Zut ! n°1 mar/avr/mai 2009
Zut ! n°1 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Chic Médias

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : une madeleine nommée Gaby.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Jean-Marc Barr Acteur et réalisateur le 7 janvier 2009 à l’UGC Ciné-Cité Le malentendu persiste concernant Jean-Marc Barr. Sa venue pour le film Parc d’Arnaud de Pallières est l’occasion de rompre avec certaines idées reçues. L’image du héros du Grand Bleu et de l’acteur de Lars Von trier, c’est compatible ? À l’aéroport de Cincinnatiquelqu’un m’a reconnu et m’a demandé : « Mais qu’est-ce que tu as fait depuis Le Grand Bleu ? », alors que ce qui m’intéresse c’est plutôt Godard, les cinéastes russes… Ce qui compte, c’est cette jeune femme qui est venue me voir pour me dire que mon film Too Much Flesh avait changé sa vie. L’important, c’est un film qui te traite comme un humain, provoque un questionnement : ma valeur est plus spirituelle que commerciale. Pour certains acteurs, choisir un costume, c’est commencer à entrer dans un personnage. Est-ce votre cas ? Dans ce job, il faut servir le metteur en scène et pour moi la meilleure manière de le faire est d’être transparent. Quel que soit le costume, cela ne change rien à cela : avec son faux nez dans The Hours, Nicole Kidman reste elle-même, il ne la rend pas transparente. Et vos costumes à vous, ceux de tous les jours ? Je suis très Californien, je vais toujours vers le confort, ce qui me donne le plus de liberté. En Californie, en été je porte des shorts, toujours des choses confortables… Dernier film Parc d’Arnaud de Pallières zut ! 52 Propos recueillis par Fabien Texier Joseph d’Anvers Auteur-compositeur-interprète le 19 janvier 2009 à La Laiterie Petite veste en cuir qui annonce la couleur. Sur scène, Joseph d’Anvers sera rocker, en tout cas songwriter, à la française. C’est incontestable, 2009 sera rock’n’roll. Il y a trois ans, Joseph d’Anvers signait un album qualifié de folk, « sur le fil du rasoir », Les Choses en face. Cette année sera faite, elle, de (Les) Jours sauvages et d’une scène électrifiée. Quand il fait appel au producteur Mario Caldato, star américaine de la production (Beck, Beastie Boys), le chanteur sait exactement ce qu’il fait. Le but : continuer à écrire en français des textes qu’il caractérise d’introspectifs, tout en étant accompagné par ce qui se fait de mieux en termes de musique rock. Joseph d’Anvers ne quitte pas le domaine de l’intime pour autant. Si la mélodie nous distrait des paroles dans un premier temps et nous fait « bouger la tête de haut en bas », comme le souhaitait le chanteur, c’est pour mieux y revenir. « Pour moi, le rock, c’est avant tout ce que tu racontes. De Joy Division à Nirvana en passant par Noir Désir, ce sont les propos qui me touchent à la base ». Cet album, réalisé pendant un mois au Brésil avec des musiciens qui ne parlaient pas un mot de français, Joseph d’Anvers l’a voulu spontané, loin d’une théorie de la musique à la française et proche d’un groove à la brésilienne. Le songwriter à la française passe par le rock pour revenir aux mots et c’est peu dire, puisque prochainement vous pourrez le lire. Affaire à suivre aux éditions La Tengo. Propos recueillis par Justine Gaurichon Dernier album Les Jours sauvages, Atmosphériques
Ils se sont rencontrés en France, mais se sont révélés là-bas, à Londres, une ville dans laquelle ils habitent et se produisent depuis près de trois ans. De retour chez nous, ils apparaissent comme le couple musical du moment. Quand on l’interroge sur Jacques Brel, John est surpris dans un premier temps, puis très touché. La question ne présente rien d’innocent, c’est John lui-même qui insère La Fanette dans les sélections musicales qu’il soumet à l’internaute sur son blog. « Pour Jehn et pour moi, Brel est un grand… C’est paradoxal, une coïncidence un peu bizarre et Jacques Brel a été notre guide pour plein de choses : la scène, l’importance du texte et l’implication dans la musique. La manière dont il a suivi son rêve est très liée à ce qu’on essaye de faire dans notre propre vie, donc ça va plus loin que la musique par rapport à Jacques Brel. On a une sorte d’intimité avec ce bonhomme, c’est d’ailleurs quelqu’un qui fait passer l’intime dans ses chansons et qui avait une puissance scénique hors norme. Donc, c’est un modèle. » On pourrait être surpris d’un hommage aussi appuyé de la part d’un duo dont les compositions lorgnent plutôt du côté du post-punk, celui de The Fall – « Mark E. Smith, un de mes maîtres » – ou de Joy Division, mais rien de très étonnant JOHN&JEHN Duo post-punk français Le 18 février à La Laiterie quand on sait leur affection pour des gens aussi différents que Tim Hardin ou Syd Barrett, pour une approche pop qui ne dit pas son nom. Les Anglais ne s’y trompent guère et leur reconnaissent un talent spontané. « En Angleterre, tout le monde connaît Mark E. Smith, Marc Bolan et bien d’autres. La meilleure critique qu’on ait eue disait que les Anglais reconnaissaient toute leur discographie dans un seul et même groupe en parlant de nous. Venant de la part d’Anglais, ça fait du bien ! » Depuis quelques mois, le succès les guette chez nous également ; il se dit même que leur ami tatoueur, Aurélien Valable, qui a réalisé la pochette, pourrait se voir commander les premiers tatouages à l’effigie de John & Jehn. Un signe ? « Tu rigoles, mais c’est déjà arrivé ! Quelqu’un s’est fait tatouer la pochette ! » Propos recueillis par Emmanuel Abela et Joanne Maul Dernier album John & Jehn, Faculty M 53 zut !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 1Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 84-85Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 86-87Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 88-89Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 90-91Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 92-93Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 94-95Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 96-97Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 98-99Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 100-101Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 102-103Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 104-105Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 106-107Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 108-109Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 110-111Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 112-113Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 114-115Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 116-117Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 118-119Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 120-121Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 122-123Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 124-125Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 126-127Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 128-129Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 130-131Zut ! numéro 1 mar/avr/mai 2009 Page 132