Zut ! n°5 mar/avr/mai 2010
Zut ! n°5 mar/avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Chic Médias

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 93,0 Mo

  • Dans ce numéro : chronique au pays des sex toys.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
Chronique//# 05 Au bon parfum Nuits d’orient : À l’Oud ! Par Sylvia Dubost//Illustration Léonie Foster/C’est la matière la plus hype du moment. Il y a deux saisons, le monde de la parfumerie semble avoir enfin découvert l’oud. Et depuis, c’est l’affolement. Presque toutes les marques de niche et lignes exclusives en ont sorti leur version. À se demander ce qu’elles ont fichu pendant tout ce temps… Utilisé pourtant depuis l’Antiquité en terre d’Islam, on prête à l’oud des vertus aphrodisiaques. Puissant, cuiré, animal, subtil, complexe, envoûtant, c’est encore aujourd’hui le parfum des princesses arabes. Difficile à apprécier pour une narine occidentale, il évoque néanmoins, dans notre imaginaire, une odeur de harem, une effluve tout droit sortie des mille et une nuits. L’oud, c’est le souffle de Shéhérazade, le musc du Moyen-Orient, la civette du Levant… Arbre poussant en Inde et en Asie du Sud-Est, l’Aquilaria Crassna, infecté par une variété précise de champignon, produit une résine. Après décoction, macération, distillation, selon des méthodes gardées secrètes, celle-ci entre dans la composition des huiles de parfum qui, en Orient, se vendent une fortune. Produit par un accident de la nature sur un arbre rare, l’oud est un peu le Saint- Graal de la parfumerie : difficile à trouver, et presque impossible à distinguer d’un faux. Quoi qu’il en soit, désormais, tout le monde en veut. Yves Saint Laurent avait bien tenté une introduction dans la parfumerie mainstream en 2002 en en faisant le cœur de M7… ce fut presque un flop. En 2007, les choses ont, étrangement, changé : à l’heure de l’überluxe, du toujours plus rare, toujours plus cher et surtout pas comme la masse (qui raffole présentement des jujus à fleufleurs très fifille), l’oud est une bénédiction. Tom Ford fut le premier, et tous les autres ont suivi : Kilian Hennessy, la ligne exclusive Guerlain, Juliette has a gun… et on annonce une série de ouds pour les parfums boutique Dior. La parfumerie de luxe ne connaît pas la crise. Toujours plus rares, toujours plus chers… et toujours zut ! 114 plus introuvables pour les pauvres provinciales. J’ai pourtant tout tenté pour mettre le nez sur ces nouveautés : quémandé des échantillons auprès des marques (on peut toujours rêver), lancé des appels désespérés sur les forums, proposé de les acheter, alors, ces échantillons… et j’ai enchaîné les échecs. Seule solution pour accéder à ce que le marketing de luxe a fini par me faire tant désirer : monter à Paris. J’ai décidé de boycotter. Je me contenterai de mes petits flacons de Montale, considéré comme le spécialiste du bois de oud jusqu’à ce que les rapaces l’en chassent. Et je ne suis pas peu fière de leur avoir résisté. Quelques-uns des Ouds récents Oud Wood, Tom Ford, 2007 Oud Sensuel, Guerlain (uniquement dans les boutiques Guerlain), 2007 Oud 27, Le Labo (chez Colette), 2009 Aoud de Nuit, Aouda, Nomaoud, Oud Intense, Comptoir Sud Pacifique, 2009 Midnight Oud, Juliette has a Gun, 2009 Al Oudh, L’Artisan parfumeur, 2009 Arabian Nights Pure Oud, By Kilian, 2009 Mes préférés Aoud rose petals, Aoud queen roses, Black Aoud, Royal Oud, White Oud, Pierre Montale (www.montaleparfums.com, 75 € les 100ml)
LUISA CERANO SONJA MAROHN ANNETTE GÖRTZ MALIPARMI PIANURASTUDIO DISMERO TRICOT CHIC LOUISE DELLA CBY WHITE DES PETITS HAUTS MAX & MOI LIU.JO VICINO Boutique 6 rue Frédéric Piton F-67000 Strasbourg Tél. 03 88 23 19 39 Le printemps est de retour il SALONE aussi ! il SALONE Les CHAUSSURES ITALIENNES DE LA PLACE BROGLIE il SALONE CHAUSSURES ITALIENNES ET ACCESSOIRES 1 place Broglie à Strasbourg Boutique appartement, 40 e étage avec ascenseur 03 88 38 54 10/www.ilsalone.com www.pyxeos.com 31. ; t3401 " ç N46ât. àne the ban& ke 4.0.116.7 io- in& the. tsne ; i-PDWE',0,PLATE Le Studio 5 rue des drapiers 67 000 Strasbourg 03 88 22 93 48 lestudio-strasbourg.fr contact@ lestudio- strasbourg.frr.c, 9. peu -edlr à i° 9it.a.t g,1163114riF ``4 41Cr : pr fp r c en"s+ct cee'da u-aki eQauiap.T ; ai]-\ṗ Q0.ut CSYc., ni c}vn teht cQeQ. Le ne, Fl ig&nt c&nt ?.J/p1P yL ; -. `YGfaeen : Iü(/:'r10e4',4:a'.'^z fuu ! ,.h ; Ÿ ! ! ? :... !'M1-1. _4.L,r. r " `{l":JKId[[.l[-'IL.'RCti4'KA,'.LG.'.a q.,: ;'t.la, Mona chaussures a accessoires



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 1Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 2-3Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 4-5Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 6-7Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 8-9Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 10-11Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 12-13Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 14-15Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 16-17Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 18-19Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 20-21Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 22-23Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 24-25Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 26-27Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 28-29Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 30-31Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 32-33Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 34-35Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 36-37Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 38-39Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 40-41Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 42-43Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 44-45Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 46-47Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 48-49Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 50-51Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 52-53Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 54-55Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 56-57Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 58-59Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 60-61Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 62-63Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 64-65Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 66-67Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 68-69Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 70-71Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 72-73Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 74-75Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 76-77Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 78-79Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 80-81Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 82-83Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 84-85Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 86-87Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 88-89Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 90-91Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 92-93Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 94-95Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 96-97Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 98-99Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 100-101Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 102-103Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 104-105Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 106-107Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 108-109Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 110-111Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 112-113Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 114-115Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 116-117Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 118-119Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 120-121Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 122-123Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 124-125Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 126-127Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 128-129Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 130-131Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 132-133Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 134-135Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 136-137Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 138-139Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 140-141Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 142-143Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 144-145Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 146-147Zut ! numéro 5 mar/avr/mai 2010 Page 148