20 minutes Genève n°2021-04-13 mardi
20 minutes Genève n°2021-04-13 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-13 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : les Anglais ont retrouvé leurs pubs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Vaccination dès 45 ans GENÈVE Les autorités sanitaires cantonales ont décidé de donner accès à la vaccination aux personnes de 45 ans et plus dès cette semaine. Un total de 100’000 doses livrées en avril va permettre cette expansion des ayants droit. Pour épuiser ces doses, la vaccination va démarrer à Palexpo le 19 avril. L’USAM fait pression SUISSE Pour l’Union suisse des arts et métiers, la fermeture des activités sociales et économiques due à la pandémie constitue une violation flagrante des intérêts de la Suisse. La faîtière exige de Berne la fin immédiate du lock-down à partir de la semaine prochaine. Opposants satisfaits BERNE Le comité référendaire contre le « mariage pour tous » a déclaré hier avoir déposé 59’176 signatures certifiées à la Chancellerie fédérale, ce qui permet de soumettre l’objet au vote populaire. Les Suisses pourraient se rendre aux urnes pour se prononcer sur cet objet en automne. dWR teée..10ei. « Épée de Damoclès sur les jeunes délinquants » FRIBOURG Le Canton souhaite durcir la loi pour combler certaines lacunes, notamment en matière de justice des mineurs. « Le message donné aux jeunes délinquants de moins de 15 ans n’est pas cohérent  : la justice peut les condamner à une peine, mais n’a pas les moyens de forcer l’exécution de cette sanction. » C’est à cette distorsion que les autorités fribourgeoises souhaitent mettre fin par une révision de la loi, a annoncé hier le Canton. Le Conseil d’État réagit ainsi à une motion parlementaire de juin 2019 intitulée « Pour une amélioration de la prévention spécialisée envers les mineurs de moins de 15 ans ». Avec cette révision, les autorités veulent permettre au juge des mineurs de pouvoir prononcer jusqu’à 10 jours d’arrêt WeWeAlr tkogetzt fe. N disciplinaire pour les jeunes de moins de 15 ans qui « font preuve d’une indiscipline grave ou persistent à s’opposer aux sanctions ». « L’objectif est de faire peser une épée de Damoclès sur les jeunes délinquants, mais le recours aux arrêts disciplinaires doit être une mesure Des flocons jouent encore les invités surprises MÉTÉO Les thermomètres jouent au yo-yo ces jours. Hier matin, la neige a fait sa réapparition jusqu’en plaine dans plusieurs régions du pays après un week-end plutôt clément (18 degrés à Genève, 17 à Neuchâtel, 20 à Sion et à Zurich, 21 Hier, ce fan de VTT s’est retrouvé dans la neige fraîche sur l’Uetliberg, près de Zurich. –REUTERS Vaud applique déjà ces sanctions contre les jeunes récalcitrants. –GETTY à Schaffhouse). Les températures devraient remonter progressivement au fur et à mesure de la semaine, mais les matinées demeureront très fraîches, ce qui va encore donner des sueurs froides aux viticulteurs et autres arboriculteurs..", » eàs,gige, SCIENCE Une étude de l’Université de Neuchâtel démontre que plus les hêtres produisent de faînes, plus la densité de tiques infectées par la borréliose de Lyme augmente dans les deux ans qui suivent. Cette découverte résulte de l’analyse d’un ensemble de données relevées sur l’abondance de tiques, provenant de quatre sites d’altitude différente sur la montagne de Chaumont (NE). La corrélation établie repose sur une collecte réalisée chaque mois entre 2004 et 2018. Les recherches n’ont ciblé que les pathogènes liés à la La police cantonale bernoise a annoncé hier avoir résolu une affaire de vols de vélos en série perpétrés dans le canton. Un homme de 25 ans a été arrêté pour avoir revendu sur internet actu.20min.ch Cas genevois En 2012 et 2013, deux voleurs roms de 12 et 14 ans avaient fait plus d’un mois de détention provisoire à Genève. Ce qui avait fait hurler les défenseurs des droits de l’enfant, qui dénonçaient l’application sur des mineurs du droit prévu pour les adultes. En 2013, le Tribunal cantonal argovien avait fustigé la « surdétention » d’un jeune de 12 ans, privé de liberté pendant plus de dix jours. Avec une responsabilité pénale fixée à 10 ans, la Suisse a l’un des seuils les plus bas d’Europe. ultime », a réagi Me Bertrand Morel, président de la Commission juridique du Grand Conseil fribourgeois. L’arrêt disciplinaire ne pourra être ordonné que si un établissement approprié (milieu fermé mais non pénitentiaire) dispose de place pour accueillir le jeune délinquant. Cette mesure pourrait concerner cinq à dix adolescents par an. En Suisse, les auteurs d’infractions peuvent être punis dès 10 ans, âge de la majorité pénale. Pour remettre les jeunes sur la bonne voie, la justice des mineurs ordonne généralement des mesures éducatives ou thérapeutiques. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE/LVB Le hêtre favorise la densité de tiques maladie de Lyme. Mais l’augmentation du nombre de tiques observée implique aussi une hausse du risque de contracter d’autres maladies comme l’encéphalite à tiques. –LVB Voleur de vélos en série arrêté des deux-roues dérobés. La police ne précise pas combien de méfaits ont été commis exactement. On parle tout de même d’un « nombre à trois chiffres ». L’enquête se poursuit.
MARDI 13 AVRIL 2021/20MINUTES.CH Les émissions de CO2 en recul La Suisse a émis en 2019 46,2 millions de tonnes d’équivalents CO2, soit environ 0,3 million de tonnes de moins que l’année précédente. Les émissions des industries n’ont quant à elles pas changé. Malgré ce recul, la Suisse ratera son objectif de 2020 de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% par rapport à l’année 1990. Distribution de vaccins inégale VAUD La cheffe du Département de la santé et de l’action sociale, Rebecca Ruiz, a confié hier dans les colonnes de « La Région » avoir fait du « lobbying » auprès de l’OFSP pour que l’équilibre soit rétabli entre les cantons dans la distribution des doses de vaccins. Elle juge que les grands cantons avec une population jeune ont été jusqu’à présent défavorisés. La clé de répartition des vaccins changera à la mi-avril. La conseillère d’État se félicite du retour à un certain équilibre. GENÈVE Trois joueurs suspectés d’avoir frappé, menacé et insulté un arbitre risquent jusqu’à 1 an et demi de prison. Deux frères et un ami, anciens joueurs de football de 5e ligue genevoise, se sont retrouvés hier devant le Tribunal de police. Au programme, pas de passe décisive ou de dribble incroyable, mais des coups, des menaces et des insultes. Ceux dont ils sont accusés à l’encontre d’un arbitre lors d’un match en septembre 2018 sur un terrain des Evaux (lire ci-contre). Devant les juges, les prévenus ont nié avoir porté une multitude de SAINT-GALL Une entrepreneuse quadragénaire a décidé de mettre au goût du jour une recette de grand-mère. Son idée est de développer des chaussettes avec un espace prévu pour des rondelles d’oignon afin de se soigner des coups de froid. « Il suffit de placer une tranche dans l’une des poches situées à l’intérieur de la chaussette. Le jus de l’oignon entre alors en action. Grâce à ces chaussettes, les tranches se trouvent directement sur la surface des pieds et ne glissent pas Danse vue sous un angle insolite VAUD À l’occasion du Grand Prix de Lausanne, le concours de danse attribue une carte blanche pour la création d’un travail photographique. Nicolas Brodard, photojournaliste fribourgeois, a choisi l’imagerie thermique pour documenter l’événement. Ses images, saisies en février 2020, juste avant la pandémie, sont exposées jusqu’au 26 avril sur les barrières du Grand-Pont, à Lausanne. L’auteur dépasse les représentations traditionnelles de la danse. coups de poing et de pied, comme retenu par l’accusation. Seul l’un d’eux a admis avoir shooté dans le dos du directeur de jeu. Ses coaccusés ont tous deux réfuté avoir frappé, tout au plus ont-ils admis des insultes. Selon leurs dires, après le premier coup, la confusion régnait. « Tout le monde est arrivé sur le terrain. Je n’ai rien vu. » À les entendre, ils se sont contentés de « retenir mon frère » ou d’aller « voir, comme tout le monde ». La victime, elle, a raconté l’angoisse « physique et psychique » lorsque les coups se sont abattus. « Ce qui m’a fait peur, c’est que, même à terre, ils ont continué à me frapper », a témoigné l’arbitre, éloigné des terrains durant près de six semaines après l’agression. Pour la procureure, la version des prévenus ne tient pas face aux nombreux témoignages  : « Des coups, il y en a eu. Et pas qu’un seul. » La représentante du Parquet a demandé jusqu’à 1 an et demi de prison avec sursis. Les avocats ont plaidé l’acquittement ou des jours-amende. –MARIA PINEIRO Actu 3 Football  : « Des coups, il y en a eu. Et pas qu’un seul » Chaussettes à l’oignon Les images sont à découvrir sur notre app. beaucoup », résume l’entrepreneuse originaire de Flumserberg (SG). Cette méthode pourrait toutefois ne pas séduire tout le monde, notamment à cause de l’odeur, reconnaît la Saint-Galloise. Elle ajoute toutefois que l’oignon est un remède traditionnel utilisé depuis des siècles pour soigner les maux de gorge, les otites ou les piqûres d’insectes, par exemple. –MIG/JBM Le jus d’oignon serait anti-inflammatoire. –MO-SOCKS Une agression en deux phases Le 9 septembre 2018, lors d’un match amateur, un carton rouge à un joueur a valu à l’arbitre, selon l’acte d’accusation, « plusieurs coups de poing au niveau du visage » et des « coups de pied, alors même qu’il tentait de fuir ». C’est un carton rouge qui a semé la discorde. –GETTY D’après le Parquet, le joueur expulsé a frappé en premier, rejoint ensuite par son frère puis un ami. Sous les coups, l’arbitre dit avoir brièvement perdu connaissance. Le trio répond aussi de menaces et insultes. Verdict jeudi. Grève des sifflets La violente agression des Evaux a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour les arbitres genevois. Ils s’étaient mis en grève le week-end suivant, paralysant ainsi le championnat genevois à tous les niveaux. Leur but était de dénoncer les violences, autant verbales que physiques, dont ils s’estiment régulièrement victimes. Quelques mois auparavant, une bagarre générale avait éclaté lors d’un match de 4e ligue. Plusieurs footballeurs avaient été grièvement blessés. –M. ANCIAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :