20 Minutes France n°3621ES7 21 avr 2021
20 Minutes France n°3621ES7 21 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3621ES7 de 21 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 13

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : vaccinations, priorités adroites.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
12 13
SPORTS Face aux révolutionnaires, Nasser Superligue Le PSG et son président peuvent-ils sauver le foot européen ? Ambiance solennelle mardi au congrès de l’UEFA. Le patron, Aleksander Ceferin, n’a pas hésité à user de belles formules pour saluer ses alliés dans la guerre déclarée par les 12 putschistes de la Superligue. Il y en a eu pour tout le monde  : le Bayern, Paris et Lyon. « Merci du fond de mon cœur à Nasser [Al-Khelaïfi, président du PSG], a déclaré Ceferin. Vous avez montré que vous êtes un grand homme et que vous respectez le football et ses valeurs. » Reconduit au comité exécutif de l’UEFA à Montreux mardi, Nasser Al-Khelaïfi (NAK) est longtemps resté silencieux, de ce mutisme qui nourrit les mythes, laissant aux autres le loisir de chanter ses louanges. A commencer par la frange candide des supporteurs du PSG, « fiers », comme Florian, « que ça vienne de Nasser. Il devient le porte-parole du foot à l’ancienne. » « Il y a une forme de respect entre le PSG, l’UEFA et la Fifa. » Jimmy Algérino, ex-Parisien Mais dans ce conte où figurent certes des méchants, il n’est pas dit qu’il y ait beaucoup de gentils. Au sein même du public parisien, certains rappelleront même que le boss a œuvré en faveur de la réforme de la Ligue des champions, pas sexy pour un sou, et dont on sait qu’elle sera effective en 2024. « Il tient une posture économique, parce qu’il est président de beIN et il n’a donc aucun intérêt à voir la C1 se dévaloriser, développe Bruno, autre fan du PSG. Et il est en train de prendre du galon au sein des institutions européennes. » Julian Alaphilippe face au mur Cyclisme Mille trois cents derniers mètres à plus de 10% de moyenne. L’arrivée de la Flèche wallonne à Huy convient idéalement à Julian Alaphilippe, grand favori de la course belge, ce mercredi. Lors de ses quatre premières participations, le Français a gagné (2018 et 2019) ou pris la deuxième place (2015 et 2016). Pour imiter l’Australien Cadel Evans, le dernier vainqueur de la « Flèche » habillé en champion du monde en 2010, A. Solaro/AFP (archives) Alaphilippe doit toutefois hausser son niveau. Dans l’Amstel Gold Race, qui ouvrait la semaine des Ardennes, il a plafonné au moment décisif  : « J’ai senti mes limites au sommet du Cauberg, a-t-il reconnu. J’avais besoin de récupérer. » Même si l’objectif reste, de l’aveu de son entraîneur Franck Alaphilippe, Liège-Bastogne-Liège, dimanche, que le Français n’a jamais gagnée, on voit mal « Alaf » s’accommoder d’une place d’honneur en haut du mur de Huy. runnsecondes Moutet passe, Gasquet tombe. Fortunes diverses pour les Français au premier tour de l’Open de Barcelone. Si Corentin Moutet s’est qualifié en battant l’Allemand Dominik Koepfer (7-5, 6-2), Richard Gasquet a été éliminé, battu par l’Australien Jordan Thompson. Le Biterrois s’est accroché mais s’est incliné (7-6, 4-6, 7-6) en un peu plus de trois heures de jeu. 12 Mercredi 21 avril 2021 Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, est en train de prendre du galon au sein des institutions européennes. Ex-joueur de la maison, Jimmy Algérino ajoute la dimension Mondial 2022 à ces casquettes  : « On connaît les liens que le Qatar entretient avec l’UEFA, via le PSG. On sait aussi les efforts qu’a faits la Fifa pour octroyer la Coupe du monde au Qatar. Il y a une forme de respect entre les trois. » Le positionnement politique de NAK, à mi-chemin entre les intérêts de Ceferin et ceux d’un nouveau monde à même de continuer à faire grandir la marque PSG, est peut-être la clé d’une hypothétique sortie de crise. « Il essaie de réunir tout le monde au niveau de l’Europe, reprend Algérino. Cela correspond à l’attitude du Qatar d’être dans les négociations. » Une arme dont ne se privera pas Ceferin. Et si la diplomatie par la morale ne porte pas ses fruits, celle par l’argent reste possible. Selon Bloomberg, l’UEFA prépare une riposte pour proposer une nouvelle Ligue des champions. Budget de départ  : 4,5 milliards d’euros. Ça fait réfléchir. William Pereira Les jeunes, cibles de la Superligue « Sauver le foot. » C’est le but, louable, de Florentino Pérez, président du Real Madrid et l’un des pères fondateurs de la Superligue. Pourtant, la tendance du côté des fans est plutôt à tout faire pour tuer dans l’œuf ce projet. Et ils semblent en passe de réussir leur affaire. Ainsi, mardi soir, de nombreux supporteurs de Chelsea se sont réunis devant le stade des Blues pour protester contre la Superligue, avec des pancartes « RIP Football », « Créé par les pauvres, volé par les riches ». « C’est devenu trop cher » Alors, qui est donc ce supporteur mystère pour lequel œuvrent les instigateurs de la Superligue ? « Les jeunes, les 16-24 ans, n’ont plus d’intérêt pour le foot, croit savoir le président du Real. Pourquoi ? Parce qu’il y a beaucoup de matchs de mauvaise qualité. Les enfants trouvent les matchs trop longs. » Du coup, la solution serait d’offrir des affiches de gala matin, midi et soir avec cette Superligue. « Si les jeunes se désintéressent du foot, c’est d’abord parce que c’est devenu trop cher à suivre pour eux, estime Ronan Evain, directeur général de l’association Football supporters Europe. Au lieu de rendre le foot plus accessible, on le transforme en un produit de divertissement, en reproduisant des schémas de compétitions comme ils existent dans l’e-sport. » L’e-sport est ainsi pris en exemple par ceux qui veulent révolutionner le foot. Mais Paul Arrivé, journaliste spécialisé à L’Equipe, ne comprend pas vraiment les propos de Pérez  : « N’importe quel match d’e-sport dure plus longtemps qu’un match de foot », tranchet-il. Pour lui, « c’est surtout une question d’accessibilité. Si tu veux regarder l’e-sport, c’est gratos, c’est sur Internet, c’est là où sont les jeunes. » A.L.G. L’exploit de Rumilly-Vallières en Coupe de France. Les amateurs de Rumilly-Vallières, qui évoluent en quatrième division, ont crée la surprise en battant Toulouse (2-0), qui évolue deux échelons au-dessus. Grâce à ce résultat, les Haut-Savoyards se qualifient pour les demi-finales de la Coupe de France. Une première pour un club de ce niveau depuis 2010.
Il L minutes Dès la veille au soir, lisez le journal du lendemain directement sur votre mobile ? 2 minutee 44000... Scannez ce code pour découvrir notre nouvelle édition journal.20minutes.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :