20 Minutes France n°3621ES7 21 avr 2021
20 Minutes France n°3621ES7 21 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3621ES7 de 21 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 13

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : vaccinations, priorités adroites.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
CULTURE Au tableau d’honneur Série Nagui produit « L’Ecole de la vie », sur France 2, en hommage aux profs La salle des profs est bondée à la télé ! Après Sam et Le Remplaçant sur TF1, La Faute à Rousseau sur son antenne, France 2 lance ce mercredi une nouvelle série scolaire  : L’Ecole de la vie. Dans cette fiction en six épisodes, Guillaume Labbé campe Vincent Picard, un professeur d’histoire-géographie, qui, à la suite d’un drame personnel, va s’investir corps et âme dans la vie de ses élèves. « Les profs sont pour moi les piliers du monde de demain », raconte Nagui, qui a produit la série. « Une échappatoire » L’Ecole de la vie est adaptée « extrêmement librement », selon Anne Holmes, la directrice de la fiction de France TV, de 30 vies, un feuilleton télévisé québécois. « On a surtout pris le personnage », résume-t-elle. Le personnage, donc, apprécié de ses élèves, s’apprête à accueillir son premier enfant avec sa femme. Alors que cette dernière meurt en couches, le jeune père retourne sous le choc au lycée, le lendemain, sans rien laisser transparaître. Vincent Picard peut compter sur le soutien du personnel du lycée, et notamment de Léo, le prof d’EPS. Mais c’est surtout en classe qu’il va se reconstruire. L’enseignement va devenir « une échappatoire à son drame personnel », analyse Guillaume Labbé. « Les professeurs grandissent aussi au contact des élèves, souligne Nagui, dont les parents étaient enseignants. Il était essentiel de ne pas trahir ce qu’est le travail des profs aujourd’hui. Quels « On voulait être le reflet du monde contemporain » « On a plusieurs points de vue, celui des professeurs, des parents et des adolescents », indique Stéphanie Chartreux. L’occasion de montrer de nombreux personnages issus des minorités LGBT ou ethniques. Et, saluons-le, sans que cela soit un sujet. « On voulait être le reflet du monde contemporain. On ne voulait pas faire une classe aseptisée, une classe comme elle n’existe pas », souligne Anne Holmes. Morgane Enselme a participé à « Secret Story », sur TF1, en 2011.C. Schousboe/Banijay Studios/Fictions air/FTV M. Enselme Slre:1,1) El C’est dans sa salle de classe que Vincent Picard va se reconstruire. que soient les problèmes à la maison, il faut être présent pour les élèves, être disponible en dehors des cours. On met en avant ce sacerdoce. » De la lycéenne influenceuse qui gagne plus que ses profs en passant par l’inceste ou la radicalisation d’extrême droite, « le plus important était la justesse, que ce soit le plus proche possible de ce que peuvent vivre ces ados et leurs parents », souligne la productrice Stéphanie Chartreux. « Notre société se construit grâce à nos professeurs et aux valeurs qu’ils nous transmettent », estime Nagui, qui souhaite explorer de nouvelles thématiques pour la saison 2. « A chaque saison, on mettra en lumière un nouveau prof pour montrer la pluralité de ce métier », conclut Stéphanie Chartreux. Anne Demoulin « Un monde où on te met la pression » Téléréalité Participante de la cinquième saison de « Secret Story », Morgane Enselme, autrice du livre Treize Semaines (éd. Hugo Doc), dénonce les travers de la téléréalité. A vos débuts, en 2011, la directrice de casting vous disait qu’elle voulait changer l’image de la téléréalité... A l’époque, c’était possible, car les candidats étaient encore spontanés. En 2021, je crois que le virage qui a été pris est trop marqué pour qu’on puisse revenir en arrière. Ça a créé des codes pour ces émissions où l’on attend des clashs, des couples, un certain type de physiques, de comportements... Faut-il entièrement blâmer les sociétés de production lorsque des drames se produisent avec des candidats ? C’est un monde où on te met sous pression, on cherche à te faire perdre tes moyens pour que tu pleures, pour que tu cries. On ne peut pas nier que la téléréalité va pousser les gens dans leurs retranchements, à la fois physiques et psychologiques, et que ça crée, dans certains cas, un syndrome de stress post-traumatique. Il y a des candidats qui se font manipuler et exploiter et qui ressortent dans un état psychologique compliqué à rattraper. Propos recueillis par Clément Rodriguez 10 Mercredi 21 avril 2021 Des futurs superhéros français sur Netflix Cinéma Tout d’abord prévu en salles le 14 octobre 2020, puis décalé à décembre, avril puis mai, le long-métrage Comment je suis devenu super-héros sortira finalement le 9 juillet… sur Netflix. On sait que des centaines de films attendent chez les distributeurs la réouverture des cinémas, et qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde. Des discussions avec les plateformes de streaming ont ainsi été engagées, avec par exemple Madame Claude, sorti le 2 avril sur Netflix, et maintenant le film de super-héros français signé Douglas Attal. Si ce deal prive Comment je suis devenu super-héros de salles obscures, il pourrait avoir une belle carrière à l’étranger, et plus encore aux Etats- Unis, « le pays des super-héros ». Pas de combats dantesques dans ce film, mais l’histoire du flic Moreau (incarné par Pio Marmaï) qui enquête sur une mystérieuse substance dans un monde où les superpouvoirs et les surhommes sont une réalité. Avec également un Benoît Poelvoorde en superpapy. V.J.nnCu secondes Le journalisme « bloqué » dans plus de 130 pays. A l’heure où la crise sanitaire ajoute des entraves à la couverture de l’actualité, Reporters sans frontières alerte sur l’exercice du journalisme, « totalement ou partiellement bloqué » dans plus de 130 pays. Dans son classement annuel mondial de la liberté de la presse, publié mardi, 73% des 180 pays évalués se caractérisent par des situations jugées « très graves, difficiles ou problématiques » pour la profession. KarlZéro lance un magazine d’enquêtes au long cours. Le journaliste KarlZéro publie vendredi en kiosques L’Envers des affaires, un magazine trimestriel, ont annoncé mardi ses éditeurs, Télémaque (groupe Editis) et Burda Bleu. Au programme du premier numéro, tiré à 75 000 exemplaires, des enquêtes sur la disparition du vol de la Malaysia Airlines, « l’utilisation étonnante » de méthamphétamine par l’armée du III e Reich, les dessous de l’affaire du tueur en série Patrice Alègre...
CULTURE Vidéos Patrick Baud, alias Axolot, s’apprête à parcourir l’Hexagone pour ses « Etranges Escales » à succès N’attendez pas la fin des aides ! 30 juin Des travaux de rénovation énergétique à l’obtention de vos aides, Hellio s’occupe de tout ! à à Isolation de votre maison Rendez-vous sur particulier.hellio.com ou au 0 800 080 230 (appel gratuit) à Ma Prime Rénov" ENGAGÉ POUR AIR Changement de votre système de chauffage A prime Energie 11 Mercredi 21 avril 2021 Le patrimoine français à plein YouTube « En voyage, mon but est d’être étonné, émerveillé, surpris… » Lors d’un séjour à New York, puis à Londres en 2014, Patrick Baud – alias Axolot – décide de filmer les curiosités dont regorgent les deux villes. Passionné par la culture et la découverte, il partage de manière improvisée le résultat de ses excursions sur YouTube. « J’ai reçu beaucoup de messages me demandant s’il y aurait d’autres épisodes. » Axolot, youtubeur « Après ces deux vidéos, j’ai reçu beaucoup de messages me demandant s’il y aurait d’autres épisodes », confie-t-il. Le vidéaste imagine alors Etranges F. David/AFP Axolot (à gauche), ici au côté de Kriss Papillon, va visiter six villes. Escales, un format dans lequel il explore une ville du monde, différente à chaque épisode, et met en avant son histoire et ses lieux inédits. Une première saison du concept, filmée par une équipe professionnelle et financée grâce à une cagnotte participative, voit le jour en 2017 et connaît un grand succès. Pour ce baroudeur de la curiosité, pas question de s’arrêter en si bon chemin. Mais pandémie oblige, Axolot cherche à adapter son format et réfléchit à une saison 100% française. « Au-delà du choix géographique lié à la situation sanitaire, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais pour les gens de redécouvrir leur pays et de leur donner envie de voyager tout en restant sur le territoire », précise le youtubeur. Début mars, il a lancé une nouvelle cagnotte participative. Un mois plus tard, c’est avec plus de 100 000 € récoltés qu’Axolot est prêt à arpenter les quatre coins de l’Hexagone. De Nice à Nantes, il sélectionne Un livre en préparation En parallèle du tournage, Axolot poursuit sa quête de curiosités françaises méconnues et travaille sur un ouvrage, intitulé France secrète, qui devrait sortir prochainement aux éditions Juno. avec précision les six villes et les douze lieux qui composeront son parcours. Musées, lieux culturels… Tous souffrent de la situation sanitaire. Les villes elles-mêmes sollicitent le youtubeur. « Des musées de Strasbourg nous ont proposé d’ouvrir, rien que pour nous, leurs réserves inaccessibles au grand public, confie Axolot. On espère que cette saison pourra contribuer à améliorer la situation des personnes qui vivent du tourisme dans ces différentes villes. » Ses Etranges Escales françaises seront agrémentées de témoignages d’intervenants locaux et de personnalités de la ville, telles qu’Alexandre Astier à Lyon, BigFlo et Oli à Toulouse ou Cyprien à Nice, première étape de son parcours, qu’il entamera fin mai. Carla Loridan Rénovation globale



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :