Zoom Japon n°56 déc 15/jan 2016
Zoom Japon n°56 déc 15/jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de déc 15/jan 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Ilfunet

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : biker un jour, biker toujours ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ZOOM ACTU SÉRIE Les poissons retrouvent leur marché La réouverture du marché aux poissons après quatre ans et demi d’installations de fortune marque un tournant. Les travaux de restauration du marché aux poissons d’Ishinomaki, sérieusement endommagé lors du séisme de mars 2011, viennent de se terminer. Il est opérationnel depuis le 1er septembre et tourne à plein régime. Quatre ans et demi après la catastrophe, ce symbole d’Ishinomaki, « la ville des poissons », a été complètement rénové pour devenir un établissement répondant aux normes alimentaires les plus strictes. Le 26 septembre a eu lieu une grande cérémonie pour son inauguration à laquelle ont participé près de 250 personnes représentant divers métiers maritimes de la région ainsi que des responsables nationaux, préfectoraux et municipaux. Ils ont ainsi célébré la renaissance de cette industrie clé pour la région et souhaité qu’elle puisse connaître une nouvelle phase d’expansion. Depuis longtemps, la ville d’Ishinomaki s’est développée autour des industries maritimes avec son port aux poissons. Le marché d’Ishinomaki a été construit dans le quartier de Minato, à e—=- fme Depuis le séisme du 11 mars 2011, nous collaborons avec l’équipe de l’Ishinomaki Hibi Shimbun, quotidien de cette cité portuaire particulièrement meurtrie par la catastrophe. Notre but est d’informer les lecteurs sur la situation de cette ville. Malgré ses difficultés, ce journal local continue à enquêter et à apporter chaque jour son lot de nouvelles. Si vous voulez aussi le soutenir dans sa démarche et l’aider à se développer, vous pouvez vous abonner à son édition numérique pour 1000 yens (moins de 7 euros) par mois  : https://newsmediastand.com/nms/N0120.do ? command=enter&mediaId=2301 t [D'(1114 [I Hf Dll PAISMUR pl HUMES FLOTTANIS uN{{{MMEtew TOURM{NTE ; 0  : mil MIKI° lihkU5i.i.`1:1 41 « AU CINÉMA LE 9 DÉCEMBREé, GY.hi 4 ZOOM JAPON numéro 56 décembre 2015 Pour la fête de la grande pêche, le 18 octobre, la vente aux enchères a suscité un grand enthousiasme. l’embouchure de la rivière Kitakami. En 1974, il a été regroupé avec le marché de Watanoha et transféré vers l’actuel port d’Ishinomaki. La baie de Kinkasan bénéficie à la fois du courant chaud et du courant froid. Sur son marché, on y dénombre plus de 200 espèces de poissons. De par sa situation géographique et son environnement naturel, l’économie de la ville a donc pu s’appuyer sur les industries maritimes. Lors du séisme, les murs des docks se sont affaissés de près d’un mètre ; le bâtiment de chargement (où l’on garde provisoirement les poissons pêchés et l’on fait des enchères) n’a guère mieux résisté. Quatre mois après, il a cependant repris ses activités sous des tentes provisoires. Si la pêche en 2011 représentait à peine 20% du niveau de celle de 2010, en 2014 elle est revenue à 70% en termes de quantité, et à 90% sur le plan du chiffre d’affaires. Les travaux de rénovation ont débuté en août 2013, en trois phases. Le bâtiment situé à l’est et celui positionné au centre sont devenus opérationnels en juillet dernier. Puis, les travaux se sont poursuivis tout en utilisant les installations provisoires. En août 2015, le bâtiment dans la partie ouest et le bâtiment administratif au centre ont vu le jour. Depuis septembre, tout fonctionne à plein régime. La nouvelle installation pour les cargaisons est un bâtiment en béton armé, de quatre étages d’une surface totale de près de 46 000 m². Les bâtiments sont divisés en plusieurs zones selon les types de poissons avec une ligne spécifique pour le conditionnement et l’expédition. Ainsi, la halle qui longe le dock mesure 876 mètres. Elle est la plus longue d’Asie, et est 1,4 fois plus f Ishinomaki Hibi Shimbun
grande que celle de l’ancien marché. Les travaux ont coûté près de 19,2 milliards de yens, subventionnés avec l’aide de l’Etat. La plus grande originalité de cette nouvelle installation est d’avoir adopté le système HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), une méthode de maîtrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires aux normes mondiales. Une structure hermétique qui empêche l’entrée du vent, de la pluie ou des oiseaux. Du fait de la valeur ajoutée apportée par cette sécurité alimentaire et de l'expansion des réseaux de distribution à l’étranger, les promoteurs du nouveau marché entendent faire d’Ishinomaki « la ville internationale du commerce maritime ». Les fonctions administratives sont centralisées dans le bâtiment à trois étages qui côtoie en partie le bâtiment ouest. Cette structure est également utilisée 42 000 visiteurs ont assisté à la 26è fête de la grande pêche comme centre de formation et de communication. A partir du couloir de l’étage, on peut observer toutes les opérations de chargement du rez-dechaussée. Dans un coin réservé aux expositions, on peut en apprendre davantage sur l’industrie maritime à Ishinomaki grâce à des photos et des écrans tactiles. Lors de la cérémonie d’inauguration, le 26 septembre, le maire de la ville d’Ishinomaki, KA- MEYAMA Hiroshi, chargé de la reconstruction du marché, n’a pas caché ses ambitions en rappelant que « la reconstruction du marché aux poissons est le résultat de tous les efforts des personnes concernées. L’intensité des enchères favorisera la reconstitution de la ville. Grâce à la très grande sécurité alimentaire de nos installations, et avec la collaboration de l’Etat et celle d’entreprises privées, la renommée d’Ishinomaki s’étendra aussi bien dans le pays que dans le monde. » Il a également promis de « promouvoir la reconstruction d’Ishinomaki par le biais d’une plus grande collaboration entre la municipalité et le marché, d’essayer d’attirer de nouveaux bateaux roehij'n mana iPIKB F REEN a, La no DES MILLIERS DE MANGA À FEUILLETER GRATUITEMENT SITE & APP POUR LIRE DES BD ZOOM ACTU de pêche et de conserver le même volume de pêche ». Quant au responsable du marché aux poissons, SUNÔ Kunio, il s’est souvenu que juste après le séisme, ils avaient dû rejeter près de 50 000 tonnes de poissons et il a remercié l’assemblée. « Le 1er septembre, le marché a fêté son 65 e anniversaire. C’est grâce à tous vos efforts que le marché a su se redresser », a-t-il ajouté. Une fois coupé le ruban de l’inauguration, une salve d’applaudissements s’est fait entendre. Le 18 octobre, un mois et demi après la réouverture du marché, a eu lieu la 26 e Fête de la grande pêche d’Ishinomaki. C’est un rendezvous annuel qui se déroule à l’automne. On y commercialise les produits de la mer de toute la région ainsi que des produits agricoles à des prix réduits. Depuis sa création en 1989, elle a toujours été très populaire, mais à cause du séisme, elle n’a pas eu lieu en 2011. En 2012, elle a été organisée dans un parc avant de revenir en 2013 à la halle aux poissons. Cette année, la fête a aussi été l’occasion de célébrer l’ouverture du nouveau marché aux poissons. 55 exposants étaient présents. On pouvait y acheter des huîtres grillées, des coquilles St- Jacques, des maquereaux de Kinka, etc. Lors des enchères aux poissons crus où les visiteurs pouvaient se mettre dans la peau d’un acheteur, les participants criaient fort pour obtenir les poissons de leur choix. Quant à l’événement de pêche aux sérioles, limandes, etc., on faisait la queue dès le petit matin. Un habitué âgé d’une soixantaine d’années nous a raconté en souriant  : « Je suis content d’avoir pêché plein de bons poissons. Ça m’excite de penser aux plats que je vais préparer avec ». Un autre moment très apprécié fut la démonstration de découpe de thon, organisée pour la première fois pour fêter l’inauguration du marché. Selon les responsables, 42 000 personnes ont assisté à la fête, soit 2,8 fois plus que l’an passé. C’est encore loin des 70 000 qui venaient avant le séisme, mais l’ambiance semble bel et bien revenue. ABE TATSUHITO et YAMAGUCHI HIROSHI Restaurant NAKAGAWA cuisine japonaise Sushi, Sashimi et cuisine japonaise variées naknewal 142 rue Oberkampf 75011 Paris (1Y1) Ménilmontant, rue St Maur Tél. 01 43 55 22 11 12h-14h/19h30-22h30 fermé dimanche le T-shirt anniversaire des 5 ans de ZOOM Japon Pour toutes les demandes d'abonnement à partir de septembre 2015, un T-shirt original de ZOOM Japon sera offert. (dans la limite des stocks disponibles) Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez pré-renouveler votre abonnement. bleu rouge jaune ocre Design réalise Florent Chavouet Pour vous abonner, téléchargez le bulletin sur - www.zoomjapon.info et retournez-le à Editions ILYFUNET 12 rue de Nancy 75010 Paris Email  : info@zoomjapon.info Tél  : 01 4700 1133 1 an (10 numéros)  : 28 € (1ex/mois)/56 € (10ex I mois) Indiquez le CODE PROMO, la taille (2L L M. S) et la couleur souhaitée. CODE PROMO  : Z00000M5 Sur place et vente à emporter Menu Midi 10.5e Ménilmontant eD% j:Sae (g i  : 1baauver:dltd ealaInRépubliqu décembre 2015 numéro 56 ZOOM JAPON 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :