Zoom Japon n°95 novembre 2019
Zoom Japon n°95 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Ilfunet

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial vin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ZOOM ACTU éditoKampai Après notre numéro consacré l’an passé au saké, nous vous proposons cette année de découvrir le vin produit au Japon. Une histoire qui a commencé au milieu du XIX e siècle, mais qui a mis longtemps avant de connaître un véritable essor faute d’un public suffisamment averti. Depuis une trentaine d’années, les Japonais ont appris à apprécier le vin et ses subtilités. Une aubaine pour les vignerons japonais qui ont entrepris de mettre sur le marché des produits de plus en plus fins et élaborés. Résultat  : ils gagnent en notoriété et leurs vins commencent à récolter des prix internationaux qui leur permettent de conquérir petit à petit le cœur des amateurs. Bonne lecture ! 1,65 LA RÉDACTION courrier@zoomjapon.info milliards de dollars. Tel est le montant des importations de vin au Japon en 2018. En valeur, la France est le premier exportateur vers l’Archipel (925 millions de dollars) devant le Chili et l’Italie alors qu’en volume, c’est le Chili (77,9 millions de litres) qui occupe le premier rang. La place des vins français sur le marché japonais s’est renforcée au cours des dernières années alors que celle de ses concurrents s’est tassée. 2 ZOOM JAPON numéro 95 novembre 2019 L E REgaRd d’ERiC REChstEiNER Jiyûgaoka, arrondissement de Meguro, Tôkyô Parmi les nombreuses activités que les jeunes Japonaises apprécient le plus ces dernières années figurent les séances de dégustation. Nourriture, boissons, rien ne les effraie surtout pas le vin qu’elles sont de plus en plus nombreuses à découvrir. Comme elles le font bien souvent, elles s’investissent beaucoup afin de maîtriser au mieux leur passion. ECoNomiE Davantage d’exportations Kirin Holdings qui détient notamment Château Mercian, l’un des principaux vignobles japonais, souhaite exporter davantage de sa production vers l’étranger. L’entreprise s’est fixé l’objectif de 67 000 caisses d’ici 2027 contre 44 000 en 2018. Cela s’accompagnera d’une augmentation de sa capacité de production de raisin sans laquelle il serait impossible de répondre à cette politique d’exportation. touRismE Attirer plus d’étrangers Le tourisme lié au vin attire chaque année entre 20 000 et 30 000 visiteurs étrangers dans les vignobles japonais. Un chiffre encore modeste, mais que les autorités voudraient voir augmenter. Pour y parvenir, les organisations en charge de la promotion du tourisme au Japon vont éditer des plaquettes de présentation en anglais afin d’inciter les touristes à se rendre dans les régions viticoles. Eric Rechsteiner



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :