Zut ! n°2 jun/jui/aoû 2009
Zut ! n°2 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Chic Médias

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : chronique au pays des yogis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
zut ! 54 ABC/A.P.C Par Myriam Commot-Delon//Photos Alexis Delon/Preview Jean Touitou est le fondateur d’A.P.C, marque emblématique d’un chic parisien underground qui distille avec son élégance minimale, références musicales et pièces basiques… Sans tape à l’œil et faux-semblants. Anti Anti-mode est chez A.P.C. synonyme de simplicité : l’évidence stylistique de ses vêtements le prouve et si une tendance rock ou un look preppy sont le tempo de la maison, ce ne sont pas des étiquettes modeuses qui peuvent définir monsieur Touitou. Un catalogue de VPC, trente enseignes et environ 300 employés, c’est une politique d’ouverture qu’est en train de nous offrir celui qui fut révolutionnaire trotskiste dans sa jeunesse… Et qui est aujourd’hui une des rares personnes encore indé dans le milieu de la mode. Antihyperconsommation est le leitmotiv d’A.P.C et même si la marque devient moins confidentielle, il y a toujours peu de pièces dans les collections, justes et précises. L’esprit militaire de ses premières collections a fait place à une allure plus baby-doll pour la collection femme. Du coup ça a un peu remis les choses à leur place : une fille peut s’habiller comme son boy-friend mais une jolie robe sur une jolie fille, ça plaira toujours plus aux garçons. Et l’homme A.P.C. dans son évidente normalité nous offre la plus jolie manière d’être sexy… Ce qui n’est pas la chose la plus aisée à obtenir. Blue-jean, etc. La pièce-phare restera à jamais le jean, droit, bien raide à la Japonaise, qui s’assouplit au fur et à mesure, sans signes extérieurs de reconnaissance, juste le bouton gravé aux armes et cetera… Pas un ersatz de jean au prix incendiaire, à la fausse usure et aux moustaches de carnaval mais un Jean iconique, unisexe, qui vit sa vie pépère et se prend un petit coup de vieux au fil des nettoyages (à sec : les codes de lavage sont stricts, ça aussi c’est jouissif…). Cet été, la nouveauté est le « Butler jean » : les adeptes du jean brut peuvent acheter le leur à moitié prix en échange d’un de leur modèle porté, lifté, brodé à ses initiales et revendu en boutique à ceux qui veulent un vrai jean usé par des humains. Passez votre chemin, si vous changez de look à chaque saison ; marchez en crabe pour ne pas cacher un logo ou le it-bag de la saison… Bon ok, je mens un peu en disant qu’on s’en fiche de la mode quand on aime A.P.C., ce serait mentir de ne pas avouer que les pièces-phares de la saison et les accessoires font un buzz dès leur sortie et disparaissent comme des éclairs des rayons. Mais que reste-t-il justement après ? La bonne veste, le bon jean brut, des chemises sans fanfreluches, des robes de jeunes filles en liberty et des chaussures à semelles de crêpe et These Boots are made for walking ? Oui. Choice Oui, c’est un luxe de rester fidèle à ses idées. En désaccord avec les structures d’accueil pour la petite enfance, Il installe dans d’anciens locaux A.P.C., l’APE (Atelier de la Petite Enfance), une école maternelle privée de 40 enfants où va sa fille et dans laquelle il a essayé de cumuler les bons points d’autres systèmes d’éducation. La mienne, elle, a huit ans, ne vit pas près du jardin du Luxembourg, mais chante à tue-tête les chansons du groupe Housse de Racket… Qui ont illustré cette saison des T-shirts pour A.P.C. avec The teenagers, Koko von Napoo, Château Marmont et se sont produits sur scène avec Jean Touitou à Tokyo, il y a quelques semaines. Derrière l’anonymat des 3 lettres d’A.P.C., l’Atelier de Production et de Création est riche en collaborations. Jean Touitou mixe avec éclectisme musique électronique, jazz et franco-arabe sur son label musical, y prend beaucoup de plaisir et sait s’entourer de jeunes musiciens. Mais il peut aussi bien sortir pour les longues soirées d’hiver un disque de Karaoké A.P.C. que Produire en Inde Madras, la collection de la styliste anglaise Jessica Ogden. Collaborer avec Nike ou Suprême, une marque de street-wear et de skate newyorkaise, préférer cette saison rééditer un livre de Tony Duvert avec les éditions de Minuit ou faire des images avec Bruce Weber et les acteurs de Gomorra. Il lance un parfum pour septembre ? Non. Une onction dont le flacon sera mis en forme par l’excellent duo de graphistes M/M (un écrin de bois inspiré du premier accord de guitare de Waterloo Sunset de Ray Davies des Kinks), mais en série limitée et juste dans ses boutiques. Le sans-faute de ses références artistiques et musicales a toujours joué en sa faveur : regardez un film de Wes Anderson ou écoutez I’m Straight de Jonathan Richman and The Modern Lovers, puis associez bonne éducation et valeurs morales à ces deux références : et vous verrez que se fier aux goûts de Jean Touitou n’est pas une mauvaise idée. Et puis cet homme est capable depuis pas mal d’années de faire porter le même jean à mon mari… Toujours aussi sexy.
www.apc.fr www.rzostore.com www.myspace.com/houssederacket www.myspace.com/kokovonnapoo www.myspace.com/theteenagers www.myspace.com/chateaumarmont www.mmparis.com www.bruceweber.com Tony Duvert/les éditions de Minuit/APC, Abécédaire malveillant et Un Anneau d’argent à l’oreille. 55 zut !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 1Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 2-3Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 4-5Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 6-7Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 8-9Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 10-11Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 12-13Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 14-15Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 16-17Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 18-19Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 20-21Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 22-23Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 24-25Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 26-27Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 28-29Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 30-31Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 32-33Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 34-35Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 36-37Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 38-39Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 40-41Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 42-43Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 44-45Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 46-47Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 48-49Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 50-51Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 52-53Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 54-55Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 56-57Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 58-59Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 60-61Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 62-63Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 64-65Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 66-67Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 68-69Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 70-71Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 72-73Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 74-75Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 76-77Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 78-79Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 80-81Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 82-83Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 84-85Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 86-87Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 88-89Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 90-91Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 92-93Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 94-95Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 96-97Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 98-99Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 100-101Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 102-103Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 104-105Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 106-107Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 108-109Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 110-111Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 112-113Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 114-115Zut ! numéro 2 jun/jui/aoû 2009 Page 116