Zyva n°27 jui/aoû 2013
Zyva n°27 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Zyva

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 36,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la Space Disco, le futur d'avant Daft Punk !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
DISCUSSION • Gullickj THE JIM JONES REVUE Triste époque ZYVA : Sur ton site, tu as un encart qui explique “Love Music Hate Racism” [littéralement : la musique de l’amour hait le racisme], en plus c’est en orange sur fond noir histoire de bien le voir. Pourquoi c’était important de poser ça ici ? Jim Jones : Chaque fois qu’on joue de la musique qui a une dimension agressive ou colérique, cela peut quelque fois attirer un certain genre de personnes qui croit que vous parlez pour eux. Je ne veux pas généraliser parce que tout le monde est différent mais ce genre de personnes pense que la violence est bonne et tout est connecté à toutes sortes d’histoires de racisme. Cette époque est très effrayante avec le BNP [Parti Nationaliste Britannique] et l’EDL [Ligue de Défense Anglaise] et quelques partis en Europe de l’Est. C’est très effrayant ce qui arrive en Pologne par exemple. Et parce que comme je l’ai dit notre musique a une dimension violente, on voulait être sûr de pouvoir afficher nos couleurs en haut du mât. De montrer de quel côté on est avant que certains spectateurs fassent une erreur de jugement en se disant “c’est notre genre de truc”. C’est notre manière de dire “non, ce n’est pas ça”. C’est également une très bonne cause “Love Music Hate Racism”, c’est une opportunité pour nous d’en soutenir une dans laquelle nous croyons. On n’est pas vraiment un groupe engagé. mais on a quelques valeurs et opinions. Je suis content que vous ayez demandé ça. www.zyvamusic.com | 30 THE JIM J 0 N ES REVUE Au Club Transbo, Lyon 06/06/2012 Par Thomas Guillot / Photos live : Kymmo uste après la répétition de sa Revue, on rencontre un Jim Jones sacrément fatigué par la tournée dans Jle réfectoire désert du Transbordeur. Le chanteur raconte l’histoire de leurs influences américaines, aborde le conflit entre le Rock’n’Roll, l’âge et la gestion du sommeil, partage leur méthode pour trouver leur voie et sa théorie sur les conséquences de la médiocrité de la Pop music et sur l’obésité de la population mondiale. Mais aussi on prendra bien soin d’utiliser des pincettes pour expliquer l’opinion du groupe contre le racisme parce que le 6 juin dernier, dans un contexte malheureux, les questions orientées étaient difficiles à éviter. Nous l’avons fait pour envoyer un message clair. Tout le monde est bienvenu à nos concerts mais on veut que les gens sachent ce en quoi nous croyions. Z. : Tu as déjà eu des problèmes pendant les concerts ou c’est juste de la prévention ? J. : Non, ça n’est jamais devenu problématique mais on a commencé à voir apparaître un certain genre de mecs qui se ramènent. Des mecs qui ont été fantastiques avec nous, très amicaux et qui ont acheté le disque. Mais quand ça devient violent devant la scène, cela peut effrayer les autres spectateurs. Je ne veux pas dire une bêtise mais quand qu’il y a quelque chose qui est vrai et dans laquelle je crois, il est important de faire une déclaration. On ne veut pas décourager les gens de venir à nos concerts mais on veut leur affirmer ce en quoi on croit. S’ils pensent qu’on est autre chose, alors ils ont tort. Z. : Est-ce que c’est spécifique à l’Angleterre ? J. : Non comme je l’ai dit, tu peux voir ces choses partout. J’ai vu un reportage glaçant sur ce qui se passe en Pologne avec les supporters de foot [ndlr : pendant l’Euro 2012]. C’est horrible. Tout se développe à partir de l’ennui et l’ignorance. Les gens, des jeunes hommes, ont un trop plein d’énergie et veulent croire en une cause. Ce sont des cibles faciles pour des organisations qui leur
www.zyvamusic.com | 31 Y.:, • -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :