20 minutes Genève n°2021-04-16 vendredi
20 minutes Genève n°2021-04-16 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-16 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : prélever un échantillon sur l'animal est difficile.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Cas toujours en hausse SANTÉ La Suisse a franchi de nouveau jeudi la barre des 300 cas de Covid pour 100’000 habitants sur 14 jours. Ce taux reste légèrement supérieur à celui de l’Allemagne (289), mais il est moins élevé que celui de l’Italie (376), de l’Autriche (426) ou de la France (751). Asile très sollicité SUISSE Les autorités ont enregistré 941 demandes d’asile durant le mois de mars, soit une augmentation de 16% par rapport à février. La plupart émanent de personnes ayant fui l’Érythrée (177), l’Afghanistan (118) et la Turquie (83). Rendez-vous en 2022 JURA Le Marché-Concours de Saignelégier 2021 n’aura pas lieu. Les organisateurs de l’événement qui réunit jusqu’à 50’000 amoureux des chevaux au mois d’août avaient déjà dû annuler l’an dernier en raison de la pandémie. ZURICH Le sexagénaire arrêté la semaine passée en Espagne, alors qu’il roulait à contresens sur l’autoroute avec le cadavre de son compagnon sur le siège passager, était totalement dévoué à ce dernier. Selon des voisins de ces Zurichois, R.V. et R.T., 66 et 88 ans, « étaient en couple depuis plus de quarante ans et étaient encore très amoureux ». La situation est devenue très douloureuse pour le premier lorsqu’il n’a plus pu s’occuper du second, atteint de la maladie d’Alzheimer. L’octogénaire, physicien à la retraite, avait dû intégrer un EMS il y a Bébé dans la famille suricate BÂLE Le zoo compte un nouveau pensionnaire, un bébé suricate né récemment. Les soigneurs se doutaient de quelque chose, car ils avaient vu le ventre d’une femelle s’arrondir puis redevenir plat. Le petit mâle, né dans un terrier, a fait ses premiers pas à l’air libre le 16 mars. Depuis, il n’a cessé de gagner en autonomie et a commencé à manger des aliments solides. Il ne lui reste plus qu’à faire connaissance avec les visiteurs. Ce sera pour bientôt. –PHOTO ZOO BÂLE Inséparables jusqu’au bout deux ans. Mais R.V. avait si mal vécu cette séparation qu’il l’avait « enlevé » une première fois en 2019. Le couple avait été retrouvé par la police en Autriche. « C’était tragique pour lui. Il ne vivait que pour son partenaire », se sont émus les voisins. –KRA/DK/OFU L’accès au marché du travail helvétique pour les habitants de France voisine est un vrai remède contre la pauvreté. En 2018, la Haute-Savoie était le département où la proportion de actu.20min.ch Coupables d’avoir tabassé l’arbitre, ils seront expulsés GENÈVE Trois joueurs ont écopé jeudi de la prison avec sursis après une agression commise en plein match, en 2018. Deux des condamnés ont annoncé qu’ils faisaient appel. –ISTOCK Nombreux coups Les faits reprochés aux trois anciens joueurs se sont déroulés lors d’un match de footballamateur de 5e ligue opposant le FC Tordoya et le FC Satigny au Centre sportif des Évaux, à Onex. L’arbitre, après avoir infligé un carton rouge, avait reçu plusieurs coups de poing et de pied, de la part de l’expulsé, de son frère et d’un coéquipier. Le tribunal a notamment retenu que les agresseurs ont fait fi des personnes cherchant à les retenir, qu’ils ont poursuivi l’arbitre et l’ont frappé à plusieurs reprises. Carton rouge ! La justice genevoise a décidé jeudi de frapper fort et d’expulser de Suisse pour cinq ans les trois joueurs kosovars qui avaient tabassé un arbitre en septembre 2018. Les prévenus ont été reconnus coupables d’agression, l’un d’eux étant également condamné pour menaces et injures. Ils ont écopé, en sus du renvoi, de peines de prison avec sursis de 15 mois, 12 mois et 12 mois respectivement. Pour les juges du Tribunal de police, les anciens footballeurs ont agi pour des « motifs égoïstes, faisant preuve d’une colère mal maîtrisée ». Les situations familiales des prévenus, pères de famille, s’occupant pour l’un d’un enfant épileptique et pour l’autre d’une épouse malade, n’ont pas pesé lourd dans la balance. Les juges ont estimé que les intérêts personnels des condamnés ne justifiaient pas de renoncer à l’expulsion. Deux des agresseurs ont d’ores et déjà annoncé qu’ils feraient appel de cette décision. « Mon client est soulagé d’être reconnu comme victime », a réagi Xavier Rieder, avocat de l’arbitre. Sans surprise, les instances cantonales du ballon rond accueillent positivement le verdict de culpabilité. « Nous souhaitons que cette sanction ait un effet dissuasif », a déclaré Kazim Uysal, président de l’Union genevoise des arbitres. Pour son homologue de l’Association cantonale de football, Pascal Chobaz, « le message est clair, un terrain n’est pas une zone de non-droit. » –MARIA PINEIRO/JEF Genève, un voisin enrichissant pauvres (8,9%) était la plus faible de l’Hexagone, relevait jeudi une étude de l’Office genevois de la statistique. L’autre département voisin du canton, l’Ain, se classe bien aussi. Des connaissances à partager ACTION Jusqu’au samedi 24 avril, on peut apporter les livres qu’on ne lit plus dans les librairies Payot, les magasins Nature&Découvertes et dans près de 190 supermarchés Coop de Suisse romande. L’action Partager lire permet aux romans, BD, livres et albums en bon état de profiter à des curieux moins privilégiés. La collecte 2021 partira en Tunisie via une fondation soutenant la culture et à l’Hospice général de Genève. Les livres feront des heureux parmi les moins privilégiés. Découvrez l’action et ses objectifs en vidéo sur notre app. –V. LAM
VENDREDI 16 AVRIL 2021/20MINUTES.CH La marijuana 1,1 million C’est la valeur estimée, en francs, des 110 kg de marijuana saisis dimanche passé à Brügg (BE). La drogue était conditionnée en sachets prêts pour la vente. Quatre hommes de 23 à 32 ans ont été arrêtés. Chips et Covid-19 font bon ménage CONSO Migros, Aldi ou encore Coop  : tous les distributeurs du pays font le même constat  : la pandémie a boosté la vente de chips et autres snacks salés. « Cela est dû au fait que les gens consomment davantage à la maison qu’avant », a expliqué à « Blick » un porte-parole de Le TF déboute le jeune meurtrier GENÈVE Le Tribunal fédéral (TF) a autorisé le parquet à accéder à une expertise psy du meurtrier des Charmilles, selon la « Tribune de Genève ». À peine majeur en 2019, il avait tué un homme dans un parking. Or il avait déjà été mis en cause pour un tabassage en 2017, qui avait laissé deux victimes infirmes. Le prévenu voulait empêcher que le rapport, rédigé alors qu’il était mineur, ne soit utilisé par la justice des adultes. Le recours Le Collectif des Orchidées a annoncé jeudi son intention de s’opposer aux peines de 2 à 3 mois ferme prononcées contre les zadistes de la colline du Mormont (VD). Les sanctions sont jugées « démesurées ». Migros, sans toutefois donner de chiffres. Selon l’enquête du journal, cette augmentation est à mettre en regard de l’envolée des plateformes de streaming durant le confinement. Cellesci ont séduit neuf Suisses sur dix l’an dernier, comme le révèle une enquête récente. Dès lors, « Blick » fait le rapprochement entre séances de visionnage et grignotage de snacks, deux activités qui vont souvent de pair lorsqu’il s’agit de faire passer le temps. –OFU Les chips et le streaming ont tous deux le vent en poupe. –ISTOCK MOBILITÉ Bien que les CFF constatent que le port des protections est de manière générale bien respecté, la situation est parfois tendue pour leurs agents. « Quand je vois quelqu’un sans masque, la plupart du temps, je passe tout droit, car ces gens sont très véhéments et agressifs, ils n’ont aucun respect », témoigne un contrôleur. Les voyageurs démasqués, pourtant très rares, sont un cassetête pour le personnel des trains. Même lorsqu’ils présentent une dispense pour des raisons de santé, la situation reste délicate. « Pour se parer des regards inquisiteurs, ils l’accrochent parfois autour de LA TOUR-DE-PEILZ (VD) Habituée à mener des actions spectaculaires à l’occasion des assemblées générales de Nestlé, Greenpeace a dû s’adapter au fflum= Actu 3 Greenpeace a projeté des messages sur les murs du bâtiment de Nestlé Suisse, à La Tour-de-Peilz. Slogans antipollution sur la façade de Nestlé contexte pandémique, la réunion de jeudi s’étant tenue en ligne. L’ONG a donc projeté ses slogans sur le mur du site de la multinationale, à La Tourde-Peilz, mercredi soir. Ses membres lui reprochent de continuer à polluer la planète, notamment avec des plastiques à usage unique. La mendicité occasionnelle autorisée à Neuchâtel leur cou comme un collier ou ils le posent sur la tablette du train pour couper court aux questions », raconte un autre agent de train. L’œil des contrôleurs s’est aiguisé avec les certificats médicaux brandis par certains récalcitrants. Ils savent repérer les tricheurs. « Je suis attentif à l’encre, au tampon du médecin ou encore à la date. Je demande une pièce d’identité », raconte l’un d’eux. Les employés des transports publics ne font que respecter les règles d’hygiène et les mesures de protection émises par la Confédération. « C’est en collaborant et en se respectant Le procureur neuchâtelois a adapté la loi sur la mendicité après la sanction infligée en janvier à la Suisse par la Cour européenne des droits de l’homme. Désormais, mendier ne sera autorisé que ponctuellement et dans l’urgence. Pour décourager cette pratique sans totalement interdire de « solliciter la charité d’autrui pour survivre », seuls les mendiants réguliers seront amendés, a expliqué Pierre Aubert à « ArcInfo ». Voyageurs non masqués, le casse-tête des contrôleurs L’obligation est en vigueur depuis l’été dernier. –ISTOCK Des certificats qui laissent perplexe Boulanger, kiosquier, restaurateur, coiffeur ou vendeur de vêtements  : peu de commerçants ont eu affaire à ces certificats. Parmi les rares qui ont eu l’occasion d’en avoir un sous le nez, certains se disent convaincus qu’il s’agit de documents de La vidéo de l’opération est à voir sur notre app.complaisance ou de faux. Un employé raconte que des clients lui avaient dit l’avoir « oublié à la maison ». « Une personne a présenté un certificat médical en allemand, raconte un autre. Comment vérifier qu’il soit vrai ? » mutuellement qu’on arrivera à sortir de cette pandémie. Notre personnel est formé au contact humain et à la désescalade de conflits, mais il ne fait partie ni d’un corps policier ni de la profession médicale », explique Ottavia Masserini, porte-parole des CFF. Si la situation s’envenime, les agents de train ont la possibilité de demander du soutien auprès de la police des transports. –SAMANTHA MEDLEY – F.BERTSCHINGER - GREENPEACE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :