Zut ! n°7 sep/oct/nov 2010
Zut ! n°7 sep/oct/nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de sep/oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Chic Médias

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : au pays des tue-l'amour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
ARTS Étape 02Bâle/Andy Warhol. The Early Sixties La série télévisée Palettes sur Arte a clairement situé les enjeux des premiers Warhol, en dépassant les clichés généralement formulés sur le pop art et sa critique de la société de consommation. Alain Jaubert y démontre avec maestria que les Marylin et Liz du début des années 60 sont des « icônes comme la Joconde, [qu’] elles ont le même pouvoir de sidération, de fascination », mais qu’elles ont toutes deux un rapport à la mort. L’extrême dépouillement de ces portraits, leur approche sérielle, de même que la répétition de produits manufacturés, les boîtes de Campbell Soup, téléviseurs, bouteilles de Coca-Cola et autres natures mortes contemporaines, renvoient à certaines Vanités, ces images dans la peinture des XVI e et XVII e siècles censées nous rappeler que nous allons tous mourir. Ils expriment indirectement un point de vue sur la vanité de l’art et dans un mouvement narcissique très subtil confrontent Andy Warhol à sa propre vision d’un art désincarné, mécanique, dont on pourrait soustraire l’artiste lui-même. Malgré les nombreuses rétrospectives consacrées à Andy Warhol, le collecteur d’images ne se lasse pas ; il s’attache avec toujours autant de plaisir à cette imagerie pop, qui pose les fondements de l’art actuel, insistant à la fois sur sa fulgurance et sa fugacité. Jusqu’au 23 janvier au Kunstmuseum, à Bâle www.kunstmuseumbasel.ch Andy Warhol Blue Liz as Cleopatra, 1962 - Photo : Daros Collection, Schweiz The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc./2010, ProLitteris, Zurich Camille Corot Felsiges Waldtal bei Civita Castellana, 1826/27 Photo : SKK, Wolfgang Pankoke zut ! 56 Étape 03 Karlsruhe/Viaggio in Italia. Voyages d’artistes 1770-1880, à Karlsruhe Il fut un temps où le voyage en Italie faisait partie de la formation de tout jeune artiste. Durant son séjour, celui-ci se confrontait à l’œuvre des grands maîtres, se familiarisait avec les nouvelles iconographies, se formait aux techniques picturales et parcourait les sites architecturaux. Les productions de ces voyages constituent des volumes considérables au sein des collections de la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe. Pour une première sélection, il s’agissait de trouver une thématique ; l’option du paysage est courageuse, mais celleci révèle des traitements infinis, parmi les 150 peintures, cartons grand format, gravures, esquisses, dessins, aquarelles et études à l’huile réunis pour l’occasion. Le collecteur d’images s’émerveille, découvre des œuvres méconnues de Claude Lorrain, Jean-Honoré Fragonard ou même Camille Corot, qui manifeste une approche pré-impressionniste sidérante ; il compare les approches française, allemande et européenne, établit des relations entre les artistes représentés, lesquels ont parfois cheminé ensemble, avant de trouver leur propre voie plastique. Il s’attarde enfin sur les représentations sensibles du quotidien – certains diraient du « réel » –, et y découvre une source d’émotion visuelle inespérée. Jusqu’au 28 novembre à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe www.kunsthalle-karlsruhe.de
Pablo Picasso lui avait dit : « Après moi, c’est toi qui ouvres des portes. » Miró a dû apprécier le compliment, d’autant plus qu’il n’a eu de cesse de franchir de nouvelles limites plastiques : dès ses premières années à Barcelone, il est en contact avec les avantgardes, se lie d’amitié avec Picasso justement, mais aussi avec les artistes, écrivains et intellectuels qu’il rencontre à Paris avant même de s’y installer, André Masson, Paul Eluard, Robert Desnos, Tristan Tzara et Antonin Artaud. Dans le cadre de la grande exposition que lui consacre le Musée Frieder Burda, le collecteur d’images mesure le chemin parcouru par l’artiste et ses tentatives successives : les périodes du « réalisme magique » (1921-24), celle de ses « peintures de rêve » (1925-28), le recours aux collages, les premiers assemblages d’objets bruts, la réalisation des sculptures, gravures et céramiques au cours de la Seconde Guerre mondiale, au moment de sa reconnaissance américaine. À la suite d’un séjour new-yorkais, Miró se « libère au-delà des limites », et pousse le processus pictural jusqu’à atteindre une forme d’épure ultime, comme c’est le cas avec cette magnifique Goutte d’eau sur la neige rose de 1968. Il reste connecté aux bouleversements de son temps, il en sent intimement les soubresauts violents, tente de contenir ceux-ci avec la sagesse du peintre au faîte de sa gloire, mais la peinture continue d’exprimer son inquiétude manifeste. Le collecteur d’images a beau griffonner nerveusement son carnet – comme pour marquer une distance –, il n’en sort pas moins bouleversé. Jusqu’au 14 novembre au musée Frieder Burda à Baden-Baden www.museum-frieder-burda.de Joan Miró Successió Miró/VG Bild-Kunst, Bonn2010 Photo : Joan Ramon Bonet Étape 04 Baden Baden/Miró au Musée Frieder Burda à Baden-Baden 57 zut !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 1Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 2-3Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 4-5Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 6-7Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 8-9Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 10-11Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 12-13Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 14-15Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 16-17Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 18-19Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 20-21Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 22-23Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 24-25Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 26-27Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 28-29Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 30-31Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 32-33Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 34-35Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 36-37Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 38-39Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 40-41Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 42-43Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 44-45Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 46-47Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 48-49Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 50-51Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 52-53Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 54-55Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 56-57Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 58-59Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 60-61Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 62-63Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 64-65Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 66-67Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 68-69Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 70-71Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 72-73Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 74-75Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 76-77Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 78-79Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 80-81Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 82-83Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 84-85Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 86-87Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 88-89Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 90-91Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 92-93Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 94-95Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 96-97Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 98-99Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 100-101Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 102-103Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 104-105Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 106-107Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 108-109Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 110-111Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 112-113Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 114-115Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 116-117Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 118-119Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 120-121Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 122-123Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 124-125Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 126-127Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 128-129Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 130-131Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 132-133Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 134-135Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 136-137Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 138-139Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 140-141Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 142-143Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 144-145Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 146-147Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 148-149Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 150-151Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 152-153Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 154-155Zut ! numéro 7 sep/oct/nov 2010 Page 156