20 Minutes France n°3621ES4 16 avr 2021
20 Minutes France n°3621ES4 16 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3621ES4 de 16 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : les super-pouvoirs de l'imaginaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
HBO S. Miklusova/A. Abstrakt 20 MINUTES AVEC 44 Anne Besson, professeure de littérature et autrice Il y a dix ans, des millions de personnes débarquaient sur le continent de Westeros. Analysée, citée ou parodiée dans le monde entier, la série de HBO, Game of Thrones, allait devenir le phénomène culturel le plus marquant de la décennie. Anne Besson, professeure de littérature à l’université d’Artois et autrice des Pouvoirs de l’enchantement, Usages politiques de la fantasy et de la science-fiction (éd. Vendémiaire), éclaire l’impact des œuvres de l’imaginaire dans nos vies publiques. Il y a dix ans, le grand public découvrait Game of Thrones. Aujourd’hui, tout le monde connaît Daenerys et Jon Snow. Est-ce une consécration pour la fantasy ? La science-fiction, la fantasy, les littératures de l’imaginaire… Toutes ces cultures de niche ou sous-cultures marginales associées à des populations bien précises se sont démocratisées. Les preuves de cela sont les succès populaires et commerciaux, mais aussi la valorisation de la culture geek par les politiques. L’équipe de Macron se gargarise d’être fan de Star Wars. Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, met des chaussettes Chewbacca. Pablo Iglesias, leadeur politique espagnol, a écrit un livre sur Game of Thrones et portait un tee-shirt Daenerys, personnage qui représentait un avenir social, selon lui. Cet imaginaire partagé a une force de cohésion. On ne peut pas imaginer un politique qui ne connaisse pas Harry Potter. Peut-on imaginer un futur président de la République française qui se déclare Poufsouffle ? Je pense que le grand public n’est pas prêt pour Poufssoufle [une des quatre maisons de Poudlard]. Mais si un candidat à la présidentielle de 2022 est interviewé sur Twitch et qu’un gros influenceur lui demande quelle est sa maison Harry Potter, il faudra qu’il sache répondre. On voit aussi des références à Hunger Games ou The Handmaid’s Tale dans des manifestations. Le fantastique est-il subversif ? Le signe de Katniss, les deux doigts levés, est le symbole du danger de la révolte d’un peuple contre une tyrannie, et de la mise en danger de soi-même. Quand les manifestants à Hong Kong ou en Thaïlande en font usage, ils lancent un appel à une reconnaissance de leur lutte par le reste du monde. De même, utiliser le costume des servantes de The Handmaid’s Tale permet à chacun de reprendre le rôle d’esclaves qui s’affranchissent. Avec un uniforme, on est à la fois moins et plus que soi, c’est la définition même de l’individu en contexte militant  : je fais corps commun, je m’efface et, à la fois, je suis plus que moi, j’incarne une lutte qui me dépasse. Les fans de Game of Thrones ont imaginé des fins alternatives, ceux de Harry Potter se détournent des prises de position de J.K. Rowling… 8 Vendredi 16 avril 2021 Selon Anne Besson, des œuvres comme Game of Thrones, représenté ici par le personnage de Daenerys, ou Matrix amènent à réfléchir sur la société. « On n’imagine pas un politique ne connaissant pas Harry Potter. » « Ces fictions permettent une éducation politique » « La fiction permet de dépasser la sidération. » L’engagement créatif de fans et de communautés dans la réécriture ou le commentaire de ces œuvres a-t-il un rôle politique ? Le terme « engagement » est très polysémique dans ce contexte. On ne perçoit pas forcément la dimension engagée, c’est-àdire en prise avec les enjeux du réel, des œuvres fantastiques. Or, ces fictions permettent une éducation politique qui n’est pas forcément assurée par ailleurs. Matrix ou Game of Thrones permettent de penser la société et la vie commune. Hunger Games ou Game of Thrones sont aussi des fictions très dures, qui décrivent des univers violents. Comment, alors, y voir une source d’espoir ? Imaginaire Chaque vendredi, un témoin commente un phénomène de société Le contexte Au-delà de GOT, les références aux mondes fantastiques ont envahi le monde réel  : des manifestants reprennent le signe de ralliement de Hunger Games, des politiques citent Harry Potter, des policiers parodient Star Wars… Les fictions permettent de sortir par le haut de ce qui nous est présenté comme le champ du possible  : la tyrannie, les catastrophes climatiques… On a beaucoup dit que l’invasion des marcheurs blancs dans Game of Thrones était une métaphore de la catastrophe écologique. Or, le dénouement de l’œuvre nous permet de nous projeter sur l’après-catastrophe. La fiction fantastique permet de dépasser la sidération, qui est celle de la collapsologie. 99 Propos recueillis par Benjamin Chapon
SFR PARISIENS, LA DE SFR EST LÀ Réseau 5G, en cours de déploiement, valable sous réserve de couverture avec offre et terminal 5G compatibles. Réseau 5G 3,5 GHz ou 2100 MHz disponible selon les communes des agglomérations couvertes. Détails de couverture sur http://www.sfr.fr/couverture. La 5G présentant des performances différentes suivant les fréquences utilisées, débit descendant maximum théorique (association des fréquences 4G et 5G dans les zones couvertes) de 2 Gb/s en bande de fréquence 3,5 GHz et de 995 Mb/s en bande de fréquence 2100 MHz. SFR SA - 16 rue du Général Alain de Boissieu 75015 Paris - RCS Paris n°343 059 564. V1090 service et appel gratuits sfr.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :