20 Minutes France n°3623ES 4 mai 2021
20 Minutes France n°3623ES 4 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3623ES de 4 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 13

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : droites divergentes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ACTUALITÉ « Je n’ai pas voulu donner la mort » Justice Nordahl Lelandais a été interrogé au premier jour de son procès, où il est jugé pour le meurtre d’Arthur Noyer La rumeur lui prêtait 20 ou 30 kg de plus. Elle disait aussi qu’il portait désormais une barbe hirsute mangeant une large partie de son visage. Mais, lundi, au premier jour de son procès devant la cour d’assises de la Savoie, où il est jugé pour le meurtre d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a surpris son auditoire. L’homme, à la carrure de sportif et aux cheveux poivre et sel coupés court, a affiché sa sérénité, répondant avec politesse aux questions posées par la cour ou les avocats des parties civiles. Restant aussi sur sa ligne de défense. « Oui, j’ai donné la mort à Arthur Noyer, reconnaît-il, sans être sur la défensive. Mais je n’ai jamais voulu [le tuer]. » « Nordahl, je te demande de dire la vérité et uniquement la vérité. » La mère de l’accusé Les proches de la victime n’ont jamais cru à cette version des faits. Pour eux, Arthur Noyer, disparu le 12 avril 2017, n’est pas décédé d’une chute causée par une pluie de coups M. Williams/AFP L’ancien maître-chien s’est exprimé avec calme et politesse devant la cour d’assises de la Savoie, lundi. de poing au visage, comme l’affirme le suspect qui sera interrogé ce mardi et jeudi sur les faits. L’accusation a même élaboré une théorie  : l’ancien maître-chien, à la « vie sexuelle animée », avait l’habitude de « multiplier les partenaires sexuels, tant masculins que féminins ». Cette nuit-là, il était à la recherche d’une conquête éphémère et a repéré le jeune militaire, qui sortait de boîte de nuit, fortement alcoolisé. Loin des sautes d’humeur qu’ont pu lui prêter ses anciennes petites amies ou ses employeurs, Nordahl Lelandais répond posément sur sa vie sexuelle. Le soleil a choisi son camp (la pluie aussi) Le temps est pluvieux, frais et fortement venté dans le nord de la France. Cette situation contraste avec les conditions plus printanières qu’on retrouve des Pyrénées aux Alpes ainsi que dans le Sud-Est. Les relations gays ? C’est arrivé une fois en 2016, « par curiosité » et « non par attirance ». D’ailleurs, il le souligne  : « embrasser un homme est impossible » pour lui. Dans son box, l’accusé montre un visage calme. Ce qui rassure sa mère, traumatisée par le souvenir du « zombie » auquel elle a rendu visite pendant plusieurs mois en unité psychiatrique. « Ce n’était pas Nordahl, je ne le reconnaissais pas », plaide Christiane Lelandais appelée à la barre. Et de se féliciter  : « Maintenant, j’ai retrouvé mon fils. » « Eux, ils ne retrouveront jamais le leur », tacle Bernard Boulloud, 2 Mardi 4 mai 2021 La météo en France L’éventuel parachutage de Jérôme Salomon à l’AP-HM fait des remous Marseille Jérôme Salomon pourrait de nouveau être sous le feu des projecteurs, mais à des kilomètres de la salle de conférence de presse parisienne qui a fait sa renommée. Le monsieur Covid-19 d’Emmanuel Macron, actuel directeur général de la Santé, pourrait être parachuté à la tête de l’Assistance publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) par le gouvernement. « Cela m’a été confirmé ces jours-ci par Paris », a affirmé auprès de La Provence la première adjointe au maire de Marseille chargée de la santé, Michèle Rubirola. « Je ne suis pas forcément rassurée par cette possible nomination, peste Audrey Jolibois, secrétaire générale FO à l’AP-HM. Le ministère cherche à imposer Jérôme Salomon à Marseille, l’avocat des parents d’Arthur Noyer, exhortant le témoin à arracher la vérité de la bouche de son fils. « Nordahl, je te demande de dire la vérité et uniquement la vérité », le supplie-t-elle sous le regard des parties civiles. « Je vais le faire, promet l’accusé en s’adressant directement à sa mère. Je réitère mes propos  : je n’ai pas voulu donner la mort à Arthur Noyer. » Le verdict est attendu le 12 mai. A Lyon, Caroline Girardon Vidéo Nordahl Lelandais jugé pour la première fois aux assises car il veut l’évincer de son poste actuel, ce que je trouve un peu étrange. » En octobre, Jérôme Salomon a fait l’objet d’une perquisition judiciaire dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la crise sanitaire, en particulier sur sa responsabilité dans la pénurie de masques. « Son bilan comme directeur général de la Santé est tout de même catastrophique, s’alarme Kader Benaïed, secrétaire départemental adjoint du syndicat Sud Santé. Nous, le personnel soignant, on a vraiment l’impression, depuis le début, d’être pris pour des cons. » Contactée, l’AP-HM indique ne pas faire de commentaire à ce stade sur le sujet. De son côté, le ministère de la Santé n’a pas donné suite à nos sollicitations à l’heure où ces lignes sont écrites. A Marseille, Mathilde Ceilles
ACTUALITÉ Un mariage à ranger pour LR Régionales La droite se serait bien passée de l’alliance de Muselier avec LREM en Paca Le week-end n’a pas été de tout repos à droite. L’annonce d’une alliance entre Renaud Muselier et LREM pour les élections régionales en Provence- Alpes-Côte-d’Azur (Paca) a provoqué la colère et la déception des cadres des Républicains. « Le pompon, c’est que ça a été annoncé par le Premier ministre, Jean Castex ! », s’agace-t-on à la direction du parti. Le chef du gouvernement a précisé que des macronistes intégreront la liste du président sortant, Renaud Muselier. Cette fusion a ébranlé la direction nationale du parti, qui souhaite réagir fermement, à moins d’un an de l’élection présidentielle. Un dilemme à trancher Le patron des Républicains, Christian Jacob, a donc réagi, dimanche, par voie de communiqué. Taclant de « petites manœuvres électorales en Paca par M. Castex » le député de Seine-et- Marne a décidé de retirer son investiture LR à Renaud Muselier. « Il fallait clarifier les choses, dire notre opposition à cet accord d’appareil avec l’onction du Premier ministre », salue Virginie Duby- Muller, vice-présidente des Républicains. Le parti se retrouve toutefois face à un épineux dilemme, alors que plusieurs ténors LR poussent pour présenter une liste face à Renaud Muselier. « Si on le fait et que le RN gagne la région en juin, on dira que c’est la faute de LR qui n’a pas joué le rassemblement », anticipe un cadre. Dans les derniers sondages, l’ex-LR Thierry Mariani, tête de liste du RN, est donné en tête des intentions de Une réunion du comité stratégique ce mardi matin Le dilemme sera au menu d’une réunion du comité stratégique du parti prévue ce mardi matin. Le délai de réflexion sera en tout cas de courte durée, puisque les listes doivent être déposées au plus tard le 17 mai. Le parti devra aussi se prononcer sur une éventuelle exclusion de Renaud Muselier, qui a néanmoins réaffirmé lundi sa « loyauté envers [sa] famille politique », dont il « redemandera le soutien » ce mardi. Le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, lundi à Nice. A. Jocard/AFP E. Martin/ANP/20 Minutes Le patron des Républicains, Christian Jacob, refuse tout accord avec LREM. vote au premier tour, à environ 30%, devant le président sortant, à 27%. Mais ne pas présenter de liste LR fait courir le risque que des électeurs de droite se dispersent entre la liste RN, celle de Muselier fusionnée avec LREM, et l’abstention. « Si on ne réagit pas, on valide la stratégie d’Emmanuel Macron, affirme Eric Pauget, député LR des Alpes-Maritimes. Il teste en Paca ce qu’il veut faire l’année prochaine, avec le soutien de quelques barons de la droite qui ont fait une croix sur 2022 pour LR, comme Muselier, Estrosi et Falco [les maires de Nice et de Toulon auraient œuvré à cette fusion avec LREM en Paca]. » Eric Pauget souhaite donc que le parti investisse une nouvelle liste dans la région. « Sinon, on est morts dans un an. » Laure Cometti « J’ai appelé au rassemblement » « Tout faire pour qu’[elle] ne tombe pas aux mains d’un parti extrémiste. » C’est en ces termes que le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, a justifié, lundi à Nice (Alpes-Maritimes), son rapprochement avec LREM pour les élections régionales. En marge d’une visite de chantier, l’élu a clarifié sa position face aux critiques  : « J’ai appelé au rassemblement le plus large. Je pense que le dépassement est impératif pour ces élections locales. » « Pas peur » d’une liste LR En tout cas, sa liste « n’est pas prête », a-t-il ajouté, précisant qu’elle ne comporterait pas « de ministre, de député », de « sénateur » ni de « député européen ». Si une nouvelle liste LR se présentait face à lui pour ces élections, il a affirmé « ne pas avoir peur ». Accompagné du maire de Nice, le président de la région a loué le soutien de Christian Estrosi. « Comme dans toutes les tempêtes, on reconnaît deux catégories de marins. Ceux qui se calfeutrent au fond de la cale et attendent que ça passe. Et ceux qui montent sur le pont, prêts à faire face, fidèles au poste », a-t-il lâché, mentionnant Christian Estrosi comme faisant « définitivement partie de la deuxième catégorie ». A Nice, Fabien Binacchi et Elise Martin 3 Mardi 4 mai 2021 La dissolution de Génération identitaire confirmée. Le Conseil d’Etat a estimé lundi que la dissolution du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire était « proportionnée à la gravité des risques pour l’ordre public ». L’association avait contesté via un référé-suspension sa dissolution décrétée en mars. Cinq skieurs meurent dans des avalanches dans les Alpes. Trois skieurs de randonnée sont morts lundi, emportés dans le massif des Ecrins (Hautes-Alpes), a indiqué le parquet de Gap. Le même jour, en Isère, une femme et un homme sont morts emportés par une avalanche déclenchée par des skieurs en amont. L’indemnisation des pertes assouplie pour la restauration. Les restaurants, cafés, entreprises de la culture ou de l’événementiel qui rouvriront partiellement seront éligibles dès juin au fonds de solidarité, même si leurs pertes de chiffre d’affaires sont inférieures à 50%, a annoncé lundi le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. L’évaluation du vaccin Pfizer pour les 12-15 ans a débuté. L’Agence européenne des médicaments a annoncé lundi avoir commencé l’évaluation de l’utilisation chez les 12-15 ans du vaccin Pfizer- BioNTech contre le Covid-19. Les résultats sont attendus en juin. Le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson. Premier pays en Europe à abandonner le vaccin d’AstraZeneca en avril, le Danemark a annoncé lundi faire une croix sur celui de Johnson & Johnson, à cause de possibles effets secondaires graves. LE CHIFFRE 250 millions de dollars (environ 207 millions d’euros). C’est le montant du financement d’une association consacrée à la lutte contre les discriminations antiasiatiques, lancée lundi aux Etats-Unis. Fondation américano-asiatique J. Arriens/Sipa



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :