20 minutes Genève n°2021-04-14 mercredi
20 minutes Genève n°2021-04-14 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-14 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : Paris a su résister à l'ogre de Munich.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–SWISS PRESS PHOTO/DIDIER RUEF 2 Actu, La proportion 3,6% C’est la part des centres de données dans la consommation électrique en Suisse en 2019. Cela correspond au quart de la production annuelle de la centrale nucléaire de Gösgen (SO), selon l’Office fédéral de l’énergie. En chiffres absolus, les salles de serveurs consomment 2,1 térawattheures (TWh), contre seulement 1,7 en 2013. Assaut contre le natel au volant VALAIS La police a décidé de serrer la vis aux automobilistes qui utilisent leur téléphone portable au volant. Les forces de l’ordre ont d’abord mené une campagne de prévention à partir du 22 février. Mais dès le 1er mars, elles sont passées à une phase répressive. En 20 jours, quelque 318 contrôles ont été effectués sur l’ensemble du canton. Ils ont débouché sur 478 amendes d’ordre pour ceux qui téléphonaient en conduisant et 61 procès-verbaux pour les automobilistes qui manipulaient leur natel au volant. GENÈVE L’État et des entreprises s’allient pour aider les jeunes en rupture scolaire à trouver un apprentissage via des stages professionnels. « Décrocher un apprentissage à Genève est rude, d’autant plus pour des élèves fragilisés, au parcours souvent chaotique », a souligné hier la conseillère d’État Anne Emery-Torracinta. Le Département de l’instruction publique (DIP) a dévoilé un nouveau dispositif d’orientation professionnelle. Le Canton s’est tourné vers la Fédération des entreprises romandes (FER) Genève afin de créer « une passerelle vers le monde du travail », soit offrir des stages d’immersion aux mineurs en rupture scolaire pour découvrir un métier et trouver une formation. Le projet s’adresse aux 418 élèves du programme FO18 (lire ci-dessus). « Depuis le lancement en janvier, onze entreprises dans le jardinage ou encore la pâtisserie ont accueilli des jeunes. Sur 18 stages, sept ont débouché sur un apprentissage », se réjouit Frank Sobczak, directeur Formation à la FER. Si les places restent limitées, « nous espérons avoir une cinquantaine d’entreprises et un panel de métiers plus large d’ici à fin 2020 ». actu.20min.ch « Une passerelle » pour les ados vers le monde pro « J’ai retrouvé ma joie de vivre ! » Le dispositif concerne 418 jeunes en recherche de formation. –GETTY « J’étais en galère, mais maintenant, je veux me donner les moyens d’y arriver. » Bruno, 18 ans, vient d’effectuer deux semaines d’immersion à la voirie de Carouge. « C’est ma prof qui m’a proposé ce stage ; ça m’a beaucoup plu ! On bouge partout, les tâches sont très diversifiées.J’ai envie de continuer dans cette structure et j’espère bien y décrocher un apprentissage. » Pour cela, le jeune homme doit encore passer un test et un entretien. Mais l’expérience se révèle déjà positive. « Avec ce travail, j’ai retrouvé ma joie de vivre ! » dit-il. Didier Ruef (catégorie Histoires suisses) a photographié ce groupe d’artistes handicapés du Tessin. Un extrait du travail des 14 photographes primés est à découvrir sur notre app. Meilleurs photographes de presse à l’honneur BERNE La Fondation Reinhardt von Graffenried a dévoilé les noms et une sélection du travail des gagnants du Swiss Press Photo 2021. Quatorze professionnels de l’image sont à l’honneur dans les catégories Actualité, Portraits, Histoires suisses, Sports et Étranger. La crise sanitaire du Covid est naturellement très présente dans cet échantillon. Le nom du Photographe de l’année sera, lui, dévoilé le 28 avril à Berne. Le lauréat empochera 25’000 francs. La police a retrouvé plusieurs bonbonnes de peinture. –POL LSNE Une singularité Entrée en vigueur en 2018, la formation obligatoire jusqu’à 18 ans (FO18) est une spécificité genevoise. « Chaque année, plus de 1300 jeunes décrochent de leur formation. FO a été lancée pour réduire ce taux », indique le DIP. Le programme prend en charge des jeunes déscolarisés et les aide à suivre une formation via un parcours individualisé. L’an passé, 35 à 40% d’entre eux ont obtenu un titre. En 2021, le DIP vise un taux de 60 à 70%. Trois modules, d’une semaine à dix mois, s’offrent aux élèves. Les stages longue durée seront rémunérés. « La durée dépendra de l’avancée de la réflexion du jeune », précise Stéphanie Aubert Gillet, directrice du FO18. C’est surtout la motivation des élèves qui fera la différence. La responsable indique que les candidatures seront examinées  : « Un casting aura lieu pour être sûr d’avoir des jeunes qui iront au bout de l’expérience. » –LEÏLA HUSSEIN/DRA Cinq tagueurs en taule pour un mois LAUSANNE Leurs tags sur des rames de métro vont leur coûter cher. Dimanche matin, six hommes de 17 à 21 ans ont été interpellés à Ouchy. Trois personnes ont été arrêtées sur place alors que trois autres ont été rattrapées par des chiens policiers. Les prévenus sont un Espagnol et cinq Italiens. Plusieurs sprays ont été retrouvés dans des sacs ou après avoir été abandonnés dans leur fuite. Du matériel de prise de vue et de protection a aussi été saisi. Cinq des prévenus, majeurs, ont été placés en détention pour un mois. La police a précisé que le groupe avait commis des tags dans la région sur deux autres véhicules de transports publics durant le weekend. Le coût global des déprédations est estimé à plus de 30’000 francs. Un des jeunes est aussi suspecté d’avoir tagué dans un autre canton. –FRS
MERCREDI 14 AVRIL 2021/20MINUTES.CH La grue était un peu trop haute SCHAFFHOUSE Lundi soir vers 18h45, un chauffeur poids lourd de 61 ans s’est engagé dans un passage sous un bâtiment de la gare marchandise de Schaffhouse. La grue de chargement du camion n’étant pas correctement repliée, elle s’est accrochée à la façade, qui a subi des dommages considérables. Mais personne n’a été blessé. Des pompiers et une société de dépannage se sont rendus sur place pour récupérer le véhicule et la grue, a indiqué la police cantonale hier. Leur boîte récompensée, des employés sont outrés SUISSE Une firme active dans le placement a reçu un label pour son ambiance de travail, pourtant loin d’être exemplaire, selon des collaborateurs. Un arbre avec des feuilles où figurent les photos d’une quarantaine de collaborateurs... Du siège central à l’antenne vaudoise, cette publication sur LinkedIn pour annoncer la certification Great Place To Work décernée à une entreprise zurichoise a fait bondir des salariés et bon nombre d’anciens collaborateurs de cette structure. La distinction met en exergue la confiance des employés envers la boîte, spécialisée dans le placement de chômeurs hautement qualifiés (lire ci-contre). « Sur la quarantaine de personnes qu’on voit sur l’arbre, BERNE Karin Keller-Sutter a lancé hier la campagne pour la loi sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT), sur laquelle le peuple devra se prononcer. Pour la conseillère fédérale et ses services, elle est nécessaire pour assurer la sécurité et la liberté. Elle comblera les lacunes actuelles et permettra, « dans des cas extrêmes », l’assignation à résidence et la détention de Des employés CFF, des plombiers et des menuisiers ont été mobilisés pour sécuriser le bâtiment. –POL. SH plus de vingt sont malades, ont été virées ou ont démissionné. Cette certification est un manque de respect », clame un ancien cadre. Certains ont menacé de saisir la justice si leur photo continuait à être associée à l’image de l’entreprise. « C’est surprenant de voir une photo de 2019 illustrer un fait survenu en 2021. Encore aujourd’hui, l’arbre perd ses Certification après enquête anonymisée feuilles malgré l’arrivée du printemps », a ironisé en anglais un ancien employé. « L’assurance de la boîte a revu à la hausse le coût des prestations. Il y a beaucoup d’employés malades et cela a des répercussions sur l’assurance perte de gain », souligne une collaboratrice. « J’ai été brutalement licencié après un arrêt maladie. Une amie qui y est me dit qu’elle a la boule au ventre en allant bosser », avance un quinquagénaire. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Loi contre le terrorisme nécessaire ou liberticide ? suspects. Le texte suscite l’opposition des jeunes de gauche comme de droite. Ils ont fait front commun, hier, pour dénoncer un texte aux formulations trop vagues, qui permettraient de s’écarter de la cible initiale. « Avec cette loi, Guillaume Tell, Calvin et Zwingli auraient été enfermés préventivement en tant qu’ennemis de l’État », a illustré Alexis Roussel, du Parti Pirate. –YWE –GETTY IMAGES Great Place To Work mesure depuis plus de trente ans la culture d’entreprise des organisations. Elle a certifié quelque 200 structures en Suisse. « Notre certification est attribuée sur la base d’une enquête auprès des salariés. Il faut un score de réponses positives d’au moins 65% sur 60 questions et une large majorité de salariés qui répondent. L’enquête est menée de façon confidentielle et anonyme », a soutenu Great Place To Work. L’arbre et les fruits « Nous avons mandaté Great Place To Work pour mener une enquête anonyme auprès de nos employés afin de vérifier si la direction prise par l’entreprise était bonne. Les résultats montrent un indice de confiance de 85%. Nous sommes comme un arbre dont les employés sont des fruits », a déclaré le responsable marketing et communication de l’entreprise de placement. Selon lui, la photo de l’arbre a été remplacée après des récriminations des principaux intéressés. Il piquait des cartes de condoléances JURA Un croque-mort est tombé sur un voleur peu commun, vendredi au funérarium de Delémont. Il a pris en flagrant délit un homme en train de dérober des cartes de condoléances. Le voleur s’était équipé d’une fourchette à fondue pour commettre ses larcins. Une perquisition à son domicile a permis de mettre la main sur 19 autres messages de deuil, a indiqué la radio RFJ. On ne sait pas si l’homme pensait y trouver de l’argent. Actu 3 20 secondes Croisement mortel BÂLE Un accident a coûté la vie à une cycliste de 50 ans, hier peu avant midi dans l’ouest de la ville. La femme a été heurtée par un camion à un carrefour. Le conducteur du poids lourd, âgé de 48 ans, n’était pas sous l’influence de l’alcool, a indiqué la police. Duel routier halluciné LUCERNE Un Allemand et un Autrichien qui se tiraient la bourre vendredi soir sur l’autoroute A2 à la hauteur de Schenkon ont été arrêtés. Les trentenaires roulaient à plus de 210 km/h, a indiqué la police, qui précise qu’ils étaient sous stupéfiants. Solidarité en hausse BERNE La Suisse a affecté en 2020 un total de 3,343 milliards de francs à l’aide publique au développement. C’est 263 millions de plus qu’en 2019, a indiqué hier la Confédération. La hausse est due au crédit supplémentaire octroyé par le parlement pour soutenir l’aide internationale destinée à lutter contre la pandémie. Quand la droite part au clash La gestion de la crise du Covid-19 est au cœur d’un clash politique. « Si l’UDC veut mener une politique d’opposition pure, elle doit être cohérente et quitter le Conseil fédéral », a tonné lundi Petra Gössi, présidente du PLR. Son parti a été la cible d’attaques de l’UDC qui a menacé de ne pas réélire les deux conseillers fédéraux PLR. –VINCENT DONZÉ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :