20 Minutes France n°3628 21 mai 2021
20 Minutes France n°3628 21 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3628 de 21 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : la France figure parmi les pays favoris du concours de l'Eurovision.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTUALITÉ Le vaccin où, quand et si je le veux Covid-19 La vaccination en entreprise, par les médecins et infirmiers du travail, est possible depuis février Comment les entreprises peuvent-elles encourager la vaccination tout en respectant le secret médical, et sans braquer celles et ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner contre le Covid- 19 ? 20 Minutes fait le tour des questions que directeurs, RH et salariés peuvent se poser. V Où la vaccination se déroule-t-elle ? Elle doit avoir lieu « dans le centre de service de santé au travail, car il faut un lieu confidentiel, isolé, qui peut accueillir une vaccination, précise le ministère du Travail. Si cela se déroule dans l’entreprise, il faut qu’une salle soit mise à disposition. » Vincent Bouic, coresponsable du projet Work n’Vax, propose d’accompagner les entreprises svec une plateforme, sur appli et sur Internet, pour délivrer des informations fiables sur les vaccins contre le Covid-19. Par ailleurs, précise-t-il, « on propose soit de faire appel à des médecins du travail externalisés, soit de passer par les pharmacies de proximité ». V Le salarié peut-il refuser d’être vacciné ? Absolument. En France, la vaccination reste un choix. Par conséquent, « en aucune façon l’employeur ne peut obliger son salarié à se faire vacciner, insiste l’entourage de la ministre. Légalement, il n’est pas possible Le stress a des répercussions sur nos dents, mais pas que. JackF/iStock/Getty Images Isopix/Sipa de conditionner le retour sur site à la vaccination. » Aucune sanction ne peut être appliquée. V Comment sauvegarder le secret médical ? « L’entreprise n’a pas le droit de connaître les données de santé, donc le statut vaccinal de ses employés, mais doit assurer leur sécurité, souligne Jérôme Bourreau, cofondateur de VacciHELP. Ce qui peut sembler contradictoire… » Pour éviter cette impasse, l’application VacciHELP permet de connaître la proportion de salariés vaccinés, ou qui attendent une dose, en anonymisant les informations. Résultat  : DRH, management et élus du personnel peuvent avoir une idée des besoins dans tel ou tel service. Puis La crise nous a mis sur les dents La crise sanitaire et son lot d’incertitudes nous ont appris à serrer les dents. Peut-être un peu trop… Une étude de l’association dentaire américaine dévoilait en mars que 71% des dentistes constataient une augmentation de problèmes de bruxisme (serrement et grincement de dents) chez leurs patients. En France, « on n’a pas d’étude chiffrée, mais, de manière très claire, on a constaté que beaucoup plus de gens ont bruxé pendant cette période de pandémie », assure Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD). Ce qui n’est pas sans conséquence… « Le bruxisme entraîne une usure des surfaces de contact  : les dents mettre en contact la médecine du travail avec les salariés volontaires. V Le salarié peut-il s’absenter pour se faire vacciner ? Si le salarié passe par son service de santé au travail, il est autorisé à s’absenter sur ses heures de travail. « Pas besoin de préciser le motif », complète le ministère. Aucun arrêt n’est nécessaire. Oihana Gabriel diminuent en hauteur, deviennent plates, explique Christophe Lequart. Ce mouvement n’est ni linéaire ni équilibré, il peut être plus accentué sur une ou plusieurs dents, ce qui peut entraîner des fractures de la dent. Encore plus souvent si elle a été reconstituée. » Et les maux liés au bruxisme ne s’arrêtent pas à la tête. En plus d’une mâchoire qui craque, les cervicales, les épaules, le dos peuvent être endoloris. « On voit beaucoup de corps en protection, en rétraction, comme une tortue qui rentre dans sa carapace, constate Emmanuel Mengin, ostéopathe à Paris. Cela crée de la rigidité. En moyenne, j’ai augmenté mes consultations de dix à quinze minutes. » O.G. 6 Vendredi 21 mai 2021 Un employeur ne peut pas obliger son salarié à se faire vacciner, et n’a pas le droit de connaître ses données de santé. LE CHIFFRE 6 300 injections ont été réalisées dans les services de santé au travail par les professionnels de santé depuis février. -in Cu secondes La vaccination ouverte à tous les adultes dès le 31 mai. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé jeudi que l’ouverture à la vaccination pour tous les adultes serait possible dès le 31 mai, au lieu du 15 juin.. L’objectif  : atteindre les 30 millions de personnes primovaccinées le 15 juin. Les vaccins efficaces « contre tous les variants » du virus, selon l’OMS. Jeudi, l’Organisation mondiale de la santé a assuré que tous les vaccins actuellement disponibles et approuvés étaient jusqu’à présent efficaces contre « tous les variants du virus ». Le premier confinement a joué sur le sommeil des enfants et ados. Santé publique France a publié jeudi une enquête portant sur la santé mentale des enfants et des adolescents lors du premier confinement. On y apprend que 30% des 13-18 ans et 27,2% des 9-12 ans interrogés ont connu une augmentation des difficultés pour s’endormir. Ils s’y sont piqués, et s’en frottent les mains. Les vaccins contre le Covid ont permis à au moins neuf personnes de devenir milliardaires, dont le PDG français de Moderna, Stéphane Bancel, a affirmé jeudi l’ONG Oxfam.
Tchao train-train. Elles remontent à quand vos dernières vacances ? C’est quand la dernière fois que vous avez dit « Chéri(e), fais ta valise, on part en week-end ? ». Il faut dire que ça fait 1 an que l’ambiance n’est pas vraiment à l’évasion. Mais depuis quelques jours, ça y est, enfin, on peut à nouveau sortir de chez nous. Ouf ! Il était temps ! On a tous un besoin urgent de souffler et de changer d’air, on veut tous profiter de la vie, comme avant, sans limite de déplacement, aller en terrasse, au restaurant, partir en week-end, etc. Seulement, quand on sait que près de 80% des Français sont urbains et que moins de 10% seulement PARTEZ À 2 POUR 85 € 2200 SÉJOURS PARTOUT EN FRANCE www.weekend.leclerc E.Leclerc VOYAGES E.Leclerc Il 11111111 11111 11111 Ill 1111 III 1111111 II 11111111 11111 11111 Ill 1111 III 1111111 ont une résidence secondaire 1, on se rend compte que partir en week-end reste un luxe pour beaucoup. D’ailleurs, 8 Français sur 10 ne peuvent pas se le permettre, faute de moyens 2. Ce n’est pas normal. Alors E.Leclerc lance WEEK-END AU VERT POUR TOUS, des week-ends à deux pour 85 € seulement, à choisir parmi 2 200 séjours en hôtels 3 ou 4 étoiles, châteaux, spas et autres endroits d’exception partout en France 3. Pour que tout le monde puisse faire un break, en restant prudent bien évidemment. (1) Sources  : Insee, recensement de la population 2017, unités urbaines 2020 - Insee ; ministère de la Transition écologique et solidaire, Service de la donnée et des études statistiques (SDES) ; estimations annuelles du parc de logements au 1er janvier 2020. (2) Source  : Ipsos - Enquête d’opinion auprès des Français « Envie d’évasion » Mars 2021. (3) Séjour au choix parmi 2 218 week-ends dans la limite des dates disponibles lors de la réservation. Achat, détails et conditions de vente, sur voyagesleclerc.com. Éditeur des coffrets  : MULTIPASS SAS (WONDERBOX) – 71, rue Desnouettes 75015 Paris – RCS Paris 479 678 153 – IM075100213. GALEC – 26 Quai Marcel Boyer – 94200 Ivry-sur-Seine, 642 007 991 RCS Créteil. Ë er



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :