[74] Haute-Savoie Mag n°175 mai/jun 2019
[74] Haute-Savoie Mag n°175 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°175 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Savoie

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : Alpages, à la découverte d'un territoire aux mille richesses.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Actualités Jusqu’au 30 octobre, le Département vous invite à plus de 200 sorties nature en Haute-Savoie. Objectif  : découvrir ou redécouvrir la remarquable richesse de notre patrimoine naturel. 10 Haute-Savoie mag I N°175 I Retrouvez le lancement de la saison des sorties nature en vidéo sur notre e-mag  : magazine.hautesavoie.fr Tout le programme des Sortie nature en Haute-Savoie sur hautesavoiexperience.fr et sur #hautesavoiExperience, l’appli mobile du Département. Les ENS, des lieux de vie La nature sous toutes les coutures ! Samedi 29 juin, partez à la recherche des petits jardiniers de la forêt du Haut-Chablais, les écureuils. Cette année, 240 sorties nature vous attendent en bas de chez vous (ou presque…). Promenades dans des vergers ou randonnées dans les alpages, séances de croquis ou sorties en canoë, balades à la nuit tombée ou pique-niques haut perchés… ces rendez-vous gratuits permettent à tous de (re)découvrir le patrimoine naturel dans toute sa diversité  : forêts, lacs, montagnes, tourbières, prairies sèches, etc. La programmation riche et variée est élaborée comme chaque année grâce à la mobilisation de nombreux partenaires, collectivités locales et associations. Les sorties sont encadrées par des animateurs professionnels de l’éducation à l’environnement, comme Nicolas Villaume, responsable de l’Écomusée du Bois et de la Forêt à Thônes. « Aujourd’hui, le public ne veut plus simplement consommer une visite », précise-t-il. « Pendant l’animation « Les superhéros de la plaine du Fier (1) », petits et grands sont mis à contribution, avec du théâtre, des jeux, des expériences, des ateliers où le toucher, l’odeur, la vue sont sollicités. Pendant ENVIRONNEMENT 1h30, on passe un bon moment ensemble et les gens repartent avec un autre regard sur la nature qui les entoure ». Même envie chez Juliette Martin, éducatrice à l’environnement à la LPO 74, de créer un lien nouveau avec la nature  : « Notre approche est multiple  : scientifique, sensorielle, ludique, artistique, car nous n’avons pas tous le même rapport avec la nature », explique-t-elle. « Concrètement, nous proposons le 29 juin prochain une journée complète en immersion. J’expliquerai le maniement des jumelles sous forme de jeu, pour apprendre à voir de près les oiseaux (2). Une autre animation prévoit de construire une cabane et d’observer les animaux, une troisième, de suivre les traces des petits animaux au cours d’une balade ludique dans les bois. Chacun y trouve son compte, pour être plus responsable et autonome dans son approche de la nature ». n (1) Les super-héros de la plaine du Fier, samedi 18 mai, de 14h à 17h30, Dingy-Saint-Clair (2) Les ailes de la forêts, samedi 29 juin, 10h à 12h, La Chapelle-d’Abondance Le label « Espace Naturel Sensible » est attribué par le Département à un site compte tenu de son intérêt écologique et/ou de sa valeur paysagère. Il peut être fragile et/ou menacé et fait l’objet de mesures de gestion et de préservation, tout en constituant un lieu de découverte de richesses naturelles et d’activités diverses (agriculture, sylviculture, sports, activités culturelles et de loisirs). À ce jour, 215 sites sont labellisés en Haute-Savoie, soit plus de 14 000 hectares. M.Tissot
Nils Louna Merlin Surget lors d’une coupe du monde de snowboardcross. Merlin Surget Berceau de nombreux champions, la Haute-Savoie est le plus grand fournisseur des équipes de France de ski et de snowboard. Afin d’aider les jeunes espoirs à atteindre leurs rêves, le Département œuvre depuis plus d’une vingtaine d’années à leurs côtés en leur apportant un soutien financier. La Haute-Savoie œuvre pour les espoirs du ski et du snowboard Français Bastien Midol, vainqueur du classement général de la Coupe du Monde de Ski Cross 2019, son frère Jonathan, médaillé olympique en 2014 dans la même discipline, Benjamin Cavet, 15 podiums en Coupe du Monde et vice-champion du Monde de Ski de bosses en 2017, Antonin Guigonnet, vice-champion du monde de Biathlon 2019 ou encore les récents retraités du cirque blanc Thomas Fanara (14 podiums en coupe du monde de ski alpin), Ivan Perrillat (vainqueur du général de la Coupe du Monde longues distances 2018 en ski de fond et médaillé olympique en relai en 2014) et Océane Pozzo (championne du monde junior de snowboard cross 2009), ils sont nombreux à avoir bénéficié du soutien financier du Département apporté aux sportifs de haut niveau. Les sportifs éligibles à cette aide transmettent leur demande en remplissant un dossier à remettre au printemps au comité de ski du Mont-Blanc ou à Haute-Savoie Nordic. La Présidente du comité Mont-Blanc, Anne- Chantale Pigelet développe  : « Ils doivent répondre à un certain nombre de critères qui sont légèrement différents en fonction de leur discipline. Ils doivent déjà être licenciés dans un club haut-savoyard et avoir un double projet sportif et scolaire. Leur âge SPORT (moins de 28 ans), leurs résultats sur la saison précédente, le fait d’être inscrit sur une liste ministérielle de sportifs de haut niveau, d’être jeune et de ne pas avoir déjà bénéficié de l’aide depuis cinq années consécutives en sont les principaux critères. » En 2018-2019, l’aide d’un montant de 62 000 € a été divisée entre 32 athlètes, de vingt ans de moyenne d’âge. Le jeune Chamoniard spécialiste du snowboard cross Merlin Surget, vainqueur du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) en 2015 et auteur d’une quinzaine de top 30 en Coupe du Monde dont deux top 10, est l’un de ces bénéficiaires. « Je suis aidé par le Département depuis deux ans déjà. Cette aide contribue à ma progression. Elle représente environ un quart de mes ressources annuelles. C’est super qu’un Département soutienne autant les sportifs dans une période charnière de leur carrière, lorsqu’ils doivent généralement gérer leurs études, qu’ils n’habitent plus chez leurs parents et qu’ils n’ont pas encore les résultats leur permettant d’avoir de gros contrats de partenariats. » Ce soutien permet à Merlin Surget de continuer à s’épanouir dans son sport, plus sereinement, à rêver d’atteindre des sommets. Et de devenir, d’ici peu, l’un des plus beaux ambassadeurs de la Haute-Savoie sur le circuit mondial de snowboard… n Haute-Savoie mag I N°175 I 11 Nils Louna Actualités



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :