’un homme qui en avait mortellement blessé un autre au couteau, lundi matin dans un appartement situé non loin de là. Alertés par une femme, ils se sont munis de barres de fer pour poursuivre le suspect. La victime, vivante mais inconsciente à l’arrivée de la police, n’a pas survécu à ses blessures. Une enquête a été ouverte pour élucider ce drame. –LAURENT GUIRAUD/TDG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :