20 minutes Genève n°2021-04-15 jeudi
20 minutes Genève n°2021-04-15 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-15 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : un petit air de liberté malgré le Covid.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Pas de Maison suisse SPORT La pandémie a eu raison d’une tradition qui remonte à 1998 et les Jeux olympiques de Nagano (Jap). Selon la « Luzerner Zeitung », les organisateurs de la Maison suisse du village olympique ont annoncé qu’ils jetaient l’éponge pour les JO de Tokyo cet été. Swisscom coupe la 2G SUISSE L’opérateur l’avait annoncé en 2015  : il tire la prise de la 2G à la mi-avril. La part du trafic transmis par ce canal était tombée à moins de 0,03% de données en 2020. Le réseau 2G avait été introduit par Swisscom en 1993, avant même l’avènement d’internet. Trop peu de brassage LÉMAN Selon des experts, les eaux du fond du lac ne se sont pas mélangées aux eaux de surface, et ce pour la neuvième année d’affilée. Une prolifération du phytoplancton lors du prochain brassage complet est possible. COVID Le Conseil fédéral va assouplir les mesures dès lundi, à condition de respecter de stricts plans de protection. actu.20min.ch Terrasses, cinéma, fitness, la Suisse va lâcher du lest Le printemps sera un peu plus libre, mais le pari est risqué. –AFP Garnir à nouveau les auditoires des unis Le Conseil fédéral autorise à nouveau l’enseignement présentiel dans les hautes écoles dès lundi prochain. Mais, comme pour les autres secteurs concernés par les annonces d’hier, il y aura des restrictions assez fortes. Le nombre de participants sera limité à 50 personnes et les salles de formation ne pourront être utilisées qu’au tiers de leur capacité. Respect des distances et port du masque seront obligatoires, détaille le gouvernement. Dans la peau d’un adepte d’e-bike accidenté SÉCURITÉ Les vélos électriques ont le vent en poupe. En 2020, il s’en est vendu plus de 170’000 en Suisse, près de 30% de plus qu’en 2019. Plus de cyclistes motorisés signifie plus d’accidents  : en 2020, 521 d’entre eux ont été grièvement blessés, quinze mortellement. Pour prévenir ces drames, le Bureau de prévention des accidents (BPA) a lancé une campagne d’annonces originale et déstabilisante où le spectateur assiste à un accident depuis la place du cycliste à terre. Cette campagne est en vidéo sur notre site. L’expérience de « vivre » l’arrivée des secours par le regard d’un blessé ne laisse pas de marbre. –BPA Dès le 19 avril, les terrasses des bars et restaurants pourront accueillir des clients, à quatre au maximum par table, ellesmêmes espacées. Les cinémas et théâtres pourront rouvrir aussi, avec des sièges vides entre les spectateurs, qui seront limités à 50. Les fitness et les piscines sont aussi concernés, avec des limitations de jauge. Même les manifestations sportives ou culturelles seront autorisées, avec jusqu’à 100 spectateurs à l’extérieur. Enfin, les étudiants retrouveront partiellement les amphis (lire ci-dessous). « Ces ouvertures ne sont pas du tout un signal pour se relâcher. Au contraire, on peut aller de l’avant parce que les mesures sont bien respectées », a insisté hier Alain Berset lors de sa conférence de presse. Selon lui, les allégements ne resteront possibles que si la population joue le jeu et respecte les règles. « On ne parle pas assez de l’écrasante majorité des gens qui font attention », a-t-il relevé. L’annonce a pu surprendre, car quatre des cinq critères épidémiologiques observés par le Conseil fédéral ne sont pas respectés et les contaminations continuent à augmenter. « Mais pour la plupart des critères on est tout près du but. Et celui, crucial, du nombre de personnes aux soins intensifs, est rempli. On peut donc envisager de faire ce pas », a estimé Alain Berset. De plus, le Conseil fédéral a pris en compte les effets sociaux et économiques des mesures, particulièrement chez les jeunes. –YANNICK WEBER La culture reste encore dans l’attente GENÈVE Cinq personnes ont été contaminées par le coronavirus durant une célébration religieuse à Pâques. Selon nos informations, c’est une paroisse évangélique qui a été touchée. Le président de l’Église évangélique libre de Genève, Bjorn Aronsson, confirme « quelques cas dans une de nos sept paroisses ». Tous les individus infectés étaient des officiants, Malgré les assouplissements, la joie n’est pas totalement de mise. « On est un peu déçus par rapport à la jauge, beaucoup de salles ne pourront pas rouvrir car elles sont trop grandes pour tourner avec 50 spectateurs », dit Thierry Loup, coprésident de la Fédération romande des arts de la scène. « Pour nous, ça ne change rien. On va rester fermés jusqu’à fin avril. Le programme de mai est aussi presque inexistant », dit Laurence Vinclair, directrice des Docks, à Lausanne. Mais tous deux y voient tout de même un signe positif pour l’été. Cluster dans une Église évangélique autorisés à enlever leurs masques afin de parler. Pour Laurent Paoliello, porte-parole du Département de la santé genevois, « c’est là que le problème se situe. Il existe bel et bien un risque de transmission dans les lieux de culte. » Il précise que le foyer a été rapidement maîtrisé et qu’aucun des membres de l’assemblée n’a été signalé positif. –LHU/DRA Agent traîné par une voiture Au poste frontière d’Oberriet (SG), un garde-frontière avait arrêté une voiture pour un contrôle, mardi. Le conducteur, après avoir engagé la conversation avec l’agent, a brusquement démarré. Le fonctionnaire a été traîné sur plusieurs mètres puis projeté au sol par un freinage. Il souffre de blessures à la tête. L’automobiliste de 66 ans fait l’objet d’une enquête.
JEUDI 15 AVRIL 2021/20MINUTES.CH Le déficit 14,2 milliards C’est le déficit de la Confédération concernant l’année 2020. Il découle de la pandémie, qui a nécessité des dépenses à hauteur de 16,8 milliards de francs. Le ralentissement de l’économie a aussi réduit les recettes. VAUD Grâce à des livraisons de vaccins plus importantes, les Vaudois nés en 1971 ou avant sont désormais éligibles à la vaccination. Cette catégorie de la population peut dès maintenant prendre rendez-vous. Le canton a aussi annoncé qu’il augmentait ses capacités d’injections. À Lausanne, un centre de vaccination ouvrira ses portes à Beaulieu le 19 avril. VAUD De nombreux occupants du Mormont n’ont pu être formellement identifiés. Difficile de les sanctionner pour l’heure. Sur les près de 60 zadistes de la colline du Mormont ayant reçu une ordonnance pénale, 45 encourent une peine de 2 à 3 mois ferme, mais n’ont pas pu être identifiés. Le document est donc adressé à « X », a rapporté hier la RTS. Leurs noms et éventuels antécédents ne sont pas connus. Le secret médical joue aussi en faveur d’un des deux militants restés perchés dans un arbre et par la suite hospitalisés. La justice a toutefois réussi à récolter ses empreintes. Pour Loïc Parein, avocat spécialiste du droit pénal, distribuer des ordonnances pénales contre « inconnu » est Voleurs de jantes envoyés en taule NYON (VD) Les trois hommes prévenus pour avoir volé et revendu un grand nombre de jantes, pneus et autres accessoires de voitures dans des parkings d’immeubles (« 20 minutes » du 7 avril 2021) ont été reconnus coupables. Le principal accusé a été condamné à 28 mois de prison. Ses deux acolytes ont écopé de peines moins lourdes  : le premier a pris 15 mois avec sursis, le second 3 ans, dont 2 avec sursis. Vaccination ouverte aux plus de 50 ans Une autre infrastructure sera opérationnelle à Montreux dès le 26 avril. Parmi les autres cantons romands, Genève a ouvert cette semaine la vaccination aux plus de 45 ans. À Neuchâtel, ce sont les 55 ans et plus qui sont éligibles. Le Valais vaccine depuis mardi les plus de 65 ans, comme à Fribourg, où une annonce est attendue prochainement. –GMA Anonymes, les zadistes mettent la justice en échec Le secret médical joue aussi en la faveur d’un zadiste. –MARVIN ANCIAN GENÈVE Deux bolides, deux profs des HUG en mode « gangsta »  : l’infectiologue Didier Pittet, figure de la lutte anti-Covid, et François Mach, chef de la cardiologie, étaient hier les stars d’une vidéo parodique de hip-hop, tournée pour les Saturnales. Si la traditionnelle fête de la Faculté « atypique »  : « Il ne faut pas croire qu’en refusant de livrer ses coordonnées on évite toute condamnation. Certes, la personne maximise ses chances d’échapper à l’exécution de la sanction, mais la police peut la retrouver. Par exemple au moyen des données signalétiques recueillies, qui font partie de l’identité sociale. » Une fois l’ordonnance pénale définitive, et en l’absence d’opposition, l’usage d’un passeport biométrique pourrait être déterminant. « La personne signalée en fuite sera alors arrêtée et contrainte de purger sa peine », explique l’avocat. Pas certain, toutefois, que les militants du Détention limitée « Sauf si l’on veut par exemple prévenir la fuite, on ne peut pas garder quelqu’un en détention au-delà de 48h au simple motif que celui-ci refuse de décliner ses nom et prénom, note Loïc Parein. Dans ce caslà, il a dû être considéré par le Ministère public que la gravité des infractions, mise en balance avec le principe de fuite, ne méritait pas un placement en détention provisoire. Il ne devait pas y avoir non plus de risque de récidive qui aurait justifié un maintien en détention. » climat fréquentent les aéroports… « En cas de récidive aussi, les données signalétiques pourront être comparées », selon le pénaliste, aussi chargé de cours à l’UNIL. Il rappelle qu’« en dessous de 1 an de prison, le délai de prescription de la sanction est de 5 ans. » –LAUREN VON BEUST Actu 3 Les profs François Mach (à g.) et Didier Pittet, des Hôpitaux universitaires de Genève. –DRA Vidéo  : le reportage sur le tournage de ce clip est à voir sur notre app. Le professeur Pittet star d’un faux clip de rap de médecine a été repoussée d’un an pour cause de Covid, « on voulait quand même marquer le coup, ont clamé les organisateurs. À chaque édition, une chanson est dédiée aux étudiants de 1re. Ils ont souffert lors de cette année chaotique. » « On est avec eux », a ajouté le Pr Pittet. Fin du tunnel pour « Zéro pub » GENÈVE L’initiative « Genève zéro pub – Libérons nos rues de la publicité commerciale », qui avait abouti en 2018, pourra être traitée au Conseil municipal et faire l’objet d’un scrutin populaire. Le Tribunal fédéral (TF) a débouté un citoyen qui contestait la validité du texte. Ce dernier ne constitue pas une atteinte à la liberté économique, a estimé le TF. Sa décision met fin à une longue bataille judiciaire. L’initiative « Zéro pub » peut désormais aller de l’avant. –DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :